Accueil > kultur > Comment faire bobo à ses amis

Comment faire bobo à ses amis

22/07/2010

« Elle ne s’est mariée qu’une fois, avec le père de ses enfants aperçu sur un stade et choisi pour ses mollets sublimes. Ses trois enfants sont beaux et talentueux. Une fille cadette cuisinière qui fit ses classes chez Troisgros. Un fils aîné ingénieur qui construit des routes au Chili, en Argentine et en Australie. Et un second fils directeur artistique d’une agence de publicité à Cape Town. Une célibataire et deux mariés. Tous les trois ont des enfants qu’elle adore.
Institutrice, laïque, militante de l’éducation populaire, des droits de l’homme et de l’enfant, directrice d’école, dans les années 80, elle vit des années fortes et courageuses en quête d’indépendance pendant son long séjour malgache. Puis, prétextant une visite familiale urgente, elle invente un retour provisoire en France, fait rapatrier la marmaille et quitte ainsi son mari, pas assez bon père ni époux à son goût.
Elle n’est pas femme à se remarier même si aujourd’hui, à 66 ans, elle partage délicieusement sa vie avec un beau Gérard, urbaniste décontracté, bon compagnon car moins bavard et volubile que sa moitié volcanique. »

Vous pourriez croire que j’ai inventé ce portrait. Hé bien non, c’est Christophe Girard, adjoint au Maire de Paris (PS) chargé de la culture, qui a fait ce portrait d’une de ses amis dans un vieux Libé (25/08/09). Un ami ?

Il y a des façons de présenter ses amis qui ne donnent pas envie de les connaître. C’en est une. Christophe Girard dont la plume semble alerte, tisse un portrait tellement boboïsant de cette femme par ailleurs généreuse, que tout le dévouement dont elle fait preuve et qui constitue l’argument principal de l’article, disparaît au profit de deux ou trois clichés rédhibitoires et autres vannes plumitives…Terrible, ces amis empressés de voir leur nom au fronton d’un article !

PS d’aujourd’hui : Cet article traîne dans mes brouillons depuis des mois et des mois et des mois et des mois pour le cas où. Le cas où, hélas, c’est aujourd’hui. j’ai failli le virer dans la corbeille mais je n’ai rien en stock, c’est l’été après tout et si ça ne vous plaît pas (comme dirait un de mes amis blogueur), allez voir d’anciens billets, il y a en a de bien meilleurs. Et ne me dites pas que vous avez tout lu ! Et si vous n’êtes pas sur  facebook, dommage, car on s’en poste de bien bonnes plusieurs fois par jour !

Dessin qui n’a rien à voir avec la dame dont on parle © dominiquecozette

Categories: kultur
Les commentaires sont fermés.