Accueil > Fessebouqueries > Les Fessebouqueries #585

Les Fessebouqueries #585

11/06/2022


Je ne dis pas que l’actu de cette semaine est à se tordre ou alors de douleur et d’indignation mais il faut reconnaître qu’il est plus facile de porter plainte quand on est ex-ministre enchantillé que quand on est morte de balles policières dans la tête. C’est plus facile aussi d’envoyer des lacrymos dans la tronche des gens qui voulaient juste voir un match ou aux victimes d’une panne de train gare de l’Est en petite bousculade à l’abord des cars, oui et plus facile aussi d’envoyer des gendarmes dans l’école où Laura a posé une question gênante à Macron. Tout ça fait peur alors pour nous apaiser, on nous retire le guignol valseur de la politique, on ferme les urgences comme ça plus besoin d’y aller donc si on va pas aux urgence, c’est qu’il n’y a rien de grave, et on nous annonce en une de Libé que Mélenchon ne mange pas les petits enfants, ouf. Tout ça nous rassérène bien et nous enjoint fortement à trinquer pour fêter ces événements. Alors, gling-gling glaçons, tchin-tchin, friends, bon week-end et bonnes urnes !

- FS : On vit dans un pays où quarante-et-une armes, cent-vingt-mille munitions sont retrouvées chez des néonazis dans l’indifférence totale des médias et où l’envoi de mousse à raser sur la tête d’un ancien ministre fait le tour de la presse.
- CEMT : Didier Lallement : « Il n’y a aucun risque à croiser la police. Du moment que vous êtes vous-même policier, ça passe tout seul. »
- OR : Indiscrétion : on me dit que la préfecture de Paris a commandé des bombes de mousse à raser pour les prochaines manifestations et pannes de train. La violence monte d’un cran. La peur va changer de camps.
- OP : Jean-Luc Godard avait refusé de porter plainte contre son entarteur, mais vous avez le droit de préférer les films de Jean-Michel Blanquer.
- ME : Spectateurs mal canalisés autour d’un stade ? Pschittt. Voyageurs se bousculant pour prendre un bus ? Pschittt. Un manifestant qui manifeste ? Pschittt. Un migrant qui plante sa tente ? Pschittt. Un journaliste qui filme un policier qui pschittt ? Pschittt.
- GD : Rappel des trois grands principes du maintien de l’ordre « à la française » : — balancer  — au hasard  — du gaz lacrymogène.
- OP : Churchill promettait de la sueur et des larmes, Macron promet du seum et des lacrymos.
- CEMT : Ah ok, en fait quand Macron a dit que tout le monde aurait du gaz pas cher, il fallait comprendre dans la figure.
- DB : Suite à l’exclusion de la Russie des événements culturels et sportifs mondiaux, la France récupère l’organisation de la coupe du monde des violences policières.
- SE : Maintenant, si je puis me permettre, j’ai un petit « love conseil » pour Johnny Depp. Cher Jo, arrêtez la cocaïne, l’alcool, les antidouleurs, la MDMA et surtout les actrices de moins de trente ans qui s’appellent « Ambre » par exemple. N’hésitez pas, désormais, à jeter un oeil à Jacky, cette conseillère bancaire de 54 ans assise six jours sur sept derrière son guichet et qui vous adore. Je ne serai pas toujours là pour assurer votre défense dans les diners en ville.
- BG : C’est où le pot de départ de Valls ? Il a supprimé son compte sans que j’ai le temps de noter l’adresse.
- SO : Manuel Valls a perdu en France, à l’étranger, et même en France à l’étranger, c’est incroyable, c’est vraiment un turbo-loser.
- BB : Très heureux de voir que Manuel Valls est finalement pour la retraite à 60 ans. Il a même deux mois d’avance.
- MP : « Amélie de Montchalin appelle « tous les Français à ne pas surutiliser leur climatisation » qui « consomme beaucoup d’énergie ». Elle demande également aux Français de ne prendre l’avion qu’une fois par semaine, pour limiter la consommation de kérosène, et de ne pas manger de homard a chaque repas pour limiter la surpêche de homard. »
- OM : Ne soyez pas naïfs, si Valls se retire de Twitter c’est certainement pour se présenter sur Facebook.
- RR : Dans le monde d’hier, quand on essuyait une défaite cinglante, on quittait la vie politique. Dans le monde d’aujourd’hui, on quitte Twitter.
- OK : Valls, il lui reste l’élection Miss France.
- CEMT : Finalement le seul endroit où Manuel Valls n’arrive pas à s’incruster c’est dans les urnes.
- SA : Voilà, j’espère que Johnny Depp ne sera plus Amberdé.
