Archive

Archives pour 12/2016

Les Fessebouqueries #337

31/12/2016 Comments off

On est là à se dire ouh là là ! quelle hécatombe ! Tous ces gens qui sont morts en 2016 ! Ouh là là ! Oui mais non. On passe à côté de quelque chose d’énorme car ouh là là ! Tous ces gens qui sont nés en 2016 ! Enorme ! On appelle ça des bébés et vous verrez, si toutefois vous résistez au passage de la faux, qu’un jour, ça deviendra de grands artistes, de grands penseurs, de belles personnes comme dit cette belle actrice enceinte. Donc, ne nous alarmons pas : la relève est assurée. Pour le reste, faisons confiance à la nature humaine : c’est une belle nature. Sur ce, bon vœux, bons pieux, bon vieux, bon yeux, faites des envieux et de votre mieux !
- OVH : On ne rendra jamais assez hommage à Michel Delpech pour avoir initié ce vaste mouvement artistique « Je suis mort en 2016″.
- JPT : Les Chœurs de l’Armée Rouge dans la mer Noire : une information haute en couleurs.
- JLL : La collection 2016 de la grippe est sortie, cette année nous moucherons vert olive et la goutte se portera mi-menton.
- NP : Ivre, la mort confond George Michael et Mireille Mathieu pour accompagner ses chanteurs des chœurs de l’Armée Rouge.
- OVH : De nos jours, si tu n’es pas mort en 2016, tu n’intéresses plus personne.
- JB : Les chœurs de l’armée rouge s’écrasent dans la mer noire en voyage > En rouge et noir + Voyage voyage > Jeanne Masse > X-Mas…
Coïncidence ? Je ne pense pas.
- LC : Le chômage baisse. Jacqueline Sauvage graciée. Hollande c’est le mec qui fait un marathon et qui commence à courir dans le dernier kilomètre
- JB : Selon l’INSEE, il y a eu plus de célébrités mortes dans le monde en 2016 que d’emplois créés en France.
- OVH : Derniers jours pour mourir en 2016, Monsieur Michael, Madame Fisher, c’est parti ! Ah ! Mais Madame Gensac, qui voilà ? On n’a pas pu résister, hein vieille coquine !
- PM : les chœurs de l’armée Rouge qui finissent dans la mer Noire, c’est un peu la revanche de Bakounine, non?
- EEF : Question existentielle du jour : maintenant que tous les mecs sont barbus, est-il réellement utile de s’épiler le maillot ?
- EM : En 2015, des dessinateurs sont morts. En 2016 c’étaient des musiciens. En 2017, si dieu a besoin d’une idée, je propose les cons.
- DC :  Quoi ? 6 millions seulement ? Ghosn la joue petit bras à côté de la négligente Lagarde. Quel loser …
- RI : Moi je trouve honteux qu’une employé fasse des fausses couches dans un magasin qui en vend des vraies !
- EEF : J’espère que 2017 sera livrée avec du lubrifiant.
- DC : Nécrologue, le job le plus exténuant de cette fin d’année.
- RV : Voilâ tu dors 1h et pendant ce temps là Debbie Reynolds vient de calancher 2 jours après sa fille. Trop forts ces Ricains ! A côté on est vraiment petits bras.
- JPT : Mourir en 2016 est devenu tellement tendance que même des anonymes s’y mettent !
- NA : Il est con Poutine, il devrait juste menacer d’expulser Gérard Depardieu aux États-Unis pour calmer Obama.
- JPT : A deux jours de la Saint-Sylvestre, la mort fait son Barouh d’honneur.
- DC : Le droit de grâce est le 49.7 du président.
- JPT : Les juges ont admis que, comme Christine Lagarde, Jacqueline Sauvage avait fait preuve de négligence : elle avait omis de dire « Hé, connard, regarde-moi quand je te tue ! » avant de le flinguer dans le dos.
- EM : François Hollande est chaud, après avoir gracié Jacqueline Sauvage il va instaurer la semaine de 30 heures et 8 semaines de congés payés.
- RR : -Polnareff ? -Présent ! -Blanc ? -Présent ! -Boujenah ? -Présent ! -Drucker ? – ………. -Druckeeeeer ??! -J’arrive ! J’enterrais Platini
- FIA : À mon avis la baisse du chômage est due à une hausse des recrutements dans les pompes funèbres.
- MA : Conseil de fin d’année : Tout le monde a reculé sa balance de 2 kilos ?
- JB : Pourquoi nos années n’ont pas de chouettes noms d’animaux comme les chinois ? Par exemple 2017 pourrait être l’année de la mouche à merde.
- MK : « La grâce de Jacqueline Sauvage irrite les magistrats » nous dit la presse. J’aurais aimé que cette caste s’irrite plutôt du sort de Christine Lagarde, notre-chère-coupable-dispensée-de-peine. Et de celui des Balkany, aussi.
- JPT : Il veut se présenter : il serait temps de mettre Hugues au frais !
- JB : Léger brouillard. Je me promène dans la rue, quand SOUDAIN, qui vois-je ? PATRICK BALKANY !!! Je m’approche pour aller à la rencontre de ce grand homme de la politique, mais je me rends alors compte qu’il s’agissait en réalité d’une merde de chien fraîchement déposée sur le trottoir.
- JC : Nous vivrons des drames tant qu’il faudra choisir entre mourir en voiture ou un bêtisier.

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries

Que fœtus là ? #32

29/12/2016 Comments off

Plusieurs cas ont été constatés. Une Italienne foudroyée par une hémorragie cérébrale a été maintenant en vie plus de deux mois, jusqu’à la 32ème semaine de grossesse. Le bébé est né par césarienne, il pesait 1,8 kg et il va bien. Les organes de la mère une fois “débranchée » ont fait l’objet de dons avec l’accord des parents. Une Hongroise a été maintenue 90 jours en vie artificielle. Le bébé est né à la 27ème semaine, il pesait 1,4 kg. Il va bien. Les fonctions cardiaques et respiratoires de la mère sont maintenues artificiellement par l’équipe médicale qui surveille l’oxygénation du sang, l’équilibre hormonal de la mère et l’apport nutritionnel au fœtus. De telles situations font l’objet de nombreux débats éthiques.
(Sources : La nouvelle Gazette de Milan / Allodocteurs)

« Que fœtus là » est une série où je m’interroge sur l’origine de l’humanité par le biais du fœtus : Comment es-tu arrivé là ? Qui t’a fait ? Où ? Pourquoi ? Comment ? Etait-ce par désir, par défi, par ignorance, de force, par conformisme, par habitude, par instinct de procréation, par esprit de domination, par accident ?… Cette extraordinaire banalité qu’est la procréation,  j’ai eu envie d’en savoir plus et de la partager. A suivre…(voir précédent article ici)

Categories: que fœtus là ?

