Archive

Archives pour 08/2015

Les Fessebouqueries #267

29/08/2015 Comments off

Petite salade macédonienne de tout plein de petits restes plus ou moins digestes, comme les célèbres prunes de kalachnie, les fameuses mégabourses chinoises, le sésamoïde à la Gourcuff, les p’tits fions appelés aussi fillons, les oeufs heu élevés, euh les EELV en plein air pollué, les mini macarons durs ou macrons selon la ville, tout ça dans une simili maillot-naise qui sent le vieux machin pas lavé de toutes les vacances. Heureusement, c’est la rentrée ! Avec son cortège de bonnes révolutions.

- NP : Il y a tellement d’eau dans ma rue que je ne serais pas étonné de voir passer Florent Manaudou en crawl.
- LR : Sarkozy veut remettre la France « à l’endroit », 2 ans après l’avoir mise à l’envers.
- MC : Ma mère vient de demander à mes enfants de lui installer Candy Crush sur son téléphone. J’ai peur qu’elle réclame un scooter pour Noël.
- LR : Le site internet de Carla à 10.000 €, facturé 410.000 € à l’État. Jean-François est formel ; il y est pour rien là.
- JPT : Le Marocain du Thalys est juste un terroriste modeste, qui avait l’intention d’accomplir son carnage dans son coin, sans pour cela affoler les médias et faire l’ouverture des journaux télé, un honorable petit artisan de la tuerie fait maison, mais ces connards de journalistes ont tout gâché. Je partage sa surprise.
- EP : On rappelle à ceux qui détiennent la solution à tous les problèmes mondiaux qu’ils doivent la poster sur Twitter et qu’elle ne doit pas dépasser 140 signes.
- JMC : Selon son avocate, le tireur du Thalys est «surpris» par l’ampleur de l’affaire…Le type a un humour ravageur. Ça tombe bien , depuis un certain temps, on manquait de vrais comiques en France. Pensez à lui confier une émission de télé.
- HD : Reçu ce SMS de Raymond .. »Je suis dans mon train de banlieue, les gens font de drôles de têtes. J’ai envie de signaler tout le wagon ! »
- NP : Les chinois ont peut-être de petites bites mais ils doivent avoir des couilles énormes vu le bruit que ça fait quand leurs bourses tombent.
- JPT : Décorer de la Légion d’honneur des types qui se sont mis à quatre pour immobiliser un simple détrousseur de voyageurs, tout comme s’il s’agissait de présidents d’un club de foot ou de chanteurs à la mode, je trouve ça un peu excessif.
- EP : Je suis pour les contrôles, les écoutes téléphoniques, l’espionnage des messageries, le taquage internet, les fouilles, les portails de détections, les scanneurs corporels, les fichages et les marquages, mais uniquement pour les méchants.
- OM : « Gourcuff se fracture le sésamoïde. » Gourcuff le seul mec capable de se casser des os que même ton correcteur orthographique ne connaît pas.
- NP : 2022 : après un attentat dans le métro Ségolène Royal demande que les voyageurs arrivent 30 minutes avant le départ pour être contrôlés.
- OM : Je vous trouve étonnement détendu pour un peuple qui a failli perdre une phalange de l’auriculaire de la main gauche de Jean-Hugues Anglade.
- EM : « Macron assistera à l’université d’été du Medef, pas à celle du PS. » On le comprend, il préfère finir ses vacances en famille qu’au boulot.
- JPT : Un journaliste télé abat deux collègues : un exemple à suivre.
- AM : Sarkozy serait une excellente marque de valise C’est dingue toutes les affaires que l’on peut mettre dedans
- OM : Passer à la TV. Être content. Être viré. Ne plus passer à la TV. Buter des gens de la TV. Passer sur toutes les TV du monde. Être content.
- NP : À force de vendre les chocolats de Pâques en février et les cartables en juin faut pas s’étonner d’avoir une météo de Toussaint en Août.
- AR : décidément c’est instructif France Culture. 
Ce matin j’apprends de la bouche de Pierre Gattaz, 
patron du Medef, que :
 »le code du travail est anxyogène pour les chefs d’entreprise »
il le répètera plusieurs fois, donc c’est sérieux
- EM : – Monsieur Ribéry, si vous ne nous donnez pas 3 M€, on écrit un livre sur vous. – Un quoi ? – Ok, laisse tomber, on va voir le roi du Maroc.
- ZJ : Nicolas Sarkozy félicite les héros du Thalys et demande à quelle heure sera prise la photo de groupe. Il ne souhaite surtout pas la manquer.
- DC : Si je suis élu, dit Fillon, j’organiserai cinq referendums. Et moi, si je passe à l’Olympia, je reprendrai l’album blanc des Beatles avec ma guitare sèche. (Cordes nylon).
- RU : Lu dans Libération : « François Fillon : « Personne ne m’arrêtera ». C’est vrai et n’oublie pas d’éteindre la lumière en sortant.
- CV : Guéant se serait fait contrôler dans le RER à cause de son costard cravate, dit-il. Je pense plutôt à un délit de sale gueule.
- EM : – Je vous annonce que je quitte l’UDI… euh… Le PS… L’UMP ? – EELV, Monsieur Placé, vous quittez EELV… – Ah oui, pardon.
- JPT : C’est surprenant, tous ces responsables politiques et économiques qui participent à des universités d’été alors que la plupart d’entre eux n’ont pas toutes leurs facultés…
- PD : Les technocrates bruxellois qui montent dans les trains avec des valises bourrées de plans d’austérité, ça compte comme terrorisme ?

