Les Fessebouqueries #398

24/02/2018 Aucun commentaire

Aïe aïe aïe, comme ça gratte, une semaine comme ça ! Je me tortille avec toutes ces irritations, ces démangeaisons, ces gratouilles comme cette foutue lepénite autour de l’oeil, cette violente trumpite en plein bide, cette cahuzite trépidante à la pince pouce-index, cette ramadanite infernale et cette darmanite frétillante de chaque côté de la vulve, cette johnnite purulente du côté du coeur et cette wauquiézite récurrente carrément desquamante… Je vous jure que c’est insupportable, des semaines comme celle-ci. Bon allez, courage !

- EM : Hâte d’écouter l’album Posthunes de Johnny
- JB : Selon une étude américaine, toute étude commençant par « selon une étude américaine » se termine par « a des effets cancérigènes ».
- OVH : J’ai jamais vu quelqu’un chopper la sclérose en plaques aussi vite que Tariq Ramadan. Cet homme est un surdoué. En même temps, s’il avait pas couché avec autant de salopes, hein ?
- RV : J’ai souvenir d’une saillie drolatique de Sarko après que Wauquiez ait avoué passer du temps sur Youporn « Quand vous serrez la main de Wauquiez n’oubliez pas de sortir un mouchoir, ça poisse. »
- MS : J’ai toujours plein de projets en tête mais au final je ne fais jamais rien… c’est con, je devrais faire de la politique !
- DC : Le ministre échangiste Dard Malin s’est vu lavé de tout suçon dans la plainte pour viol de l’ex colle-girl.
- JC : Un sportif russe de curling contrôlé positif : on aurait trouvé un taux anormalement élevé de tisane à la camomille et de Stilnox dans son sang.
- BA : Quelle que soit notre opinion sur l’affaire, je pense que l’on peut parvenir à un consensus : si les règles de l’art des coups autorisés par la police peuvent aboutir à une déchirure anale de 10cm, il y a un gros souci avec les règles de l’art.
- DC : Je m’étonne qu’avec la grossophobie actuelle on dise encore qu’on est « mardi gras » et pas « mardi c’est peut-être dû à des problèmes de thyroïde et puis il faut aimer son corps tel qu’il est qui êtes-vous pour juger?! »
- JB : Le plus choquant dans cette histoire avec Wauquiez, c’est qu’il y ait encore des étudiants EN ÉCOLE DE COMMERCE
- CC : quoi qu’en dise christine angot, le vrai plan B, c’est la raclette
- DT : Depardieu part s’installer en Algérie. Gérard, quand il est trop tard pour dîner à Alger, il te reste Oran.
- CC : Quoi qu’il arrive dans la vie des mecs, c’est la faute des meufs : —  le mec tue sa femme = elle était chiante —  le vieux barbon déshérite ses gosses = elle l’a obligé le pauvre chou Changez rien.
- MK : Gérald Darmanin jure n’avoir jamais abusé d’arrière-trains. Mais veut la peau des cheminots.
- CP : D’habitude ce sont les rats qui quittent le navire ! Chez les LR c’est l’inverse ! Ils restent, les autres s’en vont ..
- CC : Wauquiez « en traitant les parlementaires de guignols j’ai été très soft » dixit le mec qui te raconte sa fin de soirée où il a agressé la serveuse, pissé sur le comptoir et déchiré les rideaux.
- NA : Wauquiez il se met de la merde sur les chaussures pour dire qu’il est de la campagne, il se teint les cheveux pour faire plus vieux, par contre il a toujours rien trouvé pour faire croire qu’il est intelligent.
- CC : Quand tu apprends entre 2 conneries nauséabondes que Le Pen a perdu son œil… en plantant une sardine pour monter une tente.
- NH : J’assume tout ce que j’ai dit mais trainerai en justice tous ceux qui le répèteront. La logique Wauquiez.
- SF : Il y a une droite de caniveau Wauquiez et une Droite qui entre au Panthéon Simone Veil. Aux grandes femmes la patrie reconnaissante
- ACD : Dépourvus face à la neige, les Marseillais ont enfilé leur maillot de bain en laine.
- CC : Un mot sur De Gaulle, Jean-Marie Le Pen ? « Il était laid ». Ok, il pourrait donner des cours dans une école de commerce.
- OM : — C’est dingue ce qu’on peut parler de ce truc que finalement très peu de français utiliseront et qui prend régulièrement l’eau… —  Tu parles des voies sur berge ? — Non de Laurent Wauquiez.
- DC : Hidalgo va rouvrir les voies sur berges et là, la circulation sera de nouveau fluide et sans bouchons… (fin de la blague)
- NA : Pour éviter une nouvelle tuerie dans une école Donald Trump propose de fusiller tous les lycéens.
- HD : Mettre Cahuzac un spécialiste de l’évasion fiscale en prison n’est ce pas un paradoxe ??
- ALD : « la laïcité protège le short comme le foulard. » (Benoît Hamon : ) Le port obligatoire du short, quelle religion ? Vous avez deux heures.
- RR : Ceux qui promènent leurs gosses par ce froid polaire sont tous des Véronique Courjault qui s’ignorent.
- GA : Rituel du matin selon les magazines féminins : s’étirer longuement, boire un jus de citron pressé chaud, faire quelques postures de yoga, écrire une pensée positive, prendre soin de sa peau, manger des graines germées. Et puis après tu peux aller te coucher parce qu’il est 22h.
- VO : Avec le film « L’insoumis » on découvre que Melenchon est un type sympa. Fallait me demander je vous l’aurais dit.
- JPT : Je n’aurais jamais pu faire de half-pipe. Je n’ai jamais su faire les choses à moitié.
- JB : Je suis ok pour que chaque professeur puisse disposer d’une arme à feu, mais en échange il me semblerait normal que chaque tueur puisse enseigner la matière de son choix à des élèves. Donnant-donnant.
- DC : Une bibliothèque en Ardèche tenue par des bénévoles. Certaines personnes demandaient qu’on interdise un album de Martine parce qu’on voyait sa culotte.
 Mais… comment, Martine porte une culotte ? Quel scandale, effectivement !!!
- MA : En ressenti bancaire, nous sommes le jeudi 46 février.

