Accueil > Fessebouqueries > Les Fessebouqueries #590

Les Fessebouqueries #590

16/07/2022

L’actu de la semaine émerge à moitié asphyxiée du slip du président qui nous informe que l’un de ses testicules serait plus mobile que l’autre, vitrifié celui-ci même si l’on le touche. Voilà qui est fort intéressant dirait mon urologue si j’en avais un. Qui d’ailleurs pourra bientôt devenir un uberurologue comme tout auto-entrepreneur qui se respecte. Et si je vous offre ce petit chat doux en image, c’est pour me faire pardonner les sujets qui fâchent comme la Cayeux, ministre remaniée, homophobe, qui s’excuse en prétendant qu’elle a des amis « chez ces gens-là », une vraie brêle. Bien sûr l’Ubergate ou dernier scandale révélé sur Emmanuel lobby friendly Macron, la canicule qui, augmentée du prix des transports, va geler sérieux les projets de vacances des petits revenus (quoi que pas encore partis), du retour ou pas du masque. Pourtant, une excellente nouvelle, Lallement qui dégage, cet inébranlable préfet coupeur de mains et creveur d’yeux… Comme vous le voyez, tout n’est pas que mauvais pourvu qu’on ait encore des ami.es avec qui trinquer sans abuser, bien sûr. Tchin, dearest friends et peut-être pas à la semaine prochaine ni à l’autre, je ferai de mon mieux-mieux miaou miaou. Mais je ne promets rien.