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici.

Categories: Fessebouqueries

L’énorme bûche de Ken Kesey

27/08/2015 Comments off

Suite de ma plongée dans les 60′s où je vous reparle de Ken Kesey, le protagoniste « joyeux luron » (Merry Pranksters) du bus psychédélique (voir mon article sur Acid test de Tom Wolfe). Avant de faire ce trip bourré de came, Ken Kesey avait déjà écrit Vol au-dessus d’un nid de coucou avec le succès que l’on sait et ce mahousse roman Et quelquefois j’ai comme une grande idée, son meilleur selon lui.
C’est un engin énorme, lourd, dense, foisonnant mais pas du tout dans la veine hallucinatoire, bien que quelques passages écrits sous champignons bizarres. C’est une terrible épopée dans le noyau dur des bûcherons de l’Oregon qui se battent jour et nuit contre les éléments, les pluies diluviennes, la marée qui remonte le courant du fleuve, le froid, le relief pentu, les accidents de travail pour vendre leurs grumes, autrement dit les arbres qu’ils débitent dans cet Oregon quelque peu inhospitalier.
En scène une famille de mecs ultra burnés —  où un doigt tranché est aussi insignifiant qu’une piqûre de libellule  — qui résiste au puissant syndicat et à ses appels à la grève. Dans ce lieu trou-du-cul-du-mondesque  où les caractères les plus trempés (c’est le cas de le dire) se défient à mort, on va assister à l’affrontement de deux frangins, demi-frères, l’un une vraie brute de décoffrage, fort comme trois Turcs et l’autre, un étudiant de la ville sans cals aux mains, revenu au pays pour filer son aide. Officiellement. En fait pour dézinguer son frère après ce qu’il lui a fait jadis. Et pas que jadis. De la grosse merde, quoi. Et qui, malgré sa délicatesse d’intello, va se révéler opiniâtre et barjot.
Autour de cette famille (où vivent d’autres figures mémorables dont la femme du premier, jolie, non soumise, intello aussi) gravite un monde de brutes, de femmes larguées, de types starbés, qui se retrouvent dans le bar local pour se mettre minables et se foutre des danses.
Le vieux père des frères, sorte de Kirk Douglas recousu de partout, fort en gueule, n’est pas encore fini. D’ailleurs, le livre ouvre sur son bras arraché suspendu à une corde, faisant un doigt d’honneur à la communauté. On saura pourquoi.
C’est un roman sylvestre, tronc, écorce, engins qui pètent, os broyés, sang qui gicle mais aussi extraits de chanson du cru (des années 50 souvent),  poésie, citations de shakespeare ma chère ! et une ribambelle de noms d’oiseaux, de petites bêtes, de végétaux dont je ne suis pas sûre d’avoir entendu parler. Du Jim Harrisson puissance x.

Donc un bouquin énorme, formidable, lourd (1200 g. je l’ai pesé) dans les deux sens du terme, bourré de mousses (lichen et bibine), d’odeurs de terre, de flotte, de  maisons emportées par des ruptures de berges.  Il paraît qu’un film en a été tiré, faut voir…
L’éditeur, Monsieur Toussaint l’Ouverture, en a bavé. Si vous voulez savoir pourquoi, lisez cet article de Libé ici. Pareil pour le traducteur ! Et le lecteur n’est pas en reste car il y a très souvent des enchaînements non signalés d’un personnage à l’autre, des « je » qui se suivent dans des bouches différentes. Kesey nous aide parfois en ajoutant des parenthèses ou en mettant des italiques. Mais ce n’est pas la règle générale. Idem pour les glissements d’époques, comme dans les rêves où l’hier et l’aujourd’hui se fondent. Mais on s’en sort !
Bref, un travail de titan, un monstre de littérature.

Et quelquefois j’ai comme une grande idée, de Ken Kesey chez Monsieur Toussaint l’Ouverture. Edité en 64 sous le titre Sometimes a Great Notion, et en 2013 en France, traduit par Antoine Cazé, couverture réalisée par Blexbolex. 800 pages, 160 mm sur 235 sur 40 mm d’épaisseur. 24,50 euros.

