Les fessebouqueries #228

22/11/2014 Aucun commentaire

Beaucoup de mariages en vue cette semaine, celui des homos mais pas entre eux, celui de Nabil… ah non, celui de Julie G. et François H. Ah, me souffle-t-on sur l’oreiller, pas à l’ordre du jour, celui de Sarkozy et de l’UMProut qui déjà sait qu’il en divorcera pour épouser Marianne, celui du Beaujolpif et de la GDB, celui de Gattaz et de Christophe Colomb, le mec aux 3 ans de période d’essai, celui de Bernadette Chi. et de la connerie, ah non, c’est déjà fait et depuis longtemps, me dit-on, celui du tennis, du foot et de la tune. Mais on me dit que c’est consommé depuis belle lurette. Bon. Que celui qui possède une moche lurette fasse un selfie avec, merci.
- PB : « Sarkozy veut abroger la loi Taubira mais conserver le mariage homosexuel » L’idéal serait de peindre les homos en vert, ou de leur attacher des grelots au cou, comme ça on serait sûr de pas se tromper.
- ADN : NS veut faire abroger la loi Taubira sur le mariage pour tous, il propose « un mariage pour les hétéros, et un autre mariage pour les personnes de même sexe ».
Fumeux non ?
- JC : Je propose également un mariage pour les ragondins et un autre mariage pour la gélinotte des bois.
- JPT : Il est déconcertant de voir tout ce que Sarkozy est prêt à faire pour recueillir des voix, lui qui a épousé une femme qui en a si peu.
- DT : Vendre 2 millions d’euros un ancien chapeau de Napoléon, il y a de quoi se payer un bon appart avenue de la Grande Armée.
- OV : Les parisiens, ces gens qui s’extasient devant les gratte-ciel de New-York, Londres et Barcelone mais qui refusent qu’on en construise chez eux…
- OV : Le Qatar organise le Mondial 2014 de natation en petit bassin, le Mondial 2015 de handball, le Mondial 2019 d’athlétisme, le Mondial 2022 de foot… Le hasard sûrement.
- ZJ :  -2012: Le Pen est compatible avec la république – 2014: La loi Taubira devra être abrogée À trop remuer la merde, on finit par sentir mauvais
- JG : Sarkozy, le petit robot qui n’arrive pas à s’agripper.
- GL : Que la gauche fasse des conneries, c’est certain. Mais que pour nous sortir de la crise la droite veuille abroger la loi sur le mariage gay, alors là je me marre…Quelle putain d’efficacité pour résoudre la crise! Kamarades cathos-fachos vous avez les démons de vos petits cerveaux…c’est là qu’est la crise…
- PCI : au FMI, l’important c’est de ne pas » baiser » Lagarde !… bon, celle là , elle est faite
- PD : – Je pars à lîle Maurice. – Je pars à Lille, Maurice. Allégorie grammaticale d’un écart de salaire.
- JB : Demain Nabilla devrait goûter le beau geôlier nouveau.
- EN : « rémunération moyenne des membres de cabinet supérieure à celle du ministre (9 940 euros bruts par mois) dans 19 ministères » 
Tiens, ça me rappelle que pour ce midi, je n’ai pas encore choisi entre coquillettes et fusilli…
- DC : Hey Mouhamad, t’aurais pas 50 millions € ? C’est pour ma campagne. Quand je serai élu, je te jure que tu pourras camper à l’Elysée, MDR  »
- JPT : Les pots de vin de Serge Dassault : ce ne serait donc pas un mirage ? En tout cas, les révélations tombent en rafales !
- LY : Ça me fait halluciner ces mômes d’à peine 10 ans qui ont un iPhone, une DS, une Wii etc…moi à cet âge là, je n’avais qu’un truc : 10 ans.
- PD : – Quoi ? C’est la journée mondiale de la toilette !? Oh, mon dieu ! – Mais non, DES toilettes, calme toi Zaz. – Oh putain j’ai eu peur.
- RR : On abroge quoi aujourd’hui ?
- OV : Je rappelle juste que les normands sont les descendants des vikings. Donc le djihadiste français aperçu sur les vidéos de l’État Islamique est en fait d’origine étrangère. Comme par hasard…
- JP : Sinon, ça existe vraiment les gens qui aiment vraiment le Beaujolais nouveau ?
- PD : C’est pas pour critiquer les expressions françaises mais à choisir je préfère avoir plusieurs flèches que plusieurs cordes à mon arc.
- PD : Gattaz demande la suppression de l’ISF qui freine ses investissements dans l’économie des élevages de licornes.
- LC : Sarkozy veut revenir sur toutes les lois de Hollande. S’il pouvait aussi revenir sur son souhait de revenir ce serait franchement bien.
- EM : Si vous passez un samedi de merde, souvenez-vous qu’aujourd’hui Nicolas Sarkozy rencontre Alain Juppé et François Hollande, Martine Aubry.
- ZJ : Si j’en crois les photos de Voici, Julie Gayet a quitté Daft Punk pour François Hollande.
- EM : Zaz déclare que l’occupation en France était une période de légèreté, Eric Zemmour a déjà tous ses disques et un poster dans sa chambre.
- LC : Hier, avait lieu la journée internationale de la tolérance. Jour de deuil chez les Le Pen.
- DJ : Pour faciliter le travail des enquêteurs, Cahuzac devrait publier la liste des paradis fiscaux où il n’a pas de compte bancaire.
- EM : Exclusivité Voici, François Hollande aurait une liaison avec Jacques Chirac !
- ETD : La banane nouvelle a un léger gout de beaujolais
- NP : Le beaujolais nouveau est unique au monde : c’est le seul « vin » qui est meilleur à vomir qu’à avaler. Respect
- MM : 1 verre ça va, 3 verres, Beaujolais dégâts !
- WM : La France n’a pas vocation à accueillir toutes les maladies étrangères du monde. Vive la préférence nationale, vive la cirrhose.
- DJ : Si les joueurs de l’équipe de France sont exilés en Suisse, ce n’est pas pour des raisons fiscales, juste pour le climat.
- PD : « Gérard Collomb propose une période d’essai de deux à trois ans pour les CDI ». Pour rappel, il est membre du Parti Prétendument Socialiste.
- LC : Des chômeurs portent plainte contre Pôle Emploi après un stage à Leclerc. En même temps Pôle emploi qui te trouve un truc c’était bizarre.
- DJ : Si Juppe est l’homme politique de 2014, rien n’interdit de penser à l’hypothèse Chirac pour 2015, sauf si Bernadette met son veto,
- HD :  il y a 16 heures : La vieille bique de Bernadette envers Juppé; lire Mme Chirac est un condensé de méchanceté avec un sac à main
- FL : C’est quand la Journée du politicien pas impliqué dans une affaire ?
- DS : Si tu changes l’ordre des lettres de « Tsonga », tu obtiens « Gaston ». Voilà… C’est juste un constat, inutile de l’accabler.
- PD : En 2014, les 1200 plus grandes entreprises de la planète vont redistribuer sous forme de dividendes 1190 milliards de $. LaCrise
- LC : Si vous ne supportez vraiment pas le lundi matin, essayez le chômage, vous verrez, ça aide à relativiser.
- JM : Je tiens à signaler aux gens qui découvrent aujourd’hui qu’il y a des magouilles dans le football qu’il y a des arêtes dans le poisson.
- DS : Federer blessé, le cours du Kinder Bueno s’envole à la bourse de Paris !
- JP : « Il était si gentil ». Les journalistes tomberont-ils un jour sur un proche de djihadiste qui répondra « ah ouais c’était un fils de pute ! » ?
- PD : « Le PDG de Sushi Shop condamné pour complicité d’escroquerie ». Qui l’eut cru ?
- JMC : Aulas ! Aulas ! braves gens : « on ne peut pas dire qu’il y a un système mafieux dans le football »…Ce serait un pléonasme
- CC : – vous voulez devenir plombier ? 
- oui
- vous avez quoi comme formation ? 
- je porte souvent des jeans taille basse qui laissent voir mon c**
- ok vous commencez demain
- ZJ : La Suisse natale remporte le 1er match face à la Suisse fiscale.
- LY : Désolé, mais si l’amour était vraiment aveugle, L’Oréal ne ferait pas 23 milliards d’euros de Chiffre d’Affaires.
- RR : On a demandé à Ribéry s’il se radicalisait. Il a répondu qu’il mangeait déjà beaucoup trop de légumes.

Image © dominique cozette

Categories: Fessebouqueries

Je refuse, titre le romancier Pettersen.

