Accueil > fictions > Machin N1

Machin N1

21/11/2009

A l’approche de l’hiver, notre association à but lucratif, RACOBI (Rent-a-child-or-buy-it), a à coeur de protéger nos petits hôtes passagers des multiples dangers de la vie, comme aujourd’hui le Machin N1. A cet effet, chaque petit être, dûment vacciné,  est confiné dans une chambre d’isolation pressurisée et aseptisée. Aucun contact physique n’est autorisé mais on peut s’envoyer des marques d’affection à travers les doubles vitrages de sécurité virale. Seul notre personnel soignant est autorisé à pénétrer dans les chambres après une décontamination de type 5. Les enfants sont en excellente santé, ils ont appris très facilement à être autonome et commencent à se débrouiller fort bien en matière de communication virtuelle : ils ont des ordinateurs très simples avec des icônes qui leur permettent d’appréhender les sites de leur niveau. Quant au langage, aucun retard ne pourra être constaté puisque la parole reste le medium d’échange privilégié par hygiaphone. Mieux : cela les oblige  à bien formuler leurs demandes. Tout cela n’a pas vocation à durer puisqu’ils sont là pour être adoptés dans les plus brefs délais. Notre catalogue étant mis à jour régulièrement, vous pourrez réserver votre petit d’un simple clic. Nos conditions n’ont pas changé : un mois d’essai renouvelable en cas de trouble constaté par notre collège soignant, remboursement du double du prix d’achat en cas de Machin N1. Les autres maladies, troubles, gênes, ne justifient pas la reprise. Mais le sérieux de notre association vous met à l’abri de ces fâcheuses surprises. Depuis 20 ans que nous existons, nous ne constatons que joie, satisfaction et sérénité. La plupart de nos ex-petits, qui sont devenus de beaux adultes, sont restés en contact avec l’association qu’ils considèrent comme leur première famille. De nombreux témoignages en font foi. Voir en annexe notre livre d’or.

Texte et peinture © dominiquecozette. A MAC 2000 du 19 au 22 nov. Espace Champerret. Dernier jour ce dimanche de 10 à 20 h. Encore quelques belles pièces à vendre !

Categories: fictions
Les commentaires sont fermés.