Texte © dominique cozette

Categories: bouquins

Les Fessebouqueries #266

22/08/2015 Comments off

Les guignols de l’info ne sont pas morts :  Sarkozy rentre son ventre, le Pen sort ses griffes et les Balkany nient. A côté de ça, on a des vrais gens, des Americains qui prennent le Thalys pour sauver des vie et un Grec qui recule pour mieux sauter et mettre les pieds dans le plat de la démocratie auropéenne. Le naturiste lui est toujours au bungalow car c’est encore l’été, flûte quoi. La rentrée, quoi la rentrée ?
- CC : Un Balkany ça vaut combien de sans-papier en termes d’argent du contribuable ?
- EF : Je faisais juste remarquer que le chien des Balkany dormait probablement ds une niche fiscale. Ils n’ont pas apprécié
- SN : Et tout Vallauris pleure le départ des Saoudiens, numéro 3 au top 100 de la peine de mort.
- LL : Entendu à Marseille, heure du déjeuner, en terrasse :
 »Je vous sers votre Ricard, comme d’habitude ? »
 »Et non…Le docteur y veut plus ! »
 »Ah ! Une carafe d’eau alors… »
 »Mais non…un demi de rosé, dites, quand même !!! »
- CC : ça me choque un peu de savoir que Morano fait de la peinture le dimanche, je pensais vraiment qu’elle vendait du poisson
- CC : En direct de sa villa corse louée 61 000 €, Sarkozy fustige les réformes ratées de Hollande pendant que Carla l’enduit de crème.
- EPI : « Qui est ce Jacques Chirac dont tout le monde parle? » (Jacques Chirac)
- JS : « Etudier à Paris coûterait presque deux fois plus cher qu’à Brest » Si tu enlèves le budget alcool.
- CC : la Fressange a 1 mois pour faire démolir la maison construite sans permis à Tarascon. Quand cessera t’on cet acharnement (vil) ?
- RR : Si à 50 ans on ne t’ordonne pas de détruire ta villa, tu as raté ta vie.
- JMC : Des enfants « oubliés des vacances » invités à Matignon, n’ont pas reconnu le Prince Valls. Au mieux, ils l’ont pris pour Pujadas. Bordel de merde, qu’est ce qu’on leur apprend à l’école, Najat?
EM : « Je n’aurais jamais du faire de la politique », dit Isabelle Balkany. Si ça peut la rassurer, elle n’en a jamais vraiment fait non plus.
- NA : Jean-Marie Le Pen félicite sa fille Marine pour sa première expulsion réussie, celle de son père.
- PD : Jean-Marie Le Pen, ce bétail de l’histoire.
- DJ : Le jour où tous les Français travailleront le dimanche,il faudra allonger la semaine d’1 jour pour qu’ils puissent aller faire leurs courses
- ME : Demain à 8h35, Florian Philippot recevra Jean-Jacques Bourdin sur RMC.
- OM : « Jean-Marie Le Pen exclu du Front national par le bureau exécutif du parti. » Au pays des aveugles, le borgne n’est plus Roi.
- OG : Du coup, on peut exiler Jean-Marie Lepen sur l’île d’Yeu ou c’est trop tôt ?
- AB : L’île d’œil, en fait, il n’en a qu’un
- CC : Et si ni Hollande, ni Sarkozy ne sont réélus, on aura 2 ex-présidents qui feront chier le nouveau. On va où là ?
- MA : Lorant Deutsch est historien Marc Levy écrivain, BHL philosophe, je propose que le l’on nomme le 21e siècle celui des lumière basses tensions
- OM : « Oussama Ben Laden écoutait du Enrico Macias. » Attention, pas d’amalgame ! Tous les terroristes n’écoutent pas de la musique de merde.
- LC : « Un viagra féminin a été créé ». Ça existe depuis longtemps et ça s’appelle l’alcool.
- OK : Alors JM le Pen , ça fait quoi d’être expulsé ?
- NA : La prime de rentrée scolaire doit être arrivée, j’ai vu plein de pauvres au rayon écran plat.
- RR : Le Pen exclu du FN. N’oublions pas que tuer un cafard n’élimine pas le nid.
- EM : Si ça se trouve, Alexis Tsipras a démissionné juste pour assister à la fête de la Rose avec Yanis Varoufakis et Arnaud Montebourg.
- NA : Je ne veux pas vous spoiler mais en 2016 François Hollande ne sera toujours pas la personnalité préférée des Français.
- CC : Sarkozy c’est le gars que tu as viré de ta boîte et que tu croises tous les matins à la machine à café comme si de rien était !
- DC : Quelqu’un connait-il une application pour flouter automatiquement la tête de Sarkozy, histoire de ne pas avoir envie de vomir mon café?
- OK : Alerte : Jean-Marie Le Pen vient de déclarer que le Front National n’a jamais existé.
- EM : DSK demande pourquoi on autorise le Viagra féminin alors qu’il se déplace sur simple demande.
- CC : Et donc désormais chaque fois que tu auras un nouveau président de la République, tu auras l’ancien qui fera comme s’il avait gagné.
- OK : Jean Marie Le Pen aurait été aperçu près de Calais autour de l’entrée du tunnel sous la Manche.
- OK : Le sujet principal des prochaines élections sera donc celui du chômage des migrants qui veulent payer moins d’impôts sans porc à la cantine.
- MS  : J’espère que les militaires français ne vont pas chier une pendule en apprenant que ce sont des militaires Uber qui sont intervenus
- OK : Il y en a bien un qui a fait un petit selfie dans le Thalys ??
- MS : Finalement, la démocratie est née en Grèce, elle sera peut-être réinventée par elle. Ça ferait une belle histoire pour l’Histoire
- OG : Il pleut tellement à Toulouse que j’ai vu des gens commencer à parler breton !
- PB : Kalash dans le Thalys, incendie dans un TGV, je trouve qu’Emmanuel Macron en fait trop pour la promotion des cars.
- JS : D’après les témoins le suspect du Thalys aurait hurlé « 12,5 € pour un sandwich et une bouteille d’Evian !?!? » avant de sortir sa kalach.
(- LG : Note : prévoir d’avoir une photo de ses gosses un peu moins LOL que celle du petit Rifki au cas où)

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici.

