Accueil > Fessebouqueries > Les Fessebouqueries #538

Les Fessebouqueries #538

06/03/2021

 

Ce fut une semaine pleine de brillantine et de Pento, une de celles où les hommes ont étincelé d’éclats plus ou moins répulsifs. Il y eut d’abord un homme dont le pouvoir ex-orbitant (qui sort des orbites) fut de venir à la télé se blanchir des infamies dont il fut accusé et condamné deux jours plus tôt, un coupable présumé innocent qui se transforma en innocent présumé coupable, puis deux autres présumés coupables dont un confirmé — Léotard que jamais — et l’autre Balladurement relaxé comme s’il était viré de la grande  famille des LR et autres droitistes fièrement RDJ (repris de justice), chaleureusement réconfortés par le chef des flics. Néanmoins, Marine le Pen veille au grain, s’efforçant de retenir cette déferlante  d’hommes probes loin de sa frontière, sous l’œil torve d’un premier ministre dont la messe du jeudi soir vient endormir son public d’un coup de piqûre, ou mieux, de seringue tsé-tsé (t’sais quoi ? Bah moi non plus). Le grand chambardement n’est donc pas pour demain alors profitons du soleil, fuyons les cinoches et les terrasses … et gaffe, le cauchemar revient, les mégères féministes sont de sortie lundi, ongles acérés et coups de pied alertes pour faire respecter leurs droits. Capito ? Bon week-end tout de même, dit d’une voix douce et feutrée !

