Accueil > du vrai > Métro, macho, phallo ? Un bon remède crétin…

Métro, macho, phallo ? Un bon remède crétin…

22/09/2011

Qui donne les noms de stations de métro, dans cette république avancée qu’est la France ? France moderne où règne, on le sait toutes, la plus grande parité du monde ! Je rigole, on est … quarante-sixième ! Rien que de regarder une photo du gouvernement au complet, on est édifié(e) :  cravates, cravates, cravates… quelques chemisiers, ça et là.
Pour en revenir au métro, vous savez combien il y a de stations qui portent un nom de femme ? Zéro !!! Zéro dans Paris intra-muros. Et deux dont une qui le partage avec son mari (on sait que sans elle, il n’aurait pas eu cette gloire), j’ai nommé Marie Curie, à Ivry. Et une autre, Louise-Michel, anarchiste révolutionnaire qui doit faire des flip-flap dans sa tombe à être ainsi affichée en pleine Balkanie. A part ça, rien. Nib, si je puis m’exprimer ainsi.
Pourtant, il y en a des meufs honorables, y a qu’à piocher chez les écrivaines, ou les héroïnes comme madame Bovary  qui est nous comme l’a dit Flauflau. Des personnalités mythiques, des goulues de Montmartre, des Kiki de Montparnasse, des comtesses de Ségur (oui, il y a une station Ségur, mais ça leur aurait arraché le prépuce de préciser ?), des madame de Sévigné, des Barbara, des Sagan, des Camille Claudel, des Sarah Bernhardt. Coco Chanel, ça serait chic de chez chic, on demanderait à Karl de la décorer. Très classieux aussi, Colette. Et plus gai que Bréguet Sabin, Mistinguett.
En attendant d’avoir une nouvelle meuf où descendre, amusons-nous avec un plan hilarant où toutes les stations sont remplacés par leur anagramme. Ex : le SS ignoble pour les Gobelins, Repas Subventionné Amen pour Montparnasse Bienvenue, Homologuant Crétin pour Châtillon Montrouge, le Pédé Phallocrate pour Porte de la Chapelle, Hôpital du Pénis Puéril pour Saint Philippe du Roule, etc… c’est à mourir de rire. Le plan est ici.

Texte  et dessin © dominique cozette

Categories: du vrai
Les commentaires sont fermés.