Archive

Archives pour 05/2016

Les Fessebouqueries #306

28/05/2016 Comments off

Cette semaine, on l’a échappé belle ! Nabilla a failli faire de la prison, l’Autriche a failli passer vert-de-gris, la pénurie d’essence a failli mettre Macron en marche, la loi travail a failli encore faillir de nous faire défaillir, Obama a failli s’excuser pour Hiroshima, les Balkany ont failli avoir un fils honnête…dingue non ? Parfois, on passe si près !
- OU : « Voisin », ça ne veut pas dire « ami ». Une fête des voisins ? Et pourquoi pas parler avec des inconnus sur internet tant qu’on y est.
- DS : Coke 80 000€. Putes 60 000€. Alcool 59 000€. J’espère qu’avec toutes ces économies faites à Cannes, Bolloré va baisser l’abonnement à Canal…
- MLH : Les esthéticiennes en émoi : Valérie Pécresse annonce la fin du ticket de métro.
- HDD : Valérie Pécresse veut faire disparaître le ticket de métro. J’espère juste qu’on assistera pas au retour de la grosse touffe.
- OM : La frustration de l’Autrichien qui allait jeter le migrant dans la poubelle bleue et se retrouve à jeter le plastique dans la verte
- JM : La preuve que Macron est un visionnaire, c’est qu’il a appelé son mouvement « En marche » 2 mois avant la pénurie d’essence.
- OK : Dimanche c’est la fête des mères. Je crois que je vais lui offrir un bidon d’essence.
- PAG : N’ayant vu ni Games of Thrones ni Breaking Bad, je me demande parfois si j’ai encore le droit de vivre tant ça semble important.
- OVH : Plus d’essence aux stations. C’est blablacar qui va faire gnagnagna.
- PD : – Halte à la dictature des syndicats ! – Oui mais le Medef ? – Halte à la dictature des autres syndicats que le Medef !
- VS : Pour une bonne partie des journalistes, le choc est monumental. Ils découvrent que sans les ouvriers leur petit monde s’arrêterait.
- JB : Eh, mais il faut arrêter de s’énerver parce qu’il n’y a plus d’essence dans l’Ouest : on peut être constructifs et polluer d’autres manières. Moi par exemple j’ai jeté ma batterie de bagnole dans la rivière, et il me restait un peu de Round Up, du coup j’en ai foutu plein mon jardin. Voilà, il faut agir et cesser de se plaindre les Français ! Un autre monde de merde est possible, bon sang !
- GB : « L’Assemblée nationale refuse  de limiter la rémunération des grands patrons » Ça doit être sympa d’être parlementaire & de rentrer chez soi le soir avec le sentiment de justice sociale accomplie
- OVH : Suite à la disparition annoncée du ticket de métro, je demanderai dorénavant à mon esthéticienne de me faire un Passe-Navigo.
- JS : Le policier, c’est comme le pitbull. A la base, il n’est pas méchant. Après ça dépend comment tu l’élèves.
- RR : Je viens de finir de lire les Panama papers. A la fin, personne n’est condamné
- JH : Le ridicule devrait tuer au moins une personne, juste pour l’exemple.
- OB : Si Léa Seydoux avait fait l’école de la vie, elle se serait appelée Léa Seydur.
- VS : L’explication du « Ca va mieux » : En France, les dividendes ont bondi de plus de 50% au premier trimestre (La Tribune)
- LC : La France, cette société où l’on reproche aux politiques de ne pas nous respecter et où l’on fonce chez Hanouna pour se faire humilier.
- OK : Chez les Balkany, la famille idéale c’est un papa mis en examen et une maman mise en examen et un fils mis en examen
- MTC : Le chien du couple Balkany mis en examen pour blanchiment de croquettes.
- VGC : Je suis particulièrement surpris par l’impact des grèves sur le PIB, moi qui croyait que les patrons étaient ceux qui créaient la richesse.
- LI : Ouff Nabilla ne va pas en prison !!! de tt fasson ki va en prison pr avoir poignardé qqun? c stupide on est 2016 , un peu douverture desprit
- EM : « Barack Obama serre la main d’un survivant de Hiroshima. » Du coup, il est aussi devenu le premier Président fluorescent des Etats-Unis.
- OM : Et Obama qui se déplace à Hiroshima pour rencontrer une victime du nucléaire alors qu’il a Donald Trump à domicile…
- DC :  Jean-Claude Decaux serait parti en sucette…
- PD : Le PDG d’Air France au tribunal pour avoir supprimé 1607 postes malgré le retour aux bénéfices. Ah non, pardon.

