Archive

Archives pour 04/2013

L’étrange Amigorena

29/04/2013 Comments off

J’avais écrit un article (voir ici) en 2011 sur cet auteur, appâtée par les titres de ses bouquins autobiographiques. Beaucoup de choses m’avaient séduite sur ce que j’avais lu de Santiago Amigorena mais en fait ses livres n’ont pas vraiment rempli leurs promesses auprès de mon âme avide.
Je tombe sur le dernier, 1978, écrit en 2011,  où sont narrées ses souvenirs de lycée, lorsqu’il a débarqué à Paris, exilé politique et fort d’un bagage littéraire énorme. Mais l’histoire de cette année particulière est narrée, non par lui, mais par le premier garçon auquel il s’est adressé en classe et dont il est devenu ami, à l’intérieur de leur petite bande.
Amigorena est un type au physique éblouissant, très grand, à l’épaisse chevelure d’une blondeur flamboyante qui attire inévitablement les regards. Dans sa vraie vie de scénariste talentueux, il est (ou a été) l’époux de Julie Gayet et  le père de ses deux fils.(Pour les curieux)
De plus, il a un mental très original, d’une culture insensée et d’une forme d’esprit inattendue. Bref, un personnage à part dès sa jeunesse.
Le tordu, c’est d’avoir décalé la narration de sa biographie, de l’avoir fait raconter (et valoriser) par un autre, un mec  normal et même, d’après lui, aussi con qu’un autre avec, pour intérêts essentiels, les filles, le flipper et les joints. Rien que de très ordinaire donc. Mais là où je le trouve vicieux, l’auteur, c’est qu’il se donne le beau rôle. Tout est écrit à sa gloire, son attrait physique et ses performances intellectuelles. Franchement, il ne se mouche pas du coude.

Or, à la fin du livre, lorsqu’il est reparti vers d’autres cieux, j’apprends par son épilogue que tout ceci n’est qu’une fiction dans la fiction, à savoir que le vrai Santiago Amigorena a décidé d’écrire une sorte d’oeuvre unitaire où il prendrait pour sujet la vie d’un héros éponyme, de son enfance à ses derniers jours. Qu’en plus, 1978 n’a pas été écrit par lui mais par un faux Amigorena qui lui aurait envoyé le manuscrit. Très très chelou, cette mise en abyme…
Je suis donc allée sur le Web et ai trouvé cet excellent article où Amigorena explique lui-même la genèse de son travail. C’est ici.*
En dehors de ça, 1978 est écrit de façon très normale mais reste une lecture distrayante et amusante pour qui a envie de se souvenir de ses années lycée (mixte).
* Le prof de maths qui s’appelle Sarkozy, oui bon….

