Accueil > kultur > Marcel Duchamp est mon cousin !

Marcel Duchamp est mon cousin !

01/11/2011

Oui, enfin, c’est plutôt mon très proche voisin. Enfin, disons que le jeune artiste ayant reçu le prix Marcel Duchamp 2011 expose à 20 mètres de mon chez moi, au nouveau CREDAC d’Ivry qui vient de prendre ses quartiers à la Manufacture des Oeillets où je demeure.
Il s’appelle Mircea Cantor, ce n’est pas un chanteur mais un jeune roumain, merci qui pour ne pas avoir été déporté en Roumanie ??? Merci Yvon Lambert, the galeriste qui l’a remarqué il y a peu. Et devinez qui est venu frétiller dans ses jambes pour lui remettre le prix ? Pas Mitterrand et sa casquette culturelle,  pas non plus le rigolo de service qui n’a pas finir de cuire (il pieute dans le bureau de papa-maman, ce grand garçon) (et il s’occupe vachement bien des gens qui viennent manger notre caviar… mais si, l’ex de Carla, enfin çui qui fait du roller avec une robe d’avocat !) Ben qui alors ? L’inénarrable Valérie Pé… pé…cresse ! Ah ah ah ! Elle a dû s’acheter des jolies chaussures et se faire prêter un chiffon d’une grande maison pour parader dans le grand parterre des collectionneurs à l’origine, non pas du monde, mais du prix Marcel. Rigole pas, Marcel ! C’est peut-être pour qu’une paire d’ovaires puisse co-fêter ce prix d’impêtrants uniquement porteurs de testicules.
Ce prix créé par un collectif de collectionneurs a pour mission la diffusion internationale de l’art français. Mircea Cantor, alors ? Hé bien il était en résidence en France. Ah, bon, ouf !!! Bref, en plus d’un dîner de gala à l’hôtel Dassault, il va être gratifié d’une dotation de 35 000 euros puis devra produire une oeuvre pour le centre Pompidou avec un budget de 30 000 euros.
Quelques précisions et photos supplémentaires sur l’oeuvre de ce jeune lauréat fort avenant que j’ai vu en personne lors du vernissage où je suis descendue en chaussons puisque c’est chez moi aussi, on va pas se gêner non plus ! (Tiens, je prends le ton de Pierre-Arnaud, il déteint sur moi, le gredin !) sur le blog Stiletto que je découvre avec vous, mes chers lecteurs, trices, abonné(e)s.
Et puis pour voir son travail, venez à la Manufacture des Oeillets, 29 rue raspail à Ivry/Seine, tous les jours même le WE* sauf le lundi, jusqu’au 18 décembre, à 5 mn du métro, du RER et à deux pas de moi et de Georges Clooney qui sera ravi de vous servir un café ! What else ? Des sablés, des Paille d’Or. Ou pas. Ça dépend des petites souris qui seront passées dans ma réserve.
mardi-vendredi : 14-18 h / samedi-dimanche : 14-19 h

Texte © dominique cozette

Categories: kultur
Les commentaires sont fermés.