FESSEBOUQUERIES  RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les deux lettres sont les initiales des auteurs, ou les 2 premières lettres de leur pseudo.

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries

Les Fessebouqueries #397

17/02/2018 Aucun commentaire

Ah mais qu’elle est moche cette semaine d’actu ! Moche moche moche ! Collégiens US empêchés de finir leur année pour cause de tuerie, testament qui pue la merde dans notre m’idologie françaouaise, mariage gâché par le meurtre d’une fillette retrouvée en vrac, concurrence déloyale entre neige et crottes sur les trottoirs parisiens, logeur de jihadistes qui nous la joue relax,  rapeur ayant dérapé mais primé ce qui en déprime certains… mais ouf, c’est le week-end, les enfants à occuper, le frigo à remplir, le ménage à faire, les papiers à trier, la vie quoi…
- ACD : Ah que j’aime les parisiens ! Ceux-là même qui après avoir râlé après la neige, filent dès ce soir s’engouffrer dans les bouchons pour s’y rendre !
- RV : Aux J.O. moi j’adore le Curling double-mixte. Les hommes décident et les femmes balayent. Comme dans la vraie vie.
- KM : Jonathann Daval, lui au moins, il attend pas la St Valentin pour déclarer sa flamme.
- OVH : L’ex ministre Thévenoud a déposé l’expression « Phobie administrative ». Espérons que cela ne sera pas trop dur pour lui de déclarer les royalties.
- DF : Les « féministes » qui crachent leur haine sur Orelsan en utilisant les mêmes arguments que le procès que vous avez perdu, trouvez vous du travail, un mec, un sac décathlon rose, et arrêtez de casser les couilles.
- ACD : Rien que de penser que quand je serai vieille, je raconterai à mes petits-enfants l’épisode neigeux qui s’est abattu sur Paris la semaine dernière, et qu’ils m’écouteront bouche bée, envieux d’avoir vécu cet évènement historique, j’en ai la chair de poule.
- RB : J’ai détesté les maths jusqu’à ce que Ferry dise que ça sert à rien, là je viens de m’acheter un Passeport CE2, je reprends tout à zéro.
- JG : 35 ans à me déplacer à Paris, je pensais qu’on me les avait toutes faites mais j’avoue le « faut pas bâiller c’est pas beau pour une femme » je l’avais pas encore entendu.
- CE : Alors Johnny Hallyday , il était Belge ? Français ? Américain ? Maltais ? Luxembourgeois ? …..Pffff on sait pu
- ACD : Je ne voudrais pas m’avancer car nous ne sommes qu’en février, mais il semblerait bien que la tendance 2018 soit « Tuer par accident »
- TL : Johnny est passé à la postérité… tout comme Laura et David qui sont passés à La Poste hériter, mais il y eu erreur sur le destinataire.
- DC : Laetitia se dit écoeurée des réactions de tous ces gens écœurés par ce testament. L’écœureuse écœurée c’est un peu l’arroseur arrosé du rock français.
- JPT : Scandalisé par l’affaire des testaments de Johnny, je tiens à annoncer que je n’assisterai pas à l’exhumation du corps pour la première recherche en paternité.
- MK : J’ai pas dit qu’Orel pue, mais qu’Orelsan
- ADN : Le jour ou Microsoft vendra quelque chose qui ne se plante pas, je parie que ce sera un clou.
- CC : Astuce saint-valentin : vous savez que vous êtes vraiment accro à une fille quand vous commencez à chercher une actrice porno qui lui ressemble un peu
- JB : Laura Smet et David Hallyday héritent quand même de quelque chose de Tennessee.
- HD trouve le calendrier 2018 bien maladroit. 
Déclarer sa flamme le jour des Cendres un comble!!!
- JLJ : Un pote me transmet ce jeu de mots lamentable, j’aime bcp….. « Enfin quant même, 
Johnny n’aurait pu laisser aux p’tits qu’deux mille !!! »
- OVH : Jonathann à Nordhal : « Ok, t’avoues, mais moi au moins, ma femme était majeure ».
- DC : Cancer de l’enfant : Sarkozy cherche des fonds. Bé demande à Khadafi, bécasse !
- OVH : La petite Maélys au petit Grégory : Nananèreuh, mon assassin a fini par avoué-heuh et pas toi-heuh.
- NR : Christine Lagarde dépose la marque : une négligence à 400 millions d’€ à l’insu de mon plein gré…
- OM : Quel genre de monstre faut-il être pour que vos parents décident de vous inscrire au saut à ski ou à la luge ?
- HL : Voyager en avion, c’est simple. Suffit de s’enregistrer entre 2j 5h38m et 2j. 4h47m avant le vol, venir au moins 8h à l’avance, avoir un bagage de dimension inférieure à celle du cercueil de Petrucciani et faire un triple axel en égorgeant 3 dindons en offrande à l’embarquement.