1978 de Santiago H. Amigorena. Editions P.O.L. 2011. 280 pages, 16 €

texte © dominique cozette

Categories: bouquins

Fessebouqueries #144

27/04/2013 un commentaire

Semaine mouvementée avec le temps de merde qui étale son grand manteau pourri sur tout l’hexagone, le temps de chien pour les deux hystériques de service contre le mariage gay,  le temps de l’amour pour nos otages rendus à la vie civile de par la grâce du même dieu qui ne serait pas très pro-mariage gay mais nos otages non plus, à vue de nez, le temps des cerises (sur les gâteux) pour deux UMP qui ne savent même pas faire un doigt d’honneur, le temps des conneries pour un mur encore plus con que celui de la plupart des Fessebouquiens ! Nan mais ballot, quoi !
- CFB : Vous me faites bien marrer, vous qui êtes accros aux nouvelles technologies, aux gadgets dernier cri… (Statut envoyé depuis mon rasoir.)
- GR : C’est ça la démocratie même la racaille facho peut manifester dans la rue.
- GR : C’est vrai ça, les otages auront-il assez récupéré pour participer à la ManifPourTous ?
- DC :  : aujourd’hui les grandes écoles, HEC, L’ENA… ouvrent des débouchés intéressants : On peut partouzer avec des putes à NY, Londres, Paris, Lille, ouvrir de comptes à Singapour, aux Caïmans, se baigner dans des piscines remplies de dollars, escroquer des vieilles dames. Quand je vous dis les enfants qu’il faut être bons à l’école.
- ET : Allez on va faire un tour… Oh ben non il pleut !
Bon ben on va mater un film… Oh ben non il fait beau !
Bon alors on va faire du jardinage… Oh mince il re-pleut !
Allez, on fait un jeu de société…? Oh zut il fait beau !
- CV : Youpi youpi youpi ! J’imagine la gueule que font les Barjot, Boutin et autres horreurs, et ça ajoute à ma joie.
Fait divers à venir : Frigide Barjot tue Guaino pour le punir d’avoir voté OUI. Boutin s’occupe de Chatel, le loupe, il perd deux doigts !
- DC : Fait divers à venir : Frigide Barjot tue Guaino pour le punir d’avoir voté OUI. Boutin s’occupe de Chatel, le loupe, il perd deux doigts !
- FT : Quoi, qu’est-ce que je lis? Guaino a voté pour? Une erreur? Et bien ça alors mon vieux tu m’en diras tant.
- DC : Bon, mes copines et mes copains et beaux-frères gay, j’espère aller très bientôt à vos joyeux mariages !
- PA : Dans Valeurs Actuelles, réaction de Sarkozy au fail de Guaino et Chatel : « Bientôt ils vont se mettre à 4 pour appuyer sur un bouton »
- LM : Tous mes vœux de bonheur à Henri Guaino et Luc Chatel, ils forment un très beau couple.
- MC : On se demande parfois si certains ne font pas de la politique par erreur
- CC : J’en viens à me demander si Guaino et Chatel savent faire la différence entre un clitoris et un téton
- JQ : Gay, gay, marions-nous! Enfin! Et en plus Guaino et Chatel, dans un geste freudien ont voté pour! Mon bonheur est total.
- DC : Guaino = Gay Yes. Chatel = Chatte elle…
- MA : Frigide Barjot vient de donner son accord pour la prochaine saison des anges de la teléréalité.
- HV : Deux doigts pour Rigide Cageot !!!!
- OVH  : Après la loi sur le mariage pour tous, j’aimerais bien qu’on vote pour le régime amaigrissant pour tous. Je suis prête à défiler en faveur de cette loi et même à devenir l’égérie de ce mouvement. Appelez-moi Cellulite Fardeau.
- HDD : Bon maintenant va falloir s’attaquer au mariage pour les noirs et les arabes. On lâche rien.
- HM : Idée de con du jour : écrire un livre sur une pucelle effarouchée amatrice de bouffe bio qui découvrirait les plaisirs de la junk food, et appeler ça « Cinquante nuances de Gras ».
- CD : Faut dire que c’est pas leur spécialité, le vote, à l’UMP.
- JNP : Monsieur Gayoui a quitté l’hémicycle en sifflotant « The man I love »
- GB : L’interdiction du pantouflage, c’est une réponse à l’affaire de la ballerine des Invalides ?
- PT : Maintenant qu’on est bien gavés du MariagePourTous, je propose qu’on se fasse une overdose de BoulotPourTous
- DS : Cette histoire de mur des cons est choquante et injuste. Beaucoup mériteraient leur propre mur.
- EL : Faut que j’achète un cadeau de naissance pour un couple d’amis fraichement parents…mais j’hésite…vue l’actualité et les nouvelles modes, je ne sais pas si je dois acheter un chauffe-biberon ou un congélateur…
- EL : Le logo de femme enceinte sur les bouteilles d’alcool rappelle-t-il le risque de boire pendant la grossesse ou le risque de grossesse quand on boit ?
- BB = Morano a plein d’idées pour la formation professionnelle, dommage qu’elle n’ait jamais été ministre….
- WF : Nabilla invitée à monter les marches à Cannes. Et la Palme d’Or pour un film de cul aussi ?
- HD : Pensée pour ma cousine qui cherchait son porte monnaie sur lequel elle était assise…..pour se procurer de l’argent il faut se bouger le cul!!!!!
- CR : si les Allemands reviennent ils dépasseront pas le périph,, il y a plus d’armes dans les banlieues que de militaires dans toute la France .
- UI : Patrick Ollier : « Je suis un con et je ne sais pas pourquoi » – Francetv info:
- LB : Une femme met un enfant au monde toutes les 5 secondes. Je la plains la pauvre, elle doit plus en pouvoir.
- OK : Le tireur d’Istres s’appelle Karl ! Oh mon dieu, la droite et le FN sont désemparés, il n’a même pas un prénom « musulman d’apparence » !
- HY : Ce week-end passe trop vite. Je n’ai pas encore fait la moitié de ce que je ne voulais rien faire.

Dessin © dominique cozette

Categories: Fessebouqueries

Keith, tout le monde kiffe Keith !

23/04/2013 Comments off

Qui n’a pas porté un tee-shirt avec le petit bonhomme de Keith Haring ? Moi. Mais ça n’empêche, ce mec est une véritable icône, un artiste beaucoup plus profond et engagé que ne le laissaient penser ses petits mickeys, vite faits et très bien faits car c’est là une des principales qualités de l’artiste : rapidité et excellence. Dessinant sans arrêt depuis tout petit, il manie ce media comme peu d’autres et est un rare peintre qui exécute n’importe quoi à n’importe quelle échelle (même perché sur d’immenses échafaudages) directement, sans maquette, ni plan, ni crayonné.

Il a commencé par des dessins dans le métro, de la craie sur fond noir car à NYC, on met un fond noir aux emplacements vides d’affiches. Sous l’oeil émerveillé, attendri ou horrifié des usagers, il y allait de son message de liberté, de justice sociale, de critique du monde ou de la religion. Mais il expérimente aussi d’autres techniques tels que collage, performance, video…

Il possède une bonne formation artistique : passage à  l’Ivy School of Professional Art de Pittsburgh qui forme au dessin publicitaire, d’où ses oeuvres sous forme de story-boards, mais aussi, après la School of Visual Art de New York,  une formation autodidacte sur le travail de Klee, Dubuffet, Pollock, Christo.

