Archive

Archives pour 04/2015

Les Fessebouqueries #250

25/04/2015 Comments off

Oui, chers amis, 250èmes Fessebouqueries cette semaine, ce n’est pas rien ! J’organise donc à cette occasion une immense e-nouba ce soir, on fume, on se torche, on  s’emmêle les pinceaux, mais on se couvre, je ne veux pas être marraine de petits Fesseboud’culs dans neuf mois !  Venez nombreux, comme on dit chez les cathos. Les le Pen se sont pas invités, les républicains non plus, ah bah si, ah bah non, flûte, on sait plus qui ils sont, les migrants oui bien sûr, s’ils s’en tirent et qu’ils portent l’Apple Watch. Une sacré e-fête, je vous dis que ça !
- ADN : On a retrouvé JM LePen dans la cale de l’Hermione, il quitte le pays
- PB … est sous le coup d’une angoisse majeure, au sujet du sac des femmes, ça va continuer longtemps la mode du port à la saignée du coude ?
- DC : Mathieu Gallet blanchi.
Comme on dit : Gallet blanc et blanc Gallet !
- LU : La seule satisfaction à voir Marine le Pen dans les 100 personnes les plus influentes du Times, c’est d’imaginer la tête de Sarko qui n’y est pas…
- RR : Marine le Pen ne parle pas anglais. C’est un fait. Elle parle le désespérando.
- JM : Les américains, ces gens qui situent Paris dans le Limousin et Marine Le Pen dans les 100 personnes les plus influentes…
- DC : Marine le Pen ne parle pas anglais et visiblement her taylor is not rich
- HPE : Marine Le Pen fière d’être pour la deuxième dans le Top 100 du Times des gens importants dans le monde.
Il n’y a pas de quoi. A leur époque Jack L’Eventreur et Hitler aussi étaient importants.
- DC : La loi sur le renseignement est passé. Sarkozy est réélu en 2017. Hortefeux redevient ministre de l’intérieur. Fin du gag.
- SN : La France s’indigne de la peine de mort en Indonésie mais en Arabie Saoudite, que dalle ! C’est vrai que les Indonésiens sont pas clients chez Vuitton.
- NP : Vous avez remarqué que les arguments pour tuer les requins sont les mêmes que ceux pour tuer les indiens aux USA au 19e siècle ? Je dis ça.
- EM : Le saviez-vous ? Le Produit Intérieur Brut de l’Arménie est équivalent au quart de la valeur du bracelet de l’Apple Watch.
- ZJ : – Qui sommes-nous? – Les Européens – Que voulons-nous? – Éviter que les migrants ne se noient – Pourquoi? – Pour protéger nos plages; l’été arrive
- OM : On a retrouvé la petite Berenyss…?! UN GRAND BRAVO LA POLYSS !
- DS : Ce moment gênant, où tu ne sais plus si tu habites à Nice ou à Nyss
- NP : L’Apple Watch a une autonomie de 18h mais ne fonctionne que connectée à l’iPhone qui a une autonomie de 3 h… Voilà…
- JS : Mauvaise nouvelle : l’Apple Watch coûte un bras. Bonne nouvelle : il t’en reste un pour la porter.
- MD : ils ont raison les Japonais, plus on habitue tot les enfants à la radioactivité, plus on detecte tot les cancers ! :-(
- EM : Des attentats évités par hasard, des otages tués par erreur, le monde est devenu une gigantesque roulette Russe.
- NR :  C’est clair, si Sarkozy est Republicain on est tous Monarchiste!
- DC : Marion Maréchal Le Pen n’ira jamais chez Nagui. Pourtant elle a les tares à tata
- PB : Marine Le Pen à New York : « Je remplace ma brosse à dents tous les 3 ans. Je suis française ! »
- SM. – Hello Marine le Pen – Bonjour. – You haven’t shame?  » – Comment?
- PD : Dire que si l’un des 700 migrants avait envoyé un SMS prévenant qu’il préparait un attentat, ils auraient été illico pris en charge.
- FIA : Je suis content qu’on ait retrouvé la petite Bayrraynyss. Sayne et sove.
- JPT : OK, c’est bien, on a retrouvé Berenyss. Mais est-ce qu’on a des nouvelles de Fèdre et de Chymaine ?
- NS : Je ne sais pas trop quelle religion choisir. Elles ont toutes des points positifs : être riche, se taper des vierges ou violer des gosses.
- CC : Balkany = Républicain. Sarkozy = Républicain. Tian = Républicain. Tron = Républicain. Wauquiez = Républicain. République =
- AE : Prof, un des rares métiers où tu voles du matos de chez toi pour le ramener au boulot.