- PR : Il devrait y avoir une loi qui protège les enfants de rock stars alcooliques, droguées et de droite. Ben oui.
- EM : »Merci de m’avoir relaxé, je vais enfin pouvoir trouver un nouvel appart à Xavier Dupont de Ligonnès. » Jawad
- HL : Pas sûr que ce soit une bonne idée d’avoir missionné Cédric Villani pour faire aimer les Mathématiques aux élèves. Il est capable de nous pondre (3(2^2x+3x) +3*log(100)^2+3^2)/ (x+sind(90)) propositions là dessus.
- TK : Pour la Saint Valentin, chaque année c’est de plus en plus compliqué de surprendre sa moitié. Là par exemple, je sais toujours pas si je vais lui faire un cadeau, un repas ou la gueule.
- AB :  Fils naturel de Johnny Hallyday, je me joins à Laura Smet et David H pour réclamer ma part du gâteux. Dix pour cent ou je révèle que ma maman est Nadine Morano
- OM : Quand on voit le niveau de leurs lycéens, on se demande comment les USA se démerde pour ne pas rafler tous les titres au biathlon…
- OVH : Ouf ! Jawad est relaxé, on va pouvoir recommencer à se droguer.
- NP : Hier aux J.O. c’était la journée des Half Pipe. Aujourd’hui pour la Saint Valentin plein de garçons espèrent que leur copine retrouve l’autre moitié.
- LR : Hâte que la terminale change de nom et que les lycéens se mettent en grève pour entendre à la radio que les matures luttent.
- OM : Sans vouloir me la raconter, je vais toucher autant de l’héritage de Johnny que la moitié de ses gosses. Hé oui.
- LC : —  Jawad vous êtes relaxé ! —  Oué c’est vrai je suis plutôt détendu mais du coup ma peine c’est combien ?
- NN : Jacques Cassandri, auteur du fameux casse du siècle, déclare s’incliner devant l’extraordinaire prestation de Laetitia. Il ajoute, beau joueur, qu’il n’aurait jamais imaginé lui céder un jour le titre de « cerveau ».
- OVH : Aux dernières nouvelles, Jawad ouvre un gîte à Saint-Denis. Avec animation surprise et ceintures explosives fournies : une caution est demandée à l’inscription pour prévenir les détériorations.
- NP : Les USA c’est le pays où à 19 ans tu n’as pas le droit d’acheter de la bière mais où tu as tout à fait le droit d’acheter un fusil semi automatique pour faire un carnage dans ton école
- OM : Je sais pas vous mais moi les « ados à problèmes » américains me font subitement aimer avec tendresse nos petits boutonneux bien de chez nous qui écoutent de la musique de merde à fond dans le métro en gueulant des « Wesh frère t’es sérieux ».
- NP : Entendu A La Machine A Café : « Nordahl Lelandais il m’a beaucoup déçu. Par contre Jawad j’aime bien : il a le swag. » Mes Collègues Sont Formidables
- AB : déjà 19 fusillades dans un établissement scolaire aux USA depuis le début de l’année, ou comment réduire le problème de la sélection
- EM : Plus il y a de fusillades aux Etats-Unis, plus les Américains achètent d’armes. Et plus les Américains achètent d’armes, plus il y a de fusillades aux Etats-Unis, c’est bien foutu quand même.
- OM : Je me joins à Donald Trump, aux Républicains et à l’ensemble des américains favorables aux armes à feu, pour prier Dieu de bien vouloir leur accorder la force d’être un peu moins cons
- NP : Tu sais que c’est bientôt les vacances quand tu commences à croiser des parisiens en moon boots dans les couloirs de la ligne 14.
- DN : Le type reçoit les louanges de trois présidents, plus un deuil national, alors qu’il venait de faire appel au droit californien pour déshériter ses enfants. Quand la réalité dépasse largement la TV réalité…
- JPT : Adam Rippon est un patineur américain gay. Un journaliste lui demande la différence entre un patineur gay et un patineur hétéro. Sa réponse : « Perfect eyebrows ! »
- GB : 17 morts dans un lycée de Floride, 1 fusillade en milieu scolaire par semaine. Trump : « Prions pour les victimes ».  Les Républicains : « Oui voilà. Prions ».  La N.R.A : « De toute façon ce ne sont pas les armes qui tuent mais leurs utilisateurs ».  Super.  Jusqu’au prochain massacre
- JNP : Là-bas les jeunes ont le droit d’acheter des armes de guerre, mais pas celui de boire avant 21 ans. C’est rassurant, au moins ton tueur ne sera pas en état d’ivresse, mais simplement en l’Etat de Floride.
- DC : Aux Etats-Unis, à la place de balance ton porc, je suggère balance ton port d’arme.

