Archive

Archives pour 06/2011

Avant, dans les années 10

27/06/2011 Comments off

Avant, dans les années 10 — c’est mon ancêtre qui m’a raconté — on se reproduisait en faisant des petits dans son ventre. Puis on les nourrissait avec le lait de son  sein (j’arrive pas à l’imaginer). Les hommes et les femmes avaient des rapports sexuels quand ils voulaient, mais avec l’espoir que la fécondation réussisse (!!!). Sinon, c’était pour se faire plaisir (!!!). Je ne vois pas bien. Plaisir ! Rien que ce mot, ça sent le moisi. Le ventre ? C’était une partie du corps. Quoi, le corps ?
Ecoutez, arrêtez de poser des questions, sinon, je n’y arriverai jamais. C’est vrai, c’est très difficile de penser qu’autour de nous — « nous »  s’appelait le cerveau—  il y avait le corps, un truc un peu grossier, qu’il fallait remplir tous les jours avec des trucs bizarres, chauds, froids, liquides, solides, colorés, odorants, mous etc… mais qu’il fallait aussi vider dans des endroits secrets. Il fallait le faire remuer, on s’en servait pour aller (quand on rencontrait un autre corps, on demandait si ça allait), il perdait des substances liquides, après il s’usait, c’était un merdier, comment ils ont pu vivre de cette façon aussi … primitive.
Avant, il y avait des endroits pour les corps, des maisons, qu’on remplissait de choses manufacturées par des gueux. Des trucs qui ne servaient à rien : des tablo, des biblo, de la déco, des gadgets… C’est bizarre de penser qu’ils s’encombraient ainsi. Et aussi, qu’ils rêvaient de posséder ces choses qui faisaient tellement envie à leurs amis, qu’on exposait dans des vitrines (voir ce mot dans le glossaire). Ah oui, parce qu’ils avaient aussi des amis en vrai, des corps en chair et en os qui venaient les voir (!!!), voir quoi ?, et parler.
Avant, on s’habillait. On couvrait son corps de substances de toutes sortes qu’il fallait changer non seulement tous les jours, mais encore toutes les saisons. Il fallait en acheter tout le temps pour avoir une bonne image (je n’ai pas bien compris le concept). Il y avait des saisons, régulièrement. Les corps partaient en vacances, ça veut dire qu’ils allaient tous ensemble dans les mêmes endroits pour … se reposer. Mais, disait mon ancêtre, il ne fallait surtout pas se reposer pour pouvoir se fabriquer des « souvenirs ». Une sorte d’historique qui se devait d’être conforme mais différent, plus criard en quelque sorte.
Et puis il y avait les distractions. Il ne fallait pas qu’on s’ennuie (???).  L’ennui c’est une sorte de vacuité, si j’ai bien compris. Donc on remplissait le vide avec des trucs qui gavaient, qui bougeaient, qui faisaient du bruit, qui enivraient…
Je ne sais pas si c’était mieux avant. Cette existence purement cérébrale à laquelle nous avons abouti représente un idéal au-delà duquel l’évolution n’est plus envisageable. A moins d’un imprévu, d’une surprise. Nous ne sommes pas à l’abri d’une mutation. Qui a dit « poil au morpion » ? Vraiment, on peut s’interroger sur le progrès de l’espèce humaine…

Texte et dessin très approximatif et assez vilain, j’en conviens © dominique cozette. Enfin, non, pas de copyright pour le dessin, qui voudrait piquer un truc pareil ???

Categories: fictions

Le grand dépenseur de la raie publique…

27/06/2011 Comments off

Ma semaine anti-impérialiste primaire commence avec cette parole indignée d’un gendarme.

Lettre d’un commandant de gendarmerie (il ne signe pas sinon ce serait la Cour Martiale !!) :

Ce mardi 03 mars à 11h00, l’empereur SARKOZY était chez nous, dans la Drôme…A l’heure des économies, à l’heure où il faut se serrer la ceinture, il aura encore « claqué des millions d’euros pour sa propagande !!! 1265 gendarmes déployés !!! Oui, vous avez bien lu 1265 !Nous montons la garde 24h/24 à l’aérodrome de Chabeuil et à la gare TGV. Son altesse ne voulant pas venir en Falcon , il vient en Airbus (plus spacieux et nettement plus « digne » de son rang, du moins le pense-t-il). Seulement, il n’y a pas de rampe pour le faire descendre de l’avion ; ce n’est pas grave, on en fait venir une, vite fait, par convoi exceptionnel depuis Lyon !!! Pour ne pas être gêné , l’Empereur aura la voie rapide Valence/ Romans coupée dans les deux sens pendant 30 mn. (60 voitures d’usagers de la SNCF (sur son passage) seront mises à la fourrière, elles génaient !).Et si jamais il y avait un contretemps, ce ne serait pas grave : un hélico Puma est tenu à sa disposition avec son hélico Gazelle en appui… Il va donc aller faire le beau sur deux sites (Ecole de Chatuzange-le-Goubet et Salle polyvalente d’Alixan) et pour se faire mousser, il a invité 3000 personnes à un petit vin d’honneur avant de remonter dans son avion à 14h00. Je vous laisse faire le calcul de la facture à l’adresse des contribuables que nous sommes… Dire que la France est au bord de la faillite et lui, il nous met une balle dans la nuque ! En 26 ans, j’en ai fait des services de ce genre (sous Mitterrand et sous Chirac) mais jamais je n’ai vu un tel déploiement et surtout un tel coût ! Pour info, c’est une évidence, mais il est bon de le dire… au moindre sifflet, au moindre tag , à la moindre banderole hostile, le préfet saute ainsi que le Commandant de Groupement de gendarmerie…Pauvre France, nous sommes tombés bien bas avec un tel petit Monsieur !Bonne nuit à tous. Je suis non seulement écoeuré mais révolté que tant d’argent soit claqué et que les voitures de mon service affichent 250.000 km au compteur . Signé : Un « presque » vieux commandant militaire de la Gendarmerie, qui en a pourtant vu d’autres et c’est peu de le dire !!!!!!A diffuser largement : Car n’oubliez pas, « il faut travailler plus , parcequ’il n’ y a plus d’argent dans les caisses »…….

transmis par Claire Peran, dimanche 22 mai 2011, 19:56. Image de vegetable art trouvée dans Internet sans signature.

