Accueil > politic > Le bouclier fisc-sale contre les salauds d’pauvres !

Le bouclier fisc-sale contre les salauds d’pauvres !

27/09/2010

- Dis papa, toi aussi tu as un bouclier ?
- Un bouclier fiscal, oui bonhomme. C’est contre les pauvres. Tu sais comment ils sont avides, cupides, comment ils nous agressent pour nous piquer notre fortune…
- Heureusement qu’y a pas de pauvres, ici. j’aime pas les pauvres. Ils sentent la sueur.
- …
- hein papa, ils sentent la sueur ? Pourquoi ils sentent la sueur ?
- C’est parce qu’ils travaillent d’une façon, heu, pas comme nous, si tu veux.
- Comme quoi, alors ?
- Moi, par exemple, je ne prends pas le métro, je ne cours pas, je n’ai pas besoin d’être à l’heure…
- Et ça fait quoi, d’avoir un bouclier fisc-sale ?
- Fiscal, bonhomme. Ça fait que l’Etat m’a donné un chèque de 362 000 euros parce que j’avais payé trop d’impôts. Enfin, trop d’impôts, non, pas vraiment, grâce aux systèmes d’optimisation et autres…
- Combines ?
- Ne dis jamais cela, bonhomme. Ce sont les pauvres qui disent cela. En réalité, ils s’agit de placements totalement légaux, de défiscalisations totalement légales, toutes sortes de choses mises en place par des présidents intelligents et pleins de bon sens pour les gens comme moi, qui font rentrer beaucoup d’argent dans les caisses.
- Tu sais, papa, maman elle m’a dit que tu lui devais deux mois de pension, et que t’étais rien qu’un voleur !
- Ta mère me gave ! Elle a vraiment besoin de ça pour te nourrir ? Avec tout le fric de son nouveau mec !
- Oui mais comme il est américain, il a pas de bouclier, lui. Alors y a tous les salauds d’ pauvres qui lui piquent ses sous. Dis papa, pourquoi on leur donnerait pas des sous aux salauds d’pauvres pour qu’ils arrêtent de nous voler ?
- Mais c’est à EUX de nous donner des sous, bonhomme, c’est à ÇA qu’ils servent les pauvres ! Comment on s’en sortirait sinon ? Ça t’arrive de te servir de ton cerveau ??? Pfffff…

Plus de détails sur les 679 millions d’euros reversés aux riches par l’Etat providence sur Libé, par exemple

Texte et dessin © dominiquecozette

Categories: politic
Les commentaires sont fermés.