Accueil > Fessebouqueries > Les Fessebouqueries #366

Les Fessebouqueries #366

22/07/2017

Une semaine agitée du képi si c’est comme ça qu’on appelle le couvre-chef d’un chef d’armée, lui même sous-chef du chef de la France. Donc, ça se dégrade, la testostérone fait des ravages dans les hautes sphères du pouvoir et cette pauvre grande Muette qui n’a rien de tchekhovien fait pleurer dans les chaudières de l’été. Dans l’opposition, les kapos râlent, c’est partout l’arme à l’œil pour le monsieur kaki. Sinon le Pen peine, Mélenchon chon, Macron cron et on guette le commentaire de JP Pernaut quand la première pub viendra ternir son beau journal douce France qui jusque ici sentait bon la marjolaine.

- NP : Avant je partais en vacances au bout du monde avec un sac à dos. Maintenant je pars dans la Creuse avec 7 valises… Bref j’ai des enfants.
- ALD : Qui a dit que les députés LREM étaient des godillots ? Quand les intérêts de la Nation sont en cause, il savent résister ! « Contre l’avis de Macron, les députés En Marche s’accrochent à leur réserve parlementaire »
- DC : Un chef des armées viré Manu militari, rien que de très normal…
- DP : En France désormais on s’émeut du départ d’un général. Normalement c’est quand ils s’incrustent qu’on doit s’inquiéter.
- RR : Coucou les députés ! Perso j’ai le droit à 15,25 € par repas et 70 € pour dormir à Paris. MacDo et hôtels crasseux. Alors vos gueules.
- JS :  Les insoumis prenant Polony pour Louise Michel, je serais pas étonné qu’ils considèrent le général de Villiers comme le nouveau Che Guevara.
- DC : Dans Libé sur la mort des centres villes : « Au Mans, 145 coiffeurs et pas un seul poissonnier ». Ça nous fait quand même 145 merlans !
- JPT : Mélenchon et Corbière couvrent d’éloges le général de Villiers : voir des Insoumis lécher le cul d’un chef d’état-major, j’aurai vécu assez vieux pour voir ça !
JOD‏ : Donc la gauche pleure un militaire proche des milieux cathos tradis qui va aller pantoufler chez les armuriers dans moins de 6 mois. Voilà.
- François Ruffin‏ : Qu’on vienne regarder mes notes de frais, ça ne me gêne pas. Pendant ce temps-là, il y a 80Md € d’évasion fiscale.
- AB : Mélenchon : pour tout ce qui est contre. Marine LePen : contre tout ce qui est pour. Macron : envers et contre tout et tout à l’envers.
- YP : Merci à tous ceux qui nous disent : « Le Président aurait dû céder au général ! » C’est très exactement la définition d’une dictature militaire.
- CV : trouve rigolote cette histoire de portrait officiel d’Emmanuel Macron qui n’a pas le même format que ceux de ses prédécesseurs.
 Ça fait quand même beaucoup de gens qui ne peuvent pas l’encadrer.
 Ça commence mal.
- RR : Mon mec a décidé de faire de la méditation. Apparemment la 1ère séance portait sur le ronflement.
- YB : de la pub sur TF1 ?! ohhh noooonnn, ça va tout gâcher
JOD‏ : Donc les gens qui ont reprochés à Hollande d’être trop mou pendant 5 ans vont reprocher à Macron d’être trop dur pendant 5 ans ?
- OM : N’empêche, avec Macron elle marche la loi travail : à 10h, il licencie mais à 12h, il recrute.
- MTC : Un homme a été retrouvé vivant à Marseille en pleine forme à une terrasse de café.
- NE : Ma mere elle mfait la gueule psk on s’est croiser en voiture et jlui ai pas fais de signe mdr on est pas des chauffeur de bus
- FL : Tour de France. 
Lundi c’était Repos.
 Mardi c’était re-EPO.
- DC : Mélenchon a gagné la bataille de la cravate. Une belle avancée démocratique !
- MK : Exhumation de Salvador Dali : sa moustache bande encore
- GD : J’espère que nous allons réussir à nous remettre collectivement de ce traumatisme de la démission du chef d’état major des armées.
- JS : Il suffit que Macron vire un général pour que la gauche devienne militariste. On est peu de chose.
- RL : Le CSA autorise TF1 à diffuser des pub pendant ses JT. On attend maintenant qu’il autorise Pernaut à faire de l’information pendant ses JT.
- SP : [Petit rappel utile] Mesdames, mesdemoiselles : si les fesses dépassent du short, c’est que c’est une culotte.

Petit Bonus sur le général vendéen qui réunit toutes les pleureuses de France. Par JPT :
Oh, comme elle est émouvante, cette unanimité éplorée envers le général de Villiers, d’un bord à l’autre de l’échiquier politique, tous médias confondus ! Comme ils l’aimaient, tous, comme ils l’appréciaient, surtout ceux qui ne le connaissaient pas il y a un mois ! Comme Macron l’a humilié, le pauvre génaroulounet ! Comme il lui a donné sa mère ! Vilain, Macron ! De toute façon, c’est clair, il est fichu, Macron, c’était l’erreur impardonnable, pas un Français ne lui pardonnera d’avoir traité ainsi le patron du Puy du Fou ! Jamais ! Quoi ? Hein ? Pardon ?

RAPPEL ABONNEMENT : Bouton vert en haut à droite « subscription option », cliquez, on vous demande juste votre email, et identification d’un gribouillis et c’est tout. Et gratuit bien sûr !

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries
Les commentaires sont fermés.