20/11/2014 Aucun commentaire

Il est l’un des auteurs norvégiens les plus lus dans le monde, il a eu plein de prix et ce roman, je refuse, vient de sortir en France. Je ne sais pas qui refuse quoi, d’ailleurs. C’est un livre polyphonique, c’est à dire à plusieurs narrateurs dont les deux principaux sont deux amis d’enfance qui vont suivre des voies totalement différentes.
Le premier, Tommy, est l’aîné d’une fratrie maltraitée par le père, éboueur. La mère les a abandonnés brusquement sans jamais donner de nouvelles et le père, violent, s’est acharné sur eux sans pitié, la soeur proche de Tommy et deux petites jumelles. Jusqu’à ce que Tommy décide que cela avait assez duré,  il aime tellement ses sœurs. Hélas, après leur placement dans différentes familles, il n’aura plus vraiment le droit de les visiter à cause de ce qu’il a fait au père. Mais ils vivent tous dans le même petit bled et personne ne l’empêchera de voir sa sœur quand ils en ont envie.
Tommy devient le voisin de Jim, de son âge, très beau garçon fragile, couvé par sa mère, à la santé vacillante, souvent à l’hôpital.
L’histoire de ce petit monde très lié, puis très délié, est raconté en chapitres datés, dans le désordre, de 1966 à 2006, date à laquelle Jim et Tommy essaieront de se retrouver. Jim a raté sa vie.  Pour Tommy, ce n’est pas terrible mais professionnellement, il a fait très fort. Et il semble repartir sur de nouvelles bases, des sentiments qu’il ne connaissait pas.
Quant au père et à la mère, leur destin est plutôt tragique.
Ce livre est émouvant, finement écrit. On s’attache tout de suite aux personnages car ils sont croqués de façon incisive et précise. Voilà.

Je refuse par Per Pettersen chez Gallimard, 2014 (2012 pour la VO). Traduit du norvégien par Terje Sinding. 270 pages, 19,50 €.

Texte © dominique cozette

Categories: oh les livres !

Le vieux dégueu est de retour !

17/11/2014 Aucun commentaire

Il ne s’agit ni du vieux pervers de Reiser, ni de Gainsbarre, ni de Depardieu, ni de Michel Simon et encore moins de Bérurier. Je parle du grand poète pourri, Buko (1920-1994), le vraiment dégueulasse qui ne pense qu’à ça, les femmes, la clope, l’alcool. Accro aux belles jambes avec bas et porte-jaretelles, Budweiser, whisky et bon vins français, il nous déroule ses chroniques, histoires de losers pervers,obsédés, bourrés, crados et parfois violents, nous expose ses idées sur la vie qui sont aussi pertinentes qu’impertinentes, ses inextricables démêlées avec ses femmes et bien d’autres. Et des histoires vécues dont il dit que tout est inventé, lorsqu’il s’est fait jeter, bourré, d’Apostrophes (je l’ai vu en direct !), qu’il a passé quelques temps à Paris avec le réalisateur Barbet Schrœder, et un ami escroc, que ces deux-là l’ont retrouvé à Venice, Californie, pour des aventures aussi clinquantes que sordides.
Il joue aux courses pour acheter sa bibine, roule d’un motel à l’autre, drague à tout va et puis écrit, écrit. C’est pas triste !
Le Journal d’un vieux dégueulasse avait été publié en 69, ce qui l’avait lancé dans le milieu de l’underground et lui a fait rencontrer les personnages aussi importants que lui de la beat. Ce n’était qu’une quarantaine de chroniques, les autres figuraient dans les contes de la folie ordinaire et autres recueils. Ce nouveau livre, le retour du vieux dégueulasse réunit en un volume les chroniques tombées dans l’oubli. C’est édifiant, drôle, dur, alerte et naturaliste. On ne s’ennuie pas avec Buko et même si c’est pas mon type d’homme, j’aurais pas dédaigné m’envoyer quelques gorgeons avec lui !
Une postface bien drue nous remet les choses dans le contexte avec une bonne documentation.

Charles Bukowski, le retour du vieux dégueulasse aux éditions Grasset, 2001 pour la VO, 2014 pour la version française. Traduction : Alexandre et Gérard Guégan. 350 pages, 20,90 €

Categories: oh les livres !

Les Fessebouqueries #227

15/11/2014 Aucun commentaire

Les leaders de pignon continuent à buzzer ici et là, mais qui est réellement Pignon dans le déjeuner de cons, est-ce bien un couteau Pignon qu’a utilisé Nabilla, qui est ce Pignon à la tête de l’UDI ? Et ces buzz, encore : oh, qu’il est pignon-pignon, ce petit tigre, sans parler du pignon-pignon petit robot en réa sur sa planète. Vraiment, on a Pignon sur rue, cette semaine !
- EM : Nicolas Sarkozy demande qu’on libère Nabilla et qu’on la laisse seule dans une pièce avec un couteau et François Fillon.
- DJ: Si Jouyet a invité Fillon au resto, c’était pour le mettre en garde sur la dégradation des relations entre Nabilla et son copain.
- PT : FreeNabilla. Nabilla a avouer quelle ce fesai barre par Thomas amet avait peur de mourir 
- AN :  Si c’est lui qui c’est mis le couteau, il faut s’en prendre qu’à lui d’être à l’hôpital..
- BC : Dit que nabilla se fou des coup elle même aussi quand il lui fouté sur la geule et tout le monde le sait alors vient pas
- SB : Que les choses soir clair : On tweet c’est photo car les bleus de Nabilla nous choque, en aucun cas nous avons dit que Thomas a fait ses 1
- LB : Nabilla nous manque déjà depuis 3 jours..j’imagine même pas si elle reste 8 mois emprisonner  On sera au bout de notre mort!
- LC : nabilla sera condmanée a faire une téléréalité avec Bertrand Cantat problème Réglé
- FM : 100 tonnes de sardines échouées sur une plage japonaise… Vive le poisson radioactif, plus besoin de le pêcher, il vient directement sur les plages pour se faire ramasser…
- EP : Maintenant que la rentrée littéraire s’achève tranquillement, environs 50 % des invendus seront vendus 100 euros la tonne, concassés et compressés pour former des balles de papier d’un mètre cube pensant 250 kg, revendues elles-mêmes à 30 euros l’unité en Chine ou en Inde où elles iront par cargo se faire transformer en carton d’emballage ou en papier toilette
- DT : Fillon va confirmer qu’il n’a pas pu rencontrer Jouyet en juin, il n’y a aucun d’août là-dessus.
- DJ : Un homme de la gauche bourgeoise qui est passé de Hollande à Sarkozy avant de revenir à Hollande est forcément un homme de parole.
- HD : .scoop en direct de l’Elysée ..communiqué …après Léonarda,Nabila..Le président indique: » Si elle veut rentrer à la maison ce sera oui!!mais sans son couteau!!! »
- OVH : Vous avez remarqué ? Le terme « Anarchiste » revient dans le vocabulaire politique et médiatique. C’est pour dire enculés de casseurs d’extrême-droite ? Ah, ok.
- HLT : Un ex-premier ministre demande à un de ses ex-ministres de taper vite sur un ex-président. Hollande aurait refusé. Il a tendance à se fermer dès qu’il entend le mot « ex ».
- PB : Fillon – Jouyet «Je connaissais Le Dîner de cons. Je ne savais pas qu’il y avait aussi le déjeuner» Pierre Charon sénateur
- BB : On attend avec intérêt les beuglements d’indignation du très honnête Patrick Balkany dans l’affaire Jouyet – Fillon.
- HD : 
Doctissimo commence à vendre des médicaments en ligne.
Ça marche bien. J’ai une entorse ils m’ont proposé des suppositoires.
- JMC : Votre Majesté Junker, Empereur d’Europe, vous aurez beau nous jouer du pipeau Luxembourgeois en bois de coffre fort, nous savons très bien que sous votre nouveau costume d’une blancheur virginale, vous allez conserver votre vieux caleçon jaune devant et marron derrière qui vous tient bien au chaud depuis tant d’années. Ne faites pas trop rigoler la populace, elle a les lèvres gercées.
- OV : Movember : Se laisser pousser la moustache pour lutter contre le cancer de la prostate c’est aussi logique que de s’épiler les poils du cul pour combattre les aphtes.
- PP : Si vous pensez que ce vendredi commence mal, dites-vous que certains vont passer leur journée à Saint-Etienne. Merci pour eux.
- LS : On pourrait pas régler cette histoire de notice de médicament impossible à plier & remettre dans la boîte avant d’essayer d’aller sur Mars ?
- JM : Est-ce que les gens qui boivent des décas en vapotant habitent dans des maisons témoins ?
- BS : Y’a un gars qui vient de réussir un créneau à 511 millions de kms de la terre, sans les mains… pot ?
- BD : En cette Journée de la Gentillesse j’ai une pensée pour tou(te)s mes ami(e)s affecté(e)s par le Syndrome de la Tourette.
- EP: Alors qu’une interdiction des feux de cheminée domestiques se prépare (début en Île de France à partir de janvier prochain), que la loi interdisant de cultiver ses propres légumes dans son jardin progresse, que l’interdiction de la vente et commercialisation des légumes anciens sur les marchés est effective, on se dit que la pizza surgelée au micro-onde a de beaux jours devant elle.
- DJ : Quand tu apprends que l’UDI joue son avenir à pile ou face entre Lagarde et Morin, tu réalises que le vide est l’avenir du centre.
- OM : “Paris : plus de 30 kg de cocaïne saisis par la police.” Merde, le cadeau pour les 30 ans de Canal…
- EM : Nabilla change sa version et déclare que c’est le tigre de Seine-Et-Marne qui a attaqué son copain.
- DC : Après un suspens insoutenable, les primaires UDI ont parlé. Flûte, je ne sais plus qui a été élu…
- DJ : Arabie Saoudite : 66 décapitations depuis le début 2014. Daesh fait tout pour rattraper son retard, mais l’issue du match reste incertaine.
- ZJ : Dans l’affaire Fillon – Jouyet, j’attends la version du garçon de café.
- EM : Jeu: Quelle est la lettre en trop dans la phrase « Kim Kardashian a un gros QI » ?
- DS : Les gosses de Mélenchon devaient avoir des mandarines pour Noël…
- PB  : Fillon a déjeuné avec Jouyet en juin, je suppose qu’il a diné avec Tom Novembre en octobre.
- RR : « Sarko s’est tuer », y a une faute non ? « Sarko sait tuer ». C’est mieux.
- DJ : L’Etat valide la retraite chapeau de G.Mestrallet, PDG gdf suez, soit 831.641€/an. Un coup de pouce à un senior pauvre, c’est sympa.
- TS : Hier c’etait un tigre en SeineEtMarne ..aujourd’hui c’est un félin …demain ça va être un chat …et après demain un boite de frosties
- DS : Cette histoire de fauve en liberté est un peu tigrée par les cheveux…
- SA : D’ailleurs j’ai une sauterelle dans mon jardin.. Si ça intéresse bfmtv ou itele ..
- DP : Donc le tigre est un chat? 200 policiers pour un chat? Ahahahah.
- SS : Si ça se trouve, ce n’est ni un tigre, ni un chat mais juste G. Depardieu qui n’est pas arrivé à rentrer chez lui après un dîner arrosé…
- EM : Alerte info: En Seine-et-Marne, le tigre viendrait d’accoucher d’une souris.
- DJ : Le cadavre du président algérien Abdelaziz Bouteflika serait hospitalisé à Grenoble.
- LV : Le tigre pourrait être un gros chat. Bon, en même temps, ça fait bien deux ans que l’on croit que hollande est President de la République
- NS : Actuellement au travail je cherche un bon poste de chômeur. Merci de RT. J’en ai marre d’avoir de l’argent et un super appartement.
- RR : – Nabilla, je vous annonce l’ouverture d’une information judiciaire pour tentative d’homicide volontaire. – Hein ?? Je veux un traducteur.
- OK : Bye bye le tigre. Bye bye Philae. Bye bye Nabilla. Vite une affaire UMP !
- ZJ : – Marine Le Pen, que pensez-vous de l’exploit scientifique de Philae? – Il faut fermer nos frontières, annuler l’Europe et revenir au Franc!
- LY : On est déjà le 12 novembre. Les magasins vont bientôt retirer les décorations de Noël pour mettre en place celles de Pâques.
- PD: Le G20 en Australie va attaquer la fiscalité mondiale avec des petits fours. Ça va être violent.
- LC : Pour vraiment punir Nabilla ce n’est pas en prison qu’il faut l’envoyer mais à l’école.
- VM : Nabilla devrait écrire un 2ème livre en prison. Ça ferait d’elle la seule femme à avoir écrit plus de livres qu’elle en a lu
- RR : Sinon y a Isabelle Carré et Ariana Rivoire qui jouent dans le même film. Rivoire et Carré… Voilà, voilà :)
- CH : Les gens qui te coupent tout le temps la parole : les interlocutters.
- EM : Ebola est maîtrisé, Nabilla est en prison, le tigre est un chat et les clowns ont disparu, pour avoir peur il ne vous reste que le miroir.
- DT : Les comètes nous racontent d’où on vient mais pas où on va Halley.
- OVH : Le petit robot courageux, Philae, vit ses dernières heures. Tchouri est sous Prozac.
- CC : Cet escroc de philae … 10 ans de voyage, pour 7 heures de travail, on sent qu’il vient d’Europe 
- NS : Dans quelques années les conseils des ministres se dérouleront au parloir de Bois d’Arcy. Et l’Élysée sera transféré à Fresnes.
- PH : Les tarifs de la SNCF en période de Noël, cette petite sodo à sec avec du gros sel et un gant de crin. <3
- SD : On peut dire ce que l’on veut de Philae mais il a quand même eu plus d’autonomie qu’un IPhone !

