Accueil > bouquins > A la pointe de Boby

A la pointe de Boby

18/08/2013

Chloé Radiguet, après avoir ABCdé Brassens, s’est attaquée à Boby  Lapointe (de ch’val). Un abécédaire  tout ce qu’il y a de plus complet sur notre chanteur le plus déjanté de tous les temps, inventeur du changement de vitesse automatique — c’est vrai — et d’un système mathématique bibi-binaire — sérieux — entre autres excroissances créatrices de son cerveau prolixe. Vous connaissez tous quelques-unes de ses chansons (de ch’val), des plus neuneux aux plus bizarres, d’ailleurs elles le sont toutes, et beaucoup de ses co-compositeurs en parlent encore avec des frissons dans les poils de bras.
Dans ce livre accueillant parce qu’on peut le prendre comme on veut, au milieu, à l’envers, debout ou même les yeux clos, Chloé vous raconte le mastard rigolard que fut l’homme avant de devenir l’icône que l’on sait suite à sa mort causée par une infâme bestiole astro-illogique.
Chloé vous parle de ses ripailles, ses trouvailles, ses amours canailles, ses farces et attrape-couillons, ses coups de bourre-pif quand on l’emmerdait, son pays chéri et sa ville de Pézenas qui fit de lui un involontaire Piscénois (de veau) où se trouve son petit museau de ch’val, je voulais dire musée. On apprend qu’il a été homme-grenouille mais aussi magasinier consciencieux chez Philips pour gagner une pauvre croûte. Et savez-vous ce qu’il y faisait ? Il emballait les niaiseries de Sheila et Cloclo au magasin d’expédition. Si c’est pas malheureux ! Mais il était content, le Boby.
Je ne vais pas vous mâcher les 26 lettres de l’ouvrage bourré de ses contrepèteries et de ses pitreries, de ses exploits ou de ses bides dans les cabarets parisiens où il sévissait avec ses potes. Ses potes ? Pierrot, Pou,  André, Claude, Dédé, Eugène, Zizi… puis Brassens, Perret, Averty, et tant d’autres ! Vous connaissez peut-être ses remarquables apparitions cinématographiques chez Truffaut, Sautet, ses impros ingérables au théâtre… Mais ce calamiteux  lever de torchon lors d’un Musicorama des Rolling Stones ? C’est là, dans le livre. Tout ce qui concerne Boby y est. Anecdotes farfelues, souvenirs émouvants, historiettes hallucinantes…  Sans oublier … son hélicon ! Un régal !
Contre le blues de la rentrée, le meilleur remède … de ch’val (oui, bon, on peut bien s’amuser un peu)

Boby Lapointe, c’est bon pour c’que t’as. Abécédaire par Chloé Radiguet. Préface de Brigitte Fontaine. Editions du Cherche Midi, 2013. 276 pages, 17 euros service inclus.

Texte © dominique cozette

Categories: bouquins
Les commentaires sont fermés.