Illustration © dominique cozette.

On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici.

NB : Les Fessebouqueries, c’est une sorte de zapping, de collecte, de florilège de brèves ramassées sur FB et Twitter, précédées des ninitiales de çui ou celle qui les a pondues. Vala.

Categories: Fessebouqueries

Des livres pour Nabilla #12

20/04/2015 Comments off

L’AMANT. MARGUERITE DURAS.

Tu te dis : chouette, du sexe ! Ne t’excite pas trop, c’est pas Youporn.
Ça se passe en Indochine, en Asie quoi, au temps des colonies (rien à voir avec la colo). C’est très exotique, car à l’époque, les gens ne voyageaient pas, ne se mélangeaient pas, les avions low-coast n’existaient pas, même pas les charters. C’était le bateau ou rien.

Hélène est française, elle a 15 ans. Elle est séduite par un très riche, beau et jeune banquier asiatique. Ils s’aiment avec passion. En cachette. Il l’initie à l’amour physique et lui donne de l’argent pour l’aider car sa famille est pauvre.

Sa mère, instit’, n’est pas très câline, son frère aîné claque tout au jeu, en plus il est brutal, et le petit dernier est trop gnangnan.

Mais cette histoire les arrange bien et quand tombe la thune, ils vont pas se mettre à la critiquer, après tout, elle est bonne pour tout le monde, la petite tepu. Et c’est sa vraie story, à la Margot qui dégrafait son corps sage  !

Texte et image © dominique cozette
NB : Nabilla est un terme générique pour « icône à faibles connaissances ».

Categories: zarchives

Jérôme Zonder et ses jeux d’enfants

19/04/2015 Comments off

Une expo très particulière, un immense dessinateur à la Maison Rouge, à la Bastille.


J’avais déjà vu quelques œuvres de Jérôme Zonder dans ce même lieu, mais cette fois, il a investi TOUT le rez-de-chaussée, du sol au plafond, l’a noyé dans son univers de fusain, d’encre de Chine et de mine de plomb.

Et quand ce n’est pas une jungle de branches et de feuilles qui est représentée, c’est un mur de briques sans fin, des briques dessinées une à une, opiniâtrement, de façon réaliste. Le parcours a été modelé selon des chemins de traverse, des maisonnettes dans lesquelles on entre et même un boyau entièrement noir.

Vous l’avez compris, ce n’est pas un univers joyeux et coloré. Même s’il aime dessiner les enfants, ils ne sont pas toujours à mettre en présence d’autres enfants.

Un enfant qui empoigne la tête de son copain pour l’égorger, un trio sexuel entre gosses dans une chambre, et d’autres où ils tuent à coups de batte. Il y a aussi beaucoup de portraits extrêmement sensibles, touchants, jolis.

Mais l’horreur revient au galop avec ces chairs grises qui racontent les guerres, les camps, l’Algérie, la violence sous toutes ses formes.

Jérôme Zonder est né en 1974 et lorsqu’il est sorti des Beaux-Arts de Paris, il s’est mis au dessin avec une contrainte de taille : que du noir et blanc, jamais de gomme, de repentir, pas de limite dans les dimensions d’une œuvre.
Je ne peux vous montrer qu’un faible échantillonnage de son talent. Car il y a beaucoup de styles dans son travail. Des images enfantines, d’autres (nombreuses) réalisées au doigt, d’anciens dessins gigantesques faits de minuscules petites formes visibles de près, des photos redessinées, des dessins inspirés de la BD. Il a aussi réalisé des décors directement sur les murs. Mais il ne s’arrête pas là puisque ses dessins s’appuient sur de nombreuses références littéraires, sociales ou artistiques.

Si vous aimez le dessin, cette exposition est indispensable. C’est du grandiose à l’état pur !

Pardon pour la mauvaise qualité des photos : vous en trouverez de beaucoup plus précises sur de nombreux articles et sur le site que La Maison Rouge lui consacre : c’est ici, tout y est expliqué et largement illustré.
L’exposition Fatum se tient jusqu’au 10 mai 2015, n’allez pas pleurer après, je vous aurais prévenu(e)s !