Categories: Fessebouqueries

Dans la famille beat generation, je demande le bus…

16/08/2015 Comments off

Sur ma lancée des années beat qui se transforment peu à peu en années hippies, je continue avec cette histoire hallucinigène du bus des Merry Pranskers. Quel rapport ? Cassady, toujours. L’inénarrable Neal Cassady  que l’on retrouve au volant de cet improbable moyen de locomotion. Mais que fait-il là ? Le con, comme d’hab. Et puis il conduit, sans les mains, sans les yeux, sans les pieds. Comme tout le monde est camé à l’intérieur, ça baigne.
C’est Babbs et Ken Kesey, vous savez, celui qui a écrit le formidable vol au-dessus d’un nid de coucou qui a eu cette idée, après avoir expérimenté diverses drogues et constaté que le LSD, tout nouveau, ouvre l’esprit complètement. Quoi de mieux que de le faire savoir à tout un chacun ? Voilà le pourquoi de ce bus scolaire qu’il a racheté et, avec toute sa bande de farfelus explosifs, relooké aux couleurs psychédéliques et fluos des amateurs de champignons. Avec des aménagements insensés, toit ouvert pour y mettre l’orchestre, principalement les Grateful Dead, son hyper sophistiqué pour tout entendre, faire entendre partout, avec écho etc…, lumières, caméras (un film de 40 h. a été tourné). Le convoi s’ébranle pour semer la pagaille avec ses shows d’acid test un peu partout où chaque volontaire reçoit un diplôme.

Celui qui raconte cette folie, c’est le journaliste et romancier Tom Wolfe (le bûcher des vanités) qui fait accessoirement partie de la troupe, qui s’est aidé des films, des écrits, des enregistrements et témoignages des nombreux participants. Je ne dis pas que c’est facile à lire à moins (peut-être) d’être stone soi-même tant l’écriture est parfois confuse et allumée.
Néanmoins, cette épopée où les Merry Pranksters (joyeux lurons) ont rallié les terribles et impitoyables Hell Angels à leur cause ainsi que bien des populations, est assez rigolote. C’est quand même toute cette équipe qui a lancé le mouvement hippy et le graphisme psychédélique.
Pour échapper à ses condamnations pour usage de marijuana, Ken Kesey a dû se suicider avant de s’enfuir au Mexique pour retrouver le bus et continuer les tournées. L’histoire du suicide raté est à tomber. Comme son retour clandestin. Puis tout ça finira en Californie pour cause de flicage et peut-être d’usure normale.
Cassady, pour en revenir à lui, passe son temps à jongler avec un marteau, une masse de 2 kg qu’il lance et rattrape sans regarder, à longueur de temps, comme on mâche un chewing-gum. Outre sa conduite complètement délétère. Et ses excès de substances que le bus fournit en abondance. Document très intéressant. Enfin pour moi.
Au fait, quelqu’un a-t-il lu l’autre livre de Kesey Et quelquefois j’ai comme une grande idée, pavé de 800 pages paru en France récemment ?

texte © dominique cozette

Acid test par Tom Wolfe écrit en 68. Traduit par Daniel Mauroc en 78. Dans la collection Points. 534 pages, 8,30 €

