Accueil > kultur > Epuisante bataille de Solférino !

Epuisante bataille de Solférino !

19/09/2013

Une fois n’est pas coutume, mais comme j’ai vu ce film hier, lors de sa sortie nationale, j’arrive à temps et non pas après la bataille (elle est bien bonne celle-là !)
Et je dis… oumph !!! C’est délirant… Faut être zen pour affronter cette débauche de hurlements de mecs et de nanas, de cris presque ininterrompus de bébés, de castagne, d’insultes, de situations frustrantes, crispantes, de larmes, de pétages de câbles, de stress… situations ex-conjugales mal réglées avec violences verbales et gestes déplacés, mômes qu’un baby sitter non adapté ne sait pas calmer, foule, foule foule de la rue de Solférino lors de la dernière élection présidentielle, pour laquelle l’héroïne, journaliste télé, s’y trouve et doit tout gérer dans ce magma envahissant… puis fin de la fête, provos contre CRS, baston, barouf…et maison. Retour à la normalité ? Que nenni… rebataille avec bières, vodka, puis puis puis bon, les protagonistes bourrés, de plus en plus têtes à claques.
Une performance, ce film. Complètement ouf et bordélique, en plus, ah oui, tout qui traîne, la vaisselle sale, les clopes dans le nez des gosses, plus un flic dément, un barman agressif, la foule en liesse. C’est hénaurme. Mais je ne vous conseille cet ovni que si vous appréciez le non formaté, le bord-cadre, le titillant, l’exaspérant, le sans-égard-pour-le-confort-du-spectateur, le qui-déchire-grave, le putain-mais-c’est-quoi-ça.
Les acteurs sont durement mis à contribution. Le père des mômes, Vincent Macaigne, est génial, on a envie de le baffer et de le rebaffer…
Avec vos nerfs en pelote suite à cette ambiance foireuse, vous pourrez toujours vous tricoter une écharpe…

Texte © dominique cozette

Categories: kultur
Les commentaires sont fermés.