Illustration © dominique cozette

Voir mon site ici.
Je vous signale/rappelle que beaucoup d’œuvres présentes au Salon de Montrouge 2014 seront mises aux enchères vendredi prochain au Beffroi de Montrouge. Voir info sur mon site. J’y serai.
Si vous aimez ce blog, merci d’offrir en partage comme on dit à la messe. Non ? On ne dit pas ça ? Ah bon.

 

Categories: Fessebouqueries

Price, une palpitante histoire de rien du tout

11/11/2014 Aucun commentaire

Price, c’est le premier roman de Steve Tesich, auteur du très palpitant Karoo qu’il faut absolument lire (mon article ici) !  Tesich est malheureusement (pour nous, lecteurs) mort, d’une crise cardiaque à 53 ans, et ce sont ses deux seuls romans (il a écrit de très bons scenarii, des essais et des pièces de théâtre).
Price est le nom de son jeune héros de 17/18 ans, Dany son prénom. Il vit dans la banlieue laborieuse de Chicago sous les fumées des usines et les flammes des raffineries de pétrole. Son père est petit, mutique et chiant : pas de télé, pas de téléphone, pas de voiture. Il fait les 3×8 à la raffinerie. Sa mère est une grande et belle femme venue du Montenegro, elle fait des ménages. Dany est souvent seul la nuit.
Il passe son diplôme de fin d’année, ne veut pas que ses parents viennent le voir avec sa toge et son truc (j’ai oublié le nom) sur la tête. D’ailleurs, ils s’en foutent. Il traîne avec ses deux copains, des glandeurs, comme lui. Il rencontre une nouvelle venue en ville, Rachel, très jolie fille. Il réussit à devenir son petit ami sans toutefois maîtriser la situation. Elle le mène en bateau, lui souffle le chaud et le froid, le voit quand ça l’arrange, le jette sans raison. Un truc de ouf qui l’énerve. Parallèlement, on diagnostique un cancer  à son père au stade final. Son père va alors retrouver sa langue et lui pourrir la vie, lui racontant ses déconvenues avec sa mère et les lui prédisant, car il voit bien que son fils s’en sort mal en amour.
C’est toute l’histoire de l’initiation à la vie, l’amour, la mort que raconte le livre. Le héros, on a parfois envie de le baffer, le réveiller, lui conseiller de se secouer car il est très passif, laisse couler la vie sur lui, ne fait rien pour que ça s’améliore, c’est un (cas) désespéré. Jusqu’à un certain jour où il a l’idée de se mettre dans la peau des autres pour mieux les appréhender.
Il va comprendre alors quels sont les vrais rapports entre Rachel et  son père, les motivations de ses deux copains, l’un qui commet un acte irréparable pour mieux disparaître, l’autre qui préfère se fondre dans cette vie médiocre, sans surprise avec sa grosse amie,  et aussi son père jqui finit par mourir, dont il découvre la souffrance.
Le talent de Tesich, c’est de réussir à mettre du suspense là il ne semble pas y en avoir. Après tout, c’est une histoire assez banale dans un trou avec des personnages sans relief. Et pourtant …

Price par Steve Tesich dans la très belle édition Monsieur Toussaint l’Ouverture. Ecrit en 1982, publié en France en 2014, traduit par Jeanine Hérisson. 540 pages, 21,90 €

Texte © dominique cozette

Categories: oh les livres !

Les nuits de Gravier

09/11/2014 Comments off

Jean-Michel Gravier, journaliste, écrivain, auteur dramatique, chroniqueur TV et bien d’autres casquettes était avant tout noctambule. Il est devenu incontournable lorsqu’il a décroché sa chronique hebdomadaire au Matin de Paris, où il racontait tout, tout, tout sur ses déambulations parisiennes et cannoises. Je ne l’ai ni lu ni connu parce que je ne lisais pas le Matin, que je me fichais pas mal de ce qui se passait dans la nuit des autres, les miennes étant assez compliquées comme ça. C’était à la charnière des 80′s.
Donc encore un livre sur le passé, c’est pas que je recherche absolument ce flash-back, c’est qu’on m’a prêté ce recueil par ailleurs vanté dans une émission littéraire.
Donc on sort, on dîne, on dit des vacheries, on se fâche, on descend des lieux en flammes puis on les remonte, tout cela grouille d’infos complètement inutiles mais très amusantes. Ça nous replonge dans une époque où les seules façons de lancer quelque chose ou quelqu’un était le bouche à oreille, quelques médias et des locomotives. Ça s’appelait comme ça, les gens influents avec carnet d’adresse.
J’ai découvert une liberté de ton, un style parfois désuet, souvent vachard, mais toujours sincère et pétillant, j’ai retrouvé des marottes de l’époque, beaucoup de morts, d’endroits qui n’existent plus, d’indiscrétions (Mitterrand et Dalida !). Un homme qui ne cirait pas les pompes, en tout cas, qui ridiculisait le beauf du président, Hanin, Elkabach, Sinclair …
A la fin du livre, ses souvenir télé, où il devint esclave de Denisot, ses projections sur les décennies à venir, comment il imagine Vanessa Paradis trente ans plus tard (on y est, mais ce n’est pas du tout ça !), et une post-face sur une virée à Deauville, lorsqu’il bossait sur O’FM, en 92, deux ans avant sa mort. Distrayant.

Elle court, elle court, la nuit de Jean-Michel Gravier aux éditions Ecriture, 2014. 364 p. 23 €…

Texte © dominique cozette

Categories: oh les livres !