FESSEBOUQUERIES  RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les deux lettres sont les initiales des auteurs, ou les 2 premières lettres de leur pseudo.

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries

L’amour après l’horreur.

12/02/2018 Aucun commentaire

Ce petit bout femme immense revient nous parler de la vie, de l’amour donc dans son nouveau livre l’amour après. L’amour, comment ça peut être après les cauchemars des camps où, petit bourgeon, son corps mis à nu par les SS, s’est desséché pour longtemps. Marceline Loridan-Ivens, du nom de ses deux maris, se raconte sans ambages comme le ferait une gamine qui n’a peur de rien. Ouvrant sa valise d’amour, là où elle gardait lettres, photos, petits mots, tickets, qu’elle a trimballée partout sans jamais l’ouvrir pendant des décennies, elle y (re)découvre, en fumant des petits joints, la fille libre qu’elle continue d’être, celle qui décide de ne jamais se soumettre à personne et va se dévergonder à Saint-Germain des Prés. Elle est belle, tonique, drôle, sans tabous, elle plaît, les hommes tombent comme des mouches.
Une lettre qu’elle retranscrit, que je trouve formidable, dont j’envie l’amour de l’expéditeur qui écrit avec une telle finesse sur celle qui ne veut pas de lui…et qui signe  : Georges Perec ! Rien que ça. Et d’autres, connus, pas connus, oubliés souvent, un « vieux » de 40 ans qu’elle fuit parce qu’il a su y faire et trouver le petit nerf sensible de son sexe, ça la chavire et lui fait peur… son premier mari, un brave type dans le bâtiment qu’elle ne suit pas dans sa trajectoire, puis l’amour de sa vie, le grand et magnifique cinéaste Joris Ivens, de 30 ans son aîné, libre comme elle, amoureux, tolérant, qui admet le très jeune amant avec qui elle vit une longue passion, le mari protecteur, avec qui elle travaillera autour du monde, jusqu’à sa mort.
Dans le livre il y a bien sûr les amitiés qui se sont soudées à Auschwitz ou Birkenau, dont Simone Veil mais aussi d’autre filles déportées qui s’amusent comme elle avec les bandes de jeunes, qui parfois sombrent dans des vies de merde ou se marient et font des enfants. Mais aucune de celles retrouvées n’a voulu répondre sur la question de l’amour après.
Quant à Marceline, elle vieillit bien, l’esprit affûtée, la langue verte, la soif de profiter encore du cadeau qu’est la vie quand on a failli la lui voler.
Elle cite Oscar Wilde : « le drame de la vieillesse, ce n’est pas qu’on se fait vieux, c’est qu’on reste jeune. ». Ça lui va comme un gant.

Ce livre est formidable !!!

L’amour après de Marceline Loridan-Ivens (avec Judith Perrignon), 2018 aux éditions Grasset. 160 pages, 16 €.

Texte © dominique cozette

 