Que fœtus là ? #31

28/12/2016 Comments off

Les premières allocations familiales ont été versées en 1860 sous forme d’indemnités aux marins pères de famille, par le Ministère de la Marine mais sous conditions. Puis des patrons d’usine ont mis la main à la poche jusqu’à ce que la loi Landry, en 1932, institutionnalise l’adhésion des employeurs à une caisse d’allocations. Le système a continué à évoluer pour devenir général en France : toute personne ayant deux enfants et plus peut en bénéficier sans condition de ressources*. Pour quatre enfants, l’allocation est actuellement de 460 € et des poussières. Le coût de l’allocation familiale proprement dite, hors autres aides, s’élève à 12,4 milliards.
*Depuis juillet 2015, les choses ont changé, le montant des allocations dépend maintenant des plafonds de revenus, impactant particulièrement les ménages aisés dont les revenus dépassent 6000 €/mois, ce qui représente 500 000 foyers soit un sur dix environ.

« Que fœtus là » est une série où je m’interroge sur l’origine de l’humanité par le biais du fœtus : Comment es-tu arrivé là ? Qui t’a fait ? Où ? Pourquoi ? Comment ? Etait-ce par désir, par défi, par ignorance, de force, par conformisme, par habitude, par instinct de procréation, par esprit de domination, par accident ?… Cette extraordinaire banalité qu’est la procréation,  j’ai eu envie d’en savoir plus et de la partager. A suivre…(voir précédent article ici)

Categories: que fœtus là ?

Le dernier Tom Wolfe, un vrai kif !

27/12/2016 Comments off

Je ne sais pas comment vous vendre ce livre pour vous convaincre qu’il est absolument extra. Si vous aimez Tom Wolfe, si vous aimez les histoires de people vu du côté du détail, si vous vous marrez sur les codes, dress-codes, snobismes, histoires de boutons et de revers donc de caste, si vous vous intéressez à la façon dont les chics personnes se démènent dans les sixties à New-York city et à Londres, ce bouquin vous passionnera comme il m’a passionnée. C’est un régal !
Le titre où est mon stylo ? est nul. Mais on s’en fiche. En fait, ce n’est pas un roman mais une collecte de chroniques incroyables et incroyablement racontées, datant des années 60 et sorties dans des magazines, principalement le New York Herald Tribune. dans une traduction actuelle. Des chroniques dingues de people comme personne n’en avait jamais parlé, et qui ne relatent pas des événements précis mais sont plutôt des portraits ou des moment choisis dans la vie d’untel… .
Le premier chapitre consacré à Las Vegas donne le ton, drôlissime avec divers personnages et leur des description farfelue et jouissive.
Un chapitre très drôle sur Cassius Clay qu’on cueille dans son hôtel de luxe sur Central Park, entouré de ses « loutes », des nénettes très belles, qu’il va trimballer avec lui comme une queue de comète dans la boîte où il sait quel effet il fait.
Un autre dans une salle de spectacle en surchauffe avec de minette à frange et queue de cheval, hystériques parce ça y est, Mick Jagger a atterri aux States et va entrer en scène. La description de ses lèvres est inénarrable, les dialogues de ces petites nanas issues de la upper class dont l’une est invitée à la soirée des Stones est impayable.
Plus loin, Audrey Hepburn se rend, en limousine, chez le plus grand collectionneur qui lui présente de superbes chefs d’œuvre, Courbet, Monet, Lautrec… car elle désire agrandir sa collection. Savoureux.
On peut se retrouver dans une voiture à Londres conduite par un jeune homme sans-menton avec qui aurait bien couché Sue, 16 ans, pour faire la nique aux filles classieuses de l’école huppée qu’elle fréquente, scotcher celle qui a un ami kurde au pied bot, mais cet idiot ridicule ne va même pas se donner la peine de la faire monter chez lui car il a mal au bide… Tout ce chapitre nous dépeint ces petites écervelées et leurs guéguerre entre celle qui est plus in, l’autre la plus plouc etc… Croustillant.
Bon, il y en a plein d’autres, dans d’autres genres. Un sur la surpopulation humaine vs l’animale, avec études à la clé, très instructive. D’autres sur les grosses américaines customisées, les voitures bien sûr, mais aussi une strip-teaseuse aux seins énormes siliconés. Un chapitre édifiant sur Phil Spector… bref de quoi remplir les longues soirées d’hiver au coin du feu en écoutant du jazz ou un morceau de twist. Allez-y, c’est super drôle !

Où est votre stylo ? Chroniques d’Amérique et d’ailleurs, par Tom Wolfe, de 1963 à 68. Traduit et postfacé par Bernard Cohen. 2016 aux Editions Robert Laffont.
432 p. 22 €.

Categories: bouquins

Les Fessebouqueries #336

24/12/2016 Comments off

L’année hyper pourrie qu’on vient de partager — enfin, pas tous car certain(e)s ont taillé la route vers des cieux toujours bleus — n’a plus qu’une semaine pour se rattraper mais je ne vois pas trop comment, enfin si, voici quelques idées des fois qu’une puissance supérieure manquerait d’inspiration : une grippe aviaire qui achèverait tou(te)s les méchant(e)s. Un camion fou qui écraserait tou(te)s les vilain(e)s. Un immense tsun »ami » qui noierait tou(te)s les indélicat(e)s. Une avalanche mahousse qui ensevelirait tou(te)s les pourrisseurs/euses de vie.  Un virus tout nouveau qui éliminerait les assassin(e)s de l’espoir, les avides d’innocence,  les fabricant(e)s d’infernales tensions, les créateurs/trices d’immondices, les ruineurs/euses de bonheur etc.  Tou(te)s celles et ceux grâce à qui  2017 n’est pas encore là qu’on en craint déjà d’incandescents maléfices de pute, tiens. Voilà. Mais … on ne sait jamais ! Soyons hop timistes !