Categories: politic

Fessebouqueries #49

25/06/2011 Comments off

Vos mots de la semaine. Peu de people sauf Tron, si on peut appeler ça ainsi…

- OVH : Moi : »C’est quoi ce que tu regardes là? Ca a l’air aussi chiant que Thalassa. »
Mon Mari : »C’est Thalassa. » Rideau.
- OVH : Sarko vire Lauvergeon : ils n’avaient pas d’atomes crochus.
- CP : Création d’une plage non-fumeur à La Ciotat. A ce rythme on connaîtra bientôt les fumoirs non-fumeur. Bande de tarés (je précise que je n’ai jamais fumé).
- AR : j’ai croisé le futur qui marchait d’un pas robotique, c’est un grand jeune type obèse chaussé d’une paire d’autotamponneuses, avec un pantacourt très large et des écouteurs sur les oreilles …
- CW : Entre le départ d’Anne Lauvergeon et les T shirts Petit Bateau, les féministes me semblent se tromper de combat, à l’heure où les plannings familiaux disparaissent, où l’égalité salariale est à l’état d’utopie, où les crèches sont inaccessibles, où la violence (physique, morale) faite aux filles et aux femmes est en plein bloom…
- AO : « parce que parfois t’as juste envie d’écrire par envie d’écrire et pas forcément par envie d’être lu… »
- SG : Combien de très belles histoires, de supers plans cul, combien de succès professionnels, d’échecs mémorables, d’expériences scientifiques audacieuses, de performances artistiques ratées, combien de jolis petits bébés sont nés de l’expression « Oh et puis merde » ?
- CR : Décidément, l’actualité me conforte régulièrement dans l’idée qu’il vaut mieux éviter le jogging…
- JPCM : Ya des gens qui pensent que je ne poke jamais le premier soir, ils ont raison
- GC : Un client propriétaire d’un vrai site de rencontre me propose de lui faire une pub alléchante et tres pro pour une diffusion web. Donc je dois faire la conception (le job d’une agence de publicité ou de communication), la production, la réalisation, le casting, etc, tarif : 300 euro! Plus, la publicité de mon nom sur une de ses bannières pub. Mrd! Et c’est pas – OVH : La vieillesse, moi je dis, c’est quand on enlève son soutif et que les seins dégringolent sur vos pieds. Et pis c’est tout.
- EL : Tu sais que t’es noir quand à la Poste on te demande « c’est pour quel pays », alors que tu veux juste envoyer une lettre à Créteil….
- CV : Que deviendrait-on sans l’analyse de Nadine Morano… L’ultraviolence (je cite) chez les jeunes, c’est la faute aux dessins animés de maintenant…
- JPT : Exceptionnellement, Georges Tron n’a pas été menotté, mais petonné.
- AR : vestiges de la nuit de la musique : deux bouchons d’oreille rose fluo sur le pavé mouillé
- AB : Une fois de plus! C’est fou comme la doyenne de l’humanité meurt souvent.
- OVH : Constamment au régime, je n’ai pas perdu un gramme depuis un an, je fais un procès à qui Dukan ou Pépito?
- JPCM : Le fils à Jo, Omar m’a tuer, … y a pas de correcteurs dans le Cinéma ?
- OM : Ce qui est chouette avec le 17ème, c’est que pour la fête de la musique, on est assez tranquille.(pour la fête tout court d’ailleurs…)
- EL : Je crois que je préfère encore les émissions de CO2 aux émissions de TF1…
- MC : Mon employeur actuel sait que je le quitte, mon futur ne sait pas trop où j’arrive, avec un peu de chance et d’incompétence je peux me réincarner en emploi fictif.
- CD : Je dois être la seule abrutie à avoir acheté une fringue la veille des soldes…. C’est pour ça que j’ai eu un accueil digne d’une Reine à la caisse … je me disais aussi !
- CG : est tombée nez à queue avec un exhibitionniste. Le chic type me voyant dégainer mon appareil photo s’est mis à m’insulter.
 »-Voyons monsieur, c’est déplacé.. »
- DC : Dès que j’entends parler Boutin, je sors ma burqa !
- MC : lit dans le Canard: « 69% des sympathisants UMP croient que le clitoris est un fromage grec ».
- EL A tellement la patate qu’elle pourrait faire une tartiflette!!!
- EL : Au fond, dans le journalisme, il n’y a que les appareils photos et les caméras qui soient totalement objectifs.
- DB Toujours fasciné par l’incroyable lenteur du service dans un wagon bar. C est du slow fast food un concept incroyablement novateur que nous envie le monde entier.
- AV , quand j’étais jeune, on vivait moins vieux et on comprenait pas trop le mot « enculer »…
- MC : Jeannie Longo encore championne de france, c’est fou, un peu comme si Michel Drucker était toujours animateur télé.
- CR : Pendant que Cannes célèbre ce qui se fait de mieux en matière de pub, nous on se tape le pire sur les écrans…
- AVl , nous avions des portes automatiques, des escalators, des ascenseurs, des connexions internets et des mobiles comme seules richesses… Des choses sur lesquelles nous ne discutions pas le coût, ni la perte de pouvoir d’achat consacrés à l’inutile…
- DR* : Il ne faut pas les imaginer assis sur leur tas d’or à contempler le ciel. Un dominant inactif est un dominé en puissance. Entre eux, pas d’organisation rigide ni d’idéologie commune. Plutôt la constitution d’une zone protégée aux contours brumeux que réunit ce triple acte de foi : se reconnaître, se préserver et prospérer.
- DR : La classe des dominants est composée de gens fortunés de toutes nationalités, des héritiers, des vendeurs d’armes, d’avions, de drogue ou de pétrole, des banquiers. Les dominants sont d’abord de très discrets trafiquants d’influence.
- DR : La nomination de Mario Draghi à la tête de la BCE est une arnaque de plus. Il était à la tête de Goldman Sachs Europe et donc en partie responsable de la galère des subprimes. JC Trichet lui était en tête de pont sur le scandale du Crédit Lyonnais. Une caste. Casta, en portugais. La race.
- GC : De nos jours lorsqu’un homme ouvre la portière d’une voiture à une femme, c’est que soit l’auto est neuve, soit que la femme est neuve… ouaf ouaf !