Fin des années 70 et début 80, il se frotte à toute la folle mouvance artistique et littéraire du New-York effervescent : Warhol, Burroughs et Geysin, Basquiat. Il assume parfaitement son homosexualité.

Dès ses débuts, ses travaux sont emprunts d’une forte critique de l’environnement et du conditionnement qu’il provoque sur l’être humain, la perte de l’individualité, la violence de la répression, les méfaits de la religion jugée trop envahissante, le racisme. Il travaillera beaucoup sur la mort d’autant plus qu’il se sait condamné par le sida qui aura sa peau à l’âge de 31 ans.

Dans ce tableau contre la religion, un monstre cupide aux langues fourchues, prônant la bonne parole, prend possession de l’homme de différentes manières : matériellement, intellectuellement, sexuellement. Même s’il était profondément respectueux envers les diverses croyances, il en dénonçait les dérives.
Ses très grand formats, qui sont exposés au 104 parce qu’ils ne pouvaient pas être au MAM, montrent le travail qu’il a réalisé à Bordeaux, dans une chapelle. Il y représente les péchés capitaux sur sept gigantesques panneaux qu’il a totalement réalisés … en trois jours !

Dans cette critique visible sur de nombreuses oeuvres, on verra des croix transperçant des corps , se collant aux cheveux ou utilisées comme des sexes, des anges et des diables s’unissant, des mises en scène fustigeant le dogme et la mauvaise influence de l’Eglise colonisant nos esprit « pour notre bien ».

Le capitalisme passe mal, aussi. Le dieu argent ne correspond pas à l’éthique de Keith.

Il représente une truie monstrueuse qui vomit un flot de biens de consommation (voitures, électro-ménagers, écrans, télés, ordinateurs…). L’espèce humaine se noie dans ce courant vert (chez Keith Haring, le vert symbolise plus souvent le dollar que l’écologie bien qu’il soit extrêmement sensible à la sauvegarde de la planète) et quand il y a des rescapés, il se ruent sur les mamelles de celle qui les tue, signifiant que le cycle morbide est sans fin.

En novembre 83, l’artiste graffitiste Michael Steward est assassiné à New-York, roué de coups par la police. Pour sa mémoire, et s’insurger contre cette justice qui innocente les policiers assassins (de noirs, comme c’est le cas ici), il peint ce tableau qui symbolise également l’apartheid en Afrique du Sud (les deux croix sur le globe). L’homme noir au visage terrifié se fait étrangler et piétiner par des hommes blancs, le cou menacé par la main verte de l’argent et de la corruption. Les gens qui l’entourent se cachent les yeux pour ne rien voir alors que se profile la mort. Et tout ce peuple de couleur qui se noie dans le flot de sang.

L’un des combats de Keith Haring concerne le sida, la mort, les drogues et notamment le crack. Lorsqu’il se sait séropositif, en 88, ne sachant pas combien de temps il lui reste à vivre (à peine 3 ans) et déplorant la perte de nombreux amis, Keith redouble d’énergie pour amplifier la cause d’une sexualité protégée. Il faut savoir que le tabou était loin d’être levé à cette époque. Il faut donc se battre aussi contre le silence (silence = death). Il dessine des spermatozoïdes diaboliques, des squelettes urinant sur des plantes, des têtes de mort.

Parmi les icônes de Keith, le chien est l’un de ses préférés, parfois ami, parfois redoutable. Il a souvent peint un bonhomme avec un trou dans le ventre que traversait un chien, comme dans un anneau de cirque. Cette imagerie fait suite à son rêve récurrent après l’assassinat de John Lennon.

En 86, il a l’idée de créer sa pop shop, sa boutique de produits dérivés qu’il tient en personne, avec plein de petits ou gros objets en vente, ceux que l’on connaît et d’autres.
Il a aussi beaucoup oeuvré pour les enfants, créant d’immenses sculptures (à voir au 104) pour des hôpitaux, réalisant une grande fresque à Necker. Il a créé une fondation pour des actions soutenant l’éducation, la recherche ou les soins liés au sida, des organismes à but non lucratifs pour aider les enfants défavorisés.
Keith Haring, belle personne comme on dit, ne manque pas d’humour en nous laissant cette peinture inachevée !

Une immense expo à voir absolument !
Keith Haring. The political Line jusqu’au 18 août 2013. Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris et le 104 Paris. Lien ici