- NA : L’état Islamique revendique la négligence de Christine Lagarde.
- YB : Lagarde confirmée à la tête du FMI. Comme dit alex vizorek, »C’est magique le FMI,on dirait la mairie de Levallois, mais à l’échelle mondiale »
- GB. : Voila La conscience tranquille d’un dossier vide.  Quelque chose me dit que la droite va oublier de hurler au laxisme judiciaire pour une fois
- AB : Voler de la nourriture à un hypermarché qui en jette des tonnes par an est un grave délit et doit être sévèrement puni. Christine  Lagarde
- AA : Dans cette affaire Polnareff, faut pas tirer sur l’ambulance. Surtout si le chanteur est dedans.
- OM : Madame Christine Lagarde, coupable mais pas condamnée… Et après on dit que la parité n’existe pas en politique.
- NA : Jérôme Cahuzac annonce qu’il est candidat à la présidence du FMI.
- JS : J’ai l’impression que beaucoup de types, quand ils voient une nappe de brouillard, se disent « je fais rouler à fond pour la traverser plus vite »
- GB : Macron en Guadeloupe, Mélenchon en Martinique, Le Pen en Guyane. Quelque chose me dit que les 1ers frimas de l’hiver sont arrivés en métropole
- HD : si vous êtes puissants, n’allez plus au Spa pour chercher à vous relaxer…la justice s’en charge
- JPT : Comme disait Marilyn, c’est le moment de pomper JFK : « Ich bin ein Berliner! »
- NV : Hier, j’ai repéré une magnifique paire de cuissardes plates rouges qui, ai-je pensé, apporteraient une touche de couleur au gris bitume parisien. Hélas, deux mots se sont alors imposés à mon esprit, et je les ai reposées : Francis Lalanne
- NA : Berlin : Robert Menard propose de reconduire tous les camions étrangers dans leur pays.
- XA : Si j’ai bien compris, il y a d’un côté la Cour de justice de la République et de l’autre, la République à court de justice.
- CA : Quand on appelle « alternative » l’agriculture qui respecte la nature, c’est qu’il y a quelque chose de pourri dans notre société.
- TK : L’augmentation du Smic a beau être dérisoire, elle permet quand même au gouvernement de se payer nos têtes.
- SF : Moi je pense que la CJR devrait s’excuser auprès de Christine Lagarde de l’avoir dérangée pour si peu !… Trop tard ! Elle est rentrée !
- JPT : Vous n’avez pas l’air de comprendre : être accusée de négligence pour Christine Lagarde, c’est comme deux ans ferme pour un SDF.
- HD : Quand j’étais gosse, Noël c’était paisible. On entendait tomber la neige. Pas les gens.
- NP : J’ai moins de réflexion des cathos quand je me fous du Pape que des fans de Mélenchon quand je me moque de leur gourou. Quelle secte !
- NA : Anne Hidalgo annonce que la Tour Eiffel sera décorée en Ferrero Rocher en hommage à l’ambassadeur Russe.
- LH : Nous fabriquons une guerre puis nous la commémorons. Ensuite, nous recommençons…..
- CC : c’est dingue, la journée de l’orgasme tombe le jour où je fais une simulation avec mon banquier
- HD : Je vais me faire incendier par les cathos pour ce post ..Christine Boutin s’est rendu compte qu’il y avait une journée qui pouvait coïncider avec la journée de fabrication des gosses
- NP : Cette journée de l’orgasme est un fake : la vraie journée de l’orgasme c’est le 1er jour des soldes.
- NP : Donc Miss France 2017 est guyanaise… Comme Christiane Taubira… Et vous croyez vraiment que c’est une coïncidence ?
- NA : Chez les Le Pen pour la Journée De l Orgasme on relit Mein Kampf devant un feu de cheminée.
- OVH : Finalement, Tapie, il garde le pognon ou il s’est fait avoir jusqu’à la garde ?
- LY : Coluche. Nice. Berlin. Un jour il faudra oser poser la question : les camions sont-ils compatibles avec notre civilisation ?
- NR : — Et toi tu vas demander quoi au Père-Noël cette année ?  — Ben,100 euros comme aux autres… Scène de la vie courante au Bois de Boulogne
- JPT : Les 5 personnalités préférées des Français : deux Noirs, deux Juifs et un Kabyle. Première personnalité politique préférée : Marine Le Pen. Je renonce à comprendre.
- JB : Bonjour Marie,
 l’équipe Facebook a pensé que vous aimeriez revoir cette publication d’il y a 2016 ans :
 »OH PUT1  JÉ PERDU LES EAU FO KE JE FONSSE A LA CLINIK DE BETHLEEM »
- ZPT : Scandaleux laxisme de la SNCF : en France les maghrébins peuvent prendre le train sans justifier de leur identité ! SNCF Démission
- FIA : De la farine pour un mec qui nous a mis dans le pétrin.
- JS : « Marine Le Pen dans les 50 personnalités préférées des Français » Mais elle est avant ou après Emile Louis ?
- JC : En 2 jours le scandale du terroriste c’est qu’il a pris le train, pas qu’il est terroriste.
- VS : Et là, on se rend compte qu’on peut circuler comme on veut au sein de l’UE. C’est même un principe de l’UE.
- AB : Berlin La dernière fois que j’ai vu Anis Amri, il avait l’air abattu…
- NA : Pendant ce temps là Jean-François Copé est au Carrefour de Meaux pour regarder le prix d’un paquet de farine.
- DE : « Le suspect avait passé du temps en Italie, 
en prison, Il connaissait donc bien l’Italie » , journalistes en boucle…
- JPT : JOYEUX NO HELL A TOUS !

Et pour finir, un bonus de EM, ça faisait longtemps, mais ce texte le mérite (à part l’absence d’accents, virgules et autres apostrophes ! Ça ne vous concerne pas mais ça file du sacré taf à vot’ serviteuse !)
Avant, miss France, c’était un an de lits jumeaux en formule 1 avec Geneviève de Fontenay, à repasser toi même ton unique robe en slibard et bas golden lady, à te cramer les cheveux au Babyliss à 59 francs et à serrer les mains transpirantes des éleveurs de vaches laitières venus spécialement pour toi à la foire au vins. Bon, et puis du pognon a été injecté par Endemol et tout a changé, on te file une Polo, une p’tite parure que tu pourras revendre un jour si t es à la rue, y a de vrais coiffeurs qui te crament les cheveux et t’aspergent de spray comme un cafard sous l’évier, et si t’es sage, tu pars à Tahiti avec la présidente, alias les dents de la mer qui rayent le parquet, qui te refilera deux trois cachetons pour qu’au sortir de l’avion tu donnes l’impression d’être une fleur fraichement cueillie. Ton job c’est de sourire, d’avoir le cuissot ferme et de ramener la couronne de miss monde, alors stop au gluten, tu reprendras à 19 ans, roule une dernière pelle à ton mec et prend un rail de coke, y a le journaliste de télé 7 jours qui passe à 6h du mat demain matin pour la tournante euh pardon la tournée de la presse.
Le bonheur quoi.