* NB : les 3 DR de l fin sont les initiales de Denis Robert, le journaliste qui s’est si bien battu contre Clearstream et a fini par gagné ses procès. En matière de banque et de trafic d’influence, il est  bien placé pour en parler.

Dessin © dominique cozette

Categories: Fessebouqueries

Ma nuit avec la star

24/06/2011 un commentaire

Ma lentille !

C’est une star énorme. Quand je dis énorme, je ne parle pas de son physique ! Comme la plupart des hommes formatés par leur époque qui est celle d’aujourd’hui, je préfère les minces, les maigres, les longues tiges mais avec quelques rondeurs, même artificielles, bien placées, car c’est elles qui ont de la valeur de nos jours donc qui font bander les hommes comme moi, superficiels, un peu nases et d’une virilité assez douteuse. Cette dernière  étant dûe à la pétrochimie qui déverse sur la planète des tonnes d’oestrogènes et augure d’une mutation  qui donnera des seins aux mecs dans quelques décennies. Veinards ! Ils pourront enfin tripoter des nichons à longueur de journée sans être obligés d’acheter des fleurs ou d’inviter chez Lipp.
Donc star énorme quant à sa célébrité planétaire. Vous la connaissez tous mais pas question de livrer son nom. Non, non, je suis une tombe. Bref, à l’issue d’un shooting, elle m’a branché sans vergogne, me demandant de la raccompagner dans son domicile parisien, dans sa voiture avec chauffeur. J’exécutai de bonne grâce, étant venu dans cet espoir. Elle me fit monter puis, dans son intimité très kitsch, me prépara quelques babioles dans son « galet », c’est ainsi qu’elle appelle son bloc-cuisine au milieu de son loft. Mais avant, elle me demanda de faire le clap de début puis le clap de fin. J’ai besoin de ça pour me mettre dans l’ambiance, s’excusa t-elle. Je suis tellement trop actrice !
Nous bûmes en picorant des petites choses sucrées-salées de toutes les couleurs. Puis elle m’invita à faire un autre clap de début. Elle ajouta : vous ferez le clap de fin lorsque je serai nue.
Ce corps que j’avais vu sous toutes les coutures — c’est le cas de le dire — emballa vite mes sens mais j’eus la politesse de me contenir durant ce show très privé. Ce fut très gracieux, elle était très pro. Elle m’entraîna dans sa chambre ronde et sur son lit rond.
Avant même que je la touche, elle clapa et dit, d’une voix affirmée : moteur.
Je vous jure que ça fait bizarre. Je m’attendis à voir une équipe technique sortir des murs pour filmer nos ébats, cela me fis débander, légèrement, mais visiblement. Gentiment, elle dit : On la refait. Clap. Moteur ! Ça tourne. Ajouta t-elle. Cela ne contribua pas à me remettre en forme. Popaul se recroquevilla un peu plus. Alors, elle cria : Maquilleuse ! Et avant que je ne réalise, elle me prit en bouche et s’activa habilement à me rendre présentable. Elle me lâche et me redit : On la refait.
Clap, moteur, ça tourne. Silence sur le plateau !!! Hurla t-elle.
Je ne suis pas de bois — d’habitude, on dit ça pour le contraire —  je veux juste signifier que le bois dont on fait les flûtes s’étant à nouveau ramolli, elle rappela la maquilleuse pour arranger tout ça. Je lui suggérai, pour la nouvelle prise, d’être un peu plus sobre si elle voulait que la scène soit réussie.
Clap, moteur, ça tourne. Je me mis sur elle, banalement, et, au moment où je la pénétrai, elle cria :  Coupez ! On l’a !
Aïe. Ça fait mal. Très mal. Couper une érection, franchement, on ne me l’avait jamais fait. Pourtant, on m’en a fait !  La semaine d’avant, c’est la splendide brune qui me fit chercher sa lentille tombée sous le lit puis, au bout de cinq minutes, me montra les photos qu’elle avait prises de mes fesses pour sa « collec ». Elle ne baisait pas avec les inconnus.
Pour en revenir à notre histoire, je fus vertement  éjectée de son corps. Elle sauta du lit, me dit bravo, les essais sont concluants, on vous contactera, merci.
Je me rhabillai, la mine (pour être poli)  déconfite. Elle était déjà au téléphone lorsque je pénétrai dans le salon. Elle me regarda partir d’un air neutre.
Je fus mitraillé par un trio de paparazzi pré-retraités en sortant de l’immeuble. L’un d’eux ricana en mimant une paire de ciseaux. Je fis semblant de ne pas comprendre mais je vais vous dire, messieurs : arrêtez de fantasmer devant les actrices internationales, elles sont toutes timbrées.

