Accueil > caustic > Calamiteuse coloc

Calamiteuse coloc

26/11/2009

Le problème de vivre en coloc, c’est de partager la vie intime de quelqu’un dont on n’a pas choisi d’apprécier cette partie-là de son existence. Donc ce jeune homme a été recruté après le départ de Zazie qui a gagné la carte verte, je veux dire the Green Card au grand loto US et qui s’est dit qu’elle allait ouvrir une boutique de produits so french style bérêts, slips Eminence et marcels, charentaises, Traction, 2 CV, DS en modèles réduits… Ce jeune homme s’appelle Navé, ne me demandez pas pourquoi, et chaque matin, son état de santé nécessite des exercices spéciaux appelés JMADLAGEM (je m’agite devant la glace en musique). Ça ne prononce j’m'a d’la gem (y a pas de plaisir, ajoute t-on). Sinon je crève, ajoute t-il. Comme la seule glace est séparée de la salle de bain par ces carreaux de verre et que c’est pile poil à l’heure où je me douche, vers 14 heures, voilà ce que vois en me savonnant, me rasant, m’épilant le torse, effectuant mes pompes. Ce que j’entends  va de King Crimson à Meatloaf en passant par des tas de trucs de ce style des middle-seventies. Pas trop désagréable non plus, ça me rappelle l’époque où je me masturbais devant les photos de Patrick Dewaere et de Kojak. Juste avant mon époque hétéro. Lui ne me fait pas bander du tout, il est trop fade et il bouge mal. Il faudrait que j’aie le courage de le lui annoncer mais je ne voudrais pas le vexer. Plus le temps passe, ça fait quand même six mois que ça dure, plus je le conforte dans l’idée que quelque chose est en train de grandir entre nous. Ce en quoi il n’a pas tord, sauf que ce n’est pas une idylle ou de l’excitation, c’est juste de la lassitude. Comme je suis lâche, je cherche une autre colocation et je partirai d’un coup, un soir, sans rien lui dire. Vous trouvez ça moche ? Moi aussi. Mais la vie est tellement moche que ça reste raccord avec le reste. Et puis j’en ai marre de partager des odeurs de fauves avec des mecs, j’ai envie de vivre avec des femmes. Je m’entends mieux avec elles, elles sont plus maniaques, plus raffinées et leurs histoires de cul sont bien plus nases.

Texte et dessin © dominiquecozette

Categories: caustic
Les commentaires sont fermés.