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici.

Categories: Fessebouqueries

Les Fessebouqueries #305

21/05/2016 Comments off

C’est une petite semaine bien rikiki, parfois on a beau presser le citron, y a plus de jus dedans, que des pépins, c’est peu pour relever la sauce de ces Fessebouqueries que je vous sers nature et sans le petit zigouigoui de vinaigre balsamique sur les bords de l’assiette, ni la vieille feuille de salade trouée et dure comme la vie d’un keuf sans amour…
- OV : Policier en 2016 c’est vraiment un métier à risque : soit tu te fais tabasser par des manifestants, soit tu te fais embrasser par Renaud.
- EM : Selon les syndicats de policiers, le vol d’Egypt Air aurait été attaqué par des casseurs.
- OM : Si ça se trouve l’avion d’Egypt Air a disparu au même endroit que la dignité des mecs qui foutent le feu à une voiture de flics occupée.
- NP : [Insolite] Suite au saccage d’une agence par la Manif du 19 mai la Société Générale quitte les paradis fiscaux et renonce à faire des bénéfices.
- HDD : Manif police : 600 manifestants selon les organisateurs, 600 manifestants selon la police.
- LC : La manifestation des policiers a réuni entre 5000 personnes selon la police et 10 000 personnes selon la police.
- ACD : Moi, ce qui me surprend le plus, c’est un A320 avec seulement 56 passagers.
- RE : Vous pourrez dire tout ce que vous voudrez sur la SNCF mais JAMAIS un RER n’a disparu des radars. JAMAIS.
- KB : « Huit mois ferme requis contre Nabilla » Je sens bien la mixtape à sa sortie.
- AB : Monsieur le pape a reçu le cradinal Barbarin pour lui remettre l’ORDUR (Ordre Romain de la Dissimulation Usuelle de Raclure).
- EM : Nabilla a attaqué son copain avec un couteau et une fourchette, elle n’aurait pas bien compris l’expression « sortez couverts ».
- NR : Si la drogue est une cause d’absentéisme au lycée, je n’ose pas imaginer ce que les députés se mettent dans le nez
- PD : Viens d’entendre : « Les frères Kouachi, ils ont le Label rouge. Nés, élevés, et abattus en France ».
- OK : Rock En Seine : annulation du concert des Eagles Of Death Metal qui seront remplacés par Black M.
- EM : Le gaz lacrymogène, élu saveur de l’année 2016.
- AB : Ginola, 49 ans et sportif = AVC, quadruple pontage en urgence. Bonne santé, David, je continuerai à boire (modérément) et fumer (trop).
- DS : Daniel Craig dans le prochain Xavier Dolan : « c’est un rêve de gosse, j’ai toujours voulu interpréter un œuf dur ».
- PR : Quelque fois, j’ai envie de me dire que l’on est un pays de cons. Et puis je me ravise. Ce n’est pas une fatalité naturelle, c’est une situation organisée. On a des chefs quand même !
- AB : Comme tout le monde, le crétinoïde Donald Trump prétend avoir niqué l’aphone Carla Bruni avant Sarkozy, ce qui lui fait 1528 amants. CQFD

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici.