Texte et dessin © dominique cozette

Categories: fictions

Les 3 Jeanne à Avignon, nouveau spectacle délicatement ouvragé par votre serviteuse…

20/06/2011 Comments off

 

LES 3 JEANNE.
Indignées, remontées, pathétiques, vénères, hilarantes, irrésistibles …et toujours là !

Du 8 au 31 juillet 2011, à 20.30 tous les jours
Au théâtre des Amants 1, place du Grand Paradis. 84 000 AVIGNON. 04 90 86 10 68

Pour ce spectacle inédit, les 3 Jeanne devenues 2 continuent à faire leurs choux gras de la société actuelle, entre pratiques hilarantes de nos politiciens décomplexés, ravages de la chirurgie inesthétique, mœurs sauvages de jeunes à la virilité perdue ou à la féminité exubérante, mal-être de retraités rebelles ou triomphalisme de seniors lubriques, irrésistible explosion de la bulle féministe, vision tragi-comique d’une planète saccagée… bref, les Jeanne passent à la moulinette tout ce qui prête à rire et qui donne à penser.

Avec ELIANE BOERI : Jeanne historique de l’aventure, la fondatrice des 3 Jeanne en 76, la seule toujours en piste. Les Jeanne ont été trois, deux, quatre, et jamais les mêmes. Aujourd’hui, Eliane reste une Jeanne toujours sur la brèche. Et ANNIE STONE : Chanteuse populaire dès les années 70, elle a vécu de nombreuses aventures musicales ou théâtrales et participa récemment à la triomphale tournée Age Tendre et Tête de Bois. Elle intègre le clan des Jeanne dans les années 2000.

Une pièce caustico-sarcastique, voire dérisio-humoristique de DOMINIQUE COZETTE, mise en scène par la talentueuse NOELLE BARTHELEMY, petite Jeanne devenue grande.

Si vous appréciez mon blog, si vous aimez rire de tout avec n’importe qui sauf-certains-suivez-mon-regard, vous ne devriez pas être déçu(e) par ce spectacle dont la drôlerie et l’irrévérence m’ont secouée de spasmes tellement j’adore écrire pour les 3 Jeanne qui sont à la femme moderne voire contemporaine ce que le Mont Saint-Michel à marée basse est au tourisme franco-normand, et le col abrupt de l’utérus de la parturiente à l’innocent nourrisson imminemment déplacenté, je veux dire, et je le dis :  un passage obligé.

A bientôt donc dans ce ravissant petit théâtre au coeur de la ville qui recèle tant de merveilles à voir, à boire et à manger before ou after, c’est vous qui voyez selon la propension de votre vie intestine à réclamer bruyamment son brouet, mais comme on dit à bon escient, si tu entends chanter les boyaux de ton voisin pendant la représentation c’est qu’il s’agit vraisemblablement de son mobile qu’il a oublié d’éteindre tout ému qu’il était de se trouver face à ces icônes telluriques que sont Eliane Boéri et Annie Stone dans un texte aussi solidement ficelé que le lien de Ben Laden arrimé au bloc de béton jeté avec lui dans la mer qu’on voit danser du pont d’Avignon.
Les 3 Jeanne : le site

Texte © dominique cozette

 

 

