Accueil > fictions > Cuicui, v’la le printemps

Cuicui, v’la le printemps

22/02/2010

J’ai entendu les oiseaux chanter, on croit que c’est gai, tout le monde dit, youpi ! C’est le printemps ! Je peux vous dire que ce n’est pas du tout ça. C’est la moinelle qui braille après le moineau, son amoureux :
- Dis-donc, maintenant que tu m’as bien fécondée, faudrait voir à construire le nid !
- Ouais, OK, je vais t’aider, où est le blème ?
- Bouge ton cul au lieu de regarder la vie des bêtes ! Les branchettes vont pas venir toutes seules dans ton bec !
- Qu’est-ce que t’en sais ! J’ai un bec magique, ma grosse !
- Magique mon cloaque, ouais ! Regarde Pioupiou, là-bas, il en est aux finitions. Il a même pécho un duvet d’autruche, la classe. Pioupioute a plus qu’à poser ses fesses dans la plume. Y ‘en a qui sont vernies !
- Tu vas pas commencer à me faire fienter, non ? Pour qui tu te prends, d’abord, pour la môme Piaf, oscarisée ousque tes ailes te porteront jamais ?
- Tu peux parler, avec ton ADN de sédentaire déplumé ! En attendant, j’ai ma petite fabrique qui travaille et je vais bientôt pondre ! Alors si tu veux pas les appeler omelette, tes petits, t’as vraiment intérêt à t’y mettre !
- C’est bon, arrête de piailler ! Pffff, oh la la ! Ce que c’est chiant l’arrivée du printemps ! Putain !!!

Texte et photo © dominiquecozette

Categories: fictions
  1. olivia van hoegarden
    23/02/2010 à 10:08 | #1

    Toujours une angoisse le chant des oiseaux le matin. ça veut dire la fin de la nuit blanche. ET c’est vrai, il parait qu’ils s’engueulent, j’adore cette idée…

Les commentaires sont fermés.