Accueil > politic > Parlons DARD

Parlons DARD

29/03/2010

Un ami Facebook me suggère de devenir fan du DARD de Patrick Sébastien ! Oui, fan du DARD de Patrick Sébastien !!! J’ai cliqué pour voir  la page du truc en question : elle compte plus de 5000 membres  (je n’ai pas vu le sien !!!) et ne mentionne  pas le nom de ce gros farceur qui a déjà trompé sa propre mère en se grimant, puis roulé les médias dans la farine avec un personnage bidon d’écrivain tragique. C’était très bien fait. Et probablement inventeur de plein d’autres choses que j’ignore, ne suivant pas l’actu du talentueux auteur du petit bonhomme en mousse et autres chansons à boire.
Donc le DARD : étant écoeuré par la politique, comme d’aucuns peuvent être gavés par le niveau culturel de certaines émission du PAF, il a créé un grand rassemblement pour réagir. Qu’il a appelé DARD, non pas comme Frédéric qui vole beaucoup plus haut, mais comme « Droit au respect et à la Dignité ». Si vous allez sur www.patricksebastien.fr, le dardeur himself vous en donnera des nouvelles et vous conseillera de vous procurer dare-dare son programme dans les bonnes et mauvaises librairies. Par ici la thune !
Sinon, voici le lien d’un fessebooker qui tente de démonter la supercherie ( cliquez ici ) en s’incrustant sur la page même du DARD.
Je suggère à ceux que ça amuse de créer C.A.P.O.T.E, un contre-DARD dont je vous laisse trouver la signification des initiales.
Comme je le répète souvent, ne voyez rien de perso dans cette critique, je me fiche du DARD de Patrick Sébastien comme de mon premier rototo. N’étant pas son coeur de cible,  j’ai l’avantage de ne pas subir de pression médiatique le concernant.

Texte et dessin © dominiquecozette

Categories: politic
  1. olivia van hoegarden
    30/03/2010 à 08:26 | #1

    Comité ardent pour l’organisation de la télévision écologique? ça le fait non? ça fera plaisir à ma copine Duflot Cantat et à sa petite Térébentine Cantat.
    Je ne suis pas dans la cible non plus, je suis inexistante dans le panorama électoral, je suis une sale étrangère d’Outre Quiévrain.

  2. camillieri
    30/03/2010 à 08:34 | #2

    t’es aussi chouette que stephane guillon !!

Les commentaires sont fermés.