Accueil > Fessebouqueries > Les Fessebouqueries #479

Les Fessebouqueries #479

18/01/2020

Apparemment, il est plus difficile de faire cesser une grève que de faire passer un chameau dans le chas d’une aiguille. Les retraites, ça turlupine toutes les catégories sociales, même la plus haute, je veux parler de celle de Ghosn qui en appelle aux prudhommes. Et puis Meghan et Harry qui veulent gagner leurs sous eux-mêmes, trouver un emploi, y a qu’à traverser… l’océan. Mais attention de ne pas s’endormir à l’ouvrage, y aura toujours une teigne pour vous faire perdre la place ! En tout cas, l’ex-curé Preynat va la payer cher, sa place de preynateur ! What else ? Hé bien LePen et Fillon le retour à l’actualité, les cauchemars sont toujours récurrents. Quant au président, il a défié le peuple de venir le chercher. Eh bien, quand on vous cherche, on vous trouve… même dans un (amphi)théâtre, m’sieur Macron ! Mais que ceci et cela n’amoche pas votre week-end tout frais soit-il !
- MK : Donc le premier sinistre Philippe retire PROVISOIREMENT de l’AVANT-projet l’âge de Bernard Pivot. Dites, il nous prend pour des cons ou quoi ?
- GP : L’avocat de Carlos Goshn nous parle de haine du riche. personne ne détesterait les riches s’ils étaient plus généreux. Peut- être seraient-ils moins riches s’ils étaient généreux ?
- CC : Les gens qui mangent un kebab/Mc Do dans le compartiment du train, j’imagine que vous acceptez qu’on vienne chier au milieu de votre salon ? AH NON ? VRAIMENT ? BAH VOILÀ PUTAIN C’EST PAS COMPLIQUÉ À COMPRENDRE.
- DT : C’est la fuite chez Renault, après Carlos Goshn c’est au tour de Meghan.
- MH : Avec l’ouverture du procès Preynat la Justice se retrouve le cul entre diocèses.
- VL : Le mec (Fillon) a quitté la politique, ne représente plus rien ni personne, mais on lui donne deux heures d’émission sur le service public parce qu’il est condamné pour avoir détourné de l’argent public, ça devient la spécialité de Léa Salamé.
- MA : Pendant que des millions de gens se battent pour défendre des retraites dignes, Carlos Ghosn pousse l’indécence à son paroxysme en réclamant sa retraite-chapeau. Et si on mettait plutôt un terme à ces privilèges de classe pour financer nos retraites ?
- CC : Pour un mouvement qui s’essouffle, on a quand même des cheminots, des infirmières, des danseurs, des journalistes, des pilotes d’hélicoptère, des avocats, des profs, des gilets jaune, ta mère et Raymond dans la rue depuis plus d’un mois. Ça, il l’aura mise En Marche! la France !
- MK : Harry va-t-il rendre sa Meghan à Ghosn, l’ancien patron de Renault ?
- PA : — Félicitations, et bienvenue à la SNCF !  —  Merci ! Je commence quand ? —  Dès demain.  —  Parfait ! Je serai là après-demain.  —  Vous apprenez vite !
- MG : Si à 50 ans tu n’as pas interviewé Carlos Ghosn (en exclusivité), c’est que tu as raté ta carrière de journaliste.
- JH : On retient que si tu es éboueur et que tu te fais dénoncer par un pelo sur Twitter pour t’être reposé pendant ta pause, t’es viré. Mais que si tu es mis en examen pour prise illégale d’intérêts et que tout les médias en parle, tu peux rester président de l’Assemblée Nationale.
- RA : A quel moment, à quel putain de moment tu prends le type en photo pour le dénoncer à sa hiérarchie !? Je ne sais ce qui est le plus débectant, la fachote de balance ou la saloperie de hiérarchie….?
- OK : J’ai la photo d’un sénateur qui roupille. Ah … si seulement j’étais une ordure, je partagerais cette photo sur Twitter et je le ferais virer.
- JB : Je suis personnellement favorable à l’âge poivrot. Qu’on puisse au moins picoler en retraite.