Texte © dominique cozette

Categories: kultur

Julian Barnes et sa mémoire qui danse…

21/04/2013 Comments off

Le livre s’appelle en réalité « une fille, qui danse ». Notez la virgule. Il est paru en 2011 mais vient de sortir en France. Sous couvert de roman —  une histoire avec ses multiples et exaltants rebondissements, le plus souvent inattendus — c’est une réflexion assez profonde sur la mémoire et ses déformations, la réécriture inconsciente des souvenirs, et l’assurance qu’il ne faut jamais s’y fier. Preuves à l’appui.
Arrivé à la soixantaine, Tony, à la retraite, considère ce qu’il a vécu jusque là comme très moyen, banal, voire médiocre. Elève moyen aux ambitions étroites, partenaire sexuel dérisoire, mari peu convaincant, divorcé, bon père peut-être, il revoit les années de son adolescence, la rencontre du trio de potes qu’il forme avec deux gars pas plus malins que lui, avec Adrien, d’une hauteur de vue qui les scotche, aux ambitions XXL. et bourré d’esprit. C’est un philosophe dans l’âme qui damne le pion aux profs et entre peu à peu dans leur complicité.
Tony revoit aussi sa première histoire avec une fille, Veronica, sorte de non-histoire car loupée à tous les niveaux et qui se termine assez lamentablement, avec une blessure  d’amour-propre résorbable. Un jour, il reçoit une lettre d’elle et d’Adrien lui annonçant qu’ils se sont mis ensemble. Tony leur envoie alors un mot où il fanfaronne, faisant de l’esprit sur leur couple dont il ironise la pérennité… Puis quelques temps après, il apprend qu’Adrian s’est suicidé. Mais qu’il a vécu un certain bonheur juste avant. Le suicide était une forme d’idéologie intellectuelle d’Adrian, rien de trop étonnant. Puis la vie étant ce qu’elle est, il passe à autre chose.
C’est quarante ans après que Tony reçoit un avis lui annonçant que la mère de Veronica  lui  lègue le journal d’Adrian. De nombreuse interrogations lui viennent à l’esprit… Or, pour le récupérer, il est obligé de passer par Veronica. C’est là où se joue le noeud de l’histoire, où il constate que la mémoire est traître, que les faits ne sont pas tels qu’on le croyait, que ce que l’on avait enfoui ou survolé est toujours là, de façon aiguë.
Et, au fur et à mesure des mises au point de notre héros sur ce qui s’est passé, l’histoire change, vire, se démonte, se reconstruit autrement.
C’est superbement orchestré et explicité, les remarques que fait l’auteur sur le sens de la vie, du passé, de la mort sont judicieuses et très intéressantes. D’ailleurs, ce livre a reçu le prestigieux Man Booker Prize.

Une fille, qui danse de Julian Barnes au Mercure de France, 2013. Traduit par Jean-Pierre Aoustin. 193 pages, 19€.

Texte © dominique cozette

Categories: bouquins

Fessebouqueries #143

20/04/2013 Comments off

Keith Haring (détail)

La religion, ma brave dame, heureusement qu’elle est là pour nous tenir la morale en place, sinon, les homos, on finirait par les retrouver exposés au Musée d’Art Moderne ! Si c’est pas une honte ! Et avec nos sous, ma pauvre !!! On se voit à la messe, dimanche, devant l’Assemblée Nationale ? Bon, alors, à dimanche ! Et n’oubliez pas votre banderole « sus aux sodomites » !
- HM: C’est tout de même agaçant, cette faculté de ressembler à Yolande Moreau sitôt que je choppe un coup de soleil sur le pif…
- AE : Je me marre en pensant à ce qu’on aurait pris si Barjot avait été de gauche!!
- OK : Moi je veux bien que Nicolas Sarkozy soit le messie comme le dit Boutin ! Avec plaisir, je fourni les planches et les clous !
- YL : Logiquement, ceux qui prennent des photos avec leur iPad ne devraient pas porter de montre mais une horloge autour du cou comme Flavor Flav.
- KB : Les membres du GUD, de Citivas, les ultra-chrétiens, les extrémistes Front nationalistes… sorti de cette bouillasse radicale, reste les catholiques de base normalement « modérés ». Et là silence radio. L’église « Dieu est amour » ne prend pas partie pour calmer le jeu après l’injonction de mise à sang de l’hexagone par la barge blondasse illuminée et sa vieille soubrette boutinée. Bien davantage que la mariage homo c’est la reconquête décisionnaire du territoire par les fondamentalistes religieux catholiques qui se joue dans cette histoire.
- BD : Quand un client vous dit j’ai réfléchi à tête reposée c’est qu’il a montré votre campagne à toute sa famille le week-end.
- WF : Je n’ose plus sortir dans le XVIe, j’ai trop peur de me faire taxer un Euro et une clope par un ministre de la République.
- CH : et du coup il a terminé le BostonMarathon en 8eme, 15eme et 57eme position ..
- CH : J’ai un ami qui a économisé pensant des semaines pour aller concourir le BostonMarathon… ça lui a coûté un bras … et une jambe !!
- SB : La mort vous fait réellement rire ou c’est pour essayer d’en conjurer vos craintes que vous tweetez des trucs aussi cons ?
- WF : Frigide Barjot pleure à la télé. J’espère que le journaliste a un verre sur lui pour récupérer les larmes, c’est l’heure de l’apéro.
- NV: Frigide pleure à la télé. Pauvre femme… Perdue ds un combat qui la dépasse, elle qui faisait des mariages gay ds des clubs !
- OK: Quand j’entends ceux qui sont fiers d’être les  »français de souche » > J’ai envie de mettre ma chemise de bûcheron et de prendre ma hache !
- DD : Vus les conséquences du manque de père sur lui, Guaino aurait probablement gagné à avoir 2 papas… Nous aussi.
- EL : Marine Le Pen demande la démission du gouvernement et la dissolution de l’Assemblée Nationale » Et une PS3. Et un chien. Et des chouquettes.
- EL : Mon fils m’a demandé s’il avait été adopté. Je lui ai répondu qu’en ayant mis l’annonce qu’hier, fallait qu’il attende encore un peu.
- GR : Devinez comment elle se sent Christine Lagarde convoquée par la Cour de Justice de la République : sereine..comme Fillon et Sarko
- OK : Barjot c’est un peu l’irresponsable qui balancerait des pavés sur l’autoroute et qui viendrait pleurer parce que cela ferait des blessés !
- MC : C’est distrayant ces députés qui découvrent, scandalisés, que les forces de l’ordre sont là pour rétablir l’ordre en utilisant la force. Eux qui disaient il y a moins d’un an: « Avec nous, la rue n’a jamais fait la loi dans la République française. » (Nicolas Sarkozy, 2 mai 2012)
- CK : Parmi les 19 films en compétition à Cannes en 2013, un est réalisé par une femme (Valeria Bruni Tedeschi) : Que d’audace dans cette programmation, poil au menton !
- DC : Décidément, l’Assemblée aime les petits rats ! Après le vieux scandale des ballets roses. c’est au tour de la ballerine de semer la zizanie !
- OK : Les terroristes sont deux frères tchétchènes ! Rien à voir avec les Bogdanov ! Boston n’est pas Menton non plus !
- KT : Un terroriste entre seul dans une ville où le nombre d’armes dépasse celui de la population, et les autorités sont contrainte d’assigner un million d’habitants à domicile. L’occident s’affaiblit de jour en jour.
- OVH  : Hier au Monoprix, je suis dans une file interminable pour payer mes achats. A ce moment là surgit, dans mon dos, un charmant jeune homme qui montre une caisse qu’il vient de d’ouvrir : « Madame, si vous voulez, je peux vous encaisser derrière. » Je n’ai pu dire non.
- SV  : Dans l’hémicycle, un député brandit une ballerine d’une groupie de Boutin. Les députés auraient-ils toujours des danseuses ?
- MC : Ceux qui étaient contre les droits des noirs n’étaient pas racistes, non, ils avaient de bonnes raisons.
Ceux qui étaient contre les droits des femmes n’étaient pas misogynes, pas du tout, ils avaient d’excellents arguments.
Ceux qui sont contre les droits des homosexuels ne sont pas homophobes voyons! ils ont des théories très sérieuses.

