Accueil > fictions > Arrête de lire, Henry, s’il te plaît !

Arrête de lire, Henry, s’il te plaît !

30/11/2012

Et si tu allais jouer au cerceau ? Ton grand-père a fabriqué ce beau cerceau dans un fût, regarde comme il est rond…
Oh, j’ai une idée ! Si tu jouais à cache-tampon avec tes cousins ? Vous êtes tous tellement joyeux lorsque vous jouez ensemble !
Amuse-toi avec cette grosse toupie… Non, tu ne veux pas ? C’est amusant, pourtant !
Jouez à la grenouille, ou au pousse- billes, ou au remonte-balle, non ?
Oh, Henry, regarde ça, c’est un jeu de puces, va chercher ton frère, je vais vous apprendre… Si, je t’assure, c’est trop drôle !
Ou encore la longue paume, la patate, les petits chevaux, le jacquet, colin-maillard, je ne sais pas, moi, joue à ce que tu veux, tiens, masturbe-toi même,
MAIS ARRÊTE DE LIRE, HENRY, ARRÊTE DE LIRE !!!

Je viens de finir l’enfant rieur de Henry Bauchau, très beau récit de ses trente premières années, vraiment très très bien. Je ne vais pas vous en faire une tartine, c’est juste pour vous dire que ce qui m’a énormément étonnée, c’est la réaction de sa mère au fait qu’il se gave de lecture. Sa mère, figurez-vous, considérait les livres comme des objets diaboliques et dangereux parce qu’on ne sait pas ce qu’il y a dedans. Et elle essayait par tous les moyens de détourner son fils de cette coupable activité. Rassurez-vous, c’est moi qui ai tout inventé, bien sûr qu’elle ne va pas l’inciter à l’onanisme, d’ailleurs, est-ce que seulement elle imaginait que cela pût exister ?
Bref, elle ne parvint heureusement pas à détourner Henry Bauchau de la littérature et c’est tant mieux pour nous !
Bon alors vous aussi, parents responsables, n’empêchez pas vos enfants de lire, de dévorer … comment ça, ils ne lisent pas ? Quoi, les jeux vidéos, les écrans, le web, les Ipad, les téléchargements mais… mais… essayez de les intéresser à d’autres choses ! Les billes, le bowling, le hoola hoop, le skate, le monopoly, si, si, ouais bon, ben quoi, pfff, c’est vendredi en même temps, on peut pas être caustique toute la semaine, non ?

Texte calamiteux et dessin © dominique cozette (qui irait me piquer ça, hein ?)

Categories: fictions
Les commentaires sont fermés.