Accueil > Fessebouqueries > Fessebouqueries #119

Fessebouqueries #119

03/11/2012

Petite semaine pré-vacancielle, ou pré-fête des morts, va savoir et moi aussi trop occupée pour avoir vu tous vos posts mais c’est bon aussi quand c’est court comme dit le lapin mais aussi le lion (vérifiez : le fast sex est aussi l’panage du lion qui se rattrape sur la fréquence). Sandy vole la vedette à tous les autres sujets de l’actu et ce n’est pas juste car ce n’est que du vent. Et puis, parler de la pluie et du beau temps, hein, franchement… Du coup, deux bonus pour garnir un peu !
- JPT : J’ai un vélo ! Je me suis acheté un vélo ! Je suis le propriétaire d’un vélo ! Chez moi, maintenant, il y a un vélo ! Je possède un vélo ! Et après ça, il y a des cons pour vous dire que l’argent ne fait pas le bonheur !
- BD : D après mes dernières études une vie est possible sans table basse.
- OVH : En pleine forme, je suis allée à la piscine faire dix longueurs dos avec mes palmettes taille 46. Les maîtres nageurs sont en état de choc. Une cellule psychologique a été mise en place.
- RP : Bon, vu « Amour » de Haneke. Bien. Trintignant et Riva bien. De Funès et Maillan auraient été mieux. Casting à revoir. Pigeon bien.
- AM : ma grand-mère disait: » quand les femmes s’entêtent à vouloir un mari qui soit : loyal, fidèle, patient, altruiste, prévenant, calme et à l’écoute, elle finissent par prendre un chien ! »
- DC : Wall Street fermé ! C’est la première fois qu’un phénomène naturel effraie une institution virtuelle. Tout n’est pas perdu !
- ETD : Le méchant coup de vent de ce week end nous a permis de savoir qu’en Ardèche, ils avaient l’électricité….!!
- PH: Si New York est sous les eaux, l’ouragan Sandy devait plutôt s’appeler Bob l’éponge…
- JBC : La valeur la plus recherchée à l’heure qu’il est à la Bourse de New York : le contreplaqué.
- MR :  Un requin qui se ballade dans le New Jersey. Normal quoi !
- TD : Le malaise va se produire quand le corps de Ben Laden se retrouvera sur une plage du New Jersey.
- SB: C’est les vacances scolaires J’ai de la chance , j’ai Beavis et Butt Head en vrai à la maison…HU!-HU!-HU!
- AM : C’est fou ! chaque fois que je vais voir ailleurs si j’y suis …j’y suis
- ML : En étant au chômage, je fais travailler tous ceux qui s’occupent des chômeurs.
- DC : Le chômage, ça créé des emplois. Comme plein d’autres trucs cons d’ailleurs. Le trafic de drogue, d’armes, la prostitution aussi, le népotisme, l’esclavage, la pauvreté… C’est l’argument massue de plein d’opposants à plein de choses. Ah, mais pardon, ça créé des emplois !!!
- LC : Pour Halloween cette année je me déguise en espèce en voie de disparition… en travailleur français
- CV : Dans le métro, un blondinet maquillé en chat écrase son nez contre la vitre pour apercevoir les rôquins dans la Seine.
- AM : La seule chose qui m’intéresse chez une femme, c’est: son regard ! Non, je déconne …
- JPT : Je ne comprends pas pourquoi on veut mettre fin aux règlements de compte à Marseille entre trafiquants de drogue. C’est comme si, dans ta cave, un groupe de rats s’attaque à un autre groupe de rats : tu n’essaies pas de les réconcilier, tu comptes les points.
- BL : Amis catholiques, musulmans et juifs, vous ne pouvez imaginer quel bonheur c’est que d’être athée. Je me tape une côte de bœuf le vendredi, je bouffe du porc, je picole, je pratique la masturbation et la sodomie. Pendant que vous êtes à la prière je baise vos femmes et je mets une capote pour pas choper la ch’touille. En résumé, tout ce que vous vous interdisez m’est délice. Elle est pas belle la vie d’un mécréant
- HV : 1. le chien digère très mal les céréales pour volailles
2. le chat ne mange pas toujours ses proies de la nuit.
Comment je le sais? J’ai marché dans les preuves ce matin au réveil.
- RP : Cette année, le marathon de New York est annulé suite à l’ouragan et est transféré exceptionnellement à Vesoul.

Et deux bonus, sur votre fiole de profil et sur l’auto-école.

- CW : Bonjour bonjour, passionnantes les photos de profil que les gens mettent sur facebook… certains se contentent de mettre leur bonne vieille fiole. D’autres se mettent en scène : ma fiole devant « mon » jet privé, ma fiole en tutu, ma fiole et son chien, ma fiole en bonne compagnie d’autres fioles, ma fiole photoshopée, ma fiole qui n’est pas ma fiole du tout (la fiole d’un autre, la fiole d’un animal, la fiole d’un végétal… en cette saison, les fioles de cèpes et de bolets pullulent..). Pour les plus moches ou les plus timorés, ou ceux qu’on a connu au temps jadis, avec une meilleure fiole, c’est ma fiole dans le brouillard ou un vague dessin de ma fiole. Tout sauf ma fiole dans certains cas : mon nombril, mes pieds, mon cul vu de loin qu’on dirait l’Opéra House de Sydney… Y’en a qui gardent la même fiole depuis les débuts de facebook (« moi je donne une claque au temps ! »), y’en a qui comme Hillary Clilnton changent de fiole tous les jours (indécis ? narcissique ?).
Bref, comme autant d’emprunts digitaux, autant de fioles sur les profils…
Qui se colle à cette nouvelle science, la fiolologie digitale ?
- EO : S’apprête à se réinscrire dans une auto école, malgré ce qu’elle sait des auto écoles.
La première fois j’étais tombée sur la sorcière de la petite sirène à l’accueil qui m’avait refilé un prof qui était phobique des accidents de la route et qui me répétait « Vous savez Estelle, sur la route on peut prendre toutes les précautions possibles et se prendre quand même un camion, la vie ne tient qu’à un fil » j’ai du expliquer pour quelle raison je voulais changer de prof à la tapineuse de l’océan reconvertie en maquerelle d’auto école sans employer le mot « dingue » « peur » et « survie » et elle m’a ensuite refilée un toxico qui se droguait presque dans la voiture, qui est finalement tombé malade (overdose?) le jour où on devait aller sur l’autoroute, j’ai donc récupéré le névrosé de l’accident et découvert des ressources en moi insoupçonnées (comme le don de conduite en stress intense sous l’influence d’un psychopathe qui récite les différentes façon de crever au volant comme un trouble obsessionnel compulsif) pour enfin tomber sur un escroc qui voulait attendre la millième leçon avant de me parler du créneau. Puis j’ai déménagé dans une autre ville et on m’a expliqué que je devais recommencer à zéro pour des raisons administratives sodomites. (on m’a pas dit « tu l’as dans le cul » mais presque…)
Alors moi je dis que les mauvaises rencontres se font partout mais surtout à l’auto école.

Dessin pas fini © dominique cozette

Categories: Fessebouqueries
Les commentaires sont fermés.