Accueil > Fessebouqueries > Les Fessebouqueries #602

Les Fessebouqueries #602

15/10/2022

Alors qu’il y en a plein qui se donnent un mal de staffordshire bull terrier pour nous pourrir la vie — je parle bien entendu de ceux qui fustigent les remplisseurs de jerricans, les refuseurs d’obtempérer ou de tempérer même le climat, les réquisitionneurs de tout poil, les footballeurs qui s’en vont marquer ailleurs que dans notre beau pays sentimental, je parle aussi des alouettes qui vont venir harceler les chasseurs pour qu’ils leur tirent dessus alors qu’en même temps le soleil  éblouit cruellement leurs yeux injectés du sang de la vigne, des  empêcheurs de quaranteneuftroiser en rond alors que qui c’est le chef ici, de ceux qui critiquent l’augmentation de salaire du monsieur de Total qui défie tous les efforts dont ils ne seront jamais récompensés, et les dîners fins de grande tradition française offerts par Wauwau,  tout ça et tout le reste — hé bien figurez-vous qu’il y en a certains qui préfèrent gâcher (je n’ai pas dit Gachet, hein) gâcher la vitre blindée d’un tableau de nature morte plutôt que de gâcher la planète et pourtant dieu sait (si, il me l’a dit) que c’est quand même un sacré boulot que de gâcher la Terre. Voilà où on en est, au bord  de cette fin de semaine qu’on va arroser ce soir autour d’un pot locaux. Alors tchinons en saluant la théorie du ruissellement qui va peut-être aider à remplir nos nappes.

