Accueil > Fessebouqueries > Les Fessebouqueries #496

Les Fessebouqueries #496

16/05/2020

L’apéro !!! L’apéro !!! L’apéro!!! En fait, y a que ça de vrai, à condition que le verre ne  soit pas à moitié covid, car sinon, panpan cucul, non, je ne parle pas de notre incorrigible et lubrique VGE mais d’une menace de reconfinement dard-dard — VGE, sors de ce texte ! — donc gaffe au retour du maton, du papelard à remplir, tout ça. Heureusement, dans le besoin, on reconnaît toujours ses amis du gouvernement, la preuve : les médailles ! Quoi de plus chic, de plus indispensable, de plus précieux qu’une superbe médaille fichée sur le beau sein d’une soignante qui aura tout fait pour la mériter ? Cessons de ressasser nos soucis, tchin tchin et bon week-end hydro-alcoolique, dear friends !
- HD : Six Français sur 10 ne font plus confiance au gouvernement et les quatre autres sont en réanimation.
- KM  : « Le succès du déconfinement dépend de notre intelligence collective » —  Qu’est-ce qu’il dit ? —  Il dit qu’on va tous mourir.
- MK : Euh, s’il nous reste des stocks de farine, riz, pâtes et PQ, on peut rester confinés ?
- RO : Les gens qui roulent seuls en voiture avec un masque, ils dorment aussi seuls avec un préservatif ?
- RdB : En y réfléchissant, si au lieu du port du masque on avait imposé celui du sombrero, on aurait assuré à ce déconfinement la distanciation physique, la protection contre la pluie et un petit air festif.
- PI : Première règle : Ne jamais sous-estimer la capacité d’un français à se foutre du risque sanitaire quand il s’agit d’apéro avec des amis après deux mois d’isolement.
- CA : Donc ce matin, on peut prendre le RER B pour aller travailler mais les parcs sont fermés. On peut s’entasser sur la ligne 13 mais pas aller au cinéma. Le plaisir, la joie de vivre ne sont pas au programme du gouvernement… Infantilisés dans le confinement, nous voici maintenant punis.
- CEMT : Maintenant qu’on a vu les gens se ruer chez Zara le premier jour du déconfinement, je crois qu’on peut dire que le monde d’après n’est pas pour demain.
- PA : En fait, c’était « les masques gratuits sont inutiles ». En revanche, les masques payants sont indispensables. LREM décryptée.
- OM : Attention aux jugements hâtifs : les images de la ligne 13 bondée ce matin étaient liées à un retard. Or comme tout le monde le sait, ce genre d’incident n’arrive que très rarement dans le métro
- JL : Bon, OK, ce mardi, on remet les enfants à l’école. Mais est-ce qu’on est obligé d’aller les rechercher ?
- OVH : Ce matin dans les kiosques, Le Parisien offrait un masque jetable. J’attends avec impatience la sortie de Pif Gadget.
- CC : Mon père a profité de ces deux mois pour refaire le sol de la maison, la peinture, ma chambre, la déco… Heureusement qu’il n’est pas chirurgien, à l’heure qu’il est, il serait en train de refaire sa femme.
- JL : Dire qu’on mangeait le gâteau après que quelqu’un avait soufflé dessus !
- CC : Ce moment gênant où tu te rends compte que tu es plus séduisant avec un masque que sans.
- HD : Ce qui est drôle, c’est que les gens pensent qu’ils seront déconfinés à partir du 11 mai, non, on vous rouvre juste le chemin pour aller produire des richesses pour un patron et déposer votre gosse à l’école pour le surveiller en attendant la fin du travail fourni.
- KM : Le masque en tissu que j’ai acheté est tellement immense pour ma petite tête que je me demande si on m’a pas refourgué le slip de Gros Dégueulasse.
- OV : Je me demande combien d’entre vous sont en train de refaire leur CV parce qu’ils se sont aperçus qu’en fait ils détestaient leur travail et qu’ils ne supportent pas l’idée d’y retourner.
- MK : Déchéance sexuelle, Giscard en fin de vit
- HD : Thème et proverbe du jour : Si en mai tu fais la queue chez Zara, en juin tu feras la queue en réa…