Texte © dominique cozette

Categories: kultur

Les Fessebouqueries #249

18/04/2015 Comments off

Fête du disque et non pas fête du slip pour changer, et pas non plus fête à la démocrassie avec la saga le Pen, le vol du mot républicain par un parti ripou dont le n° 2 ou 3 (c’est pas clair) dit encore une connerie — on devrait être habitués remarquez — une dame de Menthon qu’on voudrait fesser et un Polna qui dit non non non à Cételem. (Vous remarquerez que les Fessebouqueries, c’est comme les jupes des filles et les cheveux des garçons au printemps : ça raccourcit).
- SM : La crise, c’est quand tu crèves de faim. La reprise, c’est quand tu crèves de faim et que la bourse va bien.
- DC : Tata ! Y a Pépé qui m’a donné Paca ! Un lundi chez les lepen
- RU : Chez mon futur ex-pharmacien : 
- bonjour, je voudrais cette pommade
- c’est pour vous ? 
- non, pour ma compagne 
- elle est majeure ? Grand moment de solitude.
- XS : A l’origine, Michel Polnareff demandait seulement 1 euro symbolique. Puis il a appliqué les mêmes taux d’intérêt que Cetelem.
- DC : C’est pas un peu raciste d’annoncer que ce sont deux Kényans qui ont remporté le marathon de Paris ? Non, non, je demande…
- JPT  : Günter Grass est mort. François Maspéro est mort. Et on me signale qu’on a vu Guillaume Musso sortir d’une pharmacie. La loi des séries, quoi.
- EM : « En raison d’une absence totale de grève à RTL, nous sommes en mesure de présenter nos programmes habituels, veuillez nous en excuser. »
- TL : Tu reviens en vacances chez tes parents et tu découvres que ton bol prénom est devenu la gamelle du chat.
- EV : Mon correcteur orthographique connaît le mot « wesh » mais pas le verbe « s’évertuer ». Mon correcteur est un rappeur illettré.
- PD : « Hospitalisé, Jean-Marie Le Pen subit des examens. » Les médecins ne comprennent pas pourquoi les excréments sortent par sa bouche.
- MH : Jean-Marie, c’est peut-être pas Le Pen de le soigner. Y a qu’à pratiquer directement l’euta-nazi.
- FIA : Jean-Marie Le Pen a vu sa vie défiler devant son œil.
- MD : Paradoxe a la française : 
On élimine Zlatan le suédois car il a dit ‘France, pays de merde’ comme moi quand je me fais aligner par un flic pour une connerie, il continue a toucher son salaire, il ne joue pas ce soir, et la France se fait nicker.
- NP : Elle voulait dénoncer la « dictature de la BCE ». Le monde entier retiendra juste qu’elle avait un string…
- NP : Hillary Clinton : « I’m running for president. »- Vous êtes surs que ça veut pas dire qu’elle a couru le marathon de Paris pour Obama ?
- OM a retweeté Nicolas Sarkozy à Hilary Clinton : « Coucou ! Don’t oublie moi quand you’ll be Présidente ! ;-) PS : I’m the ex-President of the France
- JPT : Il faut faire preuve d’un peu de compréhension envers les islamistes : quand on t’interdit de te bourrer la gueule, de baiser, d’aller au cinoche et de danser, à part flinguer des gens, je vois mal comment on peut se distraire.
- AD : Je rappelle que Sophie de Menthon c’est celle qui avait parlé de « conte de fées » à ce qui est arrivé à Nafissatou Diallo ^^
- GL : En pleine crise de la soixantaine, Sophie de Menthon va bientôt nous dire qu’une main aux fesses c’est cool aussi
- ZJ : La vraie question est : QUI SIFFLE SOPHIE DE MENTHON?!?
- BM : Moi quand on me siffle dans la rue, j’accours toujours dès fois qu’il y ait des croquettes à la clé.
- DS  : Avant de se pencher sur le vote obligatoire, il faudrait peut-être envisager de légiférer sur la présence obligatoire des élus…
- LY : Chaque fois que je dois prendre une décision importante, je me demande : « Qu’est-ce que ferait l’ONU à ma place ? ». Et donc je fais rien.
- DC : Entendu une journaliste dire qu’on voit beaucoup plus Sarkozy depuis qu’il a mis son parti à plat ! Ah ah ah ! Je croyais qu’il l’avait mis à plat depuis un bon bout de temps !
- ADN : L’UMP change de nom, ça deviendrait les « Ripoublicains » sous toute réserve, je n’ai pas toutes les infos
- NS : – Les filles habillées sexy ne doivent pas s’étonner de se faire emmerder. – Un peu comme toi de te faire tabasser à cause de ta connerie ?
- RR : Grâce aux inepties proférées par Wauquiez, les chercheurs découvriront bientôt que se branler devant YouPorn ne rend pas sourd mais con.
- FIA : Que fait Laurent Wauquiez lorsqu’il croise un pauvre ? Laurent Wauquiez ne croise jamais de pauvres.
- JS : Heureusement que, de temps en temps, Wauquiez vient nous rappeler ce qu’est réellement la droite.
- NP : Quelqu’un peut dire aux joueurs de PSG que même quand ils jouent à domicile ils doivent venir sur le terrain ?
- ZJ : Avec le  PJLRenseignement, on va enfin avoir un gouvernement à l’écoute de ses citoyens.
- DC : Un parti est né : les Républicons. C’est pas con. Beaucoup s’y reconnaîtront. Entre cons, on se comprend !
- VS : La presse et le FN : Les pigeons qui picorent une flaque de vomi
- JS : « bla bla bla la faute à Taubira bla bla bla la faute à Taubira bla bla bla la faute à Taubira bla bla bla . » Le programme politique de l’UMP.