Categories: Fessebouqueries

Les Fessebouqueries #304

14/05/2016 Comments off

Oh mais qu’elle est vilaine cette semaine ! Regardez-moi tous ces vilains ! Comme ils sont vilains ! Les vilains qui achètent leur permis (il n’a qu’à pas être si cher) le vilain qui l’outrepasse (on n’a qu’à pas emmerder un ancien flic n°1), les vilains qui pelotent les nanas (elles n’ont qu’à pas être des nanas), le vilain qui vole des pâtes et qui se prend deux mois ferme (il n’a qu’à pas être pauvre), le vilain qui quitte le foot en se la pétant (ils n’ont qu’à pas les payer si cher), les vilains qui mettent des couches-culottes au boulot (ils n’ont qu’à pas boire, ils pisseront moins), le vilain qui veut chanter des horreurs à Verdun (il n’a qu’à pas être noir), les vilains ministres et leur 49,3 (ils n’ont qu’à nous laisser faire notre loi), ça en fait une vieille semaine bien pourrie. Mais ouf elle se termine … Bon week-end !
- JPT : Denis Beaupin aurait l’intention de fonder son propre parti : Europe Ecologie Les Verges.
- CC : Baupin, ce gars qui veut faire croire qu’il a la main verte, alors qu’elle est seulement baladeuse
- OM : Bizarre ces politiques qui ont besoin de faire du harcèlement sexuel alors qu’ils passent déjà leur temps à nous la mettre bien profond…
- RR : Arrêtez avec Baupin … Il voulait juste voir si le gazon était plus vert ailleurs.
- BA : – « J’aimerais te sodomiser en cuissarde… Tu dois être une dominatrice formidable… »  – « C’est toi, Denis ?
- CC : 12 ans pour un mec, c’est trop l’âge ingrat en fait. Les filles ne te regardent pas encore et les prêtres ne te regardent plus. La loose.
- KL : Je baille comme la braguette d’un homme politique.
- DC : 49-3, c’est minuscule pour un soutien-gorge, non ?
- JPT : Michel Platini a bien de la chance : pouvoir attendre pendant 9 ans sans protester le règlement d’un free-lance de 1,8 million d’euros est un luxe que, personnellement, je ne pourrais pas me permettre.
- OM : Baupin, Sapin, Hortefeux… rien que cette semaine. Finalement de quoi on parlerait si nos hommes politiques n’étaient pas des délinquants ?
- JS : -Papa, c’est quoi un oxymore ? -Une expression construite avec 2 mots contradictoires -Comme quoi ? -Comme « courage politique »
- FIA : Ali Baddou, Léa Salamé. A la télé, tout est… permis.
- OM : Parfois je me demande si la ville de Cannes n’a pas été construite AUTOUR de Catherine Deneuve.
- BR : Le chauffeur du bus qui me dit « il y a des embouteillages mais on va passer en force, c’est un bus 49.3″ vient d’embellir ma journée
- LC : – Denis Taupin a agressé sexuellement des femmes. – C’est qui ? – Des collaboratrices, des élues, des… – Non mais Denis Baupin c’est qui ?
- RR : Les anciens ne connaissent pas Black M. Les jeunes ne connaissent pas 14-18. 1 partout, balle au centre.
- KB : Je vois pas où est le problème Black M chantant à Verdun. On a bien eu un président qui a présenté JM Bigard au Pape.
- AB : « Je suis arrivé comme un roi, je pars blindé de thunes.  » Merci pour tout, on gagnera la Ligue des Champions sans toi.
- JH : Je suis arrivé avec le melon, je repars avec une pastèque.
- HDD : Arrivé en roi, parti en car.
- OM : Il y a désormais deux choses que l’on voit sur terre depuis l’espace : – la Muraille de Chine – le melon de Zlatan
- RR : Je comprends rien. Zlatan quitte Canal + ?
- LH : Ho des moutons qui bossent dans la volaille !
Bééééééééé cot cot cot !!!! 
C’est bien ça, ! Ca permet aux esclavagistes capitalistes d’asseoir leur toute puissance ! Bravo les « gars » ! Allez, on met ses couches, on fait un beau pipi dedans et on dit merci patron, en prime ! ( sic) Moi, dans ces cas là, si un patron me demande ça, je lui pisse au cul. …
- PD : Sarkozy ne connaît pas Le Bon Coin alors que c’est là où finissent les albums de son épouse. Pas sympa pour elle.
- AB : Le has been sarkolâtre Brice Hortefeux se croit tout permis B.
- ZJ : La dictature, c’est « ferme ta gueule » ; la démocratie, c’est « cause toujours » ; le socialisme contemporain c’est « 49-3″…
- OM : C’est pratique le 49.3, ça permet de se rappeler pourquoi ça sert pas à grand chose d’aller voter.
- LI : si Nabilla me foulow pa avan minui je pren dé laxatif é je me suicid a toit de chausir
- PD : C’est qui cette personne, Zlatan, dont tout le monde parle ? Il a fait quelque chose d’important pour ses contemporains ?
- RR : Aujourd’hui, quand on vole des pâtes, on se prend 2 mois al dente.
- LI : nabilla é kune pute voila Kelle retourn bezér dé renoit
- OM : En même temps si Benzema et Valbuena ne sont pas sélectionnés pour l’Euro ils le seront peut-être à Cannes dans la catégorie Cinéma d’auteur
- DS : L’annulation du concert de Jean-Luc Mélenchon à la convention « Émail Diamant » soulève l’indignation des réseaux sociaux.