Categories: bouquins

Les Fessebouqueries #396

10/02/2018 Comments off

Il a neigé sur yesterday, to-morrow sera-t-il tout morose pourrait-on dire aux Victoires de la chanson. Life is life, pourrait-on répondre. Donc semaine enneigée jusqu’à l’os que l’on regrettera bien fort lors de la prochaine canicule. Vous avez dit cul ? Heu, non, enfin, pas vraiment, il était juste question de la fille cachée de Hulot, la phobie administrative de Cloclo, la sélection des tulipes de Koons au curling, la prochaine eurovision représentée par Finkielkraut, et Hidalgo qui avoue avoir inondé Jonathan Daval. Mais je n’ai pas fini de déneiger l’actu et peut-être retrouvera-t-on les tifs de Trump sous la cornette de sœur Emmanuelle au dégel.
- CD : Lavilliers vient de suggérer que le couple représentant la France à l’Eurovision fasse plutôt une prestation de patinage artistique sans chanter.
- DC  : Jonathann Daval laisse sous-entendre que sa femme était une peste. Il ne serait donc qu’un pesticide et non un féminicide, notion contestée par une psychiatre spécialisée.
- JPT : Avec Wauquiez, le retour de la droite, c’est surtout la droite sur le retour.
- PI : Il y a bien un député LREM qui va nous sortir que, par ascétisme, les pauvres ont fait le choix d’une vie frugale et sobre, où le renoncement matériel permet d’atteindre le quiétude spirituelle.
- OVH : Punaise ! Il neige. En plein mois de février. Vous allez voir qu’en mars, la nature va bourgeonner.
- YP : Naguère, les journalistes expliquaient. Désormais, ils décryptent. Autant dire qu’ils décodent à pleins tubes.
- NE : Montpellier propose d’accueillir les tulipes de Koons, ainsi que la ville de Craponne sur Arzon dans la Loire
- OM : Il neige à Paris alors que c’est là qu’on a signé des accords contre « le réchauffement climatique »… Il a raison Trump, on s’est bien foutu de notre gueule.
- AO : « C’est normal que vous n’ayez pas réussi votre détourage : vous n’avez pas utilisé votre masque d’écrêtage vectorisé à pi/racine de 32 facilement accessible depuis le raccourcis clavier alt+clic droit + maj + 33-#€ ». Ma formatrice Photoshop.
- OM : Finalement Sœur Emmanuelle est un peu à Laurent Wauquiez ce que « l’amie noire » est à Nadine Morano.
- FS : Cette Anne Hidalgo est quand même scandaleuse. En 15 jours, elle fait inonder les quais pour bien prouver qu’ils ne servent à rien, et maintenant elle fait tomber la neige pour démontrer que la voiture c’est dangereux. Démission !!
- NA : Anne Hidalgo a demandé à Cyril Hanouna de venir sniffer toute la poudreuse tombée sur Paris.
- JT : —  L’égalité des sexes on sait très bien que pour certaines choses fondamentales ça ne sera jamais possible. — Comme quoi ? — Comme écrire son prénom en pissant dans la neige.
- JM : Petite pensée pour Alain Finkielkraut qui doit être en train de se triturer douloureusement l’esprit à chercher un lien entre la pagaille de la neige et l’immigration.