- PG : Je viens d’avoir Vincent van Gogh au téléphone, franchement lui le truc avec la soupe sur les tournesols, il trouve ça stylé. « A l’époque, j’ai jamais réussi à les échanger contre une soupe ».
- DU : Immense soutien à la vitre de protection du Van Gogh qui doit être traumatisée.
- RP : Toute la team Liebig condamne fermement l’acte de vandalisme commis contre le tableau de Van Gogh. Nos soupes sont avant tout là pour véhiculer des valeurs de tolérance. Signé le service légumes de saison.
- NMB : Tu m’étonnes qu’il va faire chaud la semaine prochaine, ils annoncent jusqu’à 49.3 à Paris.
- PA : Je n’ai rien contre les religions, je dis juste que ça fait quand même beaucoup de guerres et de morts pour savoir qui a le meilleur pote imaginaire !
- CC : Il n’y a plus de voitures neuves, de moutarde, il va falloir pédaler comme des hamsters pour avoir de l’électricité, tu fais dix heures de queue pour avoir de l’essence, les trains arrivent avec trois heures de retard, tu dessines tes timbres à la main et on bute les mésanges à la glu.
- EM : (Edgar Morin) : Le matin je veux rester au lit c’est tout chaud, aussi bon que là où j’étais avant de naître il y a 101 ans et d’où j’ai été expulsé par une force extérieure. Et chaque matin, revient la force extérieure, qui arrache la couverture et me catapulte dans le monde froid.
- BR : Vu que les élèves qui mettent le trouble dans les couloirs refusent de plus en plus d’obtempérer et s’enfuient quand on leur demande leur carnet, il faudra bientôt nous équiper de lassos pour les livrer pieds et poings liés à la vie scolaire…
- MMR : Quand on me dit  » je passe te prendre chez toi  » j’hésite toujours à savoir si je dois m’habiller ou pas.
-  PA : Je me suis inscrit sur Meetic il y a deux heures. J’ai dit que je travaillais chez EDF et que je ne payais pas l’électricité. J’ai déjà reçu plus de 500 messages. Ça marche pour moi.
- OV : Qu’est-ce que je dois faire à votre avis ? Un élève m’affirme qu’il n’a pas fait d’erreur dans sa copie mais qu’il a simplement été « ébloui par le soleil ».
- MPG :  « C’est vrai que sur la crise du carburant, on s’est un peu retrouvé en panne sèche d’idées, mais c’est lié à la pénurie de cerveaux au sein du gouvernement. » (Gabriel Attal)
- EL : Les courageux chasseurs virils qui en ont entre les cuisses vont pouvoir à nouveau faire vivre nos traditions, buter ces putains d’alouettes qui sont les meilleurs oiseaux chanteurs. Avec un filet tendu, ce qui est un combat de l’homme contre l’animal, sublime ! Bravo à eux.
- NO : Quand j’ai lu que le gouvernement envisageait la réquisition, j’ai naturellement cru qu’il s’agissait de puiser dans les « profits records » de Total pour améliorer le sort des salariés…
- OR : Mbappé annonce qu’il veut quitter le PSG et aussitôt le gouvernement annonce la réquisition du personnel des dépôts de carburant pour qu’il puisse faire le plein de sa Ferrari, c’est vraiment le gouvernement des super riches !
- PE : Comment en vouloir aux riches de préférer aller acheter leur pain en jet plutôt qu’en voiture, en ces temps où l’essence manque mais pas le kérosène ?
- HD : Afin de limiter les discussions clivantes sur l’actualité du moment, je propose que M’Bappé se mette en ménage avec Annie Ernaux et qu’on mette PPDA à la France insoumise en binôme avec les membres de la commission de purge, et qu’on indexe le cours du PQ sur le baril de brut …
- EL : Est ce vous connaissez un prix Nobel qui a été autant insulté par les illettrés qu’Annie Ernaux ? Tous prix confondus ?
- ADN : Électricité trop chère, les CRS remplacent le taser par des orties.
- DT : Les gens pensaient Covid. Maintenant ils pensent qu’au plein.
- PA : Le plus heureux des hommes sera celui qui terminera l’année avec le plein d’essence, un pot de moutarde, une bouteille d’huile de tournesol, qui n’aura chopé ni le covid ni la grippe ni la gastro et qui aura survécu aux bombes nucléaires de Poutine. Bonne chance !
- MPG : Bruno Le Maire : « Je demande à chaque internaute de s’excuser pour s’être moqué de mon col roulé sur les réseaux sociaux. »
- NA : On imaginait 2022 avec des voitures volantes fonctionnant à la fusion nucléaire. On se retrouve dans un remake de Mad Max.
- ZSG : Laurent Wauquiez mis en cause pour un dîner à 100.000 euros financé par la Région ? Il faut bien avouer aussi à sa décharge que le cours de la pomme de terre s’est envolé.
- DC : On ne dit plus je vais dîner chez Ducasse. On dit je vais dîner avec Wauquiez.
- OB : On m’a raconté une blague sur l’essence, et jerricané.
- MT : Je suis pas moche, j’ai fait le choix de la sobriété esthétique.
- JML : Je ne comprends pas pourquoi des hackers russes s’en prennent à nos hôpitaux alors que le gouvernement s’en occupe tout seul.
- RS : On comprend mieux maintenant pourquoi tous ces gens éblouis par le soleil ratent le cendrier et jettent leur mégot par terre.
- PI : En racontant ma vie de parent j’ai dissuadé involontairement deux femmes d’avoir des enfants. Et toi c’est quoi ton petit geste pour la planète ?
- OM : On n’en peut plus, on est à bout ! Quand est-ce que les salariés vont cesser de bloquer les usines de moutarde ?
- AS : Apparemment, c’est plus facile de discuter avec Poutine qu’avec la CGT.
- EL : Wauquiez, c’est pas le mec qui en a marre de tous ces assistés au RSA qui vivent largement ?? Il vient juste de dépenser deux cents RSA en un repas !
- RS : On voit Goldman à la télé. Je dis à ma fille de 7 ans, « tu sais j’avais toutes ses cassettes“ —  “c’est quoi une cassette ? » —  “c’est comme un CD mais en plus vieux »  —  “c’est quoi un CD ? »  Je pars pleurer dans le jardin.
- PA : Elle est là, la saison du « Je laisse la porte du four ouverte pendant qu’il refroidit, ça va chauffer l’appart ! ».
- ZSG : Demain je suis invité à un mariage. Pour le cadeau, j’hésite entre un service de table en argent, un jerrican d’essence, une bouteille de gaz ou une paire de moufles.
- VL : Le Van Gogh aspergé de soupe était protégé par une vitre. Donc, aucun tableau innocent n’a été blessé (c’est bon, rassurés ?), et les activistes ont prouvé leur point : les « braves gens » s’indignent environ 10 quadri-zilliards de fois plus pour un tableau que pour le climat.
- GD : Ce qui me fait marrer, c’est que la plupart des gens outrés se seraient moqué des Tournesols alors. Van Gogh était considéré comme un tartouilleur de bas étage par tout le monde à l’époque, sauf son frère et Gachet.
- VI : Si Van Gogh était vivant, les mêmes qui hurlent aujourd’hui à l’art qu’on assassine le traiteraient de fainéant, d’assisté, et exigeraient qu’on lui fasse sauter son RSA. « Payé pour peindre des fleurs ? Et puis quoi encore ?
- FI : Aujourd’hui, alors que le « j’assume » devient synonyme de « je vous emmerde », inquiétons nous.
- JB : J’attends avec impatience la création de l’emoji « Non, mais en réalité c’est beaucoup plus compliqué que ça, et il faut aborder cette problématique sous plusieurs angles, en tenant compte de sa dimension socio-économique ».

MERCI À VOUS QUI ME SUIVEZ ET PARTAGEZ MES FESSEBOUQUERIES…
RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les initiales sont celles des auteurs, ou les premières lettres de leur pseudo. Illustration ou montage d’après photo web © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site, mon blog, mon Insta. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries
Les commentaires sont fermés.