Accueil > kultur > Delerm est-il un écrivain ?

Delerm est-il un écrivain ?

23/10/2009

Street art dans le Tricastin.

« Delerm a-t-il quelque chose à écrire ? Non, sans aucun doute, Delerm n’a pas de sujet, pas d’histoire, pas de personnages à dépeindre et se contente donc de photographier le quotidien avec un Instamatic et une bonne foi qu’on pense sincère.  C’est court, ça ne mérite pas le bûcher, mais ça ne fait pas un livre, encore moins un écrivain…  Si on dit que ça ne vaut rien, on passe pour un intello chiant qui préfère se « prendre la tête » que de goûter aux choses simples. Mais faire 60 lignes sur le bruit du frigidaire, c’est ça se « prendre la tête. Depuis qu’il a écoulé ses hectolitres de gorgée(s) de bière, Delerm a choisi de se spécialiser dans le compactage de clichés, de banalités prétendument touchantes. Or, il n’ y a a pas plus de poésie ou d’humanité dans ses pages que dans une liste de course. Le genre de manuscrit que toute maison d’édition d’édition digne de ce nom refuserait. Mais Delerm, c’est Delerm, une sorte de marque déposée du zéro absolu, du vide, du rien. »
Lilian Massoulier (sur « Enregistrements pirates » de Delerm  in Libération du 15/01/04*)
Photo © dominiquecozette

* Pourquoi éditer ce vieux machin ? Parce que je l’avais gardé au cas où, et le cas où, c’est maintenant. Et puis Delerm, en fait, père ou fils, je m’en bats l’anse, c’est juste pour publier cette photo réalisée sur un mur de Saint Paul Trois Châteaux. Chirac aurait aussi bien fait la farce.

Categories: kultur
Les commentaires sont fermés.