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries

Continuer avec Mauvignier ? Forcément !

18/12/2016 Comments off

Laurent Mauvignier possède la force, la puissance et il sait les utiliser. Son dernier livre Continuer en donne la preuve. Il nous raconte un jeune garçon devenu tête à claques, buté, borné, pénible, que sa mère récupère au commissariat après une nuit peu reluisante. Il va mal, bosse mal, refuse de lui parler. Elle le voit mal barré avec tous ses merdeux de potes punks. Il faut le sortir de là, et vite. Le père qui vit à Paris ne se sent pas très concerné. Il propose juste de le mette chez les curés qui savent, eux, comment redresser un sauvageon. Sa mère refuse. Elle a gâché sa propre vie alors que tout lui souriait, elle veut au moins que son fils chéri réussisse à s’en sortir. Son projet est une grande folie : l’emmener plusieurs mois dans les paysages grandioses du Kirghizistan, à cheval (il monte très bien), avec la bénédiction des éducateurs.
Ce qui se passe dans cette région indomptée du monde est décrit avec fougue et précision. On y rencontre les farouches nomades, les voleurs de chevaux, les habitants généreux des yourtes et quelques aventuriers comme eux. La réconciliation avec sa mère, la vie et les valeurs, ça ne va pas se faire comme ça. Elle s’y attend mais se dit qu’elle aura au moins essayé quelque chose de spécial. Et puis un incident va les entraîner vers des faits plus graves, plus profonds. Il fallait sûrement cette violence pour sortir de l’impasse.
Ce livre est superbe, d’une force époustouflante, parfois cruel, parfois aussi féminin, comme écrit par une femme, lorsqu’il évoque la vie de la mère. Rare.

Continuer par Laurent Mauvignier aux Editions de Minuit. 2016. 240 pages, 17 €.

Texte © dominique cozette

Categories: bouquins

Les Fessebouqueries #335

17/12/2016 Comments off

Penser rend malheureux dit l’image, aussi, ne pensons-pas. Faisons tourner l’info prémâchée, prébâclée et imprécise. Ironisons sur les croûtons, les étrons, les fillons, les macrons, les mélanchons. Enervons-nous sur les casserolés, les négligentes, les 49-étroits, les PSGés. Pleurons sur les bacharisés, les poutinés, les abandonnés. Ou alors… oui, c’est cela, sélectionnons les blagouneurs/neuses qui nous font l’honneur d’emballer tout ça dans leurs mots-que-ries pour que rient les mots de l’actu quand même. Merci, zami(e)s !
- PR : J’ai l’impression que Macron veut piquer le pognon du chômage, la sécu, les indemnités pour les refiler aux petits cons des startups pour s’acheter des bonbons Haribos et des Aston Martin. Je dis ça, hein… Entre nous bien chûr.
- BVA : Avant j’avais l’oreille absolue. Puis hier il y a eu Macron.
- OM : J’ai vu la vidéo de Macron, visiblement le mec n’est plus « En Marche » mais « En roue libre »…
- HD : J’entends madame Lagarde dire qu’on est tous négligent à un moment dans sa vie… Pour ma part pour 400 millions je fais l’effort de me concentrer un peu…sans blague meeerde .. !
- JMC : Jean-Yves Le Drian: « La France muscle sa cyberdéfense ». Il était temps de s’apercevoir que le lancer de menhirs ne suffit plus depuis pas mal de siècles.
- DC : « Oh merde ! J’ai appuyé sur le bouton nucléaire !  » (la négligence, vue par Christine Lagarde)
- CV s’étonne, dans ce grand mouvement de retour en arrière imposé par les réac’ de tout poil, dans tous les domaines, droit du travail, ivg etc, de ne pas voir de proposition concernant la loi de 48 pour les loyers.
- CC : pourquoi ça vous choque à ce point macron qui hurle à la fin de son meeting, sachant que vous faites bien pire devant des vidéos de chaton ?
- DC : Y a que les cons qui poutinent Bachar, c’est Assad qu’on les reconnaît !
- FJ : Alep ? le monde s’en lave les mains…
- SF : Je connaissais même pas le film Sausage Party ! Heureusement que la Manif Pour Tous était là pour m’informer !
- ZPV : Je ne vois pas pourquoi on cherche des histoires à Christine Lagarde, juste parce qu’elle a versé un peu d’argent à un ami de M. Sarkozy.
- AM : Valls va invoquer le 49-3 pour supprimer le 49-3. C’est beau.
- OR : Sur France Inter, Manuel Valls propose « de supprimer purement et simplement le 49.3, je veux une renaissance démocratique » Fin de la blague
- EM : Soupçons de massacre à Alep, le conseil de sécurité devrait se réunir en urgence pour décider du menu de la cantine de l’ONU.
- ZPV : Maintenant qu’Alep a retrouvé la liberté et la démocratie, il faut que tous les musulmans de France y retournent.
- OM : Finalement vu les résultats de l’ONU à Alep, on devrait peut-être essayer de confier la paix dans le monde aux candidates à Miss France…
- DS : Quelqu’un a pensé à débrancher et rebrancher l’ONU ?
- MD : Les gens qui parlent de fonctionnaires, appelez-nous plutôt par notre nom ; profs, infirmiers, magistrats, policiers, par exemple. Merci.
- NA : Quand tu penses qu’il suffirait d’envoyer BHL à Alep pour que le problème soit réglé.
- JS : Si vraiment les Balkany étaient intéressés par le fric ils vendraient leur histoire à Netflix. Y’en a pour 10 saisons.
- BI : Sinon on peut garder la tour Eiffel allumée et rebrancher l’ONU pour voir ce que ça fait
- CC : Allez encore 1 mois et Francois Fillon promet la PMA pour toutes et reconnaît que la terre est ronde. Courage Fillon
- MR : L’élection présidentielle sera donc rebaptisée primaire de la droite et de l’extrême-droite.
- DC : Et Valls qui se tire une balle de 49.3 dans le pied ! On n’a pas fini de rigoler…
- GB : Fillon recule sur la Sécu, Valls veut abroger le 49.3 .Trop hâte que Menard ouvre un kebab et Marine Le Pen accueille un migrant chez elle.
- ZJ : Et un troisième ex-général de l’armée dans l’administration Trump! Vous la voyez arriver notre troisième guerre mondiale?
- PD : Valls ne veut pas supprimer le 49.3, il veut juste le restreindre aux questions budgétaires. La Démocratie s’arrête où commence la Finance.
- RR : C’est nul cette expo Buffet. Que des tableaux. Je repars chez Ikéa.
- FIA : Astuce gain de temps : enfilez un pull Desigual sur votre sapin.
- AB : La négligente Lagarde félicitée par le procureur général Marin pour son don de 404 millions à l’escroc Tapie : un pour tous, tous pourris.
- CK : – Bonjour, je vous appelle pour un massacre de population – Avez-vous essayé d’éteindre et de rallumer votre tour Eiffel ?
- NO : Apparemment la compétition va être très serrée entre Valls et Macron pour l’élection de la campagne présidentielle la plus grotesque.
- VS : En plein FootballLeaks, on annonce Sarkozy au PSG. C’est parfait.
- NP : Quelqu’un lui dit que l’immunité présidentielle ça n’est que pour le président de la République et pas pour celui du PSG ?
- PD : Pensée infiniment triste, désolée et émue, pour les arbres qui ont servi à imprimer Métronome 2 de Lorànt Deutsch.
- RR : Si ça se trouve c’est Valls qui a supprimé le 36.15
- MA : « Je suis un enfoiré looser qui va se faire remercier à coup de millions pour service rendu au Qatar. » Sarkozy.
- VS : Message clair pour gerard filoche. Il est le dernier Homme de gauche dans ce Parti de droite.
- JB : Alep, I need somebody,
Alep, not just anybody,
Alep, you know I need someone,
Alep !

