Accueil > Fessebouqueries > Les Fessebouqueries #497

Les Fessebouqueries #497

Cette semaine, que s’est-il donc passé de si palpitant ? Le général Cluster a décidé que nous irions aux urnes planqués derrière nos masques à gaz buccaux, les joggers ont mis fin à leur exercice sur attestation, de Villiers va pouvoir rouvrir ( arrêtez de dire réouvrir, mais vous pouvez dire réouverture, oui, ça rappelle un peu la logique implacable du gouvernement) donc rouvrir son Puy du Dingue, ah pardon, je confonds avec un pognon de Fou, les plages sont actives car être allongé c’est trop propageant, de prestigieuses médailles  seront remises aux premières lignes et aux sans grades alors qu’Air France recevra juste de la banale oseille, le truc habituel, quoi, comme ce week-end entamé, promesse de barbeuque et petit rosé je vous dis ksa.
- MK : Donc on peut bouffer le corps du Christ à l’église mais pas un steak au resto…
- RC : C’est marrant, je poste des blagues sur Twitter, on me les vole pour les mettre sur Facebook et faire 1000 fois plus de like, et sur Instagram on me demande si je les ai plagiées… Le fabuleux cycle des fils de putes.
- FCM : Bon que pensez-vous si au lieu de donner les dividendes aux actionnaires on leur donnait des médailles …
- BR : Si j’ai bien compris, on perd 2 milliards d’euros par jour parce qu’on a économisé 10 millions d’euros sur des masques en 2017 et que l’État est incapable de mettre en route des tests fiables.
- OB : Une pensée pour tous les soignants qui vont devoir payer leur loyer avec une médaille.
- RR : J’ai le plaisir de vous annoncer que, contrairement au PIB de la France qui s’est effondré, mon Poids Intérieur Brut a augmenté.
- AR : Je ne comprends pas pourquoi l’Etat offre une aide de 7 milliards d’euros à Air France alors qu’il suffirait d’applaudir tous les soirs à 20 h. Ça a hyper bien marché pour le personnel soignant, non ?
- EP : À Bordeaux, ils ont le choix entre l’héritier de Juppé, un disciple de Macron, une pastèque de Jadot et… Poutou. Ce n’est plus une élection, c’est une invitation au suicide.
- ML : « Cluster » je ne supporte plus ce mot…ils ne peuvent pas parler en français Un nouveau « foyer » ce n’est pas difficile dire non?
- ES : De l’hydroxychloroquine en préventif : Trump a enfin fait son coming-Raoult !
- RC : Je suis dans le RER B et y’a un mec qui a fait tomber son masque par terre, qui l’a ramassé et qui l’a remis normal. J’ai l’impression d’avoir vu un gars capturer le Covid comme si c’était un Pokémon.
- JPT : Le Conseil d’État ordonne l’ouverture immédiate des lieux de culte. Quelqu’un peut-il me rappeler comment a démarré la pandémie dans le Grand-Est ?
- YP : Donald Trump prendrait de l’hydroxychloroquine. Nous lui souhaitons une prompte aggravation des effets secondaires.
- JH : Le gouvernement offre 7 milliards à Air France : Air France annonce un plan de licenciement. Le gouvernement offre 5 milliards à Renault : Renault envisage de fermer 4 sites en France. Par contre rétablir l’ISF c’est de la « démagogie » et rendre les masques gratuits « inutile ».
- MK : Précisons qu’en français, un « cluster » c’est un « réseau ». Par exemple, on ne dit pas : « Un cluster d’abrutis à la tête de l’Etat ». En ce cas on parle d’un réseau, voire d’un gouvernement. C’est compris ?
- AR : Les trois espèces vivantes les plus rapides au monde : — les Ninjas  — les guépards  — les seniors lorsqu’on annonce l’ouverture d’une caisse supplémentaire au supermarché.
- CC : Il fait une chaleur ici, j’ai l’impression d’être dans la poche du peignoir de DSK
- PI : Comment est-on passé de « il n’y a pas assez de masques » à « SVP ne jetez pas vos masques par terre » en 1 mois ? Réponse 1 : la société de consommation. Réponse 2 : les gens sont des gros débiles. Réponse 3 : les deux. Réponse 3 = correct.
- LB : Arrêtez de laisser la priorité aux piétons merde, c’est carrément pas écologique, vous savez combien ça coûte en emprunte carbone de relancer une tonne cinq à 100 km/h tout les 500 mètres ?
- LB : D’ailleurs, c’est « empreinte » carbone. Mais nous les gros con en gros 4×4, les règles d’orthographe c’est comme le code de la route, on se torche le cul avec.
- LY : Le déconfinement, il a fait disparaitre des joggeurs encore plus vite que Jonathann Daval.
- ES : Est-ce que Michel pique au lit ? (Pardon, c’est la fatigue)
- FB : C’est une blague, ces élections… à l’heure où on paye nos impôts par internet , on vote à The Voice par internet , … c’est quoi le truc ancestral d’aller faire la queue pour toucher un rideau dégueu dans une mairie bondée ??
