Accueil > Fessebouqueries > Les Fessebouqueries #498

Les Fessebouqueries #498

30/05/2020


Entre « La salooooope !!! » et « le lâcher de salopes », il y a un monde (d’après ?) que l’humour va avoir peine à franchir depuis que Guy-liguili-Bedos a pris ses RTT en camarde. Pourtant, rien ici non rien n’a changé comme chantait Jojo en Camargue, c’est le même monde en plus tapé quand même, les flics, les affaires, la pollution, les charrettes, les polémiques  mais bon dieu, qu’est-ce qu’on le kiffe ! A nous les terrasses et les parcs ! Lâcher de lions, de bêtes en ruts, de frustrés du p’tit noir  et de la chope hors de prix, du larbin revêche, des gambettes qui allument, du binge drinking à gogo, de la teuf à mourir etc… Ne manquez pas l’extra bonus ci-après sur Rara-Ou-oute, le doc aux longs tifs blancs, il vaut son pesant de chlochloètes ! Bon week-end, friends, qui allez foutre le bordel partout. Oui, oui, je vous vois !
- GB : “L’inverse de l’humour, ce n’est pas le sérieux, c’est la soumission.” (Guy Bedos)
- NR : Un lâcher de salopes, une déchirure anale et trois histoires de pets, et te voilà candidat à la Présidentielle. Fin de la blague…
- MK : Le slip de Jean-Marie Bigard : jaune devant, Macron derrière.
- SN : Jean-Marie Bigard intègre le conseil scientifique de l’Élysée.
- ER : Nous vivons tout de même dans un pays où il est conseillé de plutôt consulter un comique populiste qu’un prix Nobel d’économie (et française de surcroît)
- MK : Le monde d’après sera celui d’avant augmenté du Covid qu’on va nous faire payer très cher
- PR : On sent bien l’énervement des partisans de la vente absolument. Faut consommer. Faut que ça tourne et que ça dépote. Fais tourner. Donne moi l’argent tout de suite maintenant. Achète la camelote. Fais chauffer la CB. Faut que l’argent fluxe, comme le sang dans les tuyaux. Que ça gicle avant l’embolie.
- MK : Gestes barrière : la branlette peut reprendre, mais sans se toucher
- ES : Contre la pollution aux masques et gants jetables, il faudrait installer partout de nouveaux Covid-ordures.
- NP : Cher Cyril Hanaounaa, Camélia Jordan a joué dans onze films, elle a reçu le César du meilleur espoir féminin en 2018… Et toi tu as fait quoi ? À part chanter avec les frères Bogdanoff et verser des nouilles dans le slip de Mathieu Delormeau ?
- OM : Et dire que dans les livres d’Histoire de nos petits-enfants on pourra lire : « En mai 2020, la majorité gouvernementale s’affirme idéologiquement plus proche de Jean-Marie Bigard que de Camélia Jordana »…
- OVH : Pour protéger Camelia Jordana de toute violence policière, je propose une cagnotte Leetchi aux fins de lui offrir un Babyliss.
- VT : Je suis très sceptique moi aussi sur l’article de The Lancet. Comment une revue sans page Horoscope à la fin pourrait-elle être de qualité ? Je me le demande !
- AL : On est invités chez des amies de mon mec. On doit apporter un truc : végé, sans gluten, sans lactose, sans sucre, sans soja, sans alcool. Véridique. Je crois que je vais apporter une bouteille d’eau.
- TC : C’est paradoxal, maintenant je n’accepte plus que les appels masqués.
- PMC : Condamné pour harcèlement sexuel, le député Stéphane Trompille n’est pas exclu du groupe LREM. A partir de 15 condamnations pour harcèlement sexuel, tu as un blâme, et à partir de 30 blâmes tu peux être suspendu du groupe pour 24h.
- ES : Après ses coups de fil à Bigard, de Villiers et Zemmour, j’espère que Macron trouvera une place en réac !
- DA : —  Bon donc l’ambiance dans la salle était glaciale, y’avait plus que du pop-corn salé bizarre, le scénario était aussi chiant que la version de ma jeunesse et le son était franchement pourri.  —  Ah t’étais au cinéma ? —  Bah non ils sont toujours fermés, là je reviens de la messe.
- MK : Je viens de comprendre l’économie mixte : l’Etat paye et l’entreprise licencie.
- JT : Donne un bout de tissu à un homme, il fabriquera des masques chaque jour. Donne-lui des masques jetables, il les balancera par terre dans la rue comme un gros fdp.
