Accueil > Fessebouqueries > Fessebouqueries #131

Fessebouqueries #131

26/01/2013

Il y a eu la neige, mais elle a fondu, un cancre fils de devenu prof,  mais finalement non, une frigide rétrograde qui laisse un président de marbre, et  une femme libérée qui vole la vedette à tout le reste.
- PG : Rrrrhhhôôô tous les coups sont bons avec la neige et le verglas !!!! Les 4 soldats qui devaient partir pour le Mali qui trouvent le moyen de se tuer en glissade… Tire-au culs !!!!! Bidonneurs, flanchards !!!! et les russkoffs qui se tuent en car à cause d’un camionneur qui ne sait pas conduire sur 2 cm de glace Rrrrhhhôôô la honte !!!! C’est un comble!!!! se ratatiner sur la neige en France aprés avoir survécu à Brejnev, Andropov, Mikkhaïl Romanov… la perestroïka…avoir fait assez de blé pour venir skier en france et s’éclater sur une route gelée vers l’aéroport…. la Hooonnnnttte les ruskoffffs !!!!
- LC : Alors attention : la choucroute de la kermesse de Bellac est annulée en raison des intempéries, ainsi que le loto de Chateauponsac, le thé dansant de Bussiere-Boffy et le repas des anciens de Blond. En revanche, la rencontre des boulistes en salle de Vaulry est maintenue.
- JPT : Frigide Barjot, tellement frigide qu’elle ne jouit même pas de toutes ses facultés mentales.
- CV : Ma voisine de métro lit fébrilement un ouvrage intitulé : « Les conseils d’un gay pour faire l’amour à un homme ». Voilà.
- DC : …..
 »Billet d’Humour : depuis 2 jours, tous les hommes de France et de Navarre essayent d’écrire dans la neige leurs prénoms tout en urinant… Même s’il faut reconnaitre qu’il y a plus de « Jo » que de « Raymond »… ;-)  »
Je pense à mon ami Xavier..qui chaque hiver..se pisse dessus avec ce jeu!!!!!
- CR avait trouvé brillante l’idée d’utiliser son four comme placard jusqu’au moment ou elle l’a allumé en oubliant son idée brillante…
- CV est assise en face de Mac Gyver dans le métro. Enfin, ça doit pas être le vrai, il a sorti une boite de tic-tac de sa poche et en a mangé un, au lieu de le transformer en émetteur-récepteur à l’aide d’un canif et d’un morceau de scotch. Et puis en plus, maintenant, j’ai la musique du générique dans la tête. C’est ballot, ça, quand même.
- DT : Le TGV: Grande invention qui permet aux voyageurs d’arriver plus vite en retard.
- DC : j’ai cassé du sucre, tout à l’heure, mais sur le dos de personne, ce qui est assez rare. C’est ce sucre roux avec ses énormes cubes que je suis obligée de fendre au couteau et au marteau. Plus tard, avec la poudre qui en a résulté, je sucrerai les fraises. mais ce n’est pas la saison…
- ETD : quelqu’un sait si on peut faire des caramels avec de l’aspartam? parce que le sucre, hein, bon…
- CD : Le prof principal que je viens de quitter ressemblait beaucoup à Bob Marley. . C’est donc tout naturellement que nous avons pu deviser sur l’option principale de cette classe de seconde : le roulage de pétards.
- LC note qu’alors même que la mode du « ciaociao » en fin de discussion, en vogue ces dernières années, tendait fort heureusement à disparaître, le « bizoubizou » fait une offensive rapide et dévastatrice (en même lieu et place que le « ciaociao » sus-cité). (Soupir).
- TB : J’ai décidé de traiter l’argent comme un amant : je vais le fuir, il va me suivre !
- DC : Jean Sarkozy prof de droit à Créteil (dans le 9-4) : Un petit pas pour l’enseignement, un grand pas pour le népotisme…
- PD : « Jean Sarkozy va enseigner le droit ». Un peu comme si le fils d’Al Capone enseignait la comptabilité.
- NP : Les 1ers résultats de la politique de François Hollande pour la jeunesse, Jean Sarkozy devient prof sans même un stage. EspoirPourTous
- GK : Hier, Jean Sarkozy était chargé de TD. Aujourd’hui, il donne des cours. Demain, il sera doyen ?
- JL : Grâce au succès professionnel de Jean Sarkozy, tous les branleurs qui glandent rien à l’école reprennent espoir dans la vie. Et c’est beau.
- MF : moi qui viens d’obtenir mon Master en droit, avace mention, et 5 ans d’avance sur JeanSarkozy, je m’attends au moins à une interview au 20h
- OK : Jean Sarkozy, enseignant à Créteil ! Il va y aller comment, en RER ? En métro ? En scooters ?
- ?? : Des producteurs, des distributeurs, des chaînes TV… toutes les corpos se pressent à la tribune de ces Assises du cinéma… mais pas un seul auteur à l’horizon. On ne les invite pas. Considère-t-on qu’ils n’ont pas leur mot à dire sur le financement du cinéma?
- JR : Et maintenant, quel éditeur pour le jackpot cassez? Et quel porteplume pour « 7 ans de solitude »?
- HY : Attention ! Ceci n’est pas un texte destiné à la lecture. Il s’agit d’une expérience de mise en abîme sur le thème du message inutile qui n’offre aucun intérêt littéraire et dont il est vain de prendre connaissance tant son contenu est superflu au point de l’ignorer absolument pour éviter d’en appréhender la vacuité.
Fin du test.
- BH : Davos c’est loin de Liège non?
- OK : Alerte Florence Cassez est dans l’avion pour Paris, et elle aurait commandé un café, avec 2 sucres et un spéculos !
- LB : Il me tarde quand même le journal de JP Pernaut pour savoir quoi penser de l’affaire Florence Cassez.
- HY :  Incroyable ! Je pensais à l’instant à un producteur précis pour ma dernière pièce…et bien le hasard fait qu’il ne m’a pas appelé.
- DC : Hollande fait savoir à Frigide qu’il serait imbranlable. Frigide, imbranlable. Hmmm, mal barré pour la nuit de noces !
- HD : Gays ou musulmans : la France a du mal avec les hommes qui mettent des robes.
- LC remercie Henri Guaino des conseils qu’il donne a François Hollande dans le Figaro. Dans le même esprit, Henri Guybet aurait-il des tuyaux pour aider Gérard Desarthe dans son métier ? Ou Guillaume Musso a l’endroit de Jean Echenoz?
- DC : Selon ses dires, Frigide aurait réussi à ébranler le président !!! J’espère que Florence Cassez s’est mieux comportée !
- LB : Je viens de voir un mec qui regardait son téléphone en rigolant. Je vous confirme donc qu’on a tous l’air con.
- RP : Quand sur un bus y a marqué « je monte, je valide » je trouve ça déplacé pour les invalides.
- GR : Alleluia ! une ébranleuse est née…Oui Frigide Barjot, elle aurait même ébranlé Hollande
- AH : Frigide Barjot sortant de l’Elysée avec son air triomphant, on dirait le ministre de l’information irakien avant la chute de Bagdad
- JPT : Après Frigide Barjot à 18h30, Hollande recevra Florence Cassez à 19 heures. J’imagine que Madame de Fontenay n’était pas libre à 19h30.
- DC : Guaino ça fait no gay !

Illustration © dominique cozette

Categories: Fessebouqueries
Les commentaires sont fermés.