Accueil > caustic > caca rente

caca rente

30/08/2009
My sister is richophile

My sister is richophile

Quand j’étais petit, j’entendais parler du Cac 40 à longueur de temps parce que ma grande soeur ne fréquentait que des bourse-écouteurs, des experts financiers et fiscalistes, des investments advisors, des banquiers, des gestionnaires de patrimoines, des traders. Plus quelques moniteurs de ski de Courch. Donc Cac 40 par-ci, Cac 40 par-là, et moi je trouvais que c’était assez sale, leurs affaires car j’entendais caca-rente. En grandissant, j’ai ajusté : allons-y pour CAC 40. Et puis aujourd’hui où je ne suis pas très grand malgré mes 25 balais, je suis revenu à ma version enfantine des sales affaires des amants de ma soeur : caca-rente, c’est bien ce qu’il fallait entendre, c’est bien ce que j’ouis.

Texte et dessin © dominiquecozette

Categories: caustic
Les commentaires sont fermés.