Accueil > Fessebouqueries > Les Fessebouqueries #436

Les Fessebouqueries #436

23/03/2019

Quoi de neuf ? Juste la confirmation qu’il faut de tout pour faire un monde. J’allais dire un monstre. Des petits enfants pour faire des pédophiles, des péchés pour faire des papes, des manifs pour faire des casseurs, des casseurs pour faire des armées, des bites d’amarrage pour faire des porcs de maire, des préfets pour faire des fusibles, des brasseries de luxe pour faire des recettes flambées, des Gilets Jaunes pour faire des samedis noirs et et et ? Rien ne manque pour faire le monde, chers vous ? Les femmes, cette bonne blague ! Pas de femmes dans notre actu, elles ont préféré se porter pâles et faire bronzer leurs petits bras au soleil printanier.

- JAD : Pour Barbarin, le Pape refuse la position démissionnaire..
- GD : C’est rassurant tous ces gens soudainement préoccupés par les salariés du Fouquet’s et les kiosquiers. Lutte sociale is not dead !
- JLL : Macron déclare être convaincu du bien-fondé de sa politique. Moi quand je peux pas ouvrir ma porte, je me dis que c’est pas la bonne clé.
- OVH : Les malfrats français qui purgent une peine de prison pourront voter. Et pourquoi pas se présenter aux élections pendant qu’on y est ? Ah, oui ! Ils le font déjà, j’suis con !
- PG : J’ai comme l’impression que le président de la « Start-Up Nation » s’est pris les pieds dans la nappe de son tour de table ….
- JB : Au soleil, sous la pluie, à midi ou à minuit 
Il y a tout ce que vous voulez casser, aux Champs-Elysées. JAUNE DASSIN
- PA : Entrer dans la chambre de vos adolescents, c’est comme aller chez Ikéa. Vous entrez juste pour regarder et vous finissez par sortir avec 8 tasses, 4 assiettes, 3 bols, 6 verres, des ustensiles divers, du linge sale et quelques serviettes.
- MS : L’abbé de la Morandais nous explique que violer ce n’est pas toujours « violent », que ce sont les enfants qui « embrassent les pédophiles sur la bouche
- OK : Le préfet de Paris, Michel Delpuech a été limogé. Il va pouvoir retourner dans le Loir et Cher regarder passer les oies sauvages par dessus l’étang du côté de chez Laurette.
- AB : Pas de Grand Remplacement pour le cardinal Barbarin, qui reste entraîneur de l’équipe des pédocriminels de l’Église française. Nos plus sincères bourre-pifs
- RR : Excusez mon absence. J’étais avec ma mère au téléphone, persuadée que tout irait beaucoup mieux si j’étais au gouvernement… Un jour, les mères juives et italiennes gouverneront le monde et vous pleurerez des larmes de sang.
- DB : Vente de l’aéroport de Paris ? Le meilleur moyen pour la France de gagner de l’argent serait de vendre l’Elysée avec les locataires
- MK : Le pape absout Barbarin : « Tu me feras trois pipes et deux je vous salis Marie »
- JMC : Barbarin, j’arrête ma contribution au denier du cul
- YM : Dernière idée loufoque: faire appel à l’armée…
Et pourquoi pas nommer un général ministre de l’intérieur?
- GD : Allez, chiche que si on s’indigne du sort d’un restaurant de luxe, on le fait aussi à chaque fermeture d’un hôpital ou d’un tribunal ?
- PD : Le Fouquet’s c’est rien. Vous allez voir quand les gilets jaunes vont détruire des maternités, supprimer des écoles, démanteler les tribunaux, désosser les hôpitaux, le scandale que ça va faire.
- OM : Bon le Fouquet’s est off, ça va pas changer le monde mais ça nous met au moins à l’abri d’un retour de Nicolas Sarkozy.
- PR : J’ai cru comprendre que le gouvernement allait envoyer l’armée dans les entreprises qui font de l’évasion fiscale, à la chinoise. Je trouve ça courageux comme démarche.
- NP : Toutes mes condoléances aux habitants du Sud-Ouest qui pensaient avoir enfin réussi à donner un orgasme d’enfer à leur copine et qui apprennent que c’était juste un tremblement de terre.
- SS : Les voies du seigneur sont plus impénétrables que celles des enfants de choeur. Amen
- GD : Cette « garantie de manifester » c’est comme un contrat d’assurance : il y a tellement de notes de bas de page que tu sais que tu te fais enfumer.
- ES : Les Gilets Jaunes se plaignent du coût de la vie, de la baisse du pouvoir d’achat, tout ça, mais on vit quand même dans un pays où les actes de violence restent gratuits…
- GB : De « tenez les gueux voilà 2000 € pour vous acheter une voiture électrique à 25 000 » en novembre à « la prochaine fois on tire à balles réelles » en mars. Pour vous donner une idée de l’efficacité de la gestion de crise.
- ES : Je propose qu’on organise une grande manifestation en faveur de l’interdiction des manifestations, afin de court-circuiter le système.
- DC : Le maire du Havre, donc, balance son port.
- MK : Castaner est si nul qu’il me fait regretter Poniatowski, Pasqua, Valls et Colomb
- DC : Le maire du Havre voulait montrer qu’il avait lui aussi une belle bite d’amarrage !
- HM : — Ma femme et moi avons été victimes d’une intoxication à l’eau minérale : nous avons porté plainte Contrex. — Et comment le Vittel ? — Mal : elle est dans un Salvétat. — Te laisse pas faire : Badoit jusqu’au bout. #JourneeMondialeDelEau
- OM : Acte I : les automobilistes. Acte III : la maréchaussée. Acte VI : les gendarmes. Acte X : les CRS. Acte XIV : les CRS avec flashball. Acte XIX : l’armée. Quelque chose me dit que les Gilets Jaunes ne sont plus très loin de la fin du jeu.
- VS : Ce troisième mandat de Sarkozy est vraiment très brutal.
- PSR : La solution, évidemment, c’est de raser Paris par un bombardement aérien massif et de repartir sur de bonnes bases avec une capitale à Versailles. Il faut savoir reconnaître ses erreurs.
- PI : Quand dans 15 jours les manifestants verront le périscope d’un sous-marin nucléaire émerger de la Seine ils vont moins faire les malins.
- NP : EXCLUSIF ! Pour l’acte XIX des Gilets Jaunes, le Charles de Gaulle sera amarré au pied de la tour Eiffel afin de permettre aux policiers de la brigade fluviale de faire du maintien de l’ordre.
- RR : Le Havre, son maire, son porc…
- VS : Je trouvais le Sénat obsolète, conservateur. Voué à la disparition. Puis vint l’affaire Benalla.
- HT : Je vais dire un truc un peu dingue. J’étais plus rassuré sous Sarko, parce que les Guéant et autre Hortefeux étaient des ordures professionnelles. Aujourd’hui, j’ai l’impression d’être dirigé par des courtiers en assurances débutants à qui on a filé un flingue en leur disant « demerde-toi ».

FESSEBOUQUERIES RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les deux lettres sont les initiales des auteurs, ou les 2 premières lettres de leur pseudo. Illustration d’après photo web © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries
Les commentaires sont fermés.