Accueil > bouquins > Deux livres extra, atypiques

Deux livres extra, atypiques

02/10/2016

Il y a ce bouquin qu’on m’a prêté et que j’hésitais à ouvrir. J’aurais été la reine des pommes parce qu’il est formidable. Des 76 portraits on en connaît tous quelques-uns, de ces clodos, hobos, marginaux, comme Buko, Brautigan, Dan Fante, Michel Simon, tiens ! mais beaucoup gagnent à être découverts, des vieux morts décomposés ou de jeunes musicos encore presque imberbes, quelques femmes, si peu mais c’est vrai que l’alcool, la rue et les mauvaises manières ne nous anoblissent pas. Surtout, c’est la langue utilisée pour graver ces portrait qui vaut le détour, une langue impressionniste, cubiste, baroque, street art, fauviste, non-figurative… Je ne vous en dit pas plus, allez en lire une page chez votre libraire préféré, vous serez emballé(e) ! En plus la couv est superbe avec ce dessin de François Matton en défonce.
76 clochards célestes par Thomas Vinau au Castor Astral, 2016. 200 pages, 15 euros. Certains de ces textes sont parue dans la revue Vents Contraires du Rond-Point.

Celui-ci est étonnant. Il s’appelle l’ancien régime, et je ne parle pas d’un régime basses calories quoi que ce soit écrit très gros sur peu de pages. C’est l’histoire complètement drôlisée, farcie d’humour et de spiritualité, de l’Académie Française et de sa première immortelle, à savoir Marguerite Yourcenar, une personne sans pomme d’Adam et qui fait pipi assise… Cette petite édition, l’Incipit, ressemble un peu au dilettante et son propos est de faire raconter à de grands écrivains une première fois historique en en faisant un objet littéraire personnel. En plus, c’est instructif, ça se lit sans faim dans le tromé entre deux quêteurs ou sur le quai de Nantes TGV en revenant de l’île d’Yeu  alors que le Relais H est fermé.
Une petite citation qui se situe après la banalisation des femmes au statut d’immortelles, pour en attirer de plus contemporaines auprès des vieux messieurs : « on les supplia. On promit d’ajouter un « e » à auteur, rien que pour elle ; et même à professeur ; et même à soeur. On promit de remplacer l’épée par un sac Gucci, l’habit vert par un déguisement de Calamity Jane, les séances de dictionnaire par des cours de lap dance. »
Et tout à l’avenant (quelle belle expression !!!). Bon, bref, c’est super drôle !
L’ancien régime par François Bégaudeau, chez Incipit, 2016. 108 pages, 12 euros.

 

Categories: bouquins
Les commentaires sont fermés.