Categories: kultur

Fessebouqueries #48

18/06/2011 un commentaire

Actu un peu molle bien que le fond reste dur. Disons, pas trop inspirante. Alors on parle de choses plus ordinaires, plus personnelles…
- CR : Cet été , c’est exams pour tout le monde !!! d’abord repassons notre BAC (barbecue,apero,cuite) ……et apres repassons le BTS (bronzage,transat,sieste)…..
- FC : Les années sans amour demeurent elles perdues ?
- GG : Mariage dans quinze jours et toujours pas le mien.
- CG : Je ne change pas les gens.
Je les quitte.
- DB : Ah ah aha ha ha ah ah !!!!
Enfin un peu de sérieux dans cette campagne… 
Sacré Chirac comment occuper ses journées à emmerder ses meilleurs ennemis !
- TP a porté plainte contre son robinet pour tentative de fuite.
- DG : J’ai un souci depuis quelques temps avec mes pieds, lorsque mon pied droit fait un pas, le gauche s’empresse de le dépasser, ce qui met le droit en colère, donc lui aussi s’engage dans un dépassement du pied gauche et moi dans cette histoire, je marche…
- AR : petit moment de bliss urbain dans le métro : derrière moi, des Américains entre amis ; devant, des japonaises mère et fille ; en face, un juif orthodoxe endormi ; à côté, une fille qui écoute un i-pod et dont les écouteurs ne fuient pas le moins du monde :-)
- CS : [Pigeon Story]Deux gros pigeons envahissent mon balcon, je ne sais que faire, ils ont la faconde d’hommes politiques en campagne et se sont installés dans un buis qu’ils remplissent de brindilles sans même en avoir demandé l’autorisation(2012?)
- PHC : Carrefour ne paie pas l’intégralité du Smic à ses salariés, considérant les 20 min. de pause comme un avantage en nature.
Je me demande si je ne vais pas faire une « pause » pour mes achats chez Carrefour
- HLV : Quand on annonce que ton futur bébé est un garçon, tu commences à chercher amoureusement un prénom, un truc viril et joli à la fois, ça dure des semaines, des mois. Tout ça pour que 14 ans après la chair de ta chair se pointe fièrement avec le nouveau maillot de son équipe où il a fait inscrire en place de son nom « Simpson »…
- TB Déjeune avec la faune du Flore
- PADG Dit : A mon avis le Vatican , en superficie , ça va chercher a peu près dans les 15 kilomètres curés.
- EL : Message aux supporters racistes et fachos du PSG: Vous appartenez au Qatar. Oui, mes petit fachos votre club appartient à des arabes. Bisous.
- AO : « Envie de passer un bon été ? Vacances, bénévolat, handicap, rencontres, viols de grand-mères, fous rires, émotions, voyage… Deviens accompagnateur bénévole AFP ! »
- GG : Enlève vite ce sourire de ton visage Gamain, tu arrives à une soirée de publicitaires.
- TB : Y a-t-il une façon plus désagréable de terminer sa soirée que de rester bloquée dans l’ascenseur à 1 heure du matin ?
Réponse : rester bloquée dans l’ascenseur à 1 heure du matin… avec un mari claustrophobe !
- GL : Derniers mots ajoutés au Larousse : taser : Instrument utilisé afin de mieux faire passer le courant entre la police et la jeunesse
- HAD : Presse en délire !!!!Nadal peut encore sauver Lagarde…..je comprends mieux pourquoi il a a gagné Roland Garros…il a le bras long…ah ??c’est le pas le même ??
Madame Lagarde a sauvé Tapie de la faillite…elle sauvera bien les Grecs !!!!!
- MC : Décidément, il sent Zorba le grec.
- PG : J’ai décidé que dans la nouvelle déco de mon appart’ il n’y aurait plus de tapis rien que pour faire chier les voisins du dessous et ma femme de ménage qui a marabouté la poussière… c’est àdire qu’elle ne bouge pas mais ça va chier !!!! sinon je prends une ukrainienne élevée dans les camps de Staline…. au moins je pourrai me servir de mon knout qui s’emmerde depuis des années…
- JPT : Un jour, nous retournerons tous à la poussière, mais certains se démerderont pour être de la plus belle poussière que les autres !
- EL : Un petit hommage a tous les chinois qui ne peuvent pas rire et voir en même temps.
- JPT : Les passagers du vol AF 447 Rio-Paris sont attendus aujourd’hui dans la capitale, avec plus de deux ans de retard. J’ai calculé, ça fait 8,3 millions de miles statuts par personne !
- Louise Martin : Oui oui (des noms de copines) (faudra qu’on te raconte) j’ai adooooré ma soirée d’anniversaire digne d’un grand n’importe quoi et même si vous avez voulu me vendre à un mec complètement stone dans la rue contre un cailloux (je vous en veux un peu quand même) qui a fini par nous montrer sa b***
- SG : J’entends encore la suffisante Anne Lauvergeon, élevée sur les genoux de Tonton déclarer au sujet de sa future quasi acquise re-nomination :  »Attention, ce n’est pas un job de receveur des Postes ! ». Ben là cocotte, tu vas coller des timbres pour envoyer des candidatures…
- CW : qu’est ce qu’on s’emmerde en 2011 ! personne pour nous remuer la sous-ventrière ! Raymond Devos… Desproges… Coluche…. Jean Edern… Jean Yanne… Georges Marchais… (à compléter)

Dessin © dominique cozette

 

Categories: Fessebouqueries

Que font les rennes après noël ?

14/06/2011 Comments off

Prix du livre France Inter, c’est un drôle de bouquin tramé par une drôle d’auteure, Olivia Rosenthal, qui aime se documenter pour raconter ses fictions. Pour ce livre, dont le titre le rend plus léger qu’il n’est, elle voulait d’abord parler des animaux, car tout le monde aime les animaux. Puis, en structurant son récit, elle a compris qu’elle devait aller là où sont traités les animaux : labos, boucheries, élevages en batterie ou non, abattoirs. Donc il s’agit aussi de l’interaction entre l’homme et l’animal en même temps que de la similitude  entre élevage et éducation. Le récit principal est celui d’une enfant qui rêve d’un animal vivant à la maison mais qu’elle n’aura jamais. Ou alors un animal dont elle ne rêve pas, un canari, échappant au pire : le poisson. On pense qu’elle voulait un mammifère. Puis cette enfant grandit et renonce à des tas de choses, face à ses parents qui ne la comprennent pas, pas plus que le reste de la société, les étudiants, son mari, ses collègues, qui l’obligeront à composer avec ces données pour pouvoir s’en sortir. Comme les animaux de laboratoire ou d’élevage qui peuvent trouver quelque part un certain confort à vivre ce qu’on leur inflige, car, si l’on en croit l’auteure, leur pauvre vie s’y déroule dans les meilleures conditions possible concernant leur bien-être.
Ce livre passionnant est plus compliqué à expliquer qu’à lire car il se compose de courts paragraphes alternant sur les lois éthiques, les aménagements, l’imprégnation, la dépendance etc, dans un style très clinique. Il fait aussi référence à quelques films fondateurs pour l’héroïne tels King-Kong, Rosemary’baby et surtout la féline de Tourneur où elle attend la métamorphose de la femme en animal dangereux, ou libre, comme elle-même attend la sienne.
Pour en savoir plus sur sa démarche, lisez son interview ici.

Edition Verticales 2010.