Bonus sur les bienfaits de l’addiction au courrier électronique :
- HD :  J’ aime lire mes mails et me pâme!!!devant eux…gain d’un drap house,un gros chèque de France Loisirs,du Viagra (et faut pas déconner!! ..comment ils savent???)rentrer dans la plus dangereuse conspiration,avoir la Crète à petits prix,peut remplacer ses crédits par un seul,optimise sa relation clients,relancé par Severine et apprendre les boulettes de Morano et de Mariton , pouvoir maigrir en 8 jours,bronzer en cabine????…payer les assurances les moins chères du marché……. bénéficier du meilleur design en faisant mes cartes de visite…avoir un bleu de travail Agnès B……. m’abonner à Médiapart pour savoir qui va passer à la casserole..réparer mon pare brise et rencontrer enfin la bimbo qui me demande si je veux connaitre l’amour……donner un chèque pour Obama……au bas mot……je me demande si, avec une vie si merveilleuse, si je ne va pas habiter dans ma mail box!!!!

Peinture © Keith Haring (détail d’oeuvre)

Categories: Fessebouqueries

Fessebouqueries #142

14/04/2013 Comments off

Ceci est une sornette

Une semaine écoulée avec son flot de merdouilles du côté du paradis fisc-sale du KK-huzac, de l’enfer qui attend nos amis morts quand ils vont voir se pointer la dame de fer, du purgatoire des mélanchonistes qui ne sont pas tous d’accord sur le blanchiment de … ses ratiches, du méat coule-pas de Demorand pour une rumeur au cerveau, des prières vaines au dieu sourd du duo des Vamps antigay, de la foi (mauvaise foi) de nos élus avec un patri-moine de miserere…
- OVH : Quand une fesse bouque rit dans la fessebouquerie toutes les fesses bouque rient dans la fessebouquerie.
- KT : Argh, Facebook me propose d’être ami avec Florian Zeller (13 amis communs)… Il m’a retrouvé… Bon je prends le maquis…
- JPT : Le journalisme d’investigation connaît un développement intéressant : un journaliste de Libération enquête sur un journaliste de Médiapart qui enquêterait sur Fabius.
- PL : Affaire Cahuzac. La goutte d’eau qui fait déborder la vase.
- DB : Dommage que dès qu’un politique commence à dire la vérité il ne fasse plus de politique !!!
- DR : Si j’ai bien compris… Libération publie un papier qui repose sur une enquête que Médiapart n’aurait pas encore faite ou terminée sur un hypothétique compte de Laurent Fabius en Suisse. Donc, toujours si j’ai bien compris, Libération qui est un journal avec des journalistes, publie un papier sur un papier que n’a pas encore publié Médiapart? C’est bien ça? Putain, ils se shootent à quoi chez Libé en ce moment?
- CR : est ce quelqu’un peut envoyer Mélenchon voir un dentiste svp .
- HD : JL Melanchon me fait penser aux épouvantails que mon père mettait dans ses vignes pour effaroucher les étourneaux….en fait il encombre pour faire le travail,s’agite beaucoup dans le vent mais n’apporte pas la preuve de son utilité!!!
- DB : 99% des twittos qui déversent leur vomi sur Thatcher alors qui n’étaient pas encore nés quand elle était Premier Ministre, c’est ça Twitter
- CH : Aujourd’hui Margaret Thatcher est morte et demain l’enfer sera privatisé.
- OK : Et là c’est le drame, les fossoyeurs anglais décident de se mettre en grève !
- PG : Bon , vous n’allez pas pleurer éternellement sur une vieillâsse de 87 balais qui avait pondu un fils totalement dégénéré qu’il a fallu retrouver dans le désert car ce con s’était perdu pendant un rallye Paris-Dakar et qu’il avait fallu envoyer un commando SAS !!!!…. Une saloperie qui ne se faisait coiffer que par un métallo et qui devait avoir des attaches-trombonnes tordues comme poils de foune… Bon ça suffit maintenant….
- PB : Anne Cécile, Versaillaise qui craint la baisse des allocs avec 6500€/mois. Ah ça ira, ça ira…!
- PP : Moi je pense que DSK devrait être dispensé de rendre public son patrimoine. Il a déjà suffisamment montré ses bijoux de famille.
- CP : Copé fait recompter son patrimoine par la cocoe avant de le donner?
- AB : J’ai mal à mon journalisme.
- AdM : Les élus pleurent la chute des ventes de voitures neuves. Mais ils jurent n’avoir que des bagnoles d’occas. Et si possible un peu pourries.
- CL : En réaction au cas Cahuzac, le gouvernement a décidé de dévoiler le patrimoine de ses ministres. Pourvu qu’il n’y ait pas de réaction au cas Strauss-Kahn