- FM : C’est reposant ce silence des LREM qui attendent de recevoir leurs éléments de langages pour réagir aux UberFiles.
- PD : Au Mont Saint Michel, vu le prix de l’omelette, j’ai toujours cru qu’on pouvait sodomiser la mère Poulard au dessert. En fait paraitrait que non.
- OS : Si on m’avait dit il y a six ans que Macron se battait pour défendre les intérêts d’une entreprise américaine au mépris des droits des travailleurs, et bah je l’aurais totalement cru. C’est très peu surprenant. Quand on y pense.
- CS : Reportage TF1 sur les restrictions d’eau. Les 3 premiers cas : —  Jean-Mich Bourge peut pas remplacer l’eau de la piscine de sa villa, alors qu’elle s’évapore  —  On peut plus laver son bateau dans la marina — Les terrains de golf peuvent plus être arrosés… C’est terrible !
- RR : Ok, Uber a pris le monopole, mais Joe le taxi il n’allait pas partout !
- GB :  » Oui mais les taxis parisiens étaient pas trop sympas et prenaient un peu cher « . C’est vrai que ça valait bien la destruction d’un modèle social, la précarisation du travailleur et une fraude fiscale géante validées par l’Etat lui-même.
- RA : Avec l’affaire McKinsey, l’affaire Rotschild et l’affaire Uber, normalement on devrait tous être dans la piscine de Macron là.
- BR : « Oui c’est vrai j’ai accepté beaucoup d’argent de cette compagnie américaine mais comprenez-moi, j’avais besoin de mettre d’Uber dans les épinards » (Macron)
- CB : A la façon des PanamaPapers ou PandoraPapers, on va donc voir filer dans l’horizon médiatique ce UberFiles pendant quelques heures/jours. Et puis, on reviendra à nos petites routines, on dira que la NUPES est en dehors de la République parce qu’ils viennent en baskets à l’AN.
- ML : Normalement, quand ça en touche une, ça fait bouger l’autre. Sinon, C’est une ectopie testiculaire, et ça nécessite une intervention chirurgicale, appelée l’orchidopexie.
- RDB : Keuwa ?!! Le nom complet du « quoi qu’il en coûte » était donc « quoi qu’il en coûtera aux pauvres de sauver les riches » ?!! La surprise est totale !.
- DC : Jean-Noël Barrot, ministre délégué au numérique, est le frère de Noëlle du même nom, directrice de la com d’Uber. Ce serait con-comploter que de dire qu’il s’agit d’une coin-coincidence…
- CS : Je trouve ça assez injuste que le préfet Lallement s’en aille… avec ses 2 yeux et ses 2 mains.
- RT : —  Je bosse pour Uber —  A quel poste ? — Président de la République.
- MD : Nan, mais cherchez pas les gens. Macron pourrait être filmé en train de broyer des panda roux à la barre à mine rouillée que ses soutiens trouveraient toujours à dire que c’est pour le bien de la France et que c’est le meilleur président de la République qu’on n’ait jamais eu.
- SA : C’est marrant, ceux qui disent adorer la chaleur sont ceux qui ont la clim chez eux et une piscine dans leur jardin.
- NW : Olivier Veran affirme que « si vous prenez les transports en commun, vous aurez noté que depuis quelques jours, c’est le retour du masque sur presque tous les visages ». Il les a aperçus de sa voiture avec chauffeur.
- DB : Uber Files: François Hollande dit n’avoir jamais «eu connaissance du moindre deal».
- OR : On nous sort une photo de l’univers il y a quinze ou seize milliards d’années où on ne voit rien ni personne et tout le monde s’ébahit.
- MK : Contre ce gouvernement de vampires, je vote une motion de sangsue.
- OR : « Qu’ils viennent me chercher! » (Macron. 2018) « Vous nous donnez l’adresse, on arrive. » (Uber 2022)
- RT : Macron qui t’explique qu’il a fait du lobbying pour Uber pour le bien des jeunes des quartiers populaires, pour qu’ils gagnent le bonheur de se faire surexploiter pour des piécettes sans statut par une multinationale esclavagiste… J’en déduis que quand un macroniste s’occupe de ton bien, t’as plus besoin de personne pour te faire du mal.
- DC : Encore combien de scandale faut-il pour que Macron dégage !? Ah oui, mince, c’est vrai qu’on est en France…
- BF : Etant au chômage, on m’appelle pour me proposer un poste à l’hôpital. Je répond que je ne suis pas vax, on me dit « pas besoin du pass pour ce poste, c’est pour contrôler les pass ! »
- QI : Je bois une bière, détendue de la vulve, à poil dans mon spa, pendant que le roux fait la bouffe. Je viens de roter bruyamment de satisfaction en me grattant un téton.
- PA : « Un de perdu, dix de retrouvés », comme si, après une rupture, dix mecs débarquaient en te disant « Salut, on est les mecs du dicton ».
- BR : Donc nous avons un président de la République, Emmanuel Macron, qui ne vaut pas mieux qu’un dealer de shit, ou un voleur d’autoradio. La différence c’est qu’il fait ses rapines en col blanc et à grande échelle.
- HM : L’Espagne annonce une taxe exceptionnelle sur les groupes énergétiques et les banques. En France Macron parle de ses couilles.
- RR : La femme sera vraiment l’égale de l’homme le jour où un ovaire arrivera à toucher l’autre sans le faire bouger.
- AD : Ce qu’il se passe dans le slip de Macron ne m’intéresse pas
- CF : Mes voisins m’ont proposé gentiment de profiter de leur piscine cet aprèm, ils m’ont dit que l’eau était à bonne température. Je veux bien les croire, ils viennent d’y faire cuire des œufs durs. Du coup je pense que je vais décliner l’invitation poliment.
- NP : Vu la vitesse du réchauffement climatique, les seuls glaciers que les enfants qui naissent en 2022 connaîtront ce sera Ben & Jerry et Haagen Dasz.
- GD : Le jour de la fin du monde, quand tout sera réduit en cendres, il se trouvera bien encore quelqu’un pour geindre que « ouais bon ça va, quand j’étais petit aussi il faisait chaud l’été, hein ».
- JEB : Eh les ami(e)s profitez-en ce jeudi à Bastille, après il n’y aura plus Lallement pour vous crever les yeux et vous arracher les mains, !
- LG : j’ai vu la composition du défilé… il y aura encore des chars, des avions et des hélicoptères. Mais comme d’habitude, jamais une frégate ou un sous marins sur les Champs-Elysées.
- IL : « On les aura ces connards » « j’ai très envie de les emmerder » « ça m’en touche une sans faire bouger l’autre »… La place de Macron c’est chez les Tuche, pas à l’Elysée.
- HK : Bonjour, il est 7h56. Vous vous réveillez dans un pays où on fait défiler les militaires sur les champs Élysées et les étudiants au secours populaire. Passez une bonne journée.
- SS : On a un président ex-ministre qui travaille depuis des années pour des intérêts étrangers mais pour les chaînes d’infos le contrefeu ce sera Éric Coquerel parce qu’il a dansé un tango avec une dinde.
- SA : Chez les écolos, on ne dit plus « prédateur sexuel », on dit « surHulot ».
- FC : On manque de moyens humains partout dans les administrations. Et puis, on apprend que certains ont passé un temps infini pour savoir s’il fallait mettre « Bonjour » au lieu de”Bonjour Madame”sur le courrier des impôts.
- CEMT : Gazage d’un SDF qui n’avait rien fait : Ah, on sent que la police déstocke avant la retraite du préfet Lallement.
- TV : Sinon, les gens qui trouvent les propos dégueulasses (et réitérés) de cette vieille pie réac de Caroline Cayeux seulement « maladroits », je vous invite à vous asseoir sur un appareil à raclette puis à soulager vos cloques avec des Mister Freeze enduits de harissa périmée.

MERCI À VOUS QUI ME SUIVEZ ET PARTAGEZ MES FESSEBOUQUERIES…
RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les initiales sont celles des auteurs, ou les premières lettres de leur pseudo. Illustration ou montage d’après photo web © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site, mon blog, mon Insta. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries
Les commentaires sont fermés.