Illustration © dominique cozette.

On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici.

NB : Les Fessebouqueries, c’est une sorte de zapping, de collecte, de florilège de brèves ramassées sur FB et Twitter, précédées des ninitiales de çui ou celle qui les a pondues. Vala.

Categories: Fessebouqueries

En route pour Pattaya, la fleur du Capital !

16/04/2015 Comments off

C’est un monstre, ce premier livre, un monument, une montagne ! Un fabuleux labyrinthe aux boyaux serrés, un torrent permanent de descriptifs volatils et changeants au gré du personnage qui les énonce. Car ce roman de 770 pages écrites petit, denses, riches, est composé de cinq parties séparées par une page cartonnée noire, chacune dévolue à un personnage qui croise parfois la route des autres. Trois parmi eux m’ont vraiment intéressée – dont le seul qui soit thaïe, né homme et devenue femme sublime, qu’on appelle aussi ladygirl—. L’un d’eux le « scribe » m’ a carréement ennuyée. Je l’ai lu en diagonale sans que cela nuise au récit car ce n’est pas une histoire, c’est une chronique.
Mais d’abord, de quoi est-il question ici ? De Pattaya, le paradis du tourisme sexuel, l’endroit où tous les hommes, retraités ou non, et beaucoup de femmes, veulent s’arrimer car ils en ont assez de la France. A Pattaya, il y a tout. Et le pire. Et le meilleur. Beaucoup donc réalisent leurs actifs et, coupant les amarres, se retrouvent dans cet eden tentateur et tentaculaire, où l’on vit à toute heure, où le cul n’est pas le seul plaisir mais le seul but et où, je l’ignorais mais est-ce vrai ? les prostituées elles-mêmes dictent leurs lois aux gogos qui les fantasment pour pouvoir arriver à leurs fins : le mariage, la maison, les gosses, la richesse. La respectabilité.
Ce n’est pas un livre érotique. Quelques détails des passes, des caresses, des pratiques mais pas plus que ça. L’intérêt, c’est le ressort qui anime chaque personnage, ses motivations, les tribulations des uns, les rêves et décadences des autres, ce petit monde vu à la loupe d’un oeil extrêmement incisif et d’une analyse plus que brillante.
L’auteur a des lettres, du vocabulaire et de l’érudition. Un vrai plaisir. De nombreuses références stylistiques et aussi une connaissance vraisemblablement fouillée de la ville où il a vécu toute la durée de la rédaction du livre, ayant lâché ses autres occupations (culturelles). Ce qu’il raconte de façon aussi détaillée donne le vertige tellement c’est creusé, parfois trop. C’est un jeune auteur, c’est un premier livre, il faut prendre son temps en le lisant. C’est grandiose.