- FT : « Je suis propriétaire d’une maison dans la Sarthe, achetée il y a 20 ans, 440 000 euros. J’ai moins de 100 000 euros d’épargne, et j’ai deux voitures qui ont plus de dix ans. Ma maison, je l’ai achetée 440 000 euros, en empruntant, aujourd’hui, je pense qu’elle vaut à peu près 650 000 euros. C’est mon seul patrimoine. »
Putain le flambeur! Pourtant on dirait pas à le voir comme ça. Ainsi il a pu acheter une maison dans la Sarthe il y a vingt ans et depuis rien? Tout dépensé? Toutes ces années à faire le ministre, le député? Et même pas un studio pour ses enfants?
- KB : Comment des salariés « normaux » peuvent avoir autant – voire plus de patrimoine qu’un élu de la république avec 30 ans de mandat ? #Fillon
- EM : Donc comme ça Fillon aurait une maison + un petit livret de moins de 100 000 €. Ils nous prennent vraiment pour des quiches.
- JPT : Un sénateur homosexuel qui s’abstiendrait de voter à propos du mariage pour tous ? Ce serait une assez bonne définition de « couille molle », je trouve.
- JPT : La publication de mon patrimoine a été instantanément classée parmi les 10 blagues les plus drôles de l’année 2013.
- JPT : Le Grand Rabbin Gilles Bernheim a avoué avoir menti : il n’est pas agrégé en philosophie. Si ça se trouve, il n’est même pas juif.
- DC : Si ça tombe, il a même pas son CAP de circonciseur !
- HM s’étonnera toujours du côté « fils à maman » des machos. Ces sinistres individus pour qui toute femme est une pute sauf leur chère môman. Alors que s’il y a bien une femme au monde qui mérite un regard réprobateur, c’est leur mère pour avoir donné naissance à pareils connards et ne pas avoir été foutue de leur enseigner le respect.
- PL : A la question « Quelle ville habitez-vous? », facebook refuse d’enregistrer ma réponse: Pétaouchnock. J’appelle ça de la discrimination territoriale.
- CV aime bien manger de la soupe, mais n’aime pas en écouter.
- SG : NAN mais allo quoi ? T’es ministre du budget et t »a pas de compte en Suisse ? C’est comme si tu disais « je suis ministre de la police et j’ai pas de pistolet. » Nan mais ALLO…
- SG : On peut penser ce qu’on veut d’elle et de sa politique. Mais il faut bien être conscient qu’avec Margaret Thatcher, l’humanité enterre ses deux dernières couilles.
- RP : L’omniprésence des paparazzis obligent Cahuzac à dormir dans sa voiture ! Remarque c’est un Hummer avec lit à baldaquin et jacuzzi en or.
- SS : J’ai connu un accroc à la bière, limite alcoolique, qui lui aussi déménageait tous les 2 jours pour fuir la pression….
- YH : Hon hentiste hient he me diwre « Refte bouffe ouherte et ahhends-woi une heconde he heviens ». Ha fait hix hinutes que h’attends.
- ED : Pas sûr que la mise en bière de la dame de fer se fasse à la Guiness….
- HD : Temps merdique?? Ben oui le Qatar a acheté le Printemps!!! pas étonné !!
- AM : N’oubliez pas que les dentistes recommandent de changer de brosse à dents chaque fois que Marie Drucker change de mec, soit 3 fois par an
- JPT : Mariage pour tous : Frigide Barjot l’a là où elle a toujours souhaité l’avoir.
- JPT : Après 40 ans de lutte, de doute et de désespoir, je viens enfin d’obtenir le droit de ne pas me marier !
- DC : Fais gaffe, Hollande : il paraît que le sang de Barjot, c’est du boutin !
- AE : Sommes-nous bien malins de faire le buzz autour de ces deux connes?
- PD : Contrairement à Zlatan, quand le Qatar a acheté Sarkozy, il a fait une erreur d’investissement. Pas un seul but en 2013.
- DC : Comment continuer à gratter du fric — et pas qu’un peu — sur la sécu : s’appeler Cahuzac ! Bravo !
- JPT : Hier soir (pour nous à la Réunion), Nabila était l’invitée exclusive et exceptionnelle du Grand Journal. J’ai apprécié. C’est important, pour nous qui habitons si loin de la métropole, de rester en contact avec ce que la France produit de plus spectaculaire et de plus fascinant. Je parle de ses faux seins, bien sûr.
- HY : Je me trouve brillant ce matin. C’est le premier samedi du Moi.
- HDD : « Une loi votée en force dans un hémicycle vide » : pas sympa pour les sénateurs de droite de caler le vote pendant Derrick
- VO : quel peuple ? Celui qui a élu un homme y’a moins d’un an ou le petit noyau homophobe qui se croit l’Élu?