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici.

Categories: Fessebouqueries

Les fessebouqueries #303

07/05/2016 Comments off

Privés de Siné juste avant le festival de Cannes, de Khan, devrais-je dire puisque c’est le nom du nouveau maire de Londres. Il est musulman ? A london, on s’en fiche, non, quand on ne s’appelle pas le Pen. Ou Trump, surtout, finaliste de la grande loterie du monde occidental. Ont déjà gagné un petit lot : Carlos Ghosn et ses amis du Caca-rente. Enfin et sans transition, on ne dira jamais assez que la loi travail nuit debout grave à la santé.
- OVH : La maladie d’Alzheimer a été inventée par la société Post-it pour augmenter son chiffre d’affaire.
- JPT : Bon, d’accord, on va supprimer le latin ! Et alors ? Au lieu de fellations on taillera des pipes, mais franchement, perdra-t-on au change ?
- ADN : Trump, prochain président des états unis, on s’en fout, on a Ruquier
- FT : Le triomphe de Donald Trump accable à juste titre nos journalistes et un certain nombre d’entre nous, pourtant il y a fort à parier que s’il était candidat en France, il écrabouillerait Hollande Juppé Sarkozy Mélenchon Marine le Pen.
- JB : Oh tiens, c’est Jeff Copé sur Inter pour le petit-déjeuner ! Ah ben je vais prendre un bol de vomi et des tartines de merde pour aller avec.
- PR : Une idée comme ça. On pourrait faire une république pour les pauvres et une république pour les riches. Comme ça chacun chez soi, sans problème. Pas de tension, pas de stress, cool. Non ?
- CR : En allemand, « moyen de contraception » se dit « Schwangerschaftsverhütungsmittel ». Quand vous avez fini de le prononcer, il est déjà trop tard.
- OK : Vu ce que va devenir le droit du travail, on devrait faire la fête du travail le 1er novembre, comme ça on s’offrirait des chrysanthèmes.
- DM : Ça se trouve le mec qui est à l’origine de « nuit debout » s’appelle Sanchez.
- KB : Pour plus de cohérence, le FN aurait dû faire un barbecue et non un banquet patriote pour rendre hommage à Jeanne d’Arc.
- OM : Défilé du 1er mai : 17.000 manifestants selon la police, 140.000 coups de matraque selon les organisateurs.
- KB : Starbucks ouvre à Toulouse le 18 mai. La file d’attente ouvre ce soir. Prenez 15 jours de congés pour avoir votre mug
- OU : ma decision es prise si nabilla es condanné c moi ki fera sa paine de prison a sa place elle a juste poignardé son mek ptn!!
- JS : Définition Patron du CAC40 : personne dont le salaire explose en cas de bons résultats et augmente en cas de mauvais.
- AB : Désormais, par arrêté préfectoral, NuitDebout sera seulement autorisé à deux dans votre cuisine de 20:00 à 20:15 sous peine de lacrymogène.
- CP : 400 personnes au contre-rassemblement de Jean Marie Le Pen. A star is borgne
- OU : Nabilla va etr jugé le 19 elle doit etre innocenté elle a just poignarder Thomas C rien on a tous deja poignarder quelkun
- SC : « Légaliser le cannabis? Il y en a déjà partout. En France c’est plus facile de trouver du bon shit que du travail. »
- OM : Charb, Cabu, Wolinski et maintenant Siné… Logiquement on ne devrait pas tarder à avoir des nuages en forme de bites
- UD : Siné est mort. Si Philippe Val vient parler de lui à la télé je dégueule.
- VS : Ces élus qui te parlent comme s’ils étaient des supérieurs alors qu’ils ne sont que représentants.
- KB : Des CRS qui « manifestent contre les violences ». Ce pays, on dirait un épisode de Groland sérieux.
- RR : Gattaz, « un peu gêné par le salaire de Carlos Ghosn ». On est d’accord que « un peu choqué », c’est comme « un peu con » ?
‏- LC : De toute façon, les billets de 500 euros c’est comme les résultats de Hollande. Tout le monde en parle mais personne n’en a jamais vu.
- OM : C’est marrant ces gens qui s’émeuvent qu’un musulman puisse être maire de Londres, mais pas qu’un neuneu puisse être Président des USA…
- EM : Deux heures que Londres a un maire musulman et Daech n’a toujours pas fait sauter Big Ben, l’équipe de Valeurs Actuelles est perplexe.
- HDD : Non seulement ils brûlent Jeanne d’Arc mais ils élisent des sarrasins….
- AL : g presque une centaine de mots de vocs a apprendre, jvous jure meme mon rideau il est + intéressant

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici.