Les Fessebouqueries #226

08/11/2014 Comments off

Pas la peine de chercher plus loin : la seule info de la semaine est celle de Nabila qui poignarde son ami. Comment ? Le mi-mandat de Hollande ? Et d’Obama ? Désolée, pas entendu parler. Et le coup de poignard de Fillon dans le dos de Sarkozy ? Oh, tu sais, un poignard sans lame…
- CV trouve que les col roulés, sur les bébés sans cou, ça fait tout de suite Duras
- JPT : J’approuve la condamnation à dix ans de prison de cette femme qui a tué son mari parce qu’il la battait et violait ses filles : il ne faut pas décourager les maris taquins et les pères affectueux.
- OV : C’est facile pour le dalaï-lama d’être pacifiste : il n’a jamais eu besoin de conduire sur le périph un dimanche soir de retour de vacances.
- EM : Selon Eric Zemmour, si on a un temps de merde en novembre, c’est parce que la plupart des nuages sont noirs et arabes.
- AA : Sans les images, le son d’un mec qui regarde le foot ressemble à un toucher rectal surprise qui s’avère plus agréable que prévu.
- ZJ : Bientôt, Thierry Lepaon va nous dire qu’il a découvert dans la presse qu’il habitait un appartement de fonction…
- EM : Nadine Morano demande que tous les bateaux de la Route du Rhum retirent leur voile.
- NA : Route Du Rhum le classement après 16 heures de course : 1- Gérard Depardieu 2- Jean-Louis Borloo 3- Samy Naceri
- RR : Mon mec chantonne Julien Clerc en buvant une tisane. Ça ressemble à ça l’andropause ?….
- AA : Selon un article « 70% des suicides sont dus à la dépression ». Les autres 30% avaient tellement la patate qu’ils se sont jetés par la fenêtre
- ZJ : 98% des Français pensent qu’un oiseau vole mieux que FH. 99% des Français pensent que FH n’a pas réussi à changer l’eau en vin
- JEB : LEPAON ne savait même pas qu’il avait un appartement et que c’était à PARIS. On pensait qu’il ferait une roue, il fit une pirouette.
- OV : Le meilleur whisky du monde est japonais, et David Foenkinos obtient un prix littéraire… C’est à ce genre de petits signes qu’on sait que la fin du monde approche.
- AA : Économiquement la Chine aura gagné quand c’est nous qui fabriquerons leurs iPhones.
- CC : – tu ne retrouveras jamais quelqu’un comme moi
  – c’est un peu le but
- LY : Halloween, ce moment où les enfants se déguisent en monstres alors que le reste du temps ce sont des monstres déguisés en enfants.
- PD :  « BHL expulsé de Tunisie pour trouble à l’ordre public” : La vague des clowns malfaisant prend des proportions internationales
- LC : Sarkozy veut changer le nom de l’UMP, Valls veut changer le nom du PS. Quand on ne trouve pas de remède, on change le nom de la maladie.
- EM : Immense tristesse à NRJ 12, en apprenant que l’agression du compagnon de Nabilla n’avait pas été filmée.
- JMC : Le parlement européen est le fumier qui engraisse les grosses plantes vénéneuses au jardin du Luxembourg.
- NP : Donc les agriculteurs qui meurent du cancer à cause des pesticides veulent qu’on les autorise à utiliser plus de pesticides… Logique.
- IZ : « Les anibioiques, c’es pas auomaique. » – un message des professionnels de sans T.
- PD : Gattaz propose le licenciement sans condition, le démembrement du salarié au hachoir, et sa distribution en steak à la cantine.
- LC : Nabilla a poignardé son copain. Oui enfin le vrai truc original aurait été d’apprendre qu’elle a lu un livre.
- SN : Genre on parlais plus dtoi tu tes dit « oh si je poignardais mon amoureux ojd  » mdrrrrrr nabilla
- EM : Toujours pas de prix Goncourt pour Eric Zemmour, sans doute encore un coup du lobby d’Hélène et les Garçons.
- MR : Le compagnon de Nabilla serait dans un état « sérieux ». C’est bien la première fois qu’il aura été sérieux avec elle.
- LY : – Bon ok, t’as planté ton mec. Mais c’est quoi ton mobile ? – Abusé. Je suis en garde à vue et tu me demandes mon 06. Nan mais allô quoi !
- PD : Hollande, ce Tulle amour.
- WM : Faut être con pour lâcher 800€ dans un iPhone alors que pour 2€ tu t’achètes directement un Chinois qui te le fabrique. (cashinvestigation)
- PAG : C’est bien, les deux fois où on a parlé de Boulogne-Billancourt en trois ans, c’est pour Claude Guéant et Nabilla.
- RJ : on et dans une societer ou les gens vive de plus en plus seule quesque quon balance dans notre eau quon consome tout les jours antibiotique et autre l homme devient femme et la femme devient homme c deja prouver dans certaine espece c peut etre la fin de l humanitee
- OM : “Beyoncé annonce une réédition augmentée de son album éponyme.” Ses fans, perdus, errent dans les Fnac à la recherche de l’album « Éponyme ».
- NP : Le nouveau concept de TF1 : inviter 4 français qui n’ont rien à dire à ne pas poser de question à Hollande qui ne leur répond pas.
- EM : Tu sais que la France est dépressive quand on te dit sans rire qu’Alain Juppé incarne l’espoir et le renouveau.
- ZJ : François Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas. Tout nouveau chômeur de sentira dorénavant utile à la société
- OM : 12 abandons en 24h… Les indiens d’Amazonie doivent regretter que Christophe Colomb ne soit pas parti sur un voilier de la Route du Rhum.
- NP : Et pas un mot sur le massacre des ragondins… Du coup Bardot va encore demander la démission de Hollande.
- HD : Raymond me signale que Nabila avait du vague à lame et qu’elle était à couteaux tirés avec son compagnon..
Les faits se sont passés dans l’île Séguin Ce qui nous rendre chèvre!
- NS : Qui plaindre aujourd’hui ? Une conne ? Un con qui sort avec une conne ? Ou des cons qui discutent d’un con qui sort avec une conne ?
- OK : Et petite pensée pour les policiers qui doivent garder à vue Nabilla ! On ne vous oublie pas !
- AS : Les chiens peuvent faire plus de 100 expressions faciales. Soit 99 de plus que Michel Sardou.
- NP : Ce soir sur TF1 : François Hollande. Ce soir sur D8 : le maillon faible. Attention à ne pas confondre !
- SS : Apparemment les éditorialistes en ont fini avec l’analyse de l’interview d’Hollande et sont passés directement à Nabilla…
- BB : Au service de comm´ de l’Elysée : « Alors la soirée d’hier ? » « Parfait, la petite Nabilla a assuré »
- NB : Allo Nabilla, t’es en garde à vue et t’as oublié ton shampooing?
- ZJ : François Hollande souhaitait que son message soit audible, clai… NABILLA EST EN GARDE À VUE! NABILLA EST EN GARDE À VUE! NABILLA EST…
- EM : Sarkozy : « Pour devenir un citoyen Français, il faut adopter un mode de vie français ». Est-ce que ça suppose d’être raciste et corrompu ?
- ZJ : Il y a 25 ans, Nicolas Sarkozy abattait le mur de Berlin.
- KA :  Nabila est en taule ! Mince, moi qui croyait qu’elle était en plastique… Il parait qu’elle aurait declare a la police : « Non mais allo, arretez de remuer le couteau dans la plaie »
- AEB : 83% des Français souhaitent, comme François FILLON, l’accélération des enquêtes visant Nicolas SARKOZY. 65% sont mêmes prêts à la financer.
- UM : Le virus H1N1 (cochon) et le H5N1 (canard) ont fusionné … Une pandémie de H6N2 (co-nard) se développe principalement dand les villes FN
- ZJ : François Fillon aurait préféré engager un tueur à gage pour éliminer Nicolas Sarkozy. Mais, comme à son habitude, il aura manqué de courage.
- EM : Casting pour la nouvelle chroniqueuse de Cyril Hanouna: – Quelles sont vos motivations pour ce poste ? – Hein ? – Ok, vous êtes engagée.
- RR : Sarko, Balkany, Copé. Dans 20 ans en concert à Bercy dans les « vieilles racailles ».
- NP : Après l’agression Nabilla a essayé de se suicider d’une balle dans la tête. Mais la balle est ressortie sans rien toucher de vital.

Illustration © dominique cozette

Plus d’info sur mon site ici.