- OM : Top 3 des plus grandes catastrophes naturelles de l’histoire : 3. Éruption du Vésuve en 79 ap JC : 16.00 morts — 2. Tremblement de terre de Shaanxi en 1556 : 800.000 morts — 1. Chute de neige à Paris en 2018 : 15mn de retard sur le RER B
- NP : Les filles croient qu’il est tombé 20 cm de neige. Les garçons savent que ça fait au maximum 14 cm mais ils ne disent rien pour ne pas se trahir.
- DC : Il est désormais impossible de lancer un PQ qui s’appellerait Phobie Administrative. C’est trop bête !
- GB : Revoir la tête des sarkozystes au soir du 1er tour de la primaire de droite. Ces petits plaisirs simples du dimanche soir.
- SF : C’est l’hiver et il neige. Arrêtez d’accuser le Maire, le département, la région, la SNCF, le Président de la République etc… Enfilez un bonnet
- JT : Je viens de déposer « phobie administrative mon cul » à l’INPI. Clin d’œil appuyé à Thomas Thevenoud
- CC : si je n’ai rien liké ni posté pendant 24 h c’est que facebook m’a bloquée à cause d’une photo un peu limite que j’ai affichée hier, une photo de paysage sans neige ni verglas.
- PdJ : Alors donc Claude François était un pédophile. Le lundi au soleil et le reste à l’ombre ?
- EM : Nicolas Hulot dément en bloc : « C’est dégueulasse ces rumeurs, je n’ai jamais été écologiste, j’étais sponsorisé par Rhône-Poulenc ! »
- JM : Thomas Thévenoud, le mec qui transforme fraude fiscale en fonds de commerce.
- MNS : Vous devriez avoir honte de salir Claude Francois, France Inter la radio des bobos, fichue Génération Z inculte qui invente ce qu’elle n’a pas connu
- AB : Thomas Thévenoud avait déposé la marque «phobie administrative» dès 2014. Cynisme : Quand il y a du fric à se faire ça va mieux !
- RdB: Je comprends pas ce que vous reprochez au curling, des mecs qui passent le balai avec autant de ferveur c’est proprement fascinant.
- EM : Bon, la Corée du Nord a défilé avec la Corée du Sud, maintenant passons au plus difficile, réconcilier les partisans du pain au chocolat et ceux de la chocolatine.
- OM : « Je déclare solennellement les Jeux Olympiques des sports qui intéressent 3 Finlandais, 4 Estoniens et Nelson Monfort ouverts ! »
- CC : Ce soir c’est les Victoires de la musique, j’espère que tous les nominés ont nettoyé à fond leur historique Twitter
- GB :  — FISC : « Bonjour il faut remplir votre feuille d’impôts »  — Thevenoud : «Ah. Désolé. Impossible. Je souffre de phobie administrative» — INPI : « Bonjour. Il faut remplir votre demande de propriété intellectuelle » — Thevenoud : «Bien sûr. Vous en voulez combien d’exemplaires ?»
- NP : C’est vrai que si la Corée du Nord déclarait la guerre pendant les J.O., plein de sportifs innocents seraient tués. Mais d’un autre coté… ça nous débarrasserait de Nelson Montfort…
- JB : Les JO depuis mon canapé :
 —  Un whisky ?
 —  Ok, sur glace.
- FIA : Et mon esprit tordu d’imaginer Lara Fabian en choriste de Charlotte Gainsbourg…
- MC : Hâte de voir l’épreuve de tir de missile sur glace
- AS : Il n’y a pas beaucoup de chansons de rappeurs qui incitent à rester tranquille chez soi le vendredi soir.