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries

Que fœtus là ? #30

15/12/2016 Comments off

 

En France, il y a environ 19000 foyers  titulaires d’agréments. Mais le nombre d’enfants à adopter diminue régulièrement. Sur les 20 000 pupilles de l’état, la moitié seulement est adoptable, soit parce que les liens avec la famille sont maintenus,que ceux avec la famille d’accueil sont très forts, ou qu’ils refusent. Quant aux adoptions à l’étranger, elles sont soumises à une très forte baisse. Beaucoup de nations ont signé la Convention de la Haye qui privilégie l’adoption nationale alors que d’autres pays mettent en place des lois protectrices, notamment la Russie qui était une destination très prisée des parents adoptifs. En 2014, on comptait près  de 1000 adoptions étrangères contre 4000 en 2004. L’offre générale est donc très mince par rapport à la demande. L’agrément est plus favorable pour les couples jeunes issus d’un milieu favorisé. 90% des demandes émanent de personnes entre 30 et 49 ans. Les femmes seules représentent un dixième des personnes désirant adopter.
(Sources : Francoscopie, lla CAF, le Figaro)

« Que fœtus là » est une série où je m’interroge sur l’origine de l’humanité par le biais du fœtus : Comment es-tu arrivé là ? Qui t’a fait ? Où ? Pourquoi ? Comment ? Etait-ce par désir, par défi, par ignorance, de force, par conformisme, par habitude, par instinct de procréation, par esprit de domination, par accident ?… Cette extraordinaire banalité qu’est la procréation,  j’ai eu envie d’en savoir plus et de la partager. A suivre…(voir précédent article ici)

Texte et illustration © dominique cozette

Categories: que fœtus là ?

Que fœtus là ? #29

13/12/2016 Comments off

Il est extrêmement difficile, au Burundi, de faire suivre sa grossesse pour les femmes musulmanes. Elles ne peuvent être touchées que par des femmes musulmanes. En cas de complications, si c’est un homme qui intervient, le mari doit être présent. En 2012, il n’y avait que trois femmes gynéco dans des cabinets privés, mais elles sont débordées et la consultation est trop chère. A l’hôpital public où les soins sont gratuits, il n’y a que des hommes, aussi, les femmes viennent avec leur mari. Beaucoup d’entre elles n’ont pas accès au suivi médical ce qui augmente les risques que grossesse et accouchement se passent mal. 13% de la population est musulmane.

« Que fœtus là » est une série où je m’interroge sur l’origine de l’humanité par le biais du fœtus : Comment es-tu arrivé là ? Qui t’a fait ? Où ? Pourquoi ? Comment ? Etait-ce par désir, par défi, par ignorance, de force, par conformisme, par habitude, par instinct de procréation, par esprit de domination, par accident ?… Cette extraordinaire banalité qu’est la procréation,  j’ai eu envie d’en savoir plus et de la partager. A suivre…(voir précédent article ici)

Texte et illustration © dominique cozette

Categories: que fœtus là ?