La Fleur du Capital de Jean-Noël Orengo aux Editions Grasset & Fasquelle. 2015. 768 pages, 24 €

Categories: bouquins

Les Fessebouqueries #248

11/04/2015 Comments off

On ne va pas y aller par quatre chemins : semaine de merde sur toute la ligne à part le retour de Nabilla qui a ramené de la joie dans le paysage morose, mobleu et mogris de ces histoire de pater familias f-haineux à la mords-moi le bœuf, ben oui parce que par ailleurs et que voulez-vous, trop d’attentats tue l’attentat et trop de flics blancs qui tuent un black tuent trop de flics blancs… ah, non, là, ça ne marche pas. Mais c’est l’idée. Sur ce, bon week-end, n’oubliez pas le tire-bouchon et le sac ramasse-crotte pour laisser cette belle petite clairière dans l’état où dieu l’a créée dans sa grande mansarde-uétude.
- DT : Pâques est le seul moment où on peut mettre tous ses oeufs dans le même panier sans avoir peur de se retrouver chocolat.
- PD : Crise de larmes des enfants de Levallois qui viennent d’apprendre que les œufs de Pâques sont planqués à Marrakech.
- CC :  » – tu peux me remplir ce questionnaire c’est une étude pour mon mémoire de master 1
- pas de souci…..pour mon statut marital, je peux mettre « en couple avec mon pommeau de douche ?
-…. »
- JPT : Les platanes le long des routes jouent un rôle de sécurité routière essentiel : ils suppriment les mauvais conducteurs.
- OG : J’étais à un arrêt de bus. Une personne n’avait pas de smartphone. Elle m’a parlé. J’ai vite appelé la police.
- GTC :  je viens de me rendre compte que si on melange Menard et Collard on a Connard ……Bon WE !
- OV : Nous vivons quand même une époque où il est plus facile de mettre une image de gonzesse à poil pour vendre des tomates que de faire figurer les mots « chrétiens » ou « musulmans » sur l’affiche d’un évènement caritatif.
- DC : Bonjour je cherche un job dans la police. – pourquoi ? – j’adore tirer. – Tu es raciste ? – Bien sûr – Parfait, tu es engagé.
- KB : « Que faisait Mr WalterScott dans le champ de tir de mon client ? A-t-il manqué de prudence avant de traverser le parc ? » Avocat du flic
- JS : On tend le micro à Jean-Marie Le Pen comme on tend le bassin à un vieillard constipé. En espérant qu’il y ponde une merde bien fumante.
- ZJ : -Ils sont blancs? -Non -Ils ont du pétrole? – Non -C’est une de nos destinations vacances? -pas vraiment. -Alors pas de bol pour les Kenyans
- NP : Parmi les anagrammes marrants de Les Republicains il y a « Incurables pliés » et « becs pinailleurs ». Je dis ça…
- FIA  : Ma contribution au débat sur Mathieu Gallet consiste à dire que malgré ses déboires actuels, il reste largement baisable.
- LI : Je voulait me suicider ce matin mais je me suis rappeler que Nabilla passait a la télé ce soir donc je l’ai pas fais
- MS : Genre elle a poignardée son petit ami et elle est libre et en plus elle est de retour à la télévision
- NS : Le Pen raciste ? Non mais vous déconnez. Le mec il fournissait même gratos de l’électricité aux algériens. Alors arrêtez d’être médisant.
- JH : Très étonnée qu’il y ait toujours autant de voitures après mon passage au péage ; à ce prix là, je pensais vraiment avoir acheté la route.
- NP : « Bayrou c’est comme le sida, si on le touche on meurt » – On aurait du se douter que Sarko était nul en SVT quand il a mis Bachelot à la santé.
- JM : Avec tous les français qu’il a baisés entre 2007 et 2012, c’est plutôt Sarkozy qui devrait faire un dépistage.
- OM : Vous vous rappelez de l’époque où on parlait d’autre chose que du Front National ?
- TL : C’est décidé : l’UMP sera bientôt rebaptisée « Les Ripouxblicains »
- JC : La différence entre JM le Pen et sa fille ? Cette dernière utilise un spray buccal après avoir mangé, son père non. D’où sa mauvaise haleine lorsqu’il ouvre la bouche. Sinon, pour le reste, ils bouffent tous les deux au même râtelier.

Illustration © dominique cozette.

NB : On m’a demandé récemment si c’est de moi, toutes ces belles blagues. Non, c’est une sorte de zapping, de collecte, de florilège de brèves ramassées sur FB et Twitter, précédées des ninitiales de çui ou celle qui les a pondues. Vala.
On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici.

Categories: Fessebouqueries

Des livres pour Nabilla #11

07/04/2015 Comments off

POPAUL SARTRE. LES MAINS SALES.