- SF : Faire la queue à IKEA et croiser 1000 personnes, pas de problème. Dîner en couple au restaurant, interdit.
- AR : 2020, l’année où ma poubelle sera plus sortie que moi.
- HM : Agnès Buzyn is the New Manuel Valls.
- NP : Aujourd’hui ma fille est retournée à la maternelle pour la première fois depuis le début du confinement. J’ai pleuré pendant 30 minutes. De joie.
- CL :  Un chasseur a été condamné à un an de prison avec sursis pour avoir tué une femme.
 Il avait confondu le cerf avec une femme qui se trouvait tranquillement dans son jardin. 
Il faut dire que les cerfs ont l’habitude un peu débile de se poser dans un transat alors que c’est la saison de la chasse.
- JNP :  Aujourd’hui j’ai vu une femme dont les oreilles tatouées supportaient un masque, des lunettes de soleil, des écouteurs. et des boucles d’oreille. Les oreilles sont maintenant officiellement des sacs à main.
- CEMT : — En fait Donald, quand je t’ai dit d’arrêter Twitter pour te mettre enfin au boulot, je voulais pas dire arrêter TOUT Twitter par décret, juste fermer ton compte !  —  Oh…
- SDM : Ça y’est, j’ai battu le record du mec qui tape hydroxychloroquine avec un doigt le plus rapidement possible sur clavier Samsung mobile. Étude réalisée en double aveugle avec un groupe de doigts témoins.
- BR : LREM est plus efficace pour interdire la chloroquine que le glyphosate
- JPT : Trump, Johnson, Bolsonaro, Bigard… La France rejoint le concert des grandes nations.
- OVH : Ah ben, non, pas Guy Bedos ! juste après Dabadie, c’est une blague.
- MK : Ex-PS, le LaRem Collomb s’unit avec LR. Si dieu lui prête vie, il finira au FN !
- JPT : La vieillesse est un naufrage – et on a rarement un orchestre à bord.
- HM : J’ai tellement de boutons sur le front que le fantôme de Bruno Carette vient de me traiter de vermine communiste.
- PR : Lits : 0.  Masques : 0. Tests : 0.  Total : 100 milliards d’euros
- RR : Partez en vacances ! Achetez des voitures ! Manger bio ! Dépensez votre épargne ! Allez au restaurant ! Apparemment on préfère la nation dépensante à la nation pensante…
- NMB : L’avenir appartient à ceux qui zigzaguent dans le couloir deux heures avant le réveil avec les yeux à moitié ouverts pour aller remplir de croquettes la gamelle du chat.
- LCA : Si ça s’trouve Guy Bedos a fait exprès de mourir le même jour que Claude Goasguen, juste pour faire chier la droite une dernière fois.
- RP : Avant le confinement, l’industrie en Inde était en plein développement et soudain, bang ! La dèche !
- SF : Guy Bedos est parti. Les cons sont toujours là. Je suis choquée
- NP : Le bonheur c’est simple comme une copine qui retourne au bureau, une fille qui retourne à l’école et toi qui reste seul à la maison à travailler en écoutant de la surf music à fond.
- DE :  Je rentre de balade et suis fier de constater que ma ville est exemplaire en matière de prévention et protection de ses habitants : tous les trottoirs et espaces verts portent des masques.
- PD : Les violences policières, il est quand même nettement moins risqué de les commettre que de les dénoncer.
- EM : Suite à son excès de vitesse, Jean-Jacques Bourdin sera remplacé par Laurence Ferrari.
- NMB : J’espère que l’application STOP-COVID sera plus efficace contre le virus que l’autocollant STOP-PUB.
- JPT : C’est quoi cette manie des Noirs américains de glisser leur gorge sous le genou de policiers blancs ?
- RR : Je ne me rappelle même plus à qui j’ai fait la bise pour la dernière fois…
- A1 : Allez venez : on se prend un café, on se met autour d’une table et, calmement, on se met d’accord sur l’emploi de “rouvrir” ou de “réouvrir”.
- DA : Tout le monde a l’air tendu depuis le déconfinement. Étant contre toute forme de violence, je propose qu’on se gifle tous en pleine rue avec des saumons frais histoire de passer à autre chose dans la bonne humeur et en respectant les gestes barrière.
- JB : Le monde d’après va avoir un peu de retard, il est coincé dans les embouteillages sur le périph, et vous prie de bien vouloir l’excuser.