FESSEBOUQUERIES  RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les deux lettres sont les initiales des auteurs, ou les 2 premières lettres de leur pseudo.

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries

Le dernier de la saga napolitaine

09/02/2018 Comments off

L’enfant perdue est donc le dernier tome de cette passionnante sage d’Elena Ferrante, plus ou moins autobiographique, qui raconte la deuxième partie de la vie des deux amies où jouent de plus en plus fort l’amour/haine ou l’attraction/rejet des deux femmes. Celle qui était partie connait une certaine gloire avec la parution de ses livres, se débat avec un mari qu’elle n’aime plus et ses deux filles pour lesquelles elle n’a pas une grosse fibre maternelle. L’autre est restée à Naples, avec un mari gentil et un garçon d’un autre homme, sorte d’ado pénible, grassouillet qui ne fout rien mais dont une des filles de Lena, quand elles seront revenues à Naples, s’éprendra curieusement. Il y a tout un tas d’événements qui se catapultent sur cette petite trentaine d’années, les gens changent, meurent, sont emprisonnés, se quittent, disparaissent… tous les ingrédients d’une histoire romanesque qu’on a toujours plaisir à lire quand on est attaché aux personnages. Je ne peux pas en dire plus car ceux ou celles qui vont le lire ont lu les trois autres et n’ont pas besoin d’être convaincu(e)s.
Pour remonter au tome 3 : Tome 3 ici

L’enfant perdue d’Elena Ferrante, 2017 aux éditions Gallimard, traduit pas Elsa Damien. 550 pages, 23,50 euros.