- GB : Un mois et demi de campagne côté majorité ça se résume à un scandale sexuel au gouvernement, des lacrymos sur des supporters anglais et passagers de bus, un « communiqué de presse » de Macron à la presse régionale, l’imminence des chars soviets à Paris et l’indignation sur « bonhomme » Programme de rêve.
- GE : La police tue une femme d’une balle dans la tête, mais le scandale c’est que Mélenchon ne trouve pas ça normal.
- PF : Tout est inversé en Macronie : Bonhomme = insulte irrespectueuse. Emmerder = mot affectueux.  Main arrachée = maintien de l’ordre. Crème chantilly = violence aggravée.
- GB : Il y a un mois et demi, tout l’aréopage LREM draguait la gauche dans l’entre-deux tours lui expliquant combien elle était indispensable à la survie de la démocratie de ce pays. Six semaines plus tard, les chars soviétiques sont aux portes de Paris et le Venezuela nous guette.
- GB : Imagine tu meurs d’une balle dans la tête en étant passagère d’une voiture après un refus d’obtempérer et immédiatement on se jette sur ton CV pour savoir si c’était pas mérité finalement. Parce qu’après tout on ne sait jamais au cas où. Une peine de mort à rebours. Impressionnant.
- BR : Mais si la police ne tue pas, qui a tué la passagère de 21 ans ?
- SA : Le problème avec des parents hétérosexuels, c’est que tu n’es jamais vraiment sûr d’avoir été désiré.
- CEMT : Elisabeth Borne : « Je le dis très clairement, si vous n’avez pas de bras, vous n’aurez pas de chocolat ! »
- DC : Quoi ??? J’apprends que Hollande et Gayet se sont unis devant le maire ? Et que le PS n’était pas invité ? Ah, si, pardon, il y avait seize personnes.
- GD : Encore un effort et on va nous expliquer qu’une victoire de la gauche provoquerait des nuées de sauterelles, des pluies de grenouilles et la transformation de l’eau des fleuves en sang.
- OM : Je ne comprends pas, si Mélenchon est un si grand danger pour nous, pourquoi c’est à l’extrême-droite qu’il a fallu faire barrage dès le premier tour ?
- CEMT : Didier Lallement : « D’abord je voudrais demander aux sénateurs présents s’ils ont des billets valides, sinon je serai forcé de balancer les lacrymos. »
- PA : —  Ça te sert à quoi de rentrer ton ventre quand tu montes sur la balance ? —  À voir le cadran. D’autres questions ?
- CEMT : Macron : « Je vous rappelle que les promesses que je fais aux syndicats aujourd’hui s’autodétruiront mystérieusement dans 8 jours. »
- NP : Je comprends pas : on n’a plus les vidéos de surveillance du Stade de France alors qu’elles auraient été utiles, mais on a encore Lallement et Darmanin alors qu’ils ne servent à rien… On a de drôles de priorités dans ce pays.
- NMB : Pas trop étonné qu’ils aient effacé les images du Stade De France, le match a commencé en retard et il n’était pas terrible.
- GD : « Les images de vidéosurveillance ont été automatiquement effacées » is the new « le chien a mangé mes devoirs ».
- PA : En ce qui concerne la variole du singe, je tiens à vous rassurer : aucun risque d’aller aux urgences. Y’en a plus !
- GD : Mais si, il existe forcément un cadre légal permettant à la gendarmerie de réprimander en plein cours une lycéenne ayant interpellé le président de la République, hein ? Dites ? N’est-ce pas ?
- AP : Quand quelqu’un commence sa phrase par « Force est de constater que », on ne peut que le prendre au sérieux. C’est prouvé. Scientifiquement.
- DC : C’est pas parce que tu es accusé d’avoir violé deux femmes et que tu t’es opposé au mariage pour tous que tu ne pas être nommé ministre des solidarités. Ce coup-ci, ça dépasse les Borne., monsieur Abad.
- GP : Des bénévoles à l’accueil des hôpitaux. Demain c’est moi qui opère, j’ai de l’expérience, j’ai vu tous les épisodes d’Urgence.
- RT : —  Il n’y a pas de ministre du logement ? —  Non mais il y a Darmanin, il peut rendre service…
- ES : Affaire Abad : Macron se sent tellement en confiance qu’il a choisi de démarrer son second quinquennat avec un gros Handicap.
- SB : Il faut cesser de porter « Angel » de Thierry Mugler, merci.

MERCI À VOUS QUI ME SUIVEZ ET PARTAGEZ MES FESSEBOUQUERIES…
RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les initiales sont celles des auteurs, ou les premières lettres de leur pseudo. Illustration ou montage d’après photo web © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site, mon blog, mon Insta. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries
Les commentaires sont fermés.