Accueil > Fessebouqueries > Les Fessebouqueries #484

Les Fessebouqueries #484

22/02/2020

Cette semaine, beaucoup ont eu du mal à ranger le matos de Griveaux, le petit oiseau était comme ivre d’’être de sorti mais il commence à puer de la fiente ! Heureusement, on a eu un buzz, un sacré buzz, faut dire qu’avec ce nom, Buzyn, c’est un sacré business pour l’actualité ! Pendant ce temps-là, bah rien. Les médias et les réseaux, c’est comme les hommes, ça ne peut pas faire trop de choses à la fois ! Juste quelques petits saupoudrages d’épices, du Fillon de la Sarthe en poudre, du Macron en copeaux, du Piotr des hauts plateaux de l’Oural en gousse, un extrait d’Eurovision en suppositoire et la mort du copier-coller et la mort du copier-coller et la mort du copier-coller. Pardon, ça m’a échappé ! Alors excellent week-end, my friends  et des bises.

- OM : Eh ben, c’est bien la première fois qu’Agnès Buzyn répond quand on l’appelle en Urgence…
- GP : Ils en font trop quand même à LREM. Les éléments de langage à placer pour l’affaire Griveaux, c’est « La démocratie en danger » . Et les LBD ? Ils n’ont pas peur du ridicule.
- MK : On est prié de ne pas avoir la fièvre jaune, Buzin est en campagne, c’est Capitale!
- SF : Agnès Buzyn reprend les dossiers de Benjamin Griveaux. Juste le temps de décoller les pages
- PC : Excellent choix de LREM, Macron et Philippe : Buzyn a résolu tous les problèmes de l’hôpital public, où tout va bien désormais. Elle peut donc mettre son immense talent au service d’une cause vraiment primordiale pour les Français !
- AdN : Après avoir pourri les hôpitaux, elle va sévir à Paris ? Tiens voilà du Buzyn .
- OVH : En fait Buzyn est ravie de se décharger de la santé. Elle considère comme un échec personnel de n’avoir pas mis un terme au virus de la tomate.
- GD : Nous vivions un hiver tempétueux. La ministre de la Santé était démissionnée et envoyée en pleurs au casse-pipe électoral en pleine crise sanitaire. De la neige était déversée sur les pistes de ski par hélicoptère. Il y avait encore des moustiques.
- DC : Elle était buzy buzy. La voilà en plein bousin…
- OVH : Adieu Griveaux, vaches, cochons, couvées
- OM : Balkany, Buzyn… Décidément en ce moment, tout le monde quitte la santé.
- RP : Un activiste connu pour s’être cloué les testicules a fait abandonner un des favoris à la mairie de Paris en diffusant des vidéos intimes, relayées par un député qui fait du sabre laser, avant d’être interpellé pour des coups de couteau. Je ne vois pas ce qu’il y a d’extraordinaire.
- SF : C’est impressionnant la vitesse avec laquelle la plainte de Benjamin Griveaux a été traitée. Celles de femmes en danger de mort face à la violence de leurs conjoints sont toujours en attente. Justice, vous avez dit Justice
- GD : Je viens d’entendre la chanson française pour l’Eurovision. La prochaine fois, faisons concourir directement de la musique d’attente de téléphone, ça fera des économies.
- CEMT : « Et je continuerai bien sûr à combattre le coronavirus, s’il se présente contre moi à la Mairie de Paris. » (Buzyn)
- AG : Y a Bénabar qui passe en concert pas loin de chez moi, du coup j’ai pas acheté de billet.
- ES : Pour les municipales à Paris, les attaques se font désormais sous la Petite Ceinture.
- NP : Ça va être étrange les entretiens d’embauche des ministres à partir de maintenant : — Vous avez un compte à l’étranger ? —  Vous payez vos impôts ? —  Vous avez payé votre femme à ne rien faire ? —  Vous avez déjà envoyé des photos de votre bite à quelqu’un ?
- ES : De toute manière, Griveaux n’avait pas la gaule de l’emploi. Il se serait pris une branlée.
- NP : 48 heures qu’Agnès Buzyn est candidate à la Mairie de Paris et elle n’a toujours pas sorti de projet débile et irréalisable… Je me demande si elle a vraiment le niveau pour cette campagne.
- ALD : La jeune femme en niqab, avant ou après un selfie avec Macron, résume à elle seule la réponse des islamistes à son discours : cause toujours tu m’intéresses !
- RR : Piotr Pavlenski, un nom pour jouer au Scrabble mais qui a mené Griveaux aux échecs.
- CC : On me demande comment je fais pour vivre de ma plume, mais quand le seul rêve de luxe qu’on a c’est de passer une heure le dimanche au monoprix de Vichy, je vous assure que c’est pas si compliqué.
-  DC : L’inventeur du « copier-coller » est mort. Gad Elmaleh, Morandini, Joseph Macé-Scaron, Calixte Belaya, Minc, Attali, Ardisson et tellement d’autres pourront venir le remercier.
- PM : Accusée de s’être moquée sur Twitter d’un enfant atteint de nanisme, Nadine Morano se défend : « c’est ridicule, surtout quand on sait que mon meilleur ami est Nicolas Sarkozy »
- LS : Piotr Pavlensky menace de diffuser une vidéo d’Agnès Buzyn, alors ministre de la Santé, qui éternue sans mouchoir. « Je démens formellement, j’ai toujours gardé mes miasmes pour moi », se défend la candidate à la mairie de Paris.
- GD : Je prends bien note de cette nouvelle polémique. Mais tout ça ne nous explique pas vraiment qui est Olivier Faure.
- NBF : Titre d’un magazine féminin : « Comment perdre 3kg ? ». Vu la fille en couverture, je dirais que la réponse est : « En se démaquillant ».
- EP : Quand je pense que des gens doutent encore du rôle de Poutine dans l’affaire Griveaux. Mais merde, c’est quand même évident que chaque matin, Vladi, avant de manger un sanglier et violer 3 Femen vociférantes, se demande comment il va bien pouvoir anéantir dans l’œuf le destin exceptionnel qui attend Griveaux à la tête du monde libre.

FESSEBOUQUERIES RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les deux lettres sont les initiales des auteurs, ou les 2 premières lettres de leur pseudo. Illustration d’après photo web © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site et mon blog. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries
Les commentaires sont fermés.