Categories: bouquins

Les Fessebouqueries #265

15/08/2015 Comments off

On ne va pas en faire des tartines sur cette semaine écoulée avec même pas de pont pour le 15 août et c’est tant mieux car on aurait vu les Balkany le passer (le pont) pour échapper à la vindicte publique. Des gens si pomponnettes, si probes sur eux, si discrets, qu’on a embastillés dans la ville la plus endettée de France, leur ville !  Oui, c’est de l’harnachement, ma pauvre. Oh, vous savez, ils peuvent toujours aller à Tel-Aviv plage, ils sont pas si malheureux…
- NA  : Arrêtez de retwitter des photos de Florent Manaudou torse nu. J’ai plus de culottes de rechange.
- JEB : L’action PAMPLEMOUSSE dévisse. Je répète : l’action PAMPLEMOUSSE dévisse.
- CN : Je viens d’apercevoir les Balkany à un feu rouge de la ville de Levallois en train de faire les pare-brises des véhicules
- ZJ : Marcelo Bielsa quitte le navire avant même les rats.
- EM : L’ours qui a tué un randonneur dans le parc de Yellowstone s’excuse, il faisait un safari et ignorait que ça ne se faisait pas.
- NA : Journée internationale de la jeunesse : le Vatican fait une opération braguette ouverte dans toutes les églises. Venez nombreux les enfants.
- ZJ : Que les Balkany se rassurent; même si la justice a vendu leur maison et saisi leur moulin, elle devrait leur offrir un nouveau toit. Santé!
- OM : « CHOUCHOUS, BEIGNETS, CAILLOUX, UZIS, COCKTAILS MOLOTOOOOOOV ! » Un vendeur à Tel Aviv Sur Seine
- CN : Patrick et Isabelle Balkanichefiscale
- PM : Rebsamen vient enfin de créer un emploi, le sien
- OVH : Réveil a 6h45. Le BHV doit livrer notre nouveau matelas entre 7h et 9h et remporter l’ancien. Pourvu que par mégarde, il n’emporte pas mon mari qui dort encore dessus.
- EM : Suite à la saisie de tous les biens des Balkany, la France rachète le Qatar, Google et Facebook.
- CC :  quand je colle un coquillage contre mon oreille, j’entends la mer
. – moi quand je colle mon portefeuille contre mon oreille, j’entends christine lagarde
- PW : – C’est quoi ce bordel sur les berges ? – C’est Tel Aviv sur Seine. – Ah bon ? – Ouais. Enfin à s’kippa-rait…
- DP : La Balkanisation des époux Thénardier continue. Il ne leur restera bientôt plus que la Macédoine.
- CC : « on fait ce qu’on peut avec les moyens du borgne » (florian philippot)
- OM : Femme qui rit à moitié dans ton lit. L’autre moitié et le reste étant dans le lit de celui qui connaît trois accords de Ben Harper.
- CN : Si vous avez besoin, les balkany, n’hésitez pas à lancer un Balkathon, ils sont tellement cons vos militants
- KB : Juifs, musulmans et tous les autres : serrons nous la main et sauvons ensemble la filière porcine française autour d’un barbecue gluten free
- JS : Pistorius obtient se liberté conditionnelle. L’impitoyable justice sud-africaine exige qu’il porte un bracelet électronique à la cheville.
- HDD :  Mon chat fait moins de pompes que Florent Manaudou mais ramène trois bestioles par nuit. Ca fait réfléchir.
- FT : Va sur le Figaro.fr et cherche un article sur les Balkany. Rien, que dalle. Le Figaro préfère se concentrer sur Michel Sapin et sur Bison Futé.
- ZJ : Les Balkany n’arrêtent pas de se faire saisir des résidences qui ne leur appartiennent pas… Officiellement…
- LR : Pour quel service rendu à la Nation, Sarkozy a décoré Isabelle Balkany de la Légion d’Honneur en 2008 ?
- FIA : La justice pourrait saisir la mauvaise foi, propriété des Balkany.
- CL : Ambiance festive à Tel Aviv Sur Seine comme disait Anne Hidalgo, avec des stands checkpoints et 500 policiers
- VS : Si vous voulez organiser un événement cool, progressiste et festif, une seule adresse : La mairie de Paris !
- JS : Les Balkany protestent énergiquement contre la saisie de villas qui ne sont pas à eux. cherchez l’erreur
- RR : Le 15 août 44, 300 000 hommes des colonies débarquaient sur les côtes méditerranéennes. Rappel pour ceux qui les en chassent aujourd’hui.
- BA : Hollande joue de plus en plus Bourvil le niais. Sarkozy caricature De Funès le teigneux. En 2017, ils sortent La Grande Magouille.
- JS : 15 août, l’occasion de rappeler que la religion catholique repose entièrement sur le mensonge d’une meuf adultère à son mari impuissant.

Illustration © dominique cozette qui fait partie d’un petit exercice de style avec d’autres participants sur un thème donné. Si ça vous amuse, le site est ici. Sinon, les Fessebouqueries, on peut les liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici.