BONUS :
- JB : Vous connaissez ces films américains dans lesquels le père de famille se lève de bon matin, va faire un footing de 20 kilomètres tranquillement sur les bords de l’Hudson River, revient prendre une douche, prépare des pancakes au sirop d’érable avec des fraises fraîches pour ses enfants et sa femme, les réveille avec bonheur à l’aide d’une petite bataille d’oreillers, revêt un costume gris anthracite ajusté, boit un café serré en regardant la ville à ses pieds, embrasse sa famille et part travailler avant 8h afin d’éviter les embouteillages. Et bien ce matin, cet homme, c’était moi, mais j’avais un peu la flemme pour le bon matin, le footing, les pancakes, la bataille d’oreiller et tout le reste alors je me suis rendormi.

SUPER BONUS RAOULT:
- ES : Le professeur Raoult, il a un nom de saucisse allemande mais la vérité, c’est un vrai Marseillais comme on les aime. Le mec il a soigné 20 potes, il a récuré le nez à 3 clodos, et il a dit « fermez tous bien vos gueules, j’arrive ». D’abord, il est allé voir ses patients et il leur a dit « oh je vais te soigner mais j’te préviens ce que je vais te donner c’est paaaaaas illégaaaaal mais c’est pas non plus autoriséééé, t’es un bonhoooomme ou t’es pas un bonhoooooomme ? » Le mec en face, il a pété un câble, il lui a dit « j’suis un fada moi, tu me donne ta chloroquine, je la fume, avec tes antibios, ta mère et un verre de pastis ». Dix minutes après, le mec il avait plus mal à la gorge, il toussait plus et il chantait a tue tête « Paris Paris on t’enculeuuuuuuh »
Rémission totale.
Bon, mais le mec, attention, il a fait le truc sérieux tu vois, il a soigné comme ça vingt potes d’enfance, dans son hôpital à lui, il a demandé à ses collèguuues de la fac de médecine de faire les analyses et c’est Jean Claude Gaudin Himself qui a homologué le truc. Plus sérieux c’est pas possible.
Et après ça, il monte à Paris, il débarque chez BFM, il va voir la nana avec le prénom de cheval de course et il lui dit « La Covid, je lui ai niqué sa mère ». Là, t’as Appoline qui craque son slip. Il rajoute « la tête de ma mère, c’est plié » et il dit « maintenant, vous me cassez plus les couilles, je rentre chez moi, je vais soigner Marseille et vous vous vous démerdez, bande de cons vous m’avez saoulé ».
Là, t’as toutes les cagoles qui s’entassent faire la queue devant son hôpital, pour se faire dépister, avec le soutif sur la ganache en guise de masque. Et c’est la fête au coton tige ! une soirée, mon poto, jamais vu ça! finalement tout se tasse, le mec il retourne faire la recherche à la française, il cherche un peu, il trouve pas beaucoup, personne lui casse les couilles. Y a même Manu qui vient lui faire coucou, tout le monde se fait la bise et on en parle plus.
Franchement, si c’est pas la classe.

RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les deux lettres sont les initiales des auteurs, ou les 2 premières lettres de leur pseudo. Illustration d’après photo web © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site et mon blog. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries
Les commentaires sont fermés.