Categories: Fessebouqueries

(Suite de Ferrante) Le nouveau nom

06/05/2016 Comments off

Imaginez un deuxième pavé sur l’histoire de ces deux filles, L’amie prodigieuse (lien ici) qu’on avait quittées à 16 ans, durant le mariage de l’une d’elles que je ne vais citer pour ne pas spoiler la suite. Ce pavé, Le nouveau nom, est tout aussi passionnant. Je vais vous dire pourquoi. Mais avant, je me suis renseignée et j’ai appris que :
1/ l’auteure se cache sous le pseudo d’Elsa Ferrante. Personne ne sait qui elle est même si on peut supposer que c’est une femme née en 1940, comme la narratrice appelée aussi Elena.
2/ deux autres tomes sont à venir et c’est tant mieux car ce deuxième tome s’arrête lorsque les filles ont quelque chose comme 25 ans et que l’une d’elles, ayant terminé ses études, est au seuil de la grande aventure de la vie alors que l’autre s’est emmurée vivante avec un homme qu’elle estime mais trop pauvre pour lui permettre de vivre confortablement. Elle ne couche pas avec lui mais vit avec ainsi que le petit garçon qu’elle a eu d’un homme adoré. Et elle travaille dans une répugnante usine à charcuterie, dans des conditions épouvantables.
Donc si le premier tome campait les personnages avec finesse et en profondeur, celui-ci, même s’il continue à sonder les sentiments, revirements, nuances, trahisons etc, s’axe essentiellement sur le plafond de verre que constitue la barrière entre riches et pauvres.
L’héroïne qui poursuit, avec l’aide indéfectible des enseignants car elle est très douée, ses études se décourage très souvent car personne ne lui a donné les clés du savoir, de la rhétorique, la pratique du débat d’idées. Pourtant, elle bûche comme une tarée, mais toujours avec cette sorte de motivation d’être à la hauteur son amie, même si elle n’étudie plus — ou en cachette. Après avoir réussi au concours pour jouir d’une bourse et suivre des études supérieures à Pise — quittant enfin son milieu pourri —  elle joue à fond la réussite en se donnant des objectifs illustrées par des personnes qui lui paraissent au même niveau qu’elle. Ce qui est faux, elle s’en rendra compte à maintes reprises. Son origine sociale lui fait honte et même si elle fait tout pour gommer son accent et pallier quelques erreurs syntaxiques dues au fait que chez elle, on parle surtout le patois, les étudiants soulignent en se moquant ses failles. Elle s’en sort, encore, jusqu’à ce qu’elle rencontre un étudiant d’une famille très bourgeoise. Malgré la gentillesse de la famille, elle doit toujours se forcer pour être à la hauteur alors que chez eux, tout est naturel. Elle s’aperçoit aussi que ce qui a manqué dans l’enfance au niveau de l’éducation ne peut pas se combler, ni même le manque de relations ou de références. Allié au fait qu’elle est très pauvre et que ça se voit à ses vieux vêtements, elle reste l’éternelle complexée de sa promotion malgré les lauriers que lui tressent les enseignants. Au niveau de sa famille et de son quartier de Naples, lorsqu’elle revient avec son diplôme, elle voit que si on l’admire quelque part, ça ne va pas très loin car à quoi sert-elle dans leur petite société ultra matérielle. A rien. Mais un événement se fait jour : un roman (en fait, l’histoire de ses vacances où elle s’est fait dépuceler) écrit juste pour elle et offert à son fiancé (avec regret car elle le trouve le livre nul) atterrit chez un éditeur et va faire peut-être changer le cours de sa vie.
Pendant tout ce temps, son amie erre dans sa vie en adoptant souvent des comportements très dangereux qui la font mal voir de tas de gens et maltraiter par ses proches. Elle connaîtra aussi une passion fulgurante mais elle sait que tout se termine et semble blindée pour tout. Rien ne peut l’atteindre, c’est ce qui fait sa force mais qu’a t-elle à y gagner ? Rien.
(A suivre)

Le nouveau nom d’Elena Ferrante, 2012 en Italie, 2016 chez Gallimard, traduit par Elsa Damien. 554 pages, 23,50 €.

Categories: bouquins