Categories: Fessebouqueries

Les Fessebouqueries #264

09/08/2015 Comments off

Ces bouts de machins qui traînent sur nos plages, je parle d’aile d’avion pas de Roi d’Arabie, quoi que, et ce pauvre Leny Kravitz qui n’a pas les moyens de se payer un slip, et ces pauvres jeunes qui meurent de conduire sans permis alors que ce n’est plus un délit, et ces pauvres migrants qui font si peur à ce beau truc appelé Europe, tout ça n’est rien, je vous le dis mes bien chers frères, à côté du buzz à Morano. Je parle de Nadine. Je vous en propose un, tiens : C’est pas parce qu’on a rien nadine qu’il faut fermer sa gueule. Mouais, bof. Et puis c’est dimanche, crotte.
- WM : Au début l’homme des cavernes tapait sur la gueule de l’autre sans raison. Puis il inventa la religion pour structurer son action.
- JPT: Hier après-midi, sur la plage de Saint-Leu, j’ai trouvé une valise avec ce qui m’a paru être des idéogrammes chinois. J’ai eu un mal fou à la rapporter à la gendarmerie : le mec à qui elle appartenait refusait de la lâcher.
- NA : Kevin 18 ans futur champion de natation met un terme à sa carrière pour éviter les interviews de Nelson Montfort.
- PI : Donc au volant, c’est sans oreillette, sans boire et sans permis.
- JPT : Ils roulent sans permis et se vautrent à quatorze dans le décor ; ils vandalisent une école maternelle ; ils profanent un cimetière : je me demande s’il est bien raisonnable d’interdire aux mineurs le film de Gaspard Noë.
- EM : « Le roi d’Arabie Saoudite quitte la Côte d’Azur plus tôt que prévu. » Il aurait frôlé le malaise après 8 jours sans voir une exécution.
- PB : Mettre le plat au four —> Faire la sieste plus longtemps que prévu : Recette du Clafoutu.
- SM : Les gens nuls en Français paient l’impôt sur le reviendu.
‏- NP : Les arguments contre la démocratie : 3- les Balkany 2- George Bush 1- l’état dans lequel certains laissent les toilettes.
‏- PD : rumeur : Le FMI envisagerait de vendre la Grèce en pièce détachées sur Ebay.
- ZD : Une fille dans le tram : « J’ai eu un Date avec mon Crush mais le mec… trop Weird » Le franglais, langue officielle des conasses.
- RR : J’imagine que ceux qui jettent leurs ordures à la mer, vident aussi leurs poubelles dans le bain avant de s’y baigner…
- DJ : Pour la prochaine saison des Guignols, la marionnette de Nadine Morano sera supprimée et remplacée par l’originale, bien plus drôle.
- NR : J’ai quand même l’impression que dans ce pays, certaines personnes ont divorcé de leur cerveau et n’ont pas eu la garde des neurones.
- FIA : BFMTV, c’est 16 807 heures de direct sur un morceau d’avion. J’ai hâte que l’on retrouve un poil de cul de Xavier de Ligonnes.
- EM : Le débris retrouvé à la Réunion venait bien du vol MH 370, en même temps ça cadrait pas trop avec la porte arrière d’une Twingo.
- PW : Si ça peut rassurer Lenny Kravitz, je me rappelle d’un concert de Christophe Willem où son fute avait lâché, on avait pu voir son clito.
- MZ : Nadine Morano c’est ce miracle de la biologie, de la génétique et du darwinisme où la morue devient capable de cracher du venin.
- PW : « Selon moi, l’accident de Rohan est dû à une surcharge. Jamais plus de 2 enfants à l’arrière d’une camionnette ! » [Michel Fourniret, expert]
- HD : Je ne vois pas pourquoi on interdirait « Love » aux moins de 18 ans alors que n’importe qui peut assister à un concert de Lenny Kravitz….
- JM : Si on cherche un endroit vide pour loger les migrants je pense que la boite crânienne de nadine morano pourrait faire l’affaire.
- PB : Les déchets radioactifs qui devaient initialement être enfouis à Bure seront finalement déversés sur Yvette.
- OM : Top 3 des qualités indispensables du conjoint idéal : 3 – il est beau 2 – il est intelligent 1 – il attire plus les moustiques que toi
- PM : Après avoir découvert une bombe Allemande datant de la seconde guerre mondiale, sur la plage de Nice, des Niçois viennent de découvrir un milicien dans le bureau du Maire
- OM : Saluons avec Nadine Morano le courage d’un homme comme Bachar el-Assad qui a le cran de rester dans son pays malgré la guerre. Respect.
- PD : Des migrants auraient envahi le cerveau de Nadine Morano. Un grand trou noir et vide, ils ont dû confondre avec le tunnel sous la Manche.
- BR : Ces cons là n’ont même pas été foutus de mettre la Journée internationale du chat le 15. A la mi-Août, quoi.
- JS : Je n’ai jamais entendu parler d’une embarcation d’exilés fiscaux qui aurait sombré en Méditerranée. Quelqu’un ?
- JPT : Depuis que les Réunionnais se sont lancés comme des fous à la recherche de débris, je n’ose plus sortir de peur qu’on me ramène à la gendarmerie.
- NR : Si Nadine Morano était mariée avec Estrosi, il n’y aurait jamais de scènes de méninges
- VS : Qui mérite le respect ? Celui qui part pour survivre ou celui qui se casse pour gratter un peu plus de fric ?
- JS : « L’appel du pied de Sarkozy aux électeurs FN » A ce niveau-là, ça s’appelle pas un appel du pied mais une fellation avec pénétration digitale
- VI : La natation est le sport le plus sexiste du monde quand même. Les garçons sont des bombes sexuelles et les femmes sont des bûches.
- OK : Après 160 jours de captivité au Yémen, Isabelle Prime est rentrée en France. Marine Le Pen s’étonne qu’elle n’ait pas une barbe islamique.
- EM : On vit une époque où on a moins peur de se prendre une bombe atomique que d’accueillir des gens chassés de chez eux par la guerre.
- NA : Je vous trouve dur avec Nadine Morano, elle a juste voulu dire qu’en 40 elle serait restée en France pour aider les Nazis.
- PD : Abandon du qualificatif terroriste pour le groupe de Tarnac, qui sera finalement condamné à recopier 10000000 fois « There Is No Alternative »
- VS : L’idéologie frelatée du patriotisme : Taper sur les migrants. Comprendre les exilés fiscaux. Pensez-y.
- PB : L’encéphalogramme de Nadine Morano est le plus court chemin pour aller d’un point à un autre. Théorème de Twitter.