Fessebouqueries #334

10/12/2016 Comments off

Cette semaine est une vraie salade de saison du surlendemain oubliée dans le bac à gross légumes du fridge. On y trouve de tout, des rogatontons flingueurs, des nouilles news, des gorafist-fucking tellement ça paraît incroyable ! Ça pue un peu, aussi, grave. Et tout au fond du bazar, de vieux pépins rassis de chez rassistes… Qu’est-ce que qu’on se marre au canard !
- OK : Alexandre Jardin a raison de se lancer dans la présidentielle. Il a déjà un nom de campagne.
- EM : Election d’un Président écologiste en Autriche, Jean-Vincent Placé aperçu montant dans un train pour Vienne avec une brosse à reluire.
- NP : Quand je vois à quel point les parisiens aiment leur bagnole je suis étonné qu’il n’y en ait pas plus qui se fasse enterrer avec.
- HDD : Pollution à Paris : 168 maires d’Ile-de-France n’écrivent pas de lettre ouverte à Anne Hidalgo.
- JS : ça va pas s’arranger avec ces connards qui hurlent à la mort dès que tu fermes 5 kms de voies sur berge.
- EM : Attention, on commence par laisser Alexandre Jardin se présenter, et on finit par un second tour entre Francis Lalanne et Mimie Mathy.
- OM : En fait c’est simple la politique : Hollande nomme Le Roux qui remplace Cazeneuve qui remplace Valls qui veut remplacer Hollande…
- NP : Il est évident que les déclarations de Royal à Cuba n’ont rien à voir avec le fait qu’il y a des patrons français dans la délégation. Rien.
- JB : La condamnation de Cahuzac salit l’image des fraudeurs : tous ne sont pas des politiciens ! Cessons les amalgames !
- DT : Ce matin j’ai sorti ma voiture alors que j’ai un numéro impair, je suis vraiment à côté de la plaque.
- ZJ : Manuels Valls annonce qu’il va annoncer sa candidature. J’ai dû rater le moment où il a annoncé qu’il allait annoncer son annonce.
- OM : J’ai vu la liste des candidats à la Primaire de la gauche. Et bien je ne savais même pas qu’il y avait autant de gens de gauche en France…
- AB : Bonus du programme de Michèle Alliot-Marie, le bon de réduction de 5% sur un tailleur Chanel
- JPT : Hollande aurait pu nommer Royal, mais il a préféré Cazeneuve à Case Vide.
- JB  : CLITOSCEPTIQUE : personne ayant du mal à trouver l’origine du réchauffement.
- EM : « Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme. » Il a demandé si Michel Rocard ne pouvait pas les faire à sa place.
- OM : Un homme politique va faire de la prison ferme. Logiquement demain on trouve de la vie sur Mars.
- NP : Donc pour Marine les étranger doivent s’intégrer et apprendre notre langue mais ils n’ont pas le droit d’aller à l’école. Logique.
- BP : Entretien d’embauche : – Il n’y a rien sur votre CV entre 2012 et 2015, qu est-ce que vous faisiez ? Moi : J’ai appelé un service client.
- DS : Nous, sur la Côte d’Azur, ça fait 30 ans qu’on enlève les livres d’Alexandre Jardin d’entre les galets au mois de septembre…
- PE : Bon, ça commence à faire long : 45 minutes que je suis sur le quai, et toujours pas de métro impair…
- NA : Pic de pollution : l’émission « Touche pas à mon poste » sera diffusée un jour sur deux.
- JPT : « L’alternance est moins le signe de la bonne santé d’une démocratie que la preuve que les politiciens nous déçoivent constamment. » (JPT, observateur désabusé de la vie politique)
RP : je me disais que Cazenove il devait avoir un boulot vraiment merdique avant pour accepter un CDD de 5 mois.
- OK : Depuis la candidature de Alliot-Marie, Copé reprendrait espoir et serait presque tenté de se lancer en candidat libre pour dépasser 0.3%.
- EM : Par respect pour ses convictions les plus intimes, Jérôme Cahuzac a demandé à être coffré en Suisse.
- NP : Bonsoir Michelle Alliot Marie, quand vous serez présidente à quel dictateur proposerez vous l’aide de la France pour réprimer son peuple ? Bisous.
NP : « Pic de pollution : le long silence de la ministre Ségolène Royal critiqué ». En même temps si c’est pour dire que Paris n’est pas une ville polluée vu qu’il y a 32 millions de touristes par an…
- PD : Aux portes de Matignon, Bernard Cazeneuve promet qu’il sera un premier ministre sur écoute des français.
- JB : Airparif, chargé de surfeiller les pics de pollufillon
- JPT : Et ça continue : Valls, Jardin, Peillon, MAM… On a le choix de l’embarras !
- AB : Le programme de Michèle Alliot-Marie omet-il sciemment l’enculage de mouche en plein vol ou est-ce réservé à Fillon
- NP  : J’ai été réveillé en sursaut. Je pensais que la voisine se faisait étrangler par son mari. C’était Macron qui hurlait sur BFM.
- EM : Saluons l’exploit de Kirk Douglas qui fait parler de lui sans être mort, candidat à la présidentielle ou chroniqueur de Cyril Hanouna.
- SM : Le parcours de Nicolas Sarkozy est semblable à celui de Nelson Mandela, il aura été prisonnier et président. C’est juste l’ordre qui diffère
- JB : Cahuzac nommé ministre de la Santé.
- ZPV : L’inauguration de la grotte de Lascaux montre bien à quel point les socialo-communistes sont rétrogrades et ne s’occupent pas de l’avenir.
- OM : En cette Journée des Droits de l’Homme, saluons avec Ségolène Royal la mémoire de Fidel Castro grand défenseur des droits des touristes.
- JB : Il reste encore de la place à la droite de la gauche du centre pour les Primaires PS, mais comme on y est bien placé pour voir le second tour FN-RÉPUBLICAINS elles sont vendues un peu plus chères.
- AB : Macron me semble une coquille vide dans un bel emballage : formules, phraséologie et rien dedans. Bref, une pub pour une banque.

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries

Que fœtus là ? #28

08/12/2016 Comments off

Chez les Iroquois, comme dans d’autres sociétés matriarcales, la société se structure selon la filiation maternelle en familles élargies, les clans. L’enfant appartient au clan de la mère — toute-puissante — qui l’a porté, dont est exclu le géniteur qui reste dans son clan. Le couple e n’existe pas, on ne connaît pas la fidélité, la possessivité, la jalousie, la prostitution et tout autre forme de violence sexuelle. La sexualité est très libre. L’enfant est élevé par les hommes du clan maternel, principalement l’oncle maternel qui sera son premier référent. Le mariage, quand il se produit, n’est qu’un arrangement temporaire.
(Source : Le Mouvement Matricien).

« Que fœtus là » est une série où je m’interroge sur l’origine de l’humanité par le biais du fœtus : Comment es-tu arrivé là ? Qui t’a fait ? Où ? Pourquoi ? Comment ? Etait-ce par désir, par défi, par ignorance, de force, par conformisme, par habitude, par instinct de procréation, par esprit de domination, par accident ?… Cette extraordinaire banalité qu’est la procréation,  j’ai eu envie d’en savoir plus et de la partager. A suivre…(voir précédent article ici)

Texte et illustration © dominique cozette

Categories: que fœtus là ?

Dernières nouvelles du cosmos

05/12/2016 Comments off

Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler d’un film, une pure merveille. Un documentaire (bande-annonce ici) sur une personne extraordinaire qui nous a scotchés sur nos fauteuils, tous les spectateurs du cinéma où je viens de le voir, le Luminor, derrière le BHV. Cette personne s’appelle Hélène Nicolas. A première vue, elle ressemble à s’y méprendre à une handicapée mentale profonde. Elle en a tous les symptômes : elle est très mal assurée dans sa marche, elle ne se sait pas bien se servir de ses mains, elle vous considère d’un air béat, bouche ouverte, en riant à l’occasion, ou en se mordant le poignet quand elle n’est pas contente. Et surtout, elle ne parle pas. Elle mange la bouche grande ouverte, se trimballe avec une grosse bouée imprimée pneu autour d’elle. Elle semble avoir 15 ans, un an d’âge mental mais en a trente.

