Accueil > fictions > Madame chapelure

Madame chapelure

13/09/2009
des centaines de castings

Des centaines de castings

Gertrude bout !  Elle a enfin  obtenu un rôle dans une pub, un 20″ réalisé par son beau-père (un ex ex ex de sa mère) ! Après avoir passé des centaines de castings depuis toute petite !  Blédina, Pampers, Evian, P’tit Ecolier, Chavroux, La Sécurité Routière, MMA, Petit Bateau, Clearasyl, la Collective de la banane, le Sida, des tas de produits laitiers, cuisinés, sucrés, congelés… Elle a tout fait. Jamais prise. Statistiquement inexplicable. Même pas en silhouette ou en sécu de second rôle. Elle est connue de tous les casteurs et casteuses. Te v’là encore ? T’a d’la constance ! Tiens, ça f’sait longtemps ! Etc, tant d’humiliation. Et puis voilà que brusquement, alors qu’elle n’avait même plus l’ombre de l’écaille de la queue d’un espoir avorté, on la retient. Puis on la prend. Puis on lui donne sa feuille de route. Puis on l’habille, on la maquille, on la coache et on la met devant la camera. Puis on la monte, enfin pas elle mais le 20″, puis on la programme, puis on la voit à la télé ! Horreur-malheur ! Il est nul !  Crache-t-elle à ceux qui l’ont vu. D’ailleurs, si elle pouvait l’interdire, ce spot. Parce que ça commence à terriblement la chauffer qu’on l’appelle Madame Chapelure ! Comment oser espérer mettre un bout d’ongle de doigt de pied french-manucuré  dans du L’Oréal quand on s’appelle madame Chapelure. Dément ! Madame Chapelure ! C’est dingue ça !

Texte et dessin © dominiquecozette

Categories: fictions
Les commentaires sont fermés.