Accueil > Fessebouqueries > Les Fessebouqueries #408

Les Fessebouqueries #408

05/05/2018

Bon alors, que s’est-il passé cette semaine ? Rien. Les riches ne seront plus taxés pour fuir la sale France qui leur a piqué tant de fric, le président de la république paie  ses petits frais personnels, ah oui, quand même, bel effort mais à part ses bouchons d’oreille, je ne vois pas trop vu que les cadeaux qu’il fait, c’est nous qui les payons,  le ministre de l’intérieur a une efficacité aussi nulle qu’un prospectus à savoir 3% de résultats pour l’arrestation des Black Blocs, sinon, Hollande qui continue à produire ses petites perles qui n’intéressent pas grand monde. Oh, platitude de l’actualité souriante !
- NP : C’est sympa de vouloir mettre tout le monde dans le générique de fin des films. Mais quand je vais au restaurant il n’y a pas le nom du mec qui a conduit ma salade jusqu’à Rungis sur le menu . Mais je dis ça…
- HK : Je ne sais pas si c’est lié à la récente discussion que j’ai eue avec ma mère sur la bouffe italienne et les allergies, mais toujours est-il que, pendant ma sieste dominicale, j’ai rêvé que j’ouvrais une boutique intitulée Parmesan et Eczéma.
- NP : On peut encore dire muguet ou on doit dire mu-LGBTQ ?
- JT : Le coût de la vie a vachement augmenté, aujourd’hui des mecs achètent une virginité un million d’euros alors qu’à mon époque si tu savais jouer Wonderwall à la guitare tu en avais des gratuites tous les jours.
- FT : il y a moins de gens sur twitter les jours fériés parce qu’il y a moins de gens qui glandent au boulot
- ClD : « Il y a de l’illégalité dans les comptes de campagne de Macron. — Oui, mais il paye son dentifrice à l’Élysée. — Ha ? Ok. D’accord. Pardon. »
- CP : Sur BFN, ils reçoivent Geneviève de Fontenay pour papoter politique. Je te jure c’est vrai. Je vais rester un peu pour son analyse sur la Syrie.
- FZ : Je viens d’acheter un croissant avec mon propre argent car mon modèle est Emmanuel Macron.
- NP : Rappelons quand même que l’Exit Tax avait été créée par un grand ennemi des riches et de la finance : l’ultra-gauchiste Nicolas Sarkozy. Mais je dis ça…
- VS : La France, ce pays où la presse trouve génial que des gens pétés de tunes paient des trucs.
- GB : J’ai eu la chance de régler moi-même Mes courses, Mon resto, Mon journal, Mon gasoil, Mon péage, Mon crédit grâce au fruit de mon travail Je serai donc logiquement candidat à la prochaine présidentielle à la tête d’un immense mouvement de français normaux intitulé « Ouais. Et ? »
- AB : Le président Emmanuel « Dentifrice » Macron paiera de sa poche l’inutile service national à 3 milliards en économisant sur les croquettes du chien. Bel exemple de civisme.
- CC : Je lis avec stupeur et tremblements que G.L.Events opère des réductions lorsqu’on installe nous-mêmes les chaises. Je vais donc réétudier un certain nombre de devis
- LC : Suite à la main tendue de l’avocat de Laura Smet, le clan de Laeticia Hallyday va faire un geste en versant à Laura Smet une part de la maison de Johnny Hallyday à Saint-Barth. D’après mes infos, le clan Boudou est prêt à léguer à Laura l’eau de la piscine.
- PR : Personnellement, je trouve qu’un Macdo caillassé avec les vitres éclatées, le mobilier lacéré, le logo souillé, je trouve ça beau. Une forme d’esthétique sauvage qui redonne du sens à l’action du quotidien, saine, réaliste et proportionnée. J’aime bien.
- NP : Macron n’a pas menti : il n’est pas le président des riches. Il est leur ami. Leur meilleur ami. Nuance.
- JPT : Pari réussi pour la CGT : un Premier Mai à tout casser !
- AB : Il semble que la célébration de mai 68 soit avancée, menée par des petits-enfants de soixante-huitards avec smartphone et fringues fashion noires : « radical chic ».
- GD : Emmanuel Macron n’avait pas vraiment besoin d’être là pour le 1er mai. Il fait la fête aux travailleurs chaque jour depuis un an.
- PE : Pour dire à quel point Vélib fait pitié : aucun vélo municipal n’a été abîmé pendant les affrontements en amont du défilé du er mai.
- EN : Les blacks blocs, c’est une sorte de boy’s band, mais pas inoffensif.
- RU : AHAHAHAHAH… France Info : « les casseurs… les Black Bollock » … j’en ai fait tomber mon café
- YP : Un test de Q.I. pratiqué sur un black-blocs démontre que celui-ci atteint le niveau d’intelligence d’un cocktail Molotov.
- OM : Petit rappel historique à l’attention des casseurs d’extrême-gauche : en 1789 comme en 1968, AUCUN, je dis bien AUCUN, Mac Do n’a été vandalisé.
- AB : — Que ferez-vous ce soir Charles-Édouard ? — Chère Gladys, j’hésite entre un raout chez Côme et brûler un McDo. — Ciel, la seconde activité serait follement amusante.
- NP : Bref Macron a baissé l’ISF pour que les riches ne partent pas à l’étranger ne pas payer d’impôts et en même temps annulé une taxe qui dissuade les riches de partir à l’étranger ne pas payer d’impôts. Logique.
- RR : La zénitude c’est résister à l’envie de jeter des crevettes sur tes voisins de resto à Deauville qui crachent sur les fonctionnaires et déplorent la décadence de la France depuis 68 …
- NP : Cher Emmanuel Macron je suis d’accord que tu supprimes l’Exit Tax si en échange tu mets en place une Ré-Entry Tax : les exilés fiscaux payeraient plus chaque fois qu’ils veulent utiliser un trottoir, une route, un métro ou un hôpital payé grâce aux impôts. Bisous.
- AB :  Je ne pense pas que Macron soit le Président des riches, voire des très riches, comme l’a dit Hollande : il est plutôt le non-Président de la France d’en bas.
- HP : Quand tu donnes une interview à un journaliste, sache que c’est la phrase la plus conne de l’interview qui sera reprise en titre. Je conseille donc toujours de dire un maximum de conneries afin de semer le doute dans la tête du journaliste.
- CP : Quand les pauvres s’arrêteront de travailler, les riches disparaitront. C’est pas demain la veille. Vous êtes si cons et si nombreux !
- GD : « Les riches n’ont pas besoin d’un président. » (Mais une suppression de taxe sur l’évasion fiscale ne fait jamais de mal.)
- JPT : Formidable Hollande, devenu ex-Président pratiquement sans jamais avoir été Président !
- IP : Je vois les En Marche défendre les exilés fiscaux mais en réalité y’en a pas un qui est prêt à les accueillir chez eux.
- RR : Heureusement que Twitter n’existait pas en 1789, on serait encore tous en train de biner des patates avec nos révolutions virtuelles.
- AB : Les deux grandes différences entre Fillon et Macron sont l’âge et les sourcils. —  Ça fait trois. —  Ah oui.

FESSEBOUQUERIES  RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les deux lettres sont les initiales des auteurs, ou les 2 premières lettres de leur pseudo.

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries
Les commentaires sont fermés.