Cette jeune femme a été diagnostiquée autiste très déficitaire dans son enfance. Sa mère n’a jamais pu avoir de contact avec elle. Comme elle dit : elles ne se connaissaient pas et ne se reconnaissaient pas. La fillette ne touchait rien, passait la main au-dessus des objets, ne se servait de ses mains que pour attraper ses aliments. L’institution spécialisée n’a rien pu faire pour elle. Aucun progrès. A 14 ans, elle est devenue dépendante de sa mère qui a quitté son boulot pour lui apprendre des choses. Quoi ? On ne sait pas, elle ne sait pas mais à force de la stimuler, elle a réussi à trouver le chemin de la communication. Très lentement. Hélène s’est mise à écrire, toute seule, des mots qu’on ne lui a jamais enseignés avec des lettres qu’on ne lui a jamais apprises. Sa mère, une belle blonde fine et rieuse, ne peut rien expliquer. Peut juste aider sa fille à aligner des petites lettres en carton, rangées dans une boîte à cases, pour faire des phrases. C’est long, les lettres sont de traviole, toutes les trois lignes il faut remettre les lettres dans les cases pour continuer. Mais ce qu’on lit, ce qui sort de « la boîte à penser » ou du « cornichon de cerveau » d’Hélène est bluffant. Par exemple :
« Sortir de ma bulle pour entrer dans le cercle aux limites domptées depuis la nuit des temps par le géocentrisme indélébile. Pourquoi ? »
« Opaque lecture, nourricières des uns, meurtrières des autres, avec la même croyance du droit à l’existence. »
« Dans la folie de l’obéissance d’être en vie, j’accuse la gourmandise jubilatoire de mon cerveau de m’inonder du désir impalpable de jouer avec les lettres et raconter l’invisible qui vit en moi. »

De ses textes, des gens de la scène ont créé un spectacle où se mêlent voix, musiques, sons, installations mobiles, lettrages… présenté à Avignon et ailleurs. Et aussi des chansons. Un beau succès. C’est qu’on a affaire à une splendide poétesse métaphysico-surréaliste qui rit en écoutant les autres dire ses mots. Elle jubile. On s’attache, on a envie, comme un mathématicien auquel elle a posé une colle vertigineuse, de caresser ses joues pleines, de se faire imprimer par son regard intense qui ne cille pas et en dit long sur son pouvoir d’incorporation de l’autre, et de lui faire des guilis.
Ce film, dernières nouvelles du cosmos, est l’un des plus beaux que j’aie vus. Jubilatoire, enthousiasmant, extraordinaire. Après, je me suis ruée au BHV pour acheter son livre : Algorithme éponyme.
Son nom d’artiste est Babouillec.
Elle ne fait jamais de fautes d’orthographe.
Le film est de Julie Bertuccelli.
Il se joue dans peu d’endroits. Il va passer à Ivry dès mercredi, au Luxy. Et j’espère ailleurs.
Une pure merveille, vous dis-je.

Algorithme éponyme et autres textes de Babouillec, 2016 aux éditions Payot et Rivages. 140 pages formidables, 15 €.
Dernières nouvelles du cosmos, film de Julie Bertuccelli.

Texte © dominique cozette

Categories: bouquins, kultur

Mémoires d’un bison. Et quel bison !

04/12/2016 Comments off

Il s’appelle Oscar Zeta Acosta mais est plus connu sous le nom de Gonzo dans le bouquin Las Vegas Parano écrit par Hunter S. Thompson sur leurs inénarrables aventures largement dopées et arrosées. Oscar, de son côté, a écrit sa bio en deux livres dont je finis le premier : Mémoires d’un bison. Le bison  — brown buffalo dans le titre anglais — c’est un chicano, moitié mexicain moitié américain et totalement à la masse. Il est gros, il bouffe de la merde junk-foodienne jusqu’à s’en faire vomir et boit du coca pour digérer puis se bourre la gueule jusqu’à en perdre conscience. Il ne bande pas puis après il y arrive et essaie de tomber tout ce qu’il peut mais il connaît ses limites. Sauf que la nuit, quand t’es bourré, tout le monde est désirable.
Après une enfance merdique dans un trou, il fait quelques études et devient avocat des pauvres. Il défend gracieusement la veuve et l’orphelin. Puis brusquement, il largue tout, monte dans sa Plymouth pour tailler la route. On est fin des 60′s en plein révol Q et hippytreries avec toutes les expérimentations imaginables sur toutes les drogues. Qu’il supporte très mal même s’il en abuse. Il commet connerie sur connerie et rencontre des figures de l’époque, notamment Hunter S. Thompson (King, dans ce livre). C’est un véritable road-movie qu’il nous livre avec descriptions au plus près de ses trips et de ses descentes.
Un jour, il a envie de revoir le pays de ses racines. Il passe alors au Mexique sans papiers et sans savoir parler la langue car il l’a quitté petit. Il en profite pour claquer tout son fric en dope et en alcool avec des putes blondes. Et les ennuis vont lui retomber dessus, il faut dire qu’il les cherche grave. Jusqu’à ce qu’il décide de changer de cap. Il se rend à L.A pour une tout autre vie, mais c’est une autre histoire qu’il racontera dans la révolte des cafards. Je n’ai pas la moindre idée de ce qu’il va devenir.
C’est un livre d’excès, tout y passe, sans retenue. C’est assez hallucinant. Mais comme c’est pas la moitié d’un schnock, il y a beaucoup de bonnes idées. Et aussi, l’esprit de cette époque, notamment au début, quand il vit à San Francisco, berceau du moivement hippy.
On ne sait pas ce qu’Oscar est devenu. Il a disparu des circuits en 1974. Son fils a juste reçu un coup de fil lui disant « Fiston, je suis sur le point d’embarquer sur un bateau rempli de neige blanche » et sa trace s’est dissoute.

Mémoires d’un bison par Oscar Zeta Acosta, écrit en 1972. 2013 pour la VF aux éditions Tusitala et chez 10/18. Traduit par Romain Guillou. 332 pages.

Texte © dominique Cozette.