Texte © dominique cozette

Categories: bouquins

La fiente des politicards…

13/06/2011 Comments off

Trouvez-vous normal que Luc Ferry ait été grassement payé (4499 € mensuels, dois-je vous le rappeler)  pour des cours de philo qu’il n’a pas donnés ? Il paraît qu’il ne s’est pas tourné les pouces pour autant, déclare je ne sais plus quelle conne qui commence par un pet et termine comme une fesse.  Alors, si c’est normal, pourquoi est-ce que Matignon va assurer le remboursement de ses émoluments à Paris VII ? Qui peut me le dire ?
Mais ce n’est pas ce qui me chiffonne le plus. Ce qui me chiffonne bien plus, c’est que le fric que Matignon va reverser, c’est notre fric, principalement composé de nos impôts divers dont la  TVA dont je m’acquitte à chaque achat. Vous trouvez ça normal qu’un philosophe aussi nase — c’est l’image qu’il me renvoie — n’ait pas été sommé de rendre cet argent et que c’est moi (et toi, lecteur) qui soit chargée de cette dette ?
Le plus pénible encore —  vous allez me dire : arrête de t’énerver pour ça mais non, je ne m’énerve pas, je m’indigne — donc le plus pénible, c’est le sourire narquois que ce type affiche lorsqu’une caméra tourne autour de sa tête à claques comme une mouche à merde autour d’un tron, je veux dire d’un étron. Je devrais être habituée à ce genre de sourire, notez, c’est le sourire de « com », celui que l’on conseille à tous ceux qui devraient avoir honte : DSK, sa femme, Woerth, sa femme, MAM, sa femme, heu…et tous les autres qui, sommés de répondre de quelque action peu reluisante au niveau de la loi ou de la moralité, exhibent ce fameux rictus dont la signification est clairement, et au choix
- cause toujours tu m’intéresses
- j’vais m’gêner
- je t’emmerde
- casse-toi pauv’con
- j’en ai rien à foutre
- mon père est plus fort que le tien
et tant d’autres gracieusetés signifiant qu’ils  sont tellement au-dessus de nous « que rien de nous ne pourra monter aussi qu’eux et le peu qui viendra d’eux à nous c’est leur fiente… »* en d’autres termes, ils nous shiatsu. Ils passent du statut d’humiliés à celui d’humiliant, pour ne pas dire du milieu tant est grossière leur appartenance à l’élite mafieuse du pouvoir contemporain. Beurk, ça pue grave, non ?
Dieu sait (mais il n’existe pas, ha ha ha) comme je méprise ce prurit annal, je veux dire puritanisme anglo-saxon qui oblige les plus puissants à s’excuser publiquement d’avoir menti, publié une photo en érection, batifolé (DSK y avait été contraint, il faisait moins le malin !), mais je commence à penser que finalement, même si ça n’empêche rien, au moins ça ne nous donne pas l’impression que ces personnes se foutent en plus de notre gueule !

* D’après un poème de Richepin mis en musique par Brassens sous le nom de « les oiseaux de passage »  qui glorifie, en fait, ces téméraires qui vont si loin, si loin, vers les paradis [fiscaux], alors que la piétaille bourgeoise se contente de si peu, de ce qu’elle a. Damned !

Texte et peinture © dominique cozette

Categories: politic

Fessebouqueries #47

11/06/2011 Comments off
- CW

Grosse semaine pour les légumes, les grosses légumes mais aussi les contaminés. Ce sont souvent les mêmes, d’ailleurs…

CW : « oh Monsieur, c’est un très joli cadeau que vous faites à votre mère ! », lui « heu, ce n’est pas ma mère, c’est ma femme », elle (en souriant) « nous avons l’habitude », moi (confuse et me frappant la tête mentalement) « je suis la reine des bourdasses »
- CG : J’en ai marre de vos jolis petits culs. Je veux des femmes qui aient l’âge d’être des femmes, je veux des types avec du gras au ventre jevuexjeveuxjeveux des modèles humains.
- CW : Peut-on vivre (et travailler) aujourd’hui sans « smartphone » et compte « twitter » ? Réponse = OUUUUUUUUUUUUUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!
- MT rappelle en passant qu’on n’a jamais eu à s’inquiéter du St. Nectaire ou de la terrine de campagne. Je survivrai donc à tous ces bouffeurs de crudités grâce à mon régime alimentaire sans faille.
- JED : France 2 qui veut nous faire pleurer avec Anne Sinclair et DSK (complément d’enquête) , j’ai les yeux baignés de larmes !!! Du bon journaliste servile envers les puissants à la française ! Une tradition hexagonale !
- VO a entendu dans son magasin familial : « Sois poli, bâtard. ». Pauvre gosse :(
- SG : « Pour dire les choses aimablement, j’espère que nous saurons offrir à Monsieur Sarkozy un congé parental en 2012. » Elisabeth Guigou, je t’aime.
- SG : Bonne nuit les baisables, les inbaisables, les timides, les bavardes, les chiantes, les sympas, il faut vraiment que j’aille dormir maintenant.
- AB : Quand j’ai acheté des concombres aujourd’hui chez Franprix, la caissière m’a regardé avec les yeux embués d’une femme de kamikaze japonais juste avant le décollage ultime.
- HAD : Première journée d’oral…. Étudiants propres sur eux….!!!!!!
- JPCM : 48h de séminaire avec l’élite de l’audiovisuel, j’ai peur pour mon foie.
- HAD : Les oraux ça fatigue !!!!!!je file au lit….un conseil à mes étudiantes …ne vous maquillez pas comme des bagnoles volées et aux étudiantspas de costards de VRP…..je repasserai par les souterrains(perruque et lunettes noires!!!mdr!!)
- HAD : Je viens de visionner la bande annonce de Limitless,et me suis rendu compte avec stupeur que De Niro avait des faux airs à DSK…….emmerdant ça!!!surtout pour Bob ….fais gaffe aux affiches….déjà rien qu’avec le titre du film!!!!
- CS : [STO]Propose que les bénéficiaires de défiscalisation supérieures au montant du RSA sans emplois effectuent des petits boulots dans les mairies et les collectivités locales
- LO : Ce Jean Francois Copé, quel connard!… en proposant le RSA remunéré que contre des travaux (mal) payés, il invente un nouveau concept d’esclavage « raisonné ». C’est très « 21eme » siècle, très moderne. J’attends impatiemment que ce insupportable crétin aille balader sa gueule de premier de la classe dans une autre dimension!
- SB :  c’est quand même estraordinaire qu’il n’y ai pas de boulots ‘avec salaires’ pour les chomeurs , mais par contre on va leur en trouver à faire mais gratos !!! c fou non ??
- JFD : Je lui ai tellement bien fait la cour, qu’elle m’a demandé de lui faire le jardin….
- CA : J’ai bien réfléchi à l’histoire du RSA et des chômeurs qui se prélassent dans leur canapé, et j’ai eu une idée ! Je suggère que désormais plus aucun canapé ne soit vendu à une personne inscrite à Pole emploi. Comme ça tous les chômeurs seront obligés de bouger leur cul ! Je demande à l’Assemblée de voter une loi dans ce sens !
- TP : Après les concombres, les tomates, le soja… le radis se radine ! J’en ai gros sur le poireau ! Tout cela commence à me courir sur le haricot.
Je vais aller me taper un navet au cinéma.
- CS : Me propose de remplacer Luc Ferry afin de donner mes 169 heures annuelles de cours de philo et recevoir les 4500€/mois.
- TL : Faire bosser les allocataires du RSA pendant que Ferry a pas bosser une année entière a 4500 euros le mois. Monsieur Ferry vous êtes une cellule cancéreuse tous comme la plupart des titulaires de la fonction publique.
JPT : En vieillissant, je trouve que je ressemble de plus en plus à ma mère : c’était bien la peine de la faire mourir de chagrin ! (JPT est un  homme)
- DT : Pour se refaire une « virginité »,
DSK a décidé de faire modifier son état-civil…
Désormais, il faudra l’ appeler…: Dominique J’trousse Qu’Anne !!!
- PG : Se souvient, et ne sait pas pourquoi,d’une phrase de son grand’père: » Si tu ne fais pas un gros caca le matin, tu passeras une journée de merde » Frappé au coin du bon sens Non ?
- PG : DSK est peut-être un queutard pathétique, Ferry un immonde cafard impuissant, Lagardère Jr n’est qu’ un pov’ mec qui ne peut montrer dans son papier cul qu’une pute à 3000€ la nuit !!!! Bravo. P’tit Mec !!!
- HPE : moins de morts sur les routes en mai. comme quoi les jours fériés le WE ça à du bon pour les statistiques…
- OVH : Qu’est-ce qu’on gagne à se ronger les ongles après s’être lavé les mains? Hein? On bouffe du savon, voilà ce qu’il y a.
- JPT : Quand je pense que mon amie la tomate et mon copain le concombre ont été accusés à tort alors que c’était ce petit enculé de soja… J’espère au moins qu’il a un bon avocat !
- CD : Luc Ferry peut témoigner (dixit) de la  » valeur » de son travail, de sa mission. Vu la hauteur de ces témoignages, me voilà rassurée : nos impôts sont bien employés.