C’est à la fin de la guerre de 40, avant l’invention de Pouss’-Mousse, qui était bien plus malin pour se laver les mains. Donc Hugo, pas Victor hein ?, le gars du livre, a 23 ans, il doit tuer un homme aux idées opposées à son groupe. Mais plus il le fréquente, plus il le trouve cool. Même s’il n’arrive pas à lui faire changer ses idées. Mais quand il voit sa meuf dans les bras de ce type, ça plaisante plus :  il le tue.

Il va en prison. Mais à sa sortie, ses amis aux mêmes idées hésitent à le reprendre dans le groupe. D’autant qu’il ne se vante pas d’avoir tué le mec par jalousie, c’est trop trop la honte.

Alors, il préfère jouer l’honnêteté, une qualité qui est devenue une tare. Il sait qu’il va mourir et se dit que tant pis. Juste, il n’aime pas avoir les mains sales.

Sartre, c’est un philosophe qui a inventé l’union flottante avec Simone de B., l’amour louche, quoi. J’ai pas dit chelou, j’ai dit louche.

Texte et image © dominique cozette
NB : Nabilla est un terme générique pour « icône à faibles connaissances ».

Categories: zarchives

Les Fessebouqueries #247

04/04/2015 Comments off

Les catastrophes qui s’abattent sur notre tête font de moins en rire, et cette semaine — veille de Pâques où un homme s’est fait clouer parce qu’il se prétendait fils de dieu (et fils de pucelle) puis ressuscita, hum  — nous relate les résultats des urnes (et des burnes de certains), la chasse au Gallet, le poison d’avril de Sarkoz’toujours et la fin d’une catastrophe suicidaire bien plombante. Joyeuses Pâques malgré tout, crânes d’oeuf, joyeux coqs et petites poulettes !

- CV : Un co-pilote suicidaire habitant à Montabaur, c’est un peu comme un proctologue qui vivrait à Montcuq.
- DT : On a du mal à croire que Jésus était juif quand on sait qu’un best-seller
comme la Bible ne lui a rapporté que des clous.
- ADN : Sarkozy traite Hollande de menteur.
Notez qu’il fait quand même autorité en la matière
- JC : On aurait repéré, tôt ce matin, Sarkozy devant l’entrée de l’Elysée en train de hurler « ouvre ce foutu grillage ! »
- OV : Les résultats du Front National aux Départementales sont plus mauvais que prévu. Et de quelle origine sont les chiffres qui servent à exprimer ces résultats ? Arabe.
Comme
 Par
 Hasard..
- JNP : En fin de compte, l’électorat traditionnel socialiste, regrettant que la politique de Hollande ne soit pas suffisamment de gauche , a préféré s’abstenir et faire gagner la droite.
- JS : La droite se félicite de la défaite d’une gauche qui fait une politique de droite. Les cons.
- JMP : MDR…dans un canton de Rambouillet les électeurs avaient deux options Christine Boutin ou le FN…….ça vaut peut être le coup de déménager….
- TA : Quand le FN obtient 25% des votes mais 0 département, t’es finalement content de pas vivre dans une vrai démocratie!
- RR : Le 1er avril ? Je m’en fish.
- PD : Merveilleux juges du pôle financier du TGI de Paris qui ont invité un gros poisson pour le premier avril. Sarkozy
- AM : J’aimerais tant être parisien pour pouvoir manger mes croissants à la fourchette pour 30 euros et pouvoir dire que moi aussi j’ai brunché.
- PB : La nuit prochaine, entre 2H et 2H15, Florian Philippot n’apparaîtra sur aucun plateau télé. (sauf rediffs).
- JS : Les sénateurs veulent pouvoir continuer à aller aux putes sans se faire emmerder.
- ZJ : On a évité Marine Le Pen mais on va avoir le droit à Nicolas Sarkozy tout de même… Peste & Cholera
- OM : Le FN qui se revendique 1er parti de France avec 0 département… c’est un peu comme si Pierre Ménès revendiquait le titre de Miss France.
- PD : – Et elle comment, la politique française ? – Comme les toilettes, au fond, à droite.
- RR : On en est à quelle saison de la série Guéant ?
- AM : J’aime ce pays où l’Etat paie encore 14 personnes au service de Giscard mais où certains fonctionnaires n’ont plus de budget pour des stylos
- JS : Roucas quitte twitter : je suis aussi triste que le jour où je me suis débarrassé de mes verrues plantaires.
- NP  : Mathieu Gallet c’est un peu comme Bruce Willis dans le 6ème sens : tout le monde sait qu’il est mort, sauf lui.
- LY : – Pfff…dès qu’y a du foot à la télé, tu m’écoutes plus quand je te parle. – Comme tu veux mon cœur. Des pates ou une pizza, je m’en fiche.
- LC : Je voulais faire un tweet drôle sur le FN. Puis je me suis rendu compte que Drôle et FN c’est comme Sarkozy et Dignité, c’est incomptabile.
- NS : – Il est quelle heure ? – Euh selon ma montre connectée il est 308 calories et 3 kilomètres.
- PB : « Mes plus beaux coloriages » de David Douillet sortira en librairie avant l’été (source éditeur).
- PD : C’est le nègre des spectacles d’Arthur qui écrit les vannes de Sarkozy ?
- ZJ : Arnaud Montebourg, c’est le type qui mord la main de celui qui le nourrit après l’avoir poignardé et craché dans la soupe qu’on lui a servi.
- LC : « Sarkozy placé sous le statut de témoin assisté ». Pour un mec qui passe son temps à critiquer l’assistanat, c’est drôle.
- FIA : Jean-Marie Le Pen aux commandes, Marine essaie en vain d’entrer dans le cockpit.
- EM : Une petite pensée pour Nicolas Sarkozy qui interrogé sur ses comptes dans le bureau du juge attend vainement d’entendre « Poisson d’avril ».
- EM : Mathieu Gallet a passé une heure et demi dans le bureau de Fleur Pellerin, ce qui est finalement assez court pour poser une moquette.
- NP : Pour ce qui est de la parité, les partis politiques sont croyants mais pas pratiquants. Pour la corruption c’est l’inverse.
- ZJ : Les médias ne s’expliquent pas la déculottée du FN ; ils ont pourtant tout fait…
- NS : Il faut à tout prix intervenir dans la guerre entre Marine Le Pen et son père. En leur fournissant des armes par exemple.
- ZJ : Mathieu Gallet dénonce une chasse à l’homme et s’accroche à son siège. A 100000 € la rénovation de bureau, j’imagine le siège pardi…
- NS : Je sais pas comment les chrétiens peuvent aimer un Dieu qui ressuscite seulement son fils et laisse tous les autres crever comme des merdes.

Illustration © dominique cozette.

On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici.

Categories: Fessebouqueries

Le dernier Vargas, d’urgence !

01/04/2015 Comments off

L’événement. Les fans de Fred Vargas le guettent et le fêtent, le dernier opus puisqu’il se retrouve toujours dans la liste des meilleures ventes. Et c’est mérité, c’est pas de la gnognotte, c’est toujours extrêmement original, minutieusement documenté, maladivement complexe.
Dans celui-ci, Temps glaciaires, des séries de meurtres lancent l’équipe d’Adamsberg sur deux pistes dont on se demande sans arrêt si elles ont réellement un tronc commun, à part les cadavres, ce qui n’est pas rien. Une dissension naît au sein de l’équipe, beaucoup reprochent à Adamsberg d’aller où ce n’est plus nécessaire, perte de temps, etc… alors que les morts s’accumulent sur l’autre piste.
La première, c’est l’Islande avec un énorme secret, un énorme danger, un énorme no man’s land qu’est une toute petite île assassine dont on ressort mal ou pas. La seconde, c’est la filière Robespierre, une asso qui fait revivre les assemblées révolutionnaires qui en conduiront beaucoup à l’échafaud.
Le truc très agaçant pour les enquêteurs, c’est qu’on ne sait pas les noms de tous gens qui ont participé au voyage islandais ni ceux des 700 membres du clan Robespierre. Il faudra « juste » trouver des liens.
Moi qui ne suis pas une passionnée d’histoire — c’était ma matière faible, j’en ai gardé une détestation des films en costume, c’est dire ! — je suis entrée dans cette lourde intrigue avec plaisir et curiosité. C’est vraiment extra !
Il n’y a pas plus à en dire, c’est un polar, ça démarre avec une petite vieille qui tombe dans une petite rue d’une petite ville.
(Evitez la critique de l’Express qui, connement et malgré un enthousiasme de bon aloi, dévoile un élément primordial qu’on n’apprend que vers la fin).

Temps glaciaires de Fred Vargas aux éditions Flammarion, 2015. 490 pages, 19,90 €.

Texte © dominique cozette

Categories: bouquins