Accueil > Fessebouqueries > Les Fessebouqueries #489

Les Fessebouqueries #489

28/03/2020

Semaine confite à la sauce télétravail, couples qui s’emmerdent, mômes qui braillent, formulaires à imprimer et applaudissements à 20 heures. En attendant, le virus frappe des innocents comme le Prince Charles qui n’a même pas encore été sur le trône ou ce pauvre Weinstein qui en est descendu. Que dire de cette débâcle qui annule tout ce qui devait faire la grandeur de notre pays : vente des aéroports, mais y a plus d’avions, réforme des retraites, mais aura plus de retraités… heureusement, les actionnaires de tous pays nous tendent la main… pour qu’on y dépose les chères oboles dues à leurs mérites. L’air est redevenu sain alors bon week-end, soyez sages, soyez braves, soyez patients (je voulais dire faites preuve de patience)…

- FIA : Sur la prochaine attestation, il faudra indiquer la position du soleil au moment de votre sortie, votre groupe sanguin, le nom de votre garant ainsi que votre symbole de porte-manteau d’école maternelle.
- OM : Vous plaignez pas, vous pourriez être à la place de l’ingénieur qui doit concevoir un masque qui fasse le tour des oreilles du Prince Charles.
- PE : S’il vous plaît, veuillez synchroniser vos montres. Ils sont gênant les gens qui applaudissent à 19h57.
- ME : Pour le corona, à 60 ans t’es vieux et fragile, mais pour la retraite à 60 ans t’es jeune et en pleine forme
- PM : Je viens de faire le calcul, à la fin, on aura passé plus de temps enfermés que les Balkany.
- PE : Applaudir à 20 heures, ça me permet de garder le lien avec mes enfants, c’est le seul truc pour lequel ils sortent de leur chambre.
- CC : la police municipale de Clermont-Ferrand obligera chaque parisien descendu de l’Intercités ce weekend à manger la croûte du fromage aux artisous pour se prémunir contre le virus.
- CV : Si on m’avait dit que je passerais ma cinquantaine en quarantaine…
- CC : En fait, si j’ai bien compris, en ce moment ce sont les chiens qui promènent leur maître.
- CK : Longtemps, je me suis confinée de bonne heure.
- NP : Jour 6 du confinement : je commence à avoir un doute. Ce troisième enfant qui se pointe au moment des repas, il habitait chez moi avant ?
- JF : Il ne faut quand même pas rire de toux : Je viens d’apprendre que le pâtissier du quartier est gravement tatin.
- CC : Dès ce soir, le gouvernement adoptera le décret n°7 instaurant une distance de sécurité d’un mètre entre vous et votre frigo.
- RR : Présentement en train de regarder désespérément mon kilo de farine, en me demandant qu’en faire sans œufs, beurre ni lait. Je vais la sniffer.
- JH : Du coup les fonctionnaires, c’est toujours autant des privilégiés payés à rien faire et qui coûtent un pognon de dingue ? Et les caissières, c’est toujours des illettrées avec un boulot dont personne ne veut parce qu’il est inutile et dégradant ? J’ai pas suivi.
- CC : Je porte une collerette à chien pour manger mes repas, on appelle cela le régime vétérinaire
- JMC : Harvey saute un pangolin en prison pensant que c’est une starlette fringuée en Paco Rabanne
- RV : Trop dangereux de sortir en ce moment. J’ai trouvé le moyen de me claquer le mollet entre chez moi et le Monoprix !
- AdN : Les joies simples à savourer. Le gars qui reçoit un appel de la pharmacie : « votre gel hydroalcoolique est arrivé. » La fête quoi.
- CEMT : Le coronavirus a fait revenir Jean-Jacques Goldman et tué Manu Dibango, en plus d’être dangereux il a vraiment des goûts de chiotte.
- OM : J’attends les premières photos de Benjamin Grivaux en train de ramasser des courgettes.
- DC : Un seul être vous manque et tout est poussiéreux.
- MA : « Si je suis élu, je ne veux plus de femmes et d’hommes dans les rues » Emmanuel Macron 2017 : Promesse tenue…
