Accueil > du vrai > Pour une fois, un article utile…

Pour une fois, un article utile…

03/11/2011

"On ne reste jamais seul"

C’est pas non plus l’invention du siècle qui vous renvoie dans le passé pour bidouiller votre avenir, ou la martingale pour gagner 225 millions d’euros sans même jouer au Loto, c’est pas non plus le philtre magique qui le ou la fera tomber pour la vie au premier coup d’oeil, ou encore  l’engin à éliminer sans douleur ni peine tous ceux qui vous pourrissent la vie, quoi que ça n’en soit pas loin puisqu’il s’agit de tous ceux et celles qui vous emmerdent pour vous vendre des doubles vitrages, des opérateurs téléphoniques, des tapis d’Orient à l’heure où, à peine rentrés accablés du bureau (je dis  du bureau mais ce pourrait être de l’usine, de l’atelier, du magasin, du claque…), vous vous relaxez avec votre chéri(e) à portée de langue et de bras, un petit mojito sur la table basse où sont posés les carnets de correspondance des enfants à signer absolument, au moment où commence votre émotion favorite sur votre écran préféré, ou à l’heure du brunch dominical où vous paressez au pieu avec vos meilleurs personnes ou animaux sur le lit, ou sans personne car bon Dieu ce que c’est divin aussi d’être peinard sans rien pour entrer par effraction dans votre champ visuel ou auditif, ou encore au moment où vous mettez le pied dans votre bain à remous saturé de sels et déjà pré-empli par la personne de votre choix qui sait vous masser entre les arpions, vous savez lesquels bien sûr, ou encore mais c’est plus rare, lorsque vous êtes en train de compter jusqu’à trente pour que vos oeufs à la coque soient carrément au point, eh bien c’est à ce moment-là que celui ou celle qui dit s’appeler Virginie avec l’accent du Maghreb, ou Jérôme avec une petite pointe d’oriental, tente de vous appâter avec son produit à la noix dont vous n’avez que faire.
Bien sûr, vous pouvez l’envoyer péter, lui raccrocher au pif et retourner à vos affaires  mais vous avez pitié de ce pauvre travailleur de l’ombre, alors vous le laissez déballer son truc pour finir par le remercier d’avoir pensé à vous et ajouter que hélas, vous avez déjà l’objet en question et que vous ne comptez pas en changer, donc qu’il a perdu trois minutes pour rien et que trois minutes, c’est énorme.
Fred, Serge, Sylvie, Béatrice, vous tous, mes amis, ne soyez pas polis, le temps c’est de l’argent. Raccrochez leur au nez très vite, c’est le meilleur sévice à leur rendre.  Puis allez sur le site qui vous évitera de telles mésaventures : PACITEL. Le site est ici, c’est tout simple. Vous serez sur une liste interdite, plus personne* ne viendra vous emmerder au téléphone. Cool, non ?
* Cette liste ne filtre pas les tapeurs sympathiques, les patrons harceleurs, les banquiers sournois, les amis chieurs, les pots-de-colle récurrents. Pas plus que les relations qui vont racontent par le menu comment ils se sont fait enlever leur verrue plantaire, les belles-mères et beaux-pères qui vous abreuvent de conseils pour vos travaux de salle de bain ou vous informent sur les meilleurs produits anti-poux, votre ex qui vient d’avaler un tube de tranxène, votre vieille tante sourde qui vous demande de la coacher pour envoyer ses photos sur internet. ( Par bonheur, vous échappez aux copains de vos enfants, ils ont tous leur mobile, veinards !, vous n’avez pas connu ce cauchemar de la mainmise sur le combiné collectif pour des communications stupides et interminables qui vous mettaient la rate au cour-bouillon !)

Dessin à l’aquarelle  © Marcel Gautho, 11 ans. Texte © dominique cozette. 11 ans et quelques.

Categories: du vrai
  1. Hélène
    03/11/2011 à 19:40 | #1

    Une de mes grandes joies quand j’ai un peu de temps à perdre est d’embrouiller totalement le téléopérateur histoire de mettre le souk dans les fichiers. Allez y inventez vous une seconde vie parfaitement improbable, c’est totalement jouissif !

  2. chutzpa
    08/11/2011 à 16:40 | #2

    a priori Pacitel revend les données et ne serait qu’un miroir aux alouettes… c’était trop beau pour être vrai…
    http://www.bloc.com/article/internet/internet-pratique/pacitel-2011-09-26.html

Les commentaires sont fermés.