Categories: Fessebouqueries

Un mauvais garçon que j’aime bien

04/11/2014 Comments off

Je parle de Nan Aurousseau, ex-voyou, ex-taulard et aujourd’hui écrivain. Son dernier livre La ballade du mauvais garçon est une sorte de biographie composée de brèves de vie car il saute allègrement du coq à l’âne sans que la lecture en soit gênée. Ça commence avec  l’anecdote de son premier livre écrit en six semaines, Bleu de chauffe, qu’il envoie, faute de thune, à un seul éditeur dont il avait appris qu’il lisait tous les manuscrits : Jean-Marc Roberts, chez Stock. Il oublie d’indiquer son adresse et un téléphone. Et quelques jours plus tard, il reçoit un télégramme de l’éditeur emballé qui l’a retrouvé grâce à une histoire compliquée de Minitel…
A partir de là, il déroule ses années de dèche, ses années de casse, ses dures années de taule où il a gâché sa jeunesse mais passé des diplômes pour alléger sa peine, ses amours qui se finissaient toutes par ses affaires jetées sur le trottoir. Ses triches pour faire semblant de bien vouloir travailler dans une boîte afin de profiter de la liberté conditionnelle puis, dès qu’il n’en avait plus l’utilité, sa reprise de la vie de bohème, de squatt. Mais aussi sa volonté tenace de ne plus retomber, résister aux vieux potes et leurs coups très sûrs, aux armes pour se venger des pourris. Sa force réside dans le fait qu’il se fout du confort, des valeurs bourgeoises, du fric et qu’il vit très sobrement, ni alcool, ni dope, ni clope. Ça aide. Et son énorme désir de réussir sa vie d’artiste, c’est à dire partager ses histoires sur écran ou dans des pages.
Il les raconte plutôt bien dans cet opus car c’est enlevé, féroce, drôle. Il nous fait revenir dans le vieux Paris de sa jeunesse qui était un Paris de petits quartiers où tout le monde se connaissait, où on se logeait pour des nèfles, où on pouvait entreposer des voitures volées au cas où, sans qu’elles disparaissent. Il nous emmène à Fleury-Mérogis puis dans un des centres de rétention les plus durs où il vivra d’âpres expériences avec des directeurs sadiques et, un peu plus tard dans le livre, on se trouvera à dîner chez Claude Berri avec Gainsbourg, discuter avec JM Roberts, avec la belle Tina Aumont dans l’équipe de La bande du Rex dont il a écrit le scenario, et toute sorte de personnages importants de cette fin de siècle. Néanmoins, il ne réussit jamais à sortir un grand film.

Nan Aurousseau. La ballade du mauvais garçon chez Stock. 2014. 334 pages, 20 €.

Texte © dominique cozette

Categories: oh les livres !

Les Fessebouqueries #225

01/11/2014 Comments off

Cette semaine fut celle de la grande Peur. Han, la la, qu’est-ce que j’ai eu les foies ! Entre les cruels djihadistes méchants, les vilains clowns méchants, le méchant retour du vilain Sarkozy, les vilaines citrouilles, la sale sexualité du monsieur à la pomme, le méchant livre du terrifiant Eric Zemmour, le sale artiste au vilain plug, le vilain Modiano qui fait des titres difficiles à retenir, la méchante écharpe frappant le vilain Ribéry, le méchant virus, la vilaine Zahia qui se la pète près du vilain premier ministre, ouh la la, que de jetons et de pétoches mes ami(e)s !
- EPI : À chaque mariage mes vieilles tantes juraient « La prochaine fois c’est ton tour » Elles ont arrêté dès que j’ai fait pareil aux enterrements.
- JPT : On ne remerciera jamais assez Paul McCarthy. Désormais, chaque fois qu’on utilise un plug anal, on a l’impression de participer à un happening culturel et à une manifestation contre le Printemps français !
- MB : La campagne charentaise (entre autres) résonne des coups de fusils des chasseurs! Et si on envoyait le million de chasseurs de France combattre Dahèche? Ca ferait, au moins, des vacances pour les petits lapins!
- FL : L’acupuncture c’est génial pour arrêter de fumer. Depuis que je me suis crevée les yeux avec une aiguille je ne retrouve plus mes clopes………….!!!!
- CL : Au niveau mondial, et au rythme actuel, 
l’égalité hommes-femmes sur le plan 
professionnel sera atteinte en 2095. 
Ouf ! j’ai cru qu’on allait devoir attendre.
- FC : Entre les djihadistes, les clowns agressifs… le plus simple serait pas d’interdire l’adolescence ?
- GL : En ce moment vous allez sur Google, vous commencez à taper Alain et le premier nom qui apparaît c’est Alain Soral. Intéressant.
- DC : Je suis sûre que Modiano est incapable de citer un seul livre de Fleur Pellerin !
- JPT : Avant Facebook, j’avais la conviction embarrassante de faire partie d’une minorité de mecs aigris, râleurs, intolérants et pétris de haine. Merci à Facebook de m’avoir permis de constater que j’appartiens en fait à une large majorité. Oh, mes amis, comme c’est bon de haïr ensemble !
- PG : J’ai appris par le plus grand des hasards que j’avais une voisine d’immeuble qui s’appellait Sylvie Taillemitte …. Je trouve ça jolie …. Ça fait assez héroïne de BD et c’est plus seyant que Germaine Gros-Rouge …..
Sinon rien ……
- OVH : Je ne peux m’empêcher de faire un rapprochement entre le retour médiatique de Nicolas Sarkozy et celui de Mireille Mathieu. J’hésite encore sur celui que je dois qualifier de pire.
- DC : Quelle violence ! Ribéry se fait fouetter par une écharpe ! C’est insoutenable ! Malgré le mépris qu’il m’inspire, je compatis à sa douleur
- JG :  » Arretez de vou batez ! » Ribéry.
- PD : On note l’absence justifiée du FISC aux obsèques de De Margerie : « Nos services n’ont jamais entendu parler du groupe Total ».
- ZJ : Pour trouver les 3,6 milliards d’économies sur le budget 2015 de la France, je conseille de regarder du côté des phobies administratives!
-PD : Hollande, Valls, Pellerin, présents ce matin aux obsèques du jeune retrouvé mort au barrage de Sivens. Euh, de De Margerie, pardon.
- NP : Quand un élu municipal FN se convertit à l’Islam ça ne prouve qu’une chose : il aime les missions suicide.
- PD : Elle n’ira pas loin, Estrosi vidéosurveille au grain. RTLFrance: Nice : une femme de 98 ans chassée de son logement pour des impayés.
- EM : La ministre de la culture n’a pas lu un livre depuis deux ans, du coup David Douillet se dit intéressé par le poste.
- LY : Les gens qui ne fêtent pas Halloween parce que « c’est pas une tradition française » doivent penser que Noël a été inventé à Clermont-Ferrand.
- LY : En général, les filles sont capables de résumer une conversation de 5 minutes en deux heures et demie à peine.
- PD : DSK qui déclare avoir perdu « beaucoup d’argent » dans la liquidation de LSK, au Luxembourg, c’est le Fion Monétaire International ?
- NP : Pour Halloween je me déguise en prêtre. Ça ne fait pas peur aux enfants mais leurs parents leur interdisent de m’approcher.
- PD : Se demande si Christophe de Margerie viendra à la remise de sa Légion d’honneur en posthume trois pièces.
- EM : Le PDG d’Apple annonce son homosexualité, Christine Boutin est déjà en route vers un Apple Store avec une ceinture d’explosifs.
- WM : La France n’a pas vocation à accueillir toutes les maladies étrangères du monde. Vive la préférence nationale, vive la cirrhose.
- SA : Je vous rappelle par avance que la blague « Non mais Halloween quoi » est passible de 6 mois de prison ferme et de 45 000€ d’amende…
- DS : – Morano – Zemour – Lepen – Hitler – ZAZ – La dosette de Nespresso coincée Halloween : les 6 trouilles
- LY : Personnellement, les clowns me font moins peur que les filles qui s’épilent intégralement les sourcils pour les redessiner au crayon.
- PD : Manuel Valls a rencontré Zahia à la FIAC. Il parait que le cadavre de Guy Debord en a éjaculé dans son cercueil.
- EM : Au Burkina-Faso ils ont viré le président en 24h, les gars qui crient « Hollande démission » depuis 2 ans peuvent retourner jouer à la poupée.
- AM : Maintenant que Sarkozy a raté son retour je propose qu’il réussisse son départ!
- JPT : Selon une étude canadienne, un homosexuel ayant eu plus de 20 partenaires aurait plus de risques de développer un cancer de la prostate agressif… On sait de quoi on va tous mourir !
- EM : Je suis sûr que le MEDEF a comploté pour placer un jour férié un samedi.
- NS : Les juifs et les francs-maçons contrôlent le monde. D’ailleurs je suis persuadé que les milliards de chinois et d’indiens sont terrifiés…
- ZJ : « Camarades, luttons contres les nantis! » – envoyé depuis un appartement de fonction de la CGT à 2.000€ de loyer et 150.000 de rénovation.
- EM : Perquisition au siège de l’UMP: – Salut Roger. – Salut, je vous montre pas le chemin ? – Non, ça ira, merci, on connaît.
- NS : « Les animaux sont désormais considérés comme des êtres doués de sensibilité. » Tout le contraire des hommes en gros.
- DS : Dédiabolisons les citrouilles.
- NS : « Le patron d’Apple a fait son coming-out dans une lettre ouverte. » Ce n’était pas nécessaire, on sait qu’il nous encule depuis longtemps.
- ZJ : Les politiques vont dorénavant faire de la téléréalité. Ça ne devrait pas beaucoup changer de la comédie qu’ils nous jouent au quotidien.
- EM : Il y a 2 semaines, les Français avaient peur d’Ebola, la semaine dernière c’était des clowns, cette semaine ça devrait être des girafes.
- NS : En fait j’aurais préféré que Sarkozy gagne en 2012. Ça m’aurait permis de croire encore en la gauche.
- ZJ : D’abord la mort d’un jeune homme ; puis la résurrection de Delphine Batho et Cecile Duflot… Sivens, centre de tous les drames…
- DS : -DSK aurait fait un bon président, il est super fort en éco -Sa boite a coulé et son associé s’est suicidé. -1er ministre c’est bien aussi..
- NT : Tu sais que tu es fatiguée quand tu demaquilles tes lunettes.
- EM : Eric Zemmour fait remarquer qu’il y a quand même beaucoup d’arabes qui se présentent aux élections en Tunisie.
- WM: Pendant longtemps l’homme barbare encula des mouches. Puis il se civilisa et créa l’ONU pour structurer son action.