- MA : Les pangolins transgéniqués qui nous dirigent ont décidé que c’était moins dangereux d’aller voter aux municipales que de poser ses fesses dans le sable ou sur la pelouse d’un parc. Masque obligatoire pour «miniser» les risques, dit Castaner. Misère…
-  CEMT : —  Monsieur le premier ministre, pourquoi votre barbe blanchit ?  —  C’est pas le sujet, pardon. —  Ok, alors pourquoi vous avez dit qu’on n’avait pas besoin de masques en mars ? —  Alors c’est une dépigmentation très rare qu’on appelle vitiligo…
- OB : Ce matin sur une plage, ma sœur garde sa petite fille qui fait des pâtés de sable. Au bout de 45 minutes debout, elle finit par s’asseoir. La police accourt pour lui intimer l’ordre de se relever ! L’épidémie de stupidité administrative n’est pas près de se terminer.
- NP : Si vous voulez une bonne adresse pour choper le coronavirus dans le 93 : à coté de chez moi il y a un salon à ongles où défile une bonne centaine de filles par jour, dont aucune n’a de masque, et dont la clim rejette l’air intérieur pile sur un arrêt de bus.
- VO : On les voit direct ceux qui ont des dents creuses, ils portent le masque sous le menton.
- CU : Aujourd’hui mon fils de 8 ans m’a demandé « Papa est-ce que parfois tu entends des voix? » Je suis resté un peu perplexe car j’ai pas d’enfants.
- MA : Second tour le 28 juin : scandale sanitaire. Second tour en janvier 2021 : scandale démocratique. C’est bon, l’opposition est prête. Où sont les micros ?
- NP : Sortir dans la rue sans précautions parce que l’épidémie tue moins c’est un peu comme sortir de la tranchée en plein jour en 1917 parce que « ça fait longtemps que la mitrailleuse d’en face n’a tué personne, si ça se trouve ils sont partis ».
- AN : Les hommes : ont littéralement des poils autour de la bouche. Les hommes aussi : je ne peux pas te faire un cuni si tu t’épiles pas.
- CEMT : « Et par mesure de sécurité sanitaire, seuls les bulletins LREM seront disponibles dans les bureaux de vote. »
- LY : Macron, il échange des SMS avec Philippe de Villiers, il passe 45 minutes au téléphone avec Eric Zemmour. A ce rythme, en 2022, c’est Marine Le Pen qui va appeler à voter contre lui pour faire barrage à l’extrême droite.
- LG : « il faut bien travailler au lycée pour que ton dossier finisse à la poubelle sur parcoursup »
- EB : On va pas se mentir, avec le masque chirurgical on se rend bien compte qu’on pue de la gueule.
- OB : Paris, cette ville incroyable où tu dois choisir entre acheter un kilo de cerises et payer ton loyer.
- NMB : Si on enlève l’épisode Covid, la crise économique à venir, les grèves contre la réforme des retraites et les soucis du quotidien, ça fait de 2020 une année assez ensoleillée quand même.
- DA : Force à tous les gens atteints d’une maladie des nerfs ! J’ai ressorti mon ventilateur que j’ai renommé Isabelle Huppert parce qu’il me refroidit illico, et je vais vivre avec lui une relation passionnée à moins d’un mètre jusqu’en septembre.
- CEMT : Les Français pendant les semaines de confinement : « On veut des masques, donnez-nous des masques, Macron des masques ! » Les Français, une semaine après le déconfinement : « Non, finalement, on porte pas de masques, ça nous va pas. »
- DSF : « Les élections municipales auront lieu dans des conditions de parfaite sécurité puisque nous faisons tout pour qu’elles aient lieu sans électeurs » .
- AR : Je voudrais rencontrer une fois dans ma vie un mec qui se battra pour moi de toutes ses forces, de toute son âme, avec ses tripes, juste pour ne pas me perdre. Un peu comme, récemment, ce vendeur de chez Télécom lorsque je lui ai annoncé que je voulais résilier mon abonnement.
- NP : Fermer les parcs mais remettre les gens dans le métro, interdire les festivals de musique mais rouvrir le Puy du Fou… Je commence à me demander si la stratégie du gouvernement ce n’est pas de prendre des décisions tellement stupides que le virus ne saura jamais où aller nous attendre.
- MK : Pas de festivals cet été mais réouverture du Puy-du-Fou. C’est fou, hein ?
- RC : J’imagine que ceux qui portent leur masque sur le menton mettent aussi leur préservatif sur les couilles.
- PR : Et c’est là que l’on se rend compte que tout le monde s’en fout du deuxième tour des municipales. Et toi, tu as réservé pour les vacances ?

RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les deux lettres sont les initiales des auteurs, ou les 2 premières lettres de leur pseudo. Illustration d’après photo web © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site et mon blog. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks