Accueil > zarchives > Des livres pour Nabilla #1

Des livres pour Nabilla #1

05/01/2015

NITCHE. AINSI PARLAIT ZARA.

Nitche (on a qu’à l’écrire comme ça, sinon en vrai, ça fait ça : Nietzsche, un peu comme si on éternuait avec un n devant) a écrit Zara (Zarathoustra, en vrai) en étant sûr que les gens n’y comprendraient rien. C’est un peu comme les poèmes de Prévert (ah, tu ne connais pas !) bon alors les paroles de Booba, genre, mais d’avant. Je te signale qu’on n’avait pas de home studio ou d’apps Garage alors on écrivait des livres au lieu du rap.

Ça commence par  Zara qui explique comment l’esprit qui est d’abord comme un chameau (deux bosses), devient un lion puis un enfant. Après, plus l’homme s’élève, plus il se sent nul. Comme Dieu est mort, il faudrait améliorer la société, qu’il pensait. Zara, c’est un sage mais comme tous les sages, c’est jamais clair. Personne ne sait en fait ce que disait Zarathoustra et tout le monde s’en fout.

Juste pour que tu ne confondes pas avec le marchand de fringues espagnol.

Texte et image © dominique cozette
NB : Des livres pour Nabilla* est une nouvelle rubrique que j’avais conçue avant l’histoire de la prison. J’attendais juste que vous soyez assez mûr(e)s pour encaisser la violence de ces textes !
*Nabilla est un terme générique pour « icône à faibles connaissances ».

Categories: zarchives
Les commentaires sont fermés.