Accueil > Fessebouqueries > Les Fessebouqueries #394

Les Fessebouqueries #394

27/01/2018

Il y a un peu de flou dans mon actu, cette semaine, obligée de vadrouiller, grenouiller, tatouiller… Je suis tombée de haut dans le pot de Nutella ce matin mais fidèle au poste, je vous transmets toutes les petites misères passagères des bipèdes qui crapahutent sur la toile dans l’espoir de ne pas se noyer dans l’anonymat ni dans les eaux, les zoos, les os, je ne sais plus. Une pensée pour le zouave qui trouve que ça mouille un peu fort et qu’il en a marre d’avoir de la flotte jusqu’aux fouilles.

- NP : Je ne dis pas que la Seine est haute, je dis juste que si elle continue à monter les migrants vont pouvoir venir directement en Zodiac de Lybie à la Porte de la Chapelle.
- OV : Ils ont eu du bol les 140 grands patrons invités par Macron au Château de Versailles, à 600 000 voix près ils auraient été invité par Mélenchon à aller se faire foutre.
- DP : Au rythme où vont les choses, au moment de faire l’amour faudra bientôt signer une décharge. Je sais, elle est facile mais j’ai pas pu m’en empêcher.
- OV : Si Darwin avait su qu’en 2018 il y aurait des bagarres dans des supermarchés pour du Nutella il n’aurait probablement pas formulé sa théorie de l’évolution.
- JPT : Pour marquer mon soutien à Woody Allen, Kevin Spacey et James Franco, je n’assisterai pas à la cérémonie des Oscar cette année.
- OK : C’est le week-end ! Est-ce que la Seine peut faire la grasse matinée ? C’est à dire, retourner dans son lit … et y rester ! Merci.
- ZA : T’as quand même des gens qui pèsent leurs mots, ça va trop loin cette obsession du poids.
- EM : « Et ce qui est formidable ici à Davos, c’est qu’on croise des gens qui ont réussi mais aussi des gens qui ont hérité, quelle diversité ! »
- NA : Anne Hidalgo annonce qu’elle veut interdire les bateaux diesel dans les rues de Paris.
- NP : Au départ le procureur voulait inculper Jawad pour « intelligence avec l’ennemi » mais il a vite compris que « Intelligence » et « Jawad » dans la même phrase ça allait pas le faire.
- OM : Et dire que dans une 50ne d’années, y’a des types qui diront à leurs petits-enfants « de mon temps on avait des valeurs petit, on pouvait s’entretuer pour un pot de Nutella ! »
- SC : En hommage à Bocuse, ma femme a cuisiné un repas digne d’un resto gastronomique. Vivement la mort de Rocco Siffredi.
- NP : Je ne dis pas qu’il pleut beaucoup à Paris en ce moment, je dis juste que si ça continue on va croiser plus de Stand Up Paddle que de vélos sur les pistes cyclables.
- NA : Xavier Dupond De Ligonnès retrouvé dans un Pôle emploi, ça faisait 6 ans qu’il faisait la queue.
- RdB : – Dis donc mais t’aurais pas un peu pris du cul ? – Ah non ça c’est une cicatrice de la grande bataille du Nutella de 2018.
- RR : Si ça se trouve, Bocuse a fait piquer ses chapons, ses poulardes et ses cochons de lait avant de mourir.
- GF : Les gens qui veulent interdire le glyphosate alors qu’il y a des emplois en jeu : on parle de centaine de cancérologues là.
- FU : Mettre 1 pièce dans le gobelet d’un SDF. Entendre PLOUF. Comprendre que c’était son café. Réaliser que c’est pas un SDF mais un Hipster. Courir
- JB : Les prisons craquent, les hôpitaux implosent, les maisons de retraite agonisent, les gens se battent pour du Nutella en promo. Logiquement le PDG de la banque JPMorgan, invité à Versailles avec Goldman Sachs, encense notre jeune président ultralibéral. La presse est contente.
- GB : Le Zouave du Pont de l’Alma. Le Nutella. Le RER D. Les babouins de Vincennes. Les dromadaires au botox.  Le procès Jawad : J’ai l’impression confuse que David Lynch, Wes Anderson et les frères Coen ont scénarisé cette semaine.

FESSEBOUQUERIES  RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les deux lettres sont les initiales des auteurs, ou les 2 premières lettres de leur pseudo.

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries
Les commentaires sont fermés.