Dessin © dominique cozette

Categories: Fessebouqueries

L’année 62 racontée à mes blecteurs*

10/06/2011 Comments off

En 62, de Gaulle préside et  l’année démarre en fanfare avec divers plastiquages et attentats de l’OAS. L’Algérie dit oui à l’indépendance, la France aussi lors d’un referendum. Suivront les accords d’Evian.  900 000 pieds-noirs et 90 000 harkis entrent en France.  De Gaulle ressortira indemne de l’attentat du Petit-Clamart. La DS sera légèrement trouée. Un drame aura lieu au métro Charonne où les flics tabassent à tour de bras les manifestants pour la paix en Algérie. Bilan : 8 morts, des centaines de blessés. Ça rigolait pas de ce temps-là, faut pas croire !
La crise de Cuba démarre par la découverte de missiles soviétiques dirigés sur les E.U. Khrouchtchev démonte, Kennedy n’envahit pas : on échappe à World War III.
La PAC ou politique agricole commune se lance dans ses premiers accords. Suivis d’innombrables désaccords.
Marilyn se fait coudre à même la peau une somptueuse robe pour chanter « happy birthday mister President » à Kennedy. Elle en découdra avec lui et le frangin et sera suicidée quelques mois plus tard.
James Meredith, après une émeute sanglante, est le premier étudiant Noir à s’inscrire à une université pour Blancs. Il ne s’y rend pas sans une escorte musclée. Joseph Licklider, docteur en psycho, présente l’ordinateur comme un outil de communication et de partage des données, et oeuvre pour convaincre de l’utilité des réseaux informatiques. Spiderman tisse sa première toile dans le mag « amazing fantasy », tandis que Mesrine connaît son premier cachot  et  la Joconde son premier cachalot alors qu’elle se rend à New-York à bord du France.
Chez Renault, les amis, on a droit à la quatrième semaine de congés payés. Au grand dam des nantis qui voient d’un sale oeil les prolos envahir leurs plages.
Les Rolling Stones et leur chanteur frêle à grande bouche font leur entrée sur la scène européenne. John Glenn préfère  l’espace.
La jeunesse est en pleine effervescence car ça y est vraiment, ça déboule de partout : Dany Boy qui s’encapuchonne avec ses Pénitents, Cloclo  qui devient chouchou de SLC avec Belles belles belles, les Spotnicks qui jouent de la guitare le plus vite du monde,  Billy Bridge qui nous apprend à danser le Madison et d’autres le slop, le hully-gully, le locomotion, le mashed-potatoes etc. Long Chris  est loin de se douter que sa fille  Adeline — qui est loin d’être née  — fera de son pote Johnny son gendre. les Pinguoins, les Fantômes, les Cyclones (dont Dutronc) feront un p’tit tour et ciao. Les Chats font sécession car Dick veut faire son trou seul. Mais surtout, SLC, le magazine, débarque et fait un malheur !
Au cinoche, on jouit du Jour le Plus Long, Jeanne Moreau se tape Jules et Jim, les Chaussettes, avec Poiret, Serrault et Dany Saval explosent dans Comment réussir en amour de Boisrond. Beaucoup d’autres nanards n’ont pas survécu.
Barbarella n’est encore qu’une créature de papier roulée sous l’aisselle de JC Forest.  Nicolas et Primprenelle envoient les petits au dodo. Et sans discuter !
Et les Beatles, alors ? Eh oui, ça y est ! Love me do casse la baraque, et on part dans un truc de ouf avec ces quatre petits gars.
Dorénavant, la mode est faite pour les jeunes : boots, blousons amerlocks, pattes d’eph, pantalons taille basse et cuir.
Cette année là naissent Marie Trintignant, Tom Cruise, Axel Rose, Jodie Foster, Liane Foly et… Marc Lavoine. Outre Marilyn, s’envolent Faulker, Georges Bataille, Karen Blixen et Yves Klein.
Sur le transistor, on écoute toujours Montand, Bécaud et Brel, mais arrivent Leny Escudero, Lucky Blondo et Petula. Les Anglo-Saxons nous balancent Little Eva, the Four Seasons; B. Bumble and the Stingers. Entre autres bien sûr.
Quant à moi, je  suis folle amoureuse du beau Captain Troy, alias Gardner Mac Kay, une série-télé qui rend les filles dingues. Et leurs mères aussi.