Categories: Fessebouqueries

Dans la famille Beat, je demande Carolyn (Cassady)

02/08/2015 Comments off

Résumé pour ceux qui n’ont pas suivi : Kerouac a écrit sur la route en s’inspirant de son ami Neal Cassidy, un frappadingue de première (voir mon article sur la route le rouleau original, sorti récemment, non censuré donc). J’ai lu dans la foulée la correspondance de Neal Cassidy. (Deux superbes livres, l’un ici , et l’autre ici). Explosif, complètement déjanté. Des histoires insensées. Bien que marié (parfois bigame), notamment avec Carolyn, fille cultivée, de bonne famille, dingue de lui malgré ses absences, infidélités, humiliations, dilapidation. Et cette Carolyn a écrit  Sur ma route, donc l’histoire de son point vue à elle. Introuvable en commande, quelques exemplaires sur Amazon, dans aucune médiathèque parisienne, mais à Montélimar. Je fonce. Un pavé qui, effectivement, raconte de façon moins décousue leur histoire qui n’est vraiment pas triste.
Malgré ses frasques infernales, Cassady s’est beaucoup soucié de ce foyer (il en avait un autre à New-York) et adorait ses trois enfants. Première déconvenue de cette fille éduquée de façon bourgeoise : la tôle. Car son mari n’est pas un enfant de coeur. Deuxième déconvenue : le sexe, qu’il pratique de façon désagréable et brutale alors que c’est un garçon attentionné et tendre par ailleurs. Troisième déconvenue : sa bougeotte. Cassady est monté sur ressorts, tous ses amis le disent, il soutient des conversations à trois niveau, il a une soif inextinguible de connaissance et de connaissances aussi, c’est un embobineur, il séduit tout le monde, il fait se qu’il veut de sa vie sans aucune contrainte, c’est l’être le plus libre qui soit. Sauf qu’il a des périodes de doute, de manque (son père et sa mère trop vite disparus) et surtout d’excès, drogues, alcool et sexe, autre déconvenue pour l’épouse qui tente d’élever ses enfants aux normes, en dépit d’un père trop fantasque.
Quand les enfants sont encore tout petits, il fera plus de deux ans de tôle pour usage de drogue, en fait des joints qu’il avait filé à des types qui étaient flics. Condamnation très lourde, personnalisée. Carolyn ne veut pas payer la caution en vendant la maison, c’est la seule chose qu’ils possèdent, échaudée par une trahison récente de son mari : il a fait passer sa nouvelle maîtresse pour sa femme pour claquer la grosse somme d’argent qu’il venait de toucher en indemnités d’un accident de travail. Il aura du mal à lui pardonner.
Après accalmie de sortie de prison, il retrouve sa vie dissolue. Alors ce sont les flics qui passent tous les dimanches matins pour tenter de l’arrêter. Plus tard, il déserte puis débarque dans la maison familiale avec des hipsters, sa nana du moment, penseurs, alcoolos, junkies et hippies très tendance comme les Grateful Dead. Pour le plus grand plaisir de leurs ados.
Elle explique dans ce livre sa love story avec Kerouac, encouragée par Neal lui-même. Qui s’est traduite par un ménage à trois très harmonieux. Ils se sont tous aimés jusqu’au bout sauf qu’à la fin de leur courte vie, Kerouac et Cassady se détruisaient tellement que le dialogue ou même le contact devenaient difficiles. Neal est est mort à 46 ans, en 68 et Jack un an plus tard.

Elle qui vivait sainement et malgré cette ébullition permanente, elle est morte à 90 an, en 2013. Et a écrit ce livre bien après la mort de ses deux amours. Elle cite beaucoup d’extraits de lettres d’eux, d’Allen Ginsberg aussi et d’autres. C’est donc bien après la mort de Neal qu’elle a découvert l’étendue de la vie de patachon de son mari. Mais n’empêche qu’elle s’est toujours arrangée pour voir le bon côté des choses et éviter à ses gosses d’être mêlés à tout ça.
Lire les différentes versions d’existences réelles est toujours passionnant. Outre les abondants courriers qu’ils écrivaient tous, je suppose qu’elle remplissait régulièrement son journal tant fourmillent les détails de leur histoire mais aussi de leurs discussions philosophiques. C’était quand même tous des intellos qui suivaient nombre de conférences, se refilaient des titres de livres ou de philosophes à suivre, les philosophies orientales, en particulier.
Lorsque Neal est mort, à 42 ans — elle n’en a connu les circonstances que beaucoup plus tard — c’est sa dernière maîtresse qui l’a fait incinérer au Mexique à la requête de Carolyn (d’après le souhait de Neal). Carolyn a eu un mal fou à récupérer les cendres puis devant le harcèlement de la nana plusieurs mois durant, elle a fini par lui consentir une cuillerée de cendres que la jeune femme a déposées dans le caveau de Kerouac.

Sur ma route, ma vie avec Neal Cassady, Jack Kerouac, Allen Ginsberg et les autres, par Carolyn Cassady. Titre original off the road, 1990. Traduit en 2000 par Marianne Véron, pour les éditions Denoël et Ailleurs. 556 pages, 149 francs.