Bonus si vous trouvez important de signer, pour empêcher Monsanto de s’emparer de nos tomates et autres produits de la nature :
C’est inouï, Monsanto  Co. ne lâchent pas l’affaire. Ces entreprises biotech âpres au gain ont trouvé le moyen de « posséder » ce qui nous appartient — notre alimentation! Ils essayent de breveter nos fruits et légumes de tous les jours comme les concombres, les brocolis et les melons, forçant les agriculteurs à les payer au risque d’être poursuivis en justice.
Mais nous pouvons les empêcher d’acheter Mère Nature. Les firmes comme Monsanto profitent des lacunes de la loi européenne: il suffirait donc de combler ces lacunes avant qu’elles ne créent un dangereux précédent au niveau mondial. A ces fins, nous avons besoin que des pays clés comme l’Allemagne, la France et les Pays-Bas — où la contestation monte déjà — appellent à un vote pour stopper les desseins de Monsanto. La communauté d’Avaaz a déjà renversé des votes, et nous pouvons à nouveau y parvenir.
De nombreux agriculteurs et politiciens s’y opposent déjà — ne reste que le pouvoir citoyen pour obtenir de ces pays qu’ils empêchent Monsanto de faire main basse sur notre nourriture. Signez et faites signer vos proches pour lancer le plus grand appel de défense de l’alimentation de l’Histoire: le lien ici. Aux dernières (bonnes) nouvelles, 1 400 000 signatures !