Illustration © dominique cozette.
Vous pouvez partager ce blog. Et aussi découvrir mon site ici.

 

Categories: Fessebouqueries

Fessebouqueries #224

25/10/2014 Comments off

Il se passe de drôles de choses, des grèves en Allemagne, un virus contagieux qui sévit en librairie mais juste en France, un déneigeur russe qui fait tomber un grand pétrolier, un zizi sexuel qui fait rien que d’embêter les vieilles connes, et puis des choses qu’on se met où je pense, mais où va-t-on ? Où va-t-on, madame Carton ?
- CC : « faut admettre que c’est pas simple d’avoir la science infuse quand t’as pas inventé l’eau chaude »
- FT : Quoi, que lis-je, qu’apprends-je? Les conducteurs allemands réclament une augmentation et veulent moins bosser? Mais je croyais qu’ils étaient parfaits, prêts à travailler 40 heures pour 800 euros par mois? Et que seuls les français étaient capables de se mettre en grève pour une raison aussi futile? Et bien, si même les allemands se mettent à faire grève où va-t-on?
- DC : Mon fils de 3 ans à qui je dois mettre un suppo : C’est quoi, un suppositoire ? Moi : tu vois fils, c’est comme un plug annal, mais ça fond.
- JPT : Le Centre s’apprête à se choisir un nouveau leader, Lagarde ou Morin. Le suspense est à son comble, j’en suis à trois Temesta par jour.
- JPCM  : Je célébre le non-lieu d’Eric Woerth dans la suite Guérini du Kyriad de Marseille.
- EM  : Aujourd’hui, à New York, des policiers attaqués à la hache et un cas d’Ebola, les scénaristes de Hollywood commencent à prendre des notes.
- HDD : Le programme « Pétrole contre nourriture » fonctionne mieux que le programme « Avion contre déneigeuse ».
- JPT : Il y a encore des instituts pour faire des sondages afin de savoir si les Français pensent que François Hollande est un bon président de la République ! Ils ne savent pas quoi foutre de leur argent !
- OV: En 2007 la pétition contre l’exposition « Zizi sexuel » ne recueillait que 800 signatures. En 2014 on en est déjà à plus de 38 000. Et il y a encore des gens pour croire à la théorie de l’évolution…
- DC : Ni trac ni traczir pour Balkany traqué par Tracfin pour ses tractations.
- SP : Quand j’ai entendu sur France Info qu’un tandem dirigerait Total, le sang m’en n’a fait qu’un tour : pragmatique, me suis dit putain, oui, c’est moins dangereux que l’avion !
OV : Donc on peut être fils d’immigré hongrois, avoir eu quatre enfants de trois mariages différents mais trouver que l’immigration est un danger et que le gouvernement veut détruire la famille traditionnelle… OK…
- HD : départ en retraite chez Apple ..une quinquagénaire solde en même temps son compte épargne temps …et pose son congé maternité ……ses collègues lui souhaitent une bonne décongélation d’ovocytes et une bonne complémentaire ..vive le progrès ..vive la république
- EM : Pour rendre hommage au PDG de Total, une marée noire sera organisée demain sur les côtes Bretonnes.
- NP : Les français : ces gens qui veulent que le TGV aille très vite mais aussi qu’il s’arrête dans toutes les petites gares…
- OM :  “Affaire Bygmalion : Jerôme Lavrilleux a claqué la porte de l’UMP.” Première réaction de Bygmalion : « PUTAIN, UNE PORTE À 225.000 € ! »
- EM : – Gérard Filoche doit être exclu de l’UMP ! – Du PS, Monsieur Valls, on est au PS. – Ah ? Mais qu’est ce que je fous là ? – Aucune idée.
- NS : J’ai parfois le désir d’écrire des trucs intelligents. Mais si vous vouliez lire des trucs intelligents vous ne seriez sans doute pas là.
- JC : Après Ebola, les autorités mondiales parlent d’une propagation sans précédente dans l’histoire des virus potentiellement mortels pour l’homme : tous les jours en France, 15 000 personnes sont contaminées par le bouquin de Zemmour. L’ONU projette d’établir un cordon sanitaire autour de la France.
- OM : Et pendant ce temps au Top 50 des morts les plus cons, Cloclo est détrôné par Christophe « j’ai heurté une déneigeuse en avion » De Margerie !
- EM : Je me demande toujours comment ils font, sur les radios commerciales, pour caser deux heures de pub dans une heure de programme.
- CL :  – Allô, Claire ?
 – Oui ? 
- Oui bonjour, c’est l’agence [Biiiiiiiiip] à l’appareil. Je t’appelle parce qu’on a pensé à toi pour un casting TV… 
- Ah oui ? Comme c’est gentil ! 
- …pour une marque de rillettes.
 – Ah.
- OM : Bizarres ceux qui précisent que le conducteur de la déneigeuse qui a tué de Margerie était ivre, alors qu’on savait déjà qu’il était russe.
- DT :  » Pour tromper le temps, utilisez une pendule à leurres. »
- DC : Michel Sapin change son nom. Il s’appelle maintenant Mike Plug A.
- OV : On croit toujours que les USA sont en avance sur nous mais ils en sont encore à attaquer des policiers à la hache alors qu’en France, même dans la Sarthe, ça fait longtemps qu’on ne tue plus les poulets comme ça.
- AK : « Je crois bien que ‎Balkany va être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCROC »
- DC : Carrez, l’auteur de la loi Carrez,  ne savait pas que la loi était carrée pour tous puisque il a zappé l’ISF. Ou alors, il se l’est carrée où je pense, ce qui est assez rigolo à l’époque du plug banal.
- MR : Moi : Vous livrez mon canapé quand ? Le livreur : Entre 12h et 18h. Votre adresse ? Moi : Entre Saint-Denis et Courbevoie.
- ZJ : L’UMP, le FN et le PS veulent changer de nom. Je leur suggère Mafia.
- NS : En France on n’a pas de pétrole mais on s’en branle, on vole celui des pays africains.
- ZJ : Après les villas à Marrakech et à Saint-Martin, on découvre que les Balkany avaient une autre résidence secondaire cachée : le commissariat!
- NP : La reine Elizabeth tweete, le Pape tweete et pendant ce temps là en France Giscard cherche à brancher son Minitel

Premier bonus de TG  sur — oh mon dieu !!! — les familles homoparentales.
Il faut dire ce qui est. Certains français s’inquiètent pour l’avenir des enfants des familles homoparentales. Je voudrais apporter mon témoignage. J’ai été élevée par Paulette et Marie-Claire. ( Parce que mes parents hétéros étaient occupés à fabriquer des banderoles, ou à fabriquer des poteries, ou à écrire des trucs.) Aujourd’hui, je suis mariée, et j’ai trois enfants, un chien, deux poules. Je peux donc dire que malgré tout, nous sommes une famille normale, comme ça, vue de loin. Il y a quand même le revers de la médaille, avouons-le: mon mari fait les courses, à bouffer, sort les poubelles, et donne leurs médicaments aux enfants. Nos trois garçons ont donc sous les yeux un modèle déplorable, la preuve: aucun d’entre eux ne joue au foot. C’est bien triste. Alors, en conclusion, je dirais à celles et ceux qui aiment une personne du même sexe, et hésitent donc à fonder une famille: faites comme vous voudrez, de toute façon, ce sera mal, et nos enfants se construiront sur nos casseroles.

Deuxième bonus de DP sur qu’est-ce-qu’on-se-marre-sur-facebook !
Chroniques ajacciennes. Samedi 25 Octobre. Les enfants se sont baignés, hier. Et aujourd’hui c’est bien parti pour. Soleil radieux, petit dej sur le balcon. Des fois c’est bien le réchauffement de la planète. Qu’est-ce qui me prend à faire la météo, moi maintenant? Comme tous les matins j’ai feuilleté facebook et j’ai vu le cerf qui attaque un chasseur, la jeune fille persécutée dans un pays musulman, un chat qui lèche une souris, un chien qui sépare des chats, un crocodile qui chante ramona, une comédie musicale de ratons laveurs, et Eric Zemmour et Valérie Trierweller, le couple de l’année. J’ai vu des drapeaux, la palestine, la corse, l’Ukraine, pas le tibet, le Tibet tout le monde s’en fout, ça relève pourtant du génocide et de l’épuration ethnique. J’adorais Tintin au Tibet quand j’étais petit, j’avais l’impression d’y être allé et d’avoir couché dans une lamaserie. Qu’est-ce que j’ai vu encore en météo facebook? Des gens qui disent « fesse de book » par centaines et ça les fait rire parce qu’ils ont eu l’idée le matin même. Des filles à poils (pas tellement finalement on est sur un réseau puritain) des vidéos gags avec des bébés qui tombent de l’armoire, trop marrant et mamie dans les orties. Ceux aussi qui ont cueilli des trucs, champignons, fleurs des bois, la dernière tomate avant la guerre, genre on vit à la campagne. Certains nous font la recette de cuisine: cuissot de yak tibetais à la confiture d’airelles du jardin (les airelles pas le yak) aux champignons du bois du fond de chez moi, regardez mes images iphone 6 elle est sont lfoues mais ça sent bon. Certains se sont fait piquer leur phone, les joindre en MP. D’autres l’ont fait tomber dans les chiottes en tirant la chasse, comment on fait, vous savez, avec un séchoir à cheveux peut-être? D’autres font des photos, des enfants, des tableaux, voire des textes littéraires, les pires. On dit lol et mdr, on s’iconise à mort, on est poli ou injurieux. Belle journée à vous, que la nuit vous soit douce, le soleil se couche jamais sur FB.

