Accueil > caustic > Lettre ouverte à Dieu : l’hymen

Lettre ouverte à Dieu : l’hymen

18/07/2010

Cher Dieu,
au départ, je voulais t’écrire une terrible lettre de mécontentement au sujet de l’hymen, tu sais, cette espèce de membrane que tu nous a collée à l’entrée de la grotte aux plaisir, je veux dire le vagin. Cet hymen dont tu as cru bon de nous affliger au grand profit des hommes — enfin, pas tous —  qui se permettent de nous mettre la honte, voire pire, quand il n’est plus là pour témoigner de la bonne fermeture de notre huis.
Quand on connaît un peu mieux les hommes, on comprend pourquoi ils — enfin, pas tous — sont furieux après nous qu’on ait laissé quelqu’un d’autre entrer en premier. Ils ont une telle fierté de leur érection — enfin, pas tous — et à la fois une telle peur, qu’ils craignent les comparaisons. Ils sont si bêtes qu’ils croient qu’on court après la plus grosse, redoutant que lors de leur première intromission, on éclate de rire en disant : « Bah c’est tout ? Hou la la, je crois que ça va pas le faire ! ». C’est pour ça qu’ils — enfin, pas tous — exigent que l’on soit vierge ! Et nous voilà obligées de ruser pour salir le drap de la belle-doche, non mais, je te jure !
Comme cette histoire me tarabuste depuis un moment, je suis  allée  sur Internet et, surprise-surprise !  j’y ai appris que l’hymen n’est que le résidu de travaux mal finis sur notre site génital. Et que même de nombreux mammifères en ont : lamas, cobayes, taupes, baleines dentées, chimpanzés, éléphants et rats.
Moi qui voulais m’ériger violemment contre ton concept sexiste la Création, je me contenterai de te critiquer sur ce bâclage. Et te prier de remédier à cette affaire  en changeant la mentalité des hommes — enfin, les très cons —, ça arrangerait une énorme partie de l’humanité. Merci d’avance pour elle.
Cordialement.
…et puis pendant que tu y es, arrêter aussi cette histoire de règles.  Il y aurait beaucoup à dire sur plein d’autres choses, j’y reviendrai.

texte et dessin © dominiquecozette

Categories: caustic
  1. olivia van hoegarden
    18/07/2010 à 20:46 | #1

    Dieu est con, s’il ne l’était pas, ça se saurait.

  2. 19/07/2010 à 21:59 | #2

    Tout ça prouve bien que si Dieu existe… , c’est un homme !

Les commentaires sont fermés.