- LO : La seule chose qui me remonte le moral en ce moment, c’est de me dire que les dossiers de toute la France sont actuellement gérés par des fonctionnaires en slip.
- TA : Du coup, je m’épile sur la terrasse comme ça les oiseaux auront de quoi garnir leur nid.
- CEMT : C’est quand même étonnant que l’épidémie de coronavirus reparte de plus belle alors que tout le monde a fait absolument n’importe quoi depuis l’annonce du confinement.
- NP : Jour 9 du Grand Confinement : la maison commence vraiment à sentir très mauvais. Je me demande si un animal est mort quelque part, ou si j’ai oublié de surveiller que l’ado se lavait tous les jours.
- TC : Encore deux mois sans coiffeurs et 99% des blondes auront disparu.
- CC : C’est étonnant ces dirigeants qui demandent de tousser dans le coude mais qui crachent à la gueule des enseignants.
- PE : Ce matin, j’ai failli arriver en retard à mon télétravail. C’était bouché sur le chemin de la salle de bain.
- FC : Au vu du temps qu’il va falloir passer enfermé, merci à tous ceux qui ont un jardin ou sont à la campagne de ménager les citadins … c’est dur de ne pas vivre la nature … donc merci de ne pas nous inonder d’images.
- CC : Comme par hasard, au moment où tu as le temps, enfin, de remplir ton dossier agessa, l’agessa n’existe plus
- CC : Voyez le bon côté des choses : Polanski est enfin enfermé.
- CEMT : Allons au bout de l’idée, le Tour de France sur des vélos d’appartement filmés par des webcams.
- SF : Avant on ne parlait pas de maison de retraite, encore moins d’EHPAD. On disait « mouroir ». On appelait les choses par leur nom, en fait.
- GP : «Il va sans dire que nous n’entendons pas demander à un enseignant, qui aujourd’hui ne travaille pas compte tenu de la fermeture des écoles, de traverser toute la France pour aller récolter des fraises gariguettes.» SiBeth N’diaye.
- MP : On a vérifié si Sibeth n’était pas l’amie noire de Nadine Morano ?
- NO : Mais j’y pense, les profs ont rien à foutre entre 21h et 6h du matin on pourrait réouvrir les mines de charbon.
- NP : Le néo libéralisme dans tout sa splendeur : donnez nous de l’argent public pour éponger nos dettes, on est trop occupés à verser des dividendes à nos actionnaires.
- HT : Il avait raison, Boris Johnson, ça va marcher, la sélection naturelle.
- OVH : Cela fait 37 ans que je suis confinée avec mon mari. Jamais de ciné, de théâtre, de concerts, d’expos, de pique-nique, de restaus, de dîners en ville, de vacances, d’invitations, de conversations enrichissantes, même pas de séries télé en VO. Je suis reconnaissante, car nous n’avons pris aucun risque de contamination. Je suis mariée avec un visionnaire.
- CC : Celles et ceux qui envoient des messages dégueulasses aux soignants (genre allez habiter ailleurs, ne touchez pas les poignées de porte, cessez de promener votre chien), c’est quoi l’idée ? Vous repoussez ceux qui peuvent vous aider parce que vous avez envie de mourir plus vite que les autres ?
- OM : Du coup c’est le 15 avril qu’on apprend qu’on est confiné jusqu’au 3 mai ?
- PR Globalement, je suis assez content que l’argent de la planche à billet soit affecté en priorité, aux actionnaires, aux petits copains, intermédiaires et autres branleurs de la République. J’ai eu peur qu’il soit distribué aux infirmières, chauffeurs, caissières, éboueurs etc… Ça aurait été un très mauvais signal envoyé au marché ! Ben oui. Toutafé.

RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les deux lettres sont les initiales des auteurs, ou les 2 premières lettres de leur pseudo. Illustration d’après photo web © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site et mon blog. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries
Les commentaires sont fermés.