Accueil > Fessebouqueries > Les Fessebouqueries #470

Les Fessebouqueries #470

16/11/2019

Ce sont des Fessebouqueries light, cette semaine. J’accuse … personne mais enfin, vous auriez pu faire un effort pour rire un peu plus de tout avec n’importe qui. Ségolène et ses deux pôles qui ressembleraient plus à des pôles-non-emploi, la dope qui coule à flot sur les plages atlantiques avec, cerise sur le narco, les pailles qu’on y a jetées, le pauvre Balkany qu’on est obligé d’entretenir grassement dans notre joyeuse structure d’accueil, Poupou victime d’une crevaison inrustinable, Finkelcrotte victime d’un humour que nul n’a compris et Polanski (ne pas confondre avec les pôles en ski de Sépolène) en proie à son zoom un temps pestif qui apparemment ne sait pas faire le point sur le sujet visé. Les Gilets Jaunes ont enfoncé leurs bonnets pour affronter le froid et les balles, tandis que j’entre dans ma période poireau. Bon week-end à vous !

- MK : Brésil : be-bop a Lula !
- OM : Toutes ces femmes voilées qui consacrent un jour de repos à manifester… Si ça c’est pas un beau symbole d’intégration…
- CC : Le gars me tend une petite tartine de saint nectaire avec une boule de confiture de figue dessus et me dit : tiens, c’est une huître auvergnate.
- MK : Ce n’est pas que les Gilets jaunes n’existent plus, mais le pouvoir a imposé aux médias de ne plus en parler. Sous Macron, comme bientôt sous LePen, la liberté d’expression est une valeur toute relative..
- RV : Recrudescence des activités nautiques sur les plages de l’Atlantique. Ah, les gars de la narine…
- DT :  Suite aux ballots de cocaïne échoués sur les plages de l’Atlantique : on va sûrement mobiliser la Narine Nationale.
- AdN : Je n’aime pas les huîtres mais les spéciales coke me tentent.
- JB : Ce serait la moindre des politesses d’aller larguer des tonnes de bourriches d’huîtres au large des côtes colombiennes.
- PI : Suite au séisme entre les 2 centrales nucléaires, faute de pastilles d’iode, j’ai été tenté d’en manger une du lave-vaisselle. Puis j’ai réfléchi je me suis dit qu’un troisième bras dans le dos serait pas forcément inutile pour me gratter le cul.
- MK : Balkany n’a rassemblé que 10% de sa caution ; il resta donc en zonzon pour 90% !
- RB : Fasciné par tous ces gens qui donnent leur avis sur les événements en Bolivie alors qu’ils ne savent même pas placer ce pays sur une carte de l’Afrique.
- MK : Désormais Pouli dort. Longue et douce nuit, Raymond…
- RV : Décès de Raymond Poulidor. Une pensée pour son épouse, la 2ème dame de France.
- JMP : Il a encore été battu par Anquetil arrivé premier au paradis….. par contre il a quand même battu Merx….
- CC : Raymond Poulidor est mort : l’éternel second a laissé son vélo contre le mur, le casque sur le guidon, la gourde dans son anse, il a retiré les gants, ouvert la fermeture du maillot, rehaussé légèrement la bête à deux roues qui menaçait de tomber, puis il a disparu et le vélo, lui, est toujours là. Quand un grand sportif meurt, il ne nous laisse pas le souvenir de son éclat et de sa force, il nous le transmet. Allez, c’est l’heure de remettre le facteur sur son vélo. Bonne route, Poupou.
- OM : J’ai pas bien compris, c’est nous qui ne savons pas séparer l’homme de l’artiste ou c’est Roman Polanski qui ne sait pas séparer la jeune femme de l’objet sexuel ?
- OB : C’est marrant parce que vous vous moquez d’Isabelle Balkany qui soutient son mari mais Emmanuelle Seigner qui continue à regarder tout le monde de haut en feignant d’ignorer que son mari est un pédophile ça ne choque personne.
- AB : Pédophilie des curetons : les évêques votent le principe d’une « somme forfaitaire » pour les victimes. Un chèque et ils s’en lavent les mains dans le bénitier.
- MK : Qui violera Alain Finkelcroûte passera à la postérité, restera dans les annales
- CV : Imaginez un film sur la vie de Dominique Strauss-Kahn, produit par Harvey Weinstein, réalisé par Roman Polanski, en collaboration avec Luc Besson avec scénario de Woody Allen interprété par Kevin Spacey et sur une musique de Bertrand Cantat.
Avec comme acteurs Tariq Ramadan et Fit qu’une crotte le philosophe académicien
- OM : GROS WARNING : Alain Finkielkraut était au second degré sur l’extrait polémique, il ne faut donc, bien sûr, violer personne. Utile de le préciser !
- RP : Concernant Ségolène Royal, je pense qu’il faut dissocier la femme de l’artiste.
- HY : Rappelons que Royal ne se rend pas aux conférences internationales pour ne pas polluer en se déplaçant.
- AB : – Alain Finkielkraut est un intello invité sur tous les plateaux. — Ah ? — Il est l’auteur du fameux Gnagnagna.
- ADG : Les français, tout en subtilité : « il faut leur couper les couilles aux violeurs et aux pédophiles. » Also : oui mais bon, s’il fait du cinéma c’est pas pareil. Un grand popcorn s’il vous plaît.
- AK : Vous n’avez aucune tolérance, c’est fou. Vous vous en prenez à Polanski juste parce qu’il a violé 12 femmes dont des mineures. C’est pas comme si il avait porté un voile en accompagnant son enfant pour une sortie scolaire.
- OK : C’est vendredi manteau blanc et samedi gilet jaune à Paris

FESSEBOUQUERIES RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les deux lettres sont les initiales des auteurs, ou les 2 premières lettres de leur pseudo. Illustration d’après photo web © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries
Les commentaires sont fermés.