- CL : L’Académie française ayant proposé de traduire « follower » par « acolyte des illustres », un ami a proposé de remplacer « troll » par « farfadet de la dialectique ». Je propose un concours de pastiches, dans lequel chacun traduirait un mot du langage web/jeune de cette manière.
- OB : Si ça se trouve, ça fait deux mois que Xavier Dupont de Ligonnès va à Shopi au calme avec un masque.
- NMB : N’empêche, c’est beaucoup plus facile de repérer les lèche-culs au boulot depuis qu’ils portent un masque.
- SA : Ne comptez pas trop sur le bouche à oreille en ce moment.
- PI : Ok le déclin de notre civilisation c’est triste mais as-tu essayé le port du masque toute la journée avec le nez qui coule ?
- SF : Au train où avance Mediapart, dans 3 jours ils nous sortent des photos de Laetitia Avia en train de bouffer du homard en compagnie de Jérôme Cahuzac
- ACM : Échographie du 3ème trimestre : “vous allez avoir une belle petite fille, belle comme sa mère et intelligente comme son père, comme ça elle aura le meilleur des deux”. A deux doigts de lui fourrer son échographie dans la gorge.
- JM : —  Il nous faut plus de moyens !! —  Que diriez-vous d’une médaille ? —  Non je pensais plutôt à des masques — C’est con, elle est super belle — Et des respirateurs ! —  Et si je mets deux MEDAILLES ?
- CC : Visiblement le masque sert aussi de petite laine au double menton pendant les saints de glace.
- RR : Je viens de voir une pub pour partir en vacances à Nevers. Rien ne nous aura été épargné.
- PB : Dans ma déclaration d’impôts, personnes à charge, j’ai écrit : 2 millions d’illégaux, 6 millions de chômeurs, 80000 taulards, 571 députés, 348 sénateurs, la commission de l’UE. Le fisc a retourné ma déclaration jugée inacceptable A quoi j’ai répondu : j’ai oublié quelqu’un ??
- NP : Si vous trouvez que le confinement est dur à vivre, rappelez vous que quand ce sera fini, on va avoir un film avec Frank Dubosc sur le confinement, un film avec Christian Clavier sur le confinement et un film avec Dany Boon sur le confinement.
- RR : Le meilleur endroit pour se mettre au vert dans les grandes villes reste le cimetière.
- DS : Jetez vos putains de masques dans une putain de poubelle !
- RT : Laëtitia Avia qui rédige une loi contre la haine, c’est un peu comme si Benjamin Griveaux écrivait un éloge de la pudeur.
- GB : Demander aux plus modestes de travailler davantage ou de donner des RTT, c’est du bon sens. Demander aux plus aisés un effort financier c’est de la démagogie.
- CEMT : Situation au 14 mai : Vous pouvez organiser une fête avec 150 personnes chez vous mais vous ne pouvez pas vous asseoir à deux sur une pelouse à Paris. Franz Kafka valide.
- PI : J’imagine la déception de Bruno  le Maire quand il a vu que la fête de l’Huma ne pouvait pas se tenir.
- OB : Niveau de déprime d’aujourd’hui : Entre Baudelaire et Benjamin Biolay.
- RC : Ça se passe comment pour les impôts cette année ? On est toujours prélevé à la source ou on peut juste payer en applaudissant le gouvernement à la fenêtre ?
- JT : Si ça se trouve les gens qui ne portent pas de masques dans les lieux publics sont les mêmes que ceux qui portent un slip sur les plages nudistes.
- CC : Les gens qui s’insurgent à cause des masques payants alors qu’ils sont nécessaires découvrent une sensation que beaucoup de femmes connaissent : le syndrôme de la serviette hygiénique.

RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les deux lettres sont les initiales des auteurs, ou les 2 premières lettres de leur pseudo. Illustration d’après photo web © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site et mon blog. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries
Les commentaires sont fermés.