Texte © dominique cozette

Categories: bouquins

Les Fessebouqueries #263

01/08/2015 Comments off

Cette semaine a été déclarée la semaine internationale du lion mais aurait pu être aussi celle de la connerie sauf que toutes les semaines c’est la semaine de la connerie que se partagent allègrement, au niveau national,  Morano, Ciotti, Nabilla, le Pen, … (mettez qui vous voulez sur les points) on va s’arrêter sur celle de Séguéla et du clochard prévoyant qui a bien fait le buzz, couvrant l’intérêt de nos internautes pour le roi d’Arabie en slip de bain ou les crocos dealés par Hermès pour le sac Birkin, masquant à peine celui pour les guigui …les guigui … les Guignols sous burqa dès la rentrée.
- NP : Remarque que si un SDF mettait 1 € de coté à chaque fois que Séguéla dit une connerie il aurait vite fait plus de 1500 €.
- LC : En plein coeur de l’été, Jacques Séguéla vient te rappeler que la connerie, elle, ne prend jamais de vacances.
- DS : Rien n’empêche un abruti d’avoir un avis. Par contre rien n’empêche les médias de ne pas le leur demander.
- CC : patricia kaas reprend edith piaf, jenifer reprend france gall, je ne vois pas pourquoi je ne reprendrais pas du clafoutis
- PB : Pour les primaires de la droite, Bolloré fournira les urnes, les bulletins et assurera le dépouillement.
- ZJ : Vincent Bolloré ne souhaite pas faire disparaître les Guignols, juste les mettre à genoux.
- PAG : Après avoir viré les auteurs des Guignols, Bolloré annonce de nouvelles plumes pour la rentrée : Claude Guéant, Nadine Morano, Henri Guaino et Christian Estrosi (ah non, erratum, il ne sait pas écrire). Les Guignols seront renommés Les Guignols du Nain Faux.
- SA : Si à 14h t’as pas dit une connerie sur Séguéla, t’as raté ta vie.
- OR : Une petite pièce dans le chapeau svp ! Pour me payer une Rolex merci !
- EM : Emporté par l’enthousiasme suite à sa dernière victoire judiciaire, Jean-Marie Le Pen demande la révision du procès de Nuremberg.
- JS : Séguéla, il est un peu comme mon chien : quand il sent qu’on ne s’occupe plus assez de lui, il chie une grosse merde au beau milieu du salon
- NP : Comment croire que Marine Le Pen va réussir à expulser les étrangers du pays alors qu’elle n’est pas foutue d’expulser son père du parti ?
- MP : Je descends emprunter 1500 boules au SDF en bas de chez moi. Je reviens.
- PB  : Le Roi D’Arabie Saoudite demande que l’on supprime les vagues.
- ZJ : Je ne vois pas ce qu’il y a de mal à ce que le roi d’Arabie Saoudite piétine le droit des riverains. Il piétine bien les droits de l’homme..
- CL : Séguéla invente le concept de SDF aisé a l’abri du besoin et s’il mendie c’est juste le plaisir
- PD : J’apprends qu’il y a des syriens qui n’ont pas signé la pétition de protestation contre l’assassinat de Cecil. Scandaleux.
- JS : « Comment distinguer un hispter d’un clochard ? Le clochard n’a pas de MacBook » La blague que Séguéla n’a jamais réussi à comprendre.
- ZJ : Jane Birkin demande à Hermès de débaptiser le sac à son nom. Hermès demande a Jane de se débaptiser du nom de son fameux sac.
- PD : Quand François Hollande dément tout accord sur un dédommagement de la Russie, il nous mène en bateau non livré ?
- ZJ : Ils sont cons ces migrants! Quand on pense qu’il suffirait qu’ils se déguisent en lion d’Afrique pour qu’on s’intéresse à eux…
- FIA : « Le cabinet du dentiste Walter Palmer pourrait faire faillite. » Qui va à la chasse, perd sa place.
- EM : Bon, ben pour les prévisions d’embouteillages du week-end, on va avoir un problème, Walter Palmer vient de flinguer Bison Futé.
- NA : Ivre, elle se promène voilée au Cap d’Agde.
- DJ : A peine viré, le PDG de France Télévision, Rémy Pfimlin, a été recasé par le Gouvernement au Conseil d’Etat au nom du droit à l’assistanat.
- JS : Le conseil de l’ordre des dentistes à propos du tueur du lion Cecil : « pas d’amalgame s’il vous plait »
- HD : Aurélie Filipetti enceinte …finalement Arnaud Montebourg aura enfin réussi son redressement productif….
- DC : Conduite sans permis. Taubira sur Inter, lassée d’être accusée de laxisme, a décidé que le chauffard aurait une main coupée lors de la première arrestation et l’autre main à la deuxième.
- EM: Bon, ok, le dentiste Walter Palmer a bien tiré sur le vol MH 370 de Malaysia Airlines, mais il s’excuse, il croyait que c’était autorisé.
- ZJ : Afghanistan, Irak, Libye, Syrie… Il n’y a pas à dire, à chaque fois qu’on a exporté notre modèle démocratique, ce fut une totale réussite!
- OM : Top 3 des hommes les plus détestés sur Twitter : 3 – Bachar el-Assad 2 – Adolf Hitler 1 – LE DENTISTE TUEUR DE LION
- PD : Notez que si l’Etat n’a pas l’argent pour s’occuper des migrants, il en a pour financer les fourgons de CRS qui leur tapent dessus.
- CR : J’ai laissé mon téléphone chez moi. Pour me contacter, par mail ou par sms (que je reçois sur mon mac), mais en gros caractères, parce que j’ai aussi oublié mes lunettes.

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici.

Categories: Fessebouqueries