Categories: bouquins

Les Fessebouqueries #333

03/12/2016 Comments off

333 est le numéro de ces Fessebouqueries, ce qui représente le mystère des trois personnes divines. Qui sont-ce ? Faut demander ça aux soutiens du prince des rillettes qui s’y connaissent mieux que moi. En attendant, Hollande s’est retiré pour ne pas faire d’enfant dans le dos du parti, et les petites têtes se relèvent, turgescentes et enthousiastes à l’idée de la fente de l’urne à eux offerte. Ne parlons pas de celle que Fidel Castro s’est enfin résolu à dévoiler pour y déposer la poussière cendrée de la marque aux trois bandes.
- JS : Sacré coïncidence, la droite plébiscite un type qui a exactement le même nom que le mec qui a été 5 ans premier ministre de Sarko.
- CK : Pour 2 euros, de nos jours, quand même t’as pas grand chose…
- JS : Juste pour info, Fillon a recueilli au second tour des primaires le vote de 6,3% du nombre d’inscrits sur les listes électorales.
- OV : Mettre un type qui a toujours detesté les élections dans une urne… Apparemment les cubains aiment l’humour noir.
- CR : On sait enfin de quoi Fidel Castro est mort : il a fait un infarctus en voyant la tête et le CV de l’auteur d’un livre intitulé « Révolution ».
- PAG : David Hamilton ne mettra plus de vaseline sur son objectif. Il a choisi la journée de la violence faite aux femmes pour se suicider.
- ZPV : Il faut maintenant exiger le catéchisme et le jambon dans les écoles.
- PD : La gauche a du sourcil à se faire.
- JS : C’est confirmé : en France, on fait toujours comme aux Etats-Unis avec un peu de retard.
- AG : Je suis très triste on a perdu Baroin et sa voix de slip
- EF : Les hommes sont fascinants.
 Ils matent du foot. Puis une émission qui résume ce match.
 Et puis un expert qui leur explique ce qu’ils ont vu
- DC : Officiel, il y aura deux glands à l’Elysée. L’un au pied gauche, l’autre au pied droit
- MO : FilloN FiloN FioN FiN FN
- GB : Une pensée émue pour les -Femmes -Musulmans -Homos -Fonctionnaires -Malades -Profs d’Histoire -Chômeurs
- AB : Avec un score de 0 voix au second tour de La primaire, Nicolas Sarkozy obtient la minorité absolue nécessaire à sa convocation judiciaire.
- DE : Les financiers auront leur part du catho
- JB : François Hollande, notre Leader Maximou.
- OA : Première mesure de Fillon : les 24h du Mans seront payées 22.
- DT : Castro incinéré. Les Cubains verront pour la première fois à quoi ressemble une urne.
- JB : Comme Mahomet, Hollande ne se représente pas.
- OK : Incroyable, d’après un sondage hiphop chocopop, Hollande devient le politique préféré des français.
- GG : – Maman ça veut dire quoi « Te sourire dehors à Angoulême un Chasse-Spleen Melchior Paris-Seychelles » ? – Que Julien Doré se drogue mon chéri
- NA : Pendant ce temps là Jean-Vincent Placé attend sa nomination au poste de premier ministre à la place de Valls.
- IZ : Hollande s’efface. Mais est-ce à dire que Fillon s’épile ?
- NA : [ Insolite ] Des traces de sperme aperçues sur les vitres à Matignon dans le bureau de Manuel Valls.
- CC : Sans surprise la cour administrative d’appel a suspendu l’arrêté « ADN et crottes de chien » de Ménard. Un si joli projet.
- MK : Hollande : « Manuel m’a tuer ! »
- DC : François, si tu reviens, j’annule rien !
- OK : Je vois les mines réjouies suite au renoncement de Hollande, mais vous ne viendrez pas pleurer quand il y aura la sécheresse.
- OM : Saluons le courage politique et la dignité de François Hollande qui renonce sans trembler aux 12 électeurs qui auraient voté pour lui.
- ZPV : À mon avis le film avec les saucisses va entraîner une recrudescence des attentats anti-charcutiers.
- BP : (bernard pivot) ‏ : Fillonner: arriver quand on ne vous attend pas. Hollander: partir quand on ne s’y attend pas. La politique, c’est du théâtre.
- NP : Suite à la décision de Hollande, Jean-Vincent Placé tient à faire savoir qu’il a toujours eu beaucoup d’estime pour François Fillon.
- CC : Dans son pashmina, Christine Lagarde, complètement beurrée en fin de cocktail : « Nous devons nous atteler à la lutte contre les inégalités »
- JFH : Il y a 15 jours j’ai payé 2 euro pour expulser Sarkozy de la politique, là c’est Hollande qui part et c’est gratuit. J’ai compris le socialisme
- ZJ : On a enfin une inspiration sérieuse pour inventer la machine à remonter le temps : Les anti-IVG.
- JPT : Après tout, on ne pourra pas reprocher à Fillon d’abroger un jour les lois que Hollande n’a pas fait passer : PMA, GPA, euthanasie, suicide assisté, vote blanc… Je continue ?
- DC : Hé Dominique Strauss-Kahn, c’est peut-être le moment d’attraper Marianne par la chatte, non ?
- JB : « C’est Hollande qui va au ski, et au moment d’acheter sa place pour monter sur les pistes, il déclare forfait »
- JPT : Pourquoi les hommes politiques ne sont-ils jamais meilleurs que lorsqu’ils se cassent ? Ceux qui restent devraient prendre exemple et se casser aussi.
- OM : Le Texas imposera désormais des funérailles après chaque avortement.  Et après une branlette, on fait quoi ? On incinère le Kleenex en écoutant du Céline Dion ?
- JM : Y’a tellement de surprises en ce moment en politique que je me suis préparé à vivre un mois entier sans mise en examen de Balkany.
- PD : Le footballeur défiscalise comme un pied. Comme dirait le comptable, c’est le but.
- RR : Alexandre Jardin candidat. La révolte des briques de lait est en marche.
- VS : Les gens qui s’offusquent qu’Alexandre Jardin soit candidat et qui trouvent normal que Fillon ou Le Pen le soit.
- LC : Mon astuce cet hiver pour éviter d’avoir les lèvres gercées, c’est de mettre une culotte.
- MR : Cela fait deux jours qu’il n’y a eu ni candidature ni renoncement dans la course présidentielle. On s’ennuie.

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries

Que fœtus là ? #27

02/12/2016 Comments off

Au Nicaragua, la très grande majorité des filles qui se retrouvent enceintes à la suite d’un viol  ont entre 10 et 14 ans. Une loi de 2008 érige l’avortement en infraction même pour les victimes de viol ou d’inceste. Elles n’ont pas d’autre choix que de mener leur grossesse à terme ou de se faire avorter illégalement, dans de très mauvaises conditions sanitaires en risquant la prison si leur acte est découvert.
(Amnesty International)

« Que fœtus là » est une série où je m’interroge sur l’origine de l’humanité par le biais du fœtus : Comment es-tu arrivé là ? Qui t’a fait ? Où ? Pourquoi ? Comment ? Etait-ce par désir, par défi, par ignorance, de force, par conformisme, par habitude, par instinct de procréation, par esprit de domination, par accident ?… Cette extraordinaire banalité qu’est la procréation,  j’ai eu envie d’en savoir plus et de la partager. A suivre…(voir précédent article ici)
Texte et illustration © dominique cozette

Categories: que fœtus là ?