Photo © dominique cozette

Categories: Fessebouqueries

Fessebouqueries #141

06/04/2013 un commentaire

Une semaine où on se les caille, où certains ont choisi de se les rôtir dans des îles paradisiaques mais ont fini par se les bouffer, où certaines autres nous les cassent avec leur homophobie à la noix, bref c’était la semaine des oeufs… brouillés !
- HY : C’est dimanche de Pâques et j’en ai un peu rien à foutre ! Je vous le dis en vérité, je vais faire mon homme au lit !
Amen.
- GR : On me dit dans l’oreillette que le retour de Sarkozy sera sur Top Chef et qu’il apportera ses casseroles
- PJ : Ce n’est pas possible, les cloches ont dû apporter des oeufs de caille !
- SB : B.Bardot nous fait un remix du film Le Mépris. « Et ma chatte, tu la trouves comment ma chatte ? ». Ben justement, on la trouve pas…
- PL : A 14h30 Kim Jong-Un fait son coming out: il est abonné depuis trois ans à Valeurs Actuelles.
- RC : Vu le niveau des blagues du 1er avril de certains, c’est pas un poisson qu’il faudrait leur mettre dans le dos mais une balle.
- OM : Je pensais que j’allais bien me marrer avec vos blagues du 1er avril, mais toutes mes illusions sont des truites.
- LC : Je ne sais pas vous.. mais aujourd’hui pour le 1er Avril, je me l’écaille !!
- PJ : Un agent de la Sécurité Sociale aurait abattu son travail de sang-froid. L’enquête est en cours …
- HV : Le prochain qui parle de réchauffement climatique, j’y pète les rotules.
- FT : Je ne suis pas une fan de Plenel, le personnage m’exaspère, mais là je suis obligée de m’incliner, et de m’inquiéter sur la qualité de notre journalisme en général. Précision : pas fan de Plenel et de son côté paon qui se rengorge tellement il est content de lui, mais évidemment à côté de l’horrible idiot Apathie…
- MM : Je serais sa mère à Cahuzac, malgré son âge je t’y foutrais une putain de raclée ^^
- DC : Il paraîtrait que Cahuzac se recycle dans la culture du champ de poireaux.
- CP : Copé qui parle de morale… Non mais sans deconner ????
- SL :  non il faut être juste mais on sait très bien que a droite comme a gauche il y a des casseroles et la lessive n’est pas fini
- HDD : Au moins l’affaire Cahuzac nous donne une piste sur où aller chercher 60 à 80 milliards : dans la fraude fiscale
- PR : C’est pas de chance… Pour une fois que les clowns qui nous « gouvernent » s’étaient servit de leur petite cervelle. L’idée de mettre un spécialiste des comptes à l’étranger et de la commission occulte comme ministre du budget, c’était pas idiot…Gauche & Droite : Tous des E………………..
- SR : Affaire Cahuzac : 600 000 € d’après la police 13356890098765322576434688 milliards d’après l’UMP
- JPT : Je commence à trouver exorbitant le prix à payer pour s’être débarrassé du Nain.
- AD : Civitas va (encore) prier dans la rue face au Sénat S’ils ne se servent plus des Eglises on peut en faire 1 truc utile genre club échangiste
- OK : T’imagines si Barjot et Boutin, les folles de la messe, font tout ça pour aller au paradis, je crois que je préférerais l’enfer du coup !
- DM : est ce que Suisser c’est tromper?
- PR : La cousine de la gardienne de l’immeuble où habite François Hollande aurait ouvert 2 livrets A. Pour Copé, FH doit déménager immédiatement.
- HDD : Scandales à répétition, affaires Cahuzac, Bettencourt, iles caïmans, etc…TOUT CA C’EST UN COMPLOT DE FRANCOIS BAYROU.
- CR : Hollande ne savait rien , dixit Augier, trésorier et ami de longue date depuis l’Ena ….ouf jsuis rassurée, t’imagine si en plus il savait ..^^
- CR : les infos du jour …c’est toujours le 1 er avril ???
- DC : La semaine des hôpitaux qui se foutent des charités.
- SC : « Sarkozy : Le parquet dément le non-lieu ! » – Traduction : le parquet n’a en rien à cirer…
- GR : J’ai entendu que Christine Boutin et Frigide Barjot envisagent de manifester seins nus contre le mariage pour tou
- DC : Si ça ne rapporte rien, que ce n’est pas illégal et qu’on a rien à y gagner, quel est l’intérêt d’investir dans des comptes off-shore ?
- JED : Faut arrêter avec Booba ou la Fouine les vrais Gangsta français sont Cahuzac et Sarko. c’est eux les vrai bad boys !! Big up!!
- JPCM : Le premier qui réclame le tiers provisionnel, il se prend une volée de chevrotines dans le cul.
- CL : Pour un chirurgien spécialisé dans l’implant capillaire, on peut dire que Cahuzac ne manque pas de toupet
- PCI : et si on annexait Monaco, plutôt que désindexer les retraites?
- HDD : KEEEEEUUUWWOOA ??? QU’EST CE QUE J’APPRENDS ??? DES HOMMES POLITIQUES MENTENT ET DES GENS ONT DES COMPTES DANS DES PARADIS FISCAUX ?????
- GG : Après le méa culpa de Cahuzac , à mon tour d’être dévasté par l’obligation de bosser pour des crapules et des connards. Toute ressemblance avec des personnes existantes est volontaire..
- OVH : Confusion médiatique : Cahuzac serait franc-mac, il va reprendre une loge de concierge.
- HD: Risques d’avalanches au Mont St Michel..le tire fesse de Deauville est ouvert!!! et le soleil ..il est où??? bordel!!!
- AH :  Tu commences ta vie à l’Hôtel de Ville – tu casques à l’Hôtel des Impôts – tu râles à l’Hôtel de Police…et tu crèves à l’Hôtel Dieu. Uniques ? Y’en a partout !!!
- JMC : ACCROCHEZ-VOUS : Mr Cahuzac veut conserver son poste de député. Motif: son avocat coûte cher et 13500 € / mois, ça peut toujours aider. Tu le crois t’y, toi ?  Au lieu de filer des tunes pour le Sida, aidons J.C crucifié.
- MT : Rester jeune, c’est un état d’esprit. Mais c’est aussi attraper la rougeole à 36 ans.
- DC : Bilan des dix mois de Hollande : il a plu, il a plu, il a plu… Puis il n’a plus plu.
- OK : Je suis allé chez mon banquier lui demander s’il avait des brochures de voyage sur les îles Caïmans ou Singapour ! Il a fait la gueule !
- AF : En ce moment, jmaphatie doit se demander si Cahuzac a vraiment des preuves quand il affirme qu’il a un compte en Suisse.
- RP : Moi je savais pour Cahuzac. Mais j’ai rien dit : il m’avait fait une réduc de 5% sur mes implants.

Peinture © dominique cozette

Categories: Fessebouqueries