Merci de partager si ça vous a plu. Pour visiter mon site, c’est ici.

Redessin © dominique cozette

Categories: Fessebouqueries

Malaval, très mal…

24/10/2014 Comments off

Robert Malaval, j’ai vu ses tableaux pailletés, glamrock en diable au Palais de Tokyo en 2006, sûre de faire plaisir à ma petite-fille parce que bien clinquants. Plus des éléments de mobilier vandalisés par sa nourriture blanche, sorte de matière expansive qu’il avait inventée avant César.
Franck Maubert, écrivain, a bien connu cet artiste jusqu’à sa mort, en 80. Franck, alias Mao-mao, avait 20 ans, Malaval 35. Ils se sont rencontrés aux Halles, QG de la branchitude à l’époque du trou des Halles, de la finition de Beaubourg et de l’embrasement d’une société qui explosait de partout avec les expérimentations artistiques de tout poil, les drogues, l’alcool, les années Palace, les provocs en tout genre, l’avènement de la culture punk.
Un monde complètement dingue auquel Malaval, qui créchait dans un bunker sans fenêtre, sans douche, toilettes dans la cour, rue du Pont Louis Philippe, ne souscrivait pas vraiment. C’était un artiste maudit qui jouait avec la mort, essayant toutes sortes de substances autant pour créer que pour se détruire.
Le livre,  un « roman » dit la couverture, visible la nuit, raconte comme Malaval, asocial, a quitté l’école très tôt, puis tenté diverses choses pour éviter de bosser comme un con. L’art lui a permis de s’exprimer, aussi bien la musique (mixages créatifs dans son home studio)  que les installations, la peinture. Les galeristes, pas fous, reconnaissaient son talent et achetaient ses œuvres pour thésauriser. Le problème est que Malaval était incontrôlable, capable du pire quand il était défoncé. De plus, bien que très appréciées, ses œuvres se vendaient mal.

Franck Maubert, très jeune et naïf, passe beaucoup de temps avec lui, ils sont très amis, et il est parfois missionné par un galeriste pour le garder présentable. Il sait que Malaval peut claquer d’un jour à l’autre, il estime à 35 ans qu’il a bien vécu. Entre autres, il a élevé des chèvres et des vers à soie dans le sud, il a eu deux enfants et vécu deux ou trois amours, les dernières plutôt platoniques. Tous deux ont rencontré toutes les personnes qui ont fait les nuits parisiennes de ces années-là. Un de leurs fidèles amis était Jean-Marc Roberts, dit Mouche, l’écrivain et éditeur.
Le dernier baroud de Malaval fut une commande de la Maison de la Culture de Créteil, un environnement de béton et de triste banlieue nouvelle, où, dans une fosse, il créait au vu des gens du coin. Les amis parisiens ne venaient pas (c’est plus facile d’aller à Marrakech que de passer le périphérique) mais il a tenu bon, réalisant une trentaine  de grands formats dans ce lieu hostile. Lire l’article de JF Bizot
Puis en août 80, on n’a pas su quel jour, il s’est tiré une balle de 22 long rifle dans la bouche. Personne n’en a rien su. Son corps sans tête est resté là plus d’une semaine.
Même s’ils ont fait des bringues monstrueuses dont beaucoup de livres témoignent aujourd’hui, l’impression que donne le livre est d’une tristesse sans fin. Malaval n’était pas du genre à croquer la vie. Plutôt à la défier, et ce n’était pas une posture. Un livre passionnant pour qui s’intéresse au sujet.

Visible la nuit de Franck Maubert, aux éditions Fayard, 2014. 208 pages, 17 €
Voir une video de Malaval ici.

Texte © dominique cozette

Categories: kultur, oh les livres !

Sphinx

21/10/2014 Comments off

Sphinx. Pourquoi ce titre ? Je ne sais pas. Une énigme. C’est signé d’une auteure suédoise, Christine Falkenland, qui en écrit plus d’une vingtaine et ce n’est pas un livre très léger. Ni très gai. Voici : Une quadragénaire abandonnée par son mari après un mariage plutôt calamiteux mais avec ses moments de bonheurs, apprend que son ex-mari a non seulement retrouvé une femme, mais qu’en plus elle est jeune, qu’en plus elle est belle et qu’en plus elle est riche. Ça l’achève. Elle n’aurait pas parié trois kopeks sur cette éventualité. Ça la mine, terriblement, incessamment, irrémédiablement. Elle a beau avoir une fillette qu’elle adore née d’une union antérieure — le père s’est tiré et ne les revoit plus — elle ne se remet pas de penser que cet homme qu’elle a déniaisé, qu’elle a rendu meilleur, plus agréable, plus fréquentable, soit heureux loin d’elle et l’oublie.
Le pire, c’est que cette femme, Claire, lui a donné un petit garçon, un beau petit mec qui joue à la Nintendo dans leur belle voiture. Alors qu’elle, quand elle s’est retrouvée enceinte de lui, a dû se faire avorter. Et c’était un petit garçon.
Ça, c’est l’histoire.
L’originalité du roman tient à sa forme : ce ne sont que des lettres de cette femme délaissée, mal dans sa peau, qui tente le culturisme pour maigrir, envoyées à Claire, au début sans acrimonie, puis qui monte d’un petit cran chaque fois dans sa folie obsessionnelle, son amertume, sa jalousie. Quiconque a éprouvé cette forme de jalousie ou de dépit peut comprendre la démarche de cette femme. Jusqu’à un certain point, bien sûr.
Aucune réponse aux lettres, elle n’en attend pas. Mais son aveuglement est inexorable, d’ailleurs c’est écrit en quatrième de couverture : l’issue s’annonce fatale.
Psychologiquement très intéressant.

Sphinx de Christine Falkenland aux éditions Actes Sud, 2014. 2011 en Suède. 230 pages. 21 €/ Traduit par Anne Karita.

Texte © dominique cozette

Categories: oh les livres !

Un bébé d’or pur pour un livre précieux

20/10/2014 Comments off

J’ai d’abord été attirée par la couverture qui me rappelait mes années de lycée, les minuscules talons, la coiffure qui rebique, les bas qui plissent (la fille du milieu), le soutien-gorge pointu, l’allure un peu mal dégrossie d’une jeunesse  qui ne se sait pas encore phénomène. Je ne connaissais pas cette auteure, Margaret Drabble, 75 ans aujourd’hui, qui a fait partie des gens ayant hebergé Rushdie au début de sa fatwa et dont c’est le 18ème roman.
Un bébé d’or pur nous conte, par la voix d’une amie de son groupe d’artistes, journalistes et intellos, la vie de Jess, Jessica, anthropologue complètement conquise par la pureté des enfants rencontrés au bord d’un lac d’Afrique dont les pieds et les mains, en pinces de homard, ne les empêchent pas de vivre tout à fait normalement. Sa vie de voyages d’études et de découvertes est lancée.
Puis, revenue à Londres, elle donne naissance à une petite fille, un bébé d’or pur qui charme tout le monde avec son sourire, sa gentillesse, sa facilité à vivre. Du pur bonheur. Jess ne dit pas qui est le père de l’enfant, on suppose que c’est son professeur à l’université, marié et plus âgé. Jess est tellement heureuse avec sa petite Anna que tout le monde adore ! Peu à peu, à côté des autres enfants de sa tribu d’amis, Anna va montrer des retards ce qui ne semble pas affecter sa propension au bonheur. Mais plus elle grandit, moins l’enseignement est adapté à son cas, malgré la bonne volonté de tous. Elle sera envoyée dans une structure spécialisée mais s’en acomode car cette fillette ne veut pas causer de souci. Tout au long de sa croissance et lorsqu’elle sera une jeune femme, elle se comportera de façon légère, malgré une grave maladie.
Ce livre raconte l’histoire d’une génération de femmes, middle-class ou aisées, à Londres, plutôt féministes et passionnées par la vie qu’elles ont choisie. Jess continuera à œuvrer  pour l’anthropologie, curieuse des autres, partageant ses savoirs, nous enseignant pas mal de choses, mais sans voyager, pour s’occuper de sa fille, la prunelle de ses yeux, l’épine de son cœur. Elle se marie un moment avec un type sympa et joyeux mais pas très intello, exultera avec un Africain rencontré dans un centre de soins, craquera peut-être pour un bonhomme sensible et attentionné, la narratrice ne sait pas. Elle rapportera dans le livre le comportement de grands écrivains ayant eu un enfant handicapé, nous faisant réfléchir sur les problèmes de culpabilité. Et sur le gros souci de l’avenir : que deviendra Anna, si naïve, si sensible, si fragile lorsqu’elle disparaîtra ?
Elle nous raconte aussi les histoires parallèles d’amis, de collègues, de relations. Un livre de facture classique, foisonnant, très agréable. Cet article de Libé en dit plus : L’article de Libé avec photo de l’auteure, superbe !