l’année 61 ici

* = lecteurs de blog.

texte © dominique cozette (sources diverses). image dr … à suivre
(Vous pouvez voir les années précédentes à partir de l’année 55 dans la catégorie « du vrai »)

Categories: du vrai

Fessebouqueries #46

04/06/2011 Comments off

Semaine très enconcombrée ou entronbée ou enrumorée… Pendant les affaires, la politique continue
- OVH : Il arrive que dans son horreur de l’affrontement ou par pudeur, allez savoir, mon bien-aimé mari susurre à l’oreille de son chien: « Et si tu allais faire la vaisselle? ». Je comprends alors qu’on manque de casseroles et de poêles et qu’il est temps pour moi d’enfiler mon tablier et mes gants de cahoutchouc. Ah! Quel bonheur de vivre heureux en ménage!
- HAD : Affaires d’agressions sexuelles présumées UMP vs PS 1 partout!!!!maintenant on passe à un autre sujet!!!!!!!!
- OVH : La dernière fois que j’ai eu un concombre dans ma vie, il a refusé de mettre un préservatifs, Oh! le con!
- Annabel L est lassée que le correcteur orthographique du I Phone 4 lui propose systématiquement de remplacer « Annabel » par « Anal » dans ses textos.
OVH: Quittant son poste de ministre, Georges Tron est contraint de changer de branche.
- CW : euh, je ne parlais pas des concombres et autres cornichons là, que tout soit clair… j’évoquais le sort des fifilles qui en ont « un peu jusque là » qu’on les tripote impunément, sous prétexte que ce sont de jolies plantes et que les jardiniers ont des fourmis dans la main…
- DT : Question : Agamemnon avait-il un homonyme ?
- OVH : Tron accusé, il est obligé de sortir du bois.
- GC: « Vous êtes bien décorée ce matin… » 
Un homme à une femme… ce matin, faisant mine de la complimenter.
- HLV : Grincheux a curiuesement disparu des media depuis quelque temps. Ça m’inquiète un peu, c’est toujours quand les mômes sont silencieux qu’ils sont en train de faire la plus grosse connerie.
- AO : « _ Ta mère, elle est grosse.
_ Ouais, mais au moins la mienne, elle est toujours vivante ».
- JPT : Harcèlement sexuel, attouchements honteux, fellations contraintes : les langues se délient…
- HAD : puis je savoir pourquoi ils imitent l’orgasme à chaque coup de tennis à Laurent Gavroche..?????.je dis pas les nanas qui couinent comme des chauves souris c’est pire!!!!
- TP : Journalistes presse, TV, etc, animateurs, animatrices, plus personne ne connaît le présent du subjonctif !!!!! La dernière entendue ce matin ( mais il y en a tellement !…) : « J’suis pas sûr que je me suis lavé les dents !!!!! »
Au secours ! Vous pouvez faire quelque chose ?
- JPCM : Pas de catastrophe, pas de terroriste occis, pas de présidentiable mis en examen dans une affaire de mœurs, cette semaine est d’un ennui…
- HLV : DSK, Tron; un coup à gauche, un coup à droite. C’est le Rolland Garros du cul en politique.
- JPT : Accusations de harcèlement sexuel : Georges Tron est prêt à se battre pied à pied.
- JPT : Quand je pense à toutes ces réflexions marrantes que j’aurais pu publier sur le concombre espagnol si je n’avais pas en moi cette exigence de me montrer digne de l’esprit français…
- TP : L’actualité semble très encombrée.
- HAD : «Donne un cheval à celui qui dit la vérité, car il en aura besoin pour s’enfuir» proverbe arabe mais j’en connais un qui risque en effet de passer de l’UMP au PMU pour faire galoper la rumeur……
- AR : j’adore le Nouvel Obs : ils titrent « la France des machos » = c’est pas nous c’est eux / vous … et qu’est ce qu’ils mettent en couve ??? une belle pépée à lolos avec une bretelle qui tombe ! ben, comment tu crois qu’on vend du papier ???
- DP : Bonne nouvelle! Europe 1 rajeunit sa grille et innove à donf: Michel Drucker va faire « Le fou du roi », tous les jours, à 11h, à la rentrée! Trop fort, cet Olivennes….Et Morandini, alors?!
- PE : Effet combiné de la bactérie tueuse et du harcèlement sexuel : qui connait une autre méthode pour bien choisir un melon, que de lui sentir le cul ou lui tâter la queue?
- VO : J’ai jamais eu aussi peu envie de faire plaisir…alors pourquoi je le fais ? C’était tout le « drame » de ma vie… jusqu’à présent. ><
- CT : Je ne perds pas mes cheveux, je les égare. C’est différent et ça valait le coup d’être dit.
- JPT : Voir un ministre bourrer son maroquin avant de partir en week-end, quel mal y a-t-il à cela ?

Dessin © dominique cozette

Categories: Fessebouqueries