- HI : C’est quand même formidable de se dire qu’on vit dans un pays où, quand un ancien président de la République est condamné à de la prison ferme, la première question légitime à se poser est : « pour lequel de ses procès, déjà ? »
- MZ : Vous avez prévu quoi pour le premier anniversaire du confinement ? Je suis un peu à court d’idées.
- SF : Faire barrage à Le Pen est devenu un programme politique. À mon avis, on va en bouffer de l’abstention.
- NMB : Il y aura forcément des lendemains qui chantent. Et j’irai les applaudir quand ils monteront sur scène.
- DDS : Il semblerait que le groupe d’individus qui a soigneusement savonné les escaliers de l’extrême-droite demande maintenant qu’on empêche qu’ils les dévalent.
- NP : Quand je vois le nombre de crétins qui nous entourent et qui aurait pu mourir de la tuberculose, de la variole, de la polio, de la rage, de la diphtérie, je me dis que c’est finalement vrai : les vaccins n’ont pas que des bons cotés.
- FT : Qui imaginerait le général de Gaulle en prison en train de sodomiser Balkany sous la douche ?
- RP : Recalé à l’entretien d’embauche chez Canal + parce que je ne portais pas une veste de costume avec des New Balance…
- LI : C’est quoi le pire truc de droite que vous faites ? Moi c’est avoir un chat de race et lui payer des sachets fraîcheur.
- TA : Devoir choisir entre Macron et Lepen, ce n’est pas une question pour les gens de gauche. Cette question ne concerne que les gens de droite.
- LO : Quand les terrasses de bar vont rouvrir, y’aura tellement de candidats, faudra réserver sa table genre à Pâques pour un apéro le 15 août.
- OM : La condamnation de Nicolas Sarkozy pose quand même un certain nombre de questions inédites à notre système judiciaire. Comme par exemple de savoir s’il existe des bracelets électroniques taille enfant.
- DC : Sarkozy a pris trois ans. Il a le choix entre faire la gueule et faire appel. Il choisit de faire les deux.
- FT : MAIS PAR PITIE QUE CARLA BRUNI NE CHANTE PAS LES PORTES DU PENITENCIER !!!!
- DDS : Sarkozy super héros de droite : De président en carton, il se transforme en président en taule.
- EM : Si à 66 ans t’as pas un bracelet électronique, t’as raté ta vie.
- PJ : Ouf, la prison ferme retenue contre Nicolas Sarkozy pourra être aménagée. Il devrait donc pouvoir rejoindre Isabelle Balkany dans l’équipe de chroniqueurs de Cyril Hanouna.
- OK : Qui imagine le Général de Gaulle au gnouf pour corruption et trafic d’influence ?
- JH : Le plus triste dans cette histoire, c’est qu’on ne pourra même pas sortir dans un bar pour fêter la condamnation de Sarkozy.
- CC : On est quand même passé d’une Rolex à un bracelet électronique : quelle infamie !
- FL : Christian Jacob passe ses journées à envoyer des messages de soutien indéfectible à tous les LR condamnés par la justice. C’est un boulot à plein temps. Il devrait devenir visiteur de prison, ça lui irait bien…
- PI : Je viens d’imaginer Carla Bruni en survêt’ en pleine nuit, lancer des balles de tennis remplies de shit par dessus le mur de la promenade en gueulant « TIENS BON MON TRITON, POULICE PARTOUT, JOUSTICE NOULLE PART ».
- MK : C’est raide sous la soutane : « Au moins dix mille victimes d’agressions sexuelles dans l’Eglise de France depuis 1950″. A mon avis, il faut interdire l’Eglise !
- JU : Je pense à « après covid ». Quand on se prendra tous dans les bras. Ce sera une nouvelle période de l’histoire. L’étreinte glorieuse.
- LJ : Donc si j’ai bien compris , à chaque fois que notre ami Sarkozy aura une condamnation ou une mise en examen , il aura droit à une 2ème plaidoirie sur une chaine de télé le surlendemain ???
- ES : Le ministre de l’intérieur, en charge de la lutte anti-corruption, apporte publiquement son soutien à un ancien président condamné pour corruption. Continuons à nous poser des questions sur la défiance généralisée après ça.
- DD : Et dire qu’il suffirait d’installer les restaurants, les cinémas et les théâtres dans le métro pour éviter de se contaminer…
- LI : Comme au moment de l’affaire Fillon et de la même manière, le coupable n’est donc pas l’accusé mais bien la justice.
- ES : Sarko ne s’en remet pas : « J’ai pourtant toujours été un talhonnête homme ! »
- GD : Adieu Génération Identitaire, petite vermine partie trop tard.
- RDB : Les gens de droite : « Justice laxiste ! Tolérance zéro ! Pas d’aménagement des peines ! Taubira démission ! Rétablissement de la peine de mort ! » Les gens de droite quand un politicien de droite est condamné : « Complot politique ! Justice trop sévère ! Les juges en prison ! »
- FIL : Le pire dans tout ça, c’est que Sarkozy ne peut pas se faire tatouer un plan de prison en entier.
- RP : J’entends les gens de droite dire partout « la justice est de gauche », donc vous confirmez bien que l’injustice est de droite. Merci.
- EMM : Mauvaise nouvelle pour Macron : son cabinet McKinsey, condamné pour fraude, vient de limoger son PDG !
- NS : Entretenir un repris de justice avec l’argent des contribuables en lui fournissant bureaux, secrétaires et voiture avec chauffeur, c’est possible en France. Pas en Suède.
- DC : Affarire Karachi ! Dur, dur, pour Balladur, vexé d’être relaxé ! Serait-il vraiment un homme de droite ?
- JU : Les gens qui disent « MERKI ». J’ai envie de les défonker.
- CD : J’imagine la tête médusée des journalistes étrangers qui découvrent qu’un condamné à 3 ans de prison débarque au JT de la plus grande chaîne française pour clamer son innocence, le lendemain du jugement…
- TO : —  Chérie, tu veux que je fasse livrer un petit Japonais pour ce soir ? — Je préférerais un grand Sénégalais. —  Je voulais dire pour le repas. — …
- PO : Mes gamins se chamaillent tellement que j’ai dû édicter des règles. Par exemple, quand ma fille casse un jouet de mon fils, ce dernier a le droit d’incinérer une poupée de sa sœur. J’ai appelé ça la « Clause Barbie ».
- SS : Sarkozy : « Je veux dire aux citoyens que ce qui m’arrive pourrait arriver à n’importe lequel d’entre eux ». C’est vrai qu’il est commun d’être mis en cause dans dix affaires pour « corruption », « trafic d’influence », « financement illégal de campagne » et « détournement de fonds publics
- SF : Ça a été galère de trouver un masque et ensuite de se faire tester. Maintenant, c’est la croix et la bannière pour se faire vacciner. Comme j’aurais aimé naître dans un pays développé !
- TP : J’adore les Anglais. Énorme. La journaliste anglaise demande à Véran : « comment vous gérez les fonctionnaires policiers qui se réunissent dans les bars clandestins…?  » Énorme !!!!
- DC : Marine le Pen, la fille qui dépasse les borgnes !
- RR : Patrick Dupont, parti sur la pointe des pieds…
- LF : Je dis pas que ce nouveau week-end de confinement est long mais là, je viens de finir d’écrire un livre sur comment découper un antivax avec un couteau en céramique sans casser le couteau.
- NMB : C’est dommage que Jean Castex ne fasse pas ses conférences de presse le mercredi, ça lui éviterait de perdre son temps à annoncer le jeudi soir des mesures que l’on sait déjà depuis le jeudi matin
- NP : Les conférences de presse de Castex, c’est quand même aussi palpitant qu’un épisode de Derrick où il ferait une course poursuite contre Louis La Brocante en déambulateur. Filmé au ralenti.
- RR : N’oublions pas qu’en un an le Covid a tellement muté qu’il est devenu féminin. Je ne sais ce que l’avenir nous réserve.
- LF : Encore une fois l’effort collectif est compromis par une bande de trous du cul qui réclament des traitements inefficaces ou qui beuglent à la dictature sanitaire. L’histoire vous jugera.
- BG : Un verre après l’hiver ? Véran : « Nous verrons. »
- PI : Vivement que la pandémie se termine pour pouvoir se reconsacrer au dérèglement climatique. Ahah, je déconne, au financement des retraites, aux droits individuels et aux étrangers, oh ça va, on peut encore plaisanter dans ce pays de gauchistes ou ça aussi c’est prohibé ?
- OK :  — 2 fois par semaine je suis réveillé par un con en voiture qui écoute Christophe Maé à fond.  — Mais non c’est le camion poubelle qui recule !

MERCI À VOUS « TOUSTES »  QUI ME SUIVEZ ET PARTAGEZ MES FESSEBOUQUERIES…

RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les initiales sont celles des auteurs, ou les premières lettres de leur pseudo. Illustration d’après photo web © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site, mon blog, mon Insta. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries
Les commentaires sont fermés.