Un bébé d’or pur (The pure gold baby) de Margaret Drabble, 2014 pour la France aux éditions Christian Bourgois, 400 pages, 22 euros.
Traduit par Christiane Laferrière.

Categories: oh les livres !

Les Fessebouqueries #223

18/10/2014 Comments off

Devinette : qu’est-ce qui est vert, qu’on décore avec des boules et qui fait la joie des petits et des grands dans le cercle familial ? Réponse à la Concorde, ci-dessous. A part ça, le scandale des allocs, et puis oui, c’est la journée de la ménopause, ce samedi, chaleur à prévoir, ça tombe bien, c’est les vacances scolaires. N’oublie pas ton burkini pour pas fâcher la blonde.
- JPT : Ce soir, Le Grand Journal consacre 10 minutes à la littérature ! Ils ont même fait venir François Busnel de la Grande Librairie pour épauler Trapenard. Chouette ! En fait, 8’30 consacrés aux livres de Trierweiler et Zemmour, 1’30 au Nobel de Modiano, et basta.
- JB : Alerte Info. Le Pape François vient de faire son coming-out. Depuis quelques temps on se doutait bien de quelque chose.
- OK : Est-ce que Nadine Morano peut interpeller le connard qui fait chier son chien tous les jours devant ma porte ? Merci.
- HD : Avec toute ces lettres ouvertes qui lui sont adressées Hollande n’a pas besoin de coupe-papier.. Essayez les SMS la prochaine fois
- JB : Comment se promener dans les bois sans se faire tirer dessus par un gros con alcoolisé ?
- MS : Sarkozy: « J’ai appris hier dans la presse ma candidature de 2012 à la prégidentielle, ou présidentielle, quelque chose comme ça… »
- SM : Je me demandais hier si le mot imposteur avait un féminin.
- EP : Les gens qui se déchaussent pour monter leurs chaussettes trouées dans le TGV sont-ils membres d’une secte où la nudité de l’orteil tient lieu de signe de raliement ?
- OV : Je me demande comment ils font en ce moment au gouvernement pour décider de l’ordre de sortie des conneries des ministres ? Est-ce qu’ils tirent au sort ? Est-ce que c’est François Hollande qui décide ? Ou alors est-ce qu’ils font confiance au talent individuel de chacun ?
- DC : Quand on vit avec Bernie, les années comptent triple. En fait fait, Chirac a 170 balais.
- OV : Étant donné qu’une pakistanaise a reçu le Prix Nobel de la Paix alors que son pays est en guerre il est assez logique vu l’état de notre pays qu’un français reçoive le Prix Nobel d’économie.
- OV : Rions avec les chiffres : il y a 400 calories dans un Grande Pumpkin Spice Latte de chez Starbucks. C’est à dire la moitié de la ration que reçoit quotidiennement un réfugié syrien dans un camp de l’ONU…
- OV : Le gouvernement veut « interdire » le binge drinking, (sujet hautement médiatique mais qui ne concerne que quelques jeunes) mais refuse d’imposer aux industriles l’étiquetage nutritionnel sur les aliments (sujet peu médiatique mais qui concerne tout le monde)… Bref la politique, cette autre forme de la communication…
- JMC : Après le paquet de cigarettes neutre, à quand le paquet de cigarettes vide, encore plus efficace.
- NS : Vous savez comment on appelle un politique qui ne fait rien de malhonnête ? Un mort.
- JNP : La colonne Vendôme étant en travaux, la municipalité comble le vide en installant un sex toy géant. Vive Paris !
- SP  : On ne peut + dire que l’art contemporain ne sert à rien: il vient de faire entrer la notion « plug anal » dans l’esprit de milliers de cathos.
- OK : Le machin vert place Vendôme, c’est juste une grosse quille. Tu vas voir quand ils vont sortir les boules.
- CO : Ch. Boutin aurait été aperçue en train d’escalader le sapin de la place Vendôme un pot de vaseline accrochée à la taille.
- HDD : Si j’avais à retenir une seule chose de cette semaine, c’est que tout le monde sait maintenant ce qu’est un plug anal.
- EM : « Hitler aurait été un consommateur régulier de méthamphétamine . » Du coup on peut annuler la deuxième guerre mondiale pour dopage ?
- OV : Division par quatre des allocations familiales à partir de 8 000 Euros de revenus : les orphelinats du 16ème et de Neuilly ont commencé à construire des extensions pour pouvoir accueillir tous les enfants qui seront abandonnés l’année prochaine.
- OK : Quoi ? La pièce de théâtre de BHL s’arrête ? Ah c’est donc pour ça que je n’arrive plus à trouver de places sur BilletTrouduc !
- NO : Semaine de merde à droite: le pape reconnaît les homosexuels et les français sont pour la modulation des allocations.
- FA : Alain Minc sort un nouveau livre. Toujours pratique pour savoir ce qui ne se passera jamais et ne pas comprendre ce qui est pourtant arrivé.
- OK : Eric Zemmour s’attaque à «Hélène et les garçons», cause de la décadence morale en France. Génial, demain il s’attaquera au minitel rose.
- NA : C.Boutin dit non à l’exposition Zizi sexuel à Paris, si les gosses veulent apprendre la sexualité elle préfère qu’ils aillent au catéchisme.
- NP : Pourquoi les riches râlent contre la baisse des allocs alors que ce sont les pauvres qui font des gamins pour toucher les allocs ?
- DS : Déclinez votre identité. -Mais… -Allez-y ! -Votridentita, votridentita, votridentitam, votridentitae, votridentitae, votridentita…
- OM : “Les chercheurs manifestent ce vendredi à Paris.” 14.000 manifestants selon la police, ½ √ 10–9n x√2 × √2 (n+1) selon les organisateurs.
- OV : Donc la TVA est injuste parce que les riches et les pauvres payent le même montant mais les allocations familiales sont justes parce que les riches et les pauvres touchent le même montant… Logique.
- EM : Début des vacances scolaires et modulation des allocations familiales, ça sent l’abandon massif d’enfants sur les autoroutes ce week-end.
- BR : Cette planète est tripolaire : – Pôle Nord – Pôle Sud – Pôle Emploi.
- RP : Un peu endormi aujourd’hui… vais aller voir l’expo sur Sade pour me donner un coup de fouet…
- OK : « Ceux qui m’aiment prendront le car » (Emmanuel Macron)
- OVH : Alain Badiou fait de la pub sauvage pour Audika et Marcel Gauchet à besoin d’un dentiste à cesoiroujamais la vérité sort de la bouche des vieux pour tomber dans l’oreille des sourds.
- DC : Bouffées de chaleur sur toute France pour la journée de la ménopause ! Sortez les éventails, ça va être chaud !
- AE :  Journée de la ménopause :-( lâcher de tweets de bande-mou, sans cheveux, poil dans le nez prostates en déroute, la paille la poutre toussa
- PJ : On mesure l’importance de la femme quand on pense que sans elle l’homme aurait été condamné à vivre avec un serpent et manger des pommes.

Dessin © dominique cozette. Voir plus sur mon site ici

Merci de partager si ça peut amuser vos amis !

 

Categories: Fessebouqueries

L’au-delà Fontaine

17/10/2014 Comments off

Oui, pourquoi pas un article sur ce monument qu’est Brigitte Fontaine passée hier à Ivry ? J’étais face à elle, au deuxième rang, elle est impressionnante, sorte d’Iggy Pop décharnée, ravagée, vieille (ce mot n’est pas péjoratif pour moi) poupée branlante, avec une canne à pommeau d’argent, rock star tout en noir et cuir à casquette de caillera, les yeux aussi faits que ceux de la Gréco.
Le rideau s’ouvre sur la silhouette gracile de l’icône, jupe transparente en tulle noir, qu’elle change pour une blanche un quart d’heure plus tard, petite cape en cuir noir, mitaines bondage itou, lacées, pantalon ou leggins très ajusté et sortes de sandales-boots avec guêtres écrues. Cheveux longs et pendants. Grandes mains noueuses et élocution improbable, celle qu’on connaît aujourd’hui, qui slame en accord parfait avec celle d’Areski, monumental et impassible devant ses percus, son pupitre d’où il déclamera un beau texte de sa voix de grotte. Et un guitariste magnifique, silhouette noire et feu d’artifice de cheveux blonds qui jouent sur le fond noir, de même couleur que le liquide ambré qu’il sirote, du whisky, entre accords étirés et déchirements onduleux tendance psychédélique.
Et des textes. Les superbes et drolatiques textes de la poétesse, qui font rire très souvent, réfléchir ou s’émouvoir, intercalés par quelques paroles saugrenues de la Madelon ou, pour le guitariste pinkfloydien, de la bonne du curé.
Du très inattendu pour moi qui en était restée à ses chansons chantées, je ne l’avais d’ailleurs jamais vue sur scène, et là, j’ai adoré ! Très fort, spirituel,  gai, partageux, requinquant, différent et carrément géant.
Je vous mets ici en lien l’un de ses textes irrésistibles, bourré de l’humour de cette auteure hors normes, mis en ligne en 2011.

texte et photo © dominique cozette

Categories: kultur