- OVH : Ségoléne, Meghan et Harry, même combat : crache dans la soupe pas sur les sous.
- GP : 1,87 enfant , on comprend pourquoi certains ne sont pas finis.
- SDM : « L’âge Pivot, c’est quand on perd ses dents de lait. » (Gabriel Matzneff)
- SJ : Je me demande si les mecs qui expliquent qu’on a besoin d’interpeller des femmes dans la rue pour faire des rencontres romantiques essayent aussi de se faire des amis en alpaguant des inconnus dans l’espace public.
- CC : J’aime bien la question « et si l’Etat français récupérait les autoroutes et les rendait gratuites comme vient de le faire l’Espagne ? » dans le JT de France 2.
- NP : Le mec à deux doigts d’inventer le salaire universel : si tu travailles tu touches un salaire, mais évidemment ce n’est pas le même pour Carlos Ghosn et pour un balayeur. Mais c’est disruptif parce que c’est U…NI…VER…SEL.
- CE : DEMAIN DANS LE CANARD Macron découvre enfin l’existence des violences policières : « Désolé, ça ne m’avait pas sauté aux yeux ! »
- MK : Ça y est, on commence à nous vendre un second tour Macron- LePen avant d’avoir fait le premier. Rappelons aux électeurs que, pour éviter ça, il suffit de voter ni pour Macron ni pour LePen au premier tour. C’est pas plus difficile que ça !
- ES : Le problème en France c’est qu’on a le choix entre : —  voter Le Pen —  voter pour faire barrage à Le Pen en faveur d’un président contre lequel on organisera des manifs qui seront réprimées par une police qui vote majoritairement pour Le Pen. Bref on n’est pas dans la merde.
- MK : Marine Le Pen candidate à la présidentielle de 2022. Elle s’entraîne au duel. Elle distingue déjà la SNCF de la RATP.
- RA : Les crétins qui croivent encore que LREM c’est la solution… faudrait peut-être leur dire que le verbe croiver n’existe pas..
- SD : Le président avait dit : venez me chercher, on dirait bien qu’ils arrivent ! (Hier soir aux Bouffes du Nord).
- PA : Discuter avec sa femme, c’est comme se faire arrêter. Tout ce que vous dites sera utilisé contre vous.
- JS : « S’ils veulent un responsable, il est devant vous, qu’ils viennent le chercher »(Macron).  « OK, mais pas ce soir j’ai théâtre ».
- BA : Hier, Marlène Schiappa obligée de fuir une pizzeria sans finir sa quatre-fromages. Aujourd’hui, Manu obligé de fuir un théâtre avant la fin de la pièce. Demain, Castaner obligé de fuir une boîte de nuit avant d’avoir pécho dans les chiottes ?
- JE : Évacuation d’Emmanuel Macron du théâtre des Bouffes du Nord après l’arrivée de manifestants, réaction exclusive du Chef de l’État. « C’est bien la première fois que les Français m’écoutent. Cette fois, ils sont vraiment venus me chercher. »
- JS : Benalla qui donne des leçons de maintien de l’ordre. On attend le tweet de Michel Fourniret sur la qualité du dialogue avec une ado difficile.
- OM : J’ai des vieux magazines et des merdes à balancer, quelqu’un sait si un ministre descend bientôt sur Toulouse ?
- ASG : J’ai 45 ans et apparemment je lis de la littérature pour « jeunes adultes ». Désolée si je préfère les histoires de gens qui traversent des miroirs à celles de vieux mecs blancs qui n’arrivent plus à bander et accusent les arabes et les féministes.
- OK :  Et pendant ce temps-là, tout le monde s’en branle du Paris Dakar.

FESSEBOUQUERIES RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les deux lettres sont les initiales des auteurs, ou les 2 premières lettres de leur pseudo. Illustration d’après photo web © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries
Les commentaires sont fermés.