Categories: bouquins

Les Fessebouqueries #395

03/02/2018 Comments off

On ne parlera jamais assez de la violence, la violence des femmes qui poussent au viol, la violence des pâtes à tartiner qui poussent à la castagne, la violence de l’art contemporain qui pousse aux pétitions, la violence des meubles en kit qui poussent au divorce, mais c’est quoi, ça ? Il paraîtrait que c’est le blues de l’hiver, le blues qui ramène Morano dans le giron d’un parti chaleureux et pousse les migrants à se réchauffer les uns contre les autres, vigoureusement …, des faits d’hiver en somme.
- PB : CASSE TOI PAUVRE KOONS !
- HD :  Le fondateur d’Ikea, Ingvar Kamprad, est mort à l’âge de 91 ans..une semaine d’assemblage du cercueil est prévue
- JPT : Après Yann Moix, Francis Lalanne : les bougeoirs de Calais.
- CC : les étagères du monde entier en deuil
- NR : c’est où la gauche sans burqa ni crucifix pour que je puisse m’inscrire a un parti?
- LP : Je l’ai étranglée par accident, déplacée par mésaventure et brûlée par mégarde. Quand ça veut pas ca veut pas !!
- JR : Je propose d’organiser une marche blanche pour soutenir les participants à la marche blanche qui soutenaient Jonathann Daval
- CC : donc les joggeuses, le mieux pour être en sécurité, c’est de ne pas être mariée (je résume vite fait l’affaire)
- OM : Jonathann Daval : « Un mec sympa », « simple, gentil », « réservé », le « gendre idéal »… Ne faites pas courir de risque à vos proches, soyez un gros enculé.
- CC : « en raison d’un problème d’accouplement des wagons, le train partira avec un retard de 20 minutes », non seulement le train part en retard, mais ses wagons ont une vie sexuelle plus développée que celle de la moitié de mes contacts facebook
- NA : Le mec qui était chargé de monter le cercueil du fondateur d’Ikea vient de se suicider.
- OK : Est-ce que Ingvar Kamprad, le fondateur d’Ikéa va monter soi-même au ciel ?
- NP : Bon apparemment Alexia Daval n’est pas morte parce qu’elle faisait du jogging mais parce qu’elle était mariée. Bref une excuse en moins pour ne pas faire de sport mais une raison de plus de ne pas se marier.
- CC : si on peut « étrangler par accident », peut-on aussi « demander par inadvertance à tout un tas de colosses bien vénèr’ en taule d’aller faire sa fête au mari d’Alexia Daval » ?
- RR : Moix a un ego tellement surdimensionné qu’il y a mis un X.
- DC : Laurent Wauquiez n’étant pas suffisamment convaincu qu’il dirigeait la droite la plus con du monde, il a fait appel à Nadine Morano comme conseillère politique. Ça c’est de la fucking idée !
- AB : L’INSEE va intégrer le trafic de drogue au PIB. Ajoutons-y le marché parallèle de cigarettes et les occases sur http://leboncoin.fr  et la France pourra passer pour un pays richissime.
- VA : N’empêche y a des mères qui ont été se battre pour ramener des pots de Nutella à leurs enfants, moi ma mère la seule fois fois où elle s’est battue pour moi c’était pour convaincre le directeur de me coller.
- NP : Bref Jonathann Daval l’a tuée — enroulée dans un drap — mise dans le coffre de la voiture — déposée dans les bois — brulée en état de légitime défense… C’est un peu gros mais sur un malentendu ça peut passer.
- HD  : Quand tu passes du statut d’avocat des parties civiles à celui d’avocat des parties si viles, tu es dans la merde .
- NR : Arrêtez de tirer sur Rachida Dati, son chirurgien s’en charge
- LO : Dans un monde fou on paierait des impôts pour renflouer des banques privées qui ensuite nous prêteraient notre blé avec taux d’intérêt.
- GB : — Un emploi fictif présumé pour sa femme  — Plus de 900 000€ indûment perçus — Un dédit de retrait malgré une mise en examen  — Un mépris de la justice.  « Qui a tué François Fillon ? » Sérieusement ? C’est plutôt « Comment a-t-il pu tranquillement exister politiquement jusque là ?»
- NA : Nadine Morano qui devient conseillère en politique c’est un peu comme si Ribery devenait prof de Français.
- EM  : Le jeans taille haute c’est comme le carbone 14, ça te donne une estimation de l’âge de ton cul. Si t’as plus de fesses en bas qu’en haut, le boudin sur les hanches et le ventre qui fait un rond en demi lune sous la fermeture éclair, c’est le musée direct.
- DO : Une ex a menacé de publier une photo compromettante de moi. Je lui ai dit que je trouvais sa personnalité écrasante, qu’un accident était vite arrivé et que mon avocat s’appelait Randall. Du coup, vous ne verrez jamais la photo
- GA : Les défenseurs de Tariq Ramadan : « la cicatrice ne prouve rien : tout le monde savait qu’il s’était fait agrandir son micro pénis »
- ER : L’une des accusatrices de Tariq Ramadan révèle un indice intime : une cicatrice au niveau de l’aine. Une petite bite ou trois couilles aurait été plus drôle.
- OM : Ce qui s’est produit avec du Nutella semble s’être reproduit avec des couches-culottes. C’est vraiment n’importe quoi l’alimentation des français…
- NP : Le parti les Républicains qui demande la démission de Darmanin simplement visé par une enquête, c’est le même qui continue à soutenir Balkany malgré ses condamnations et ses mises en examens ou c’est un homonyme ?
- MB : Pour rappel si ta femme est oppressante l’option divorce est à privilégier sur l’étranglement et la crémation.
- LO  : — Maman, pour le carnaval je peux me déguiser en chinoise ou en indienne ? —  Nan c’est raciste. —  Ah. En vache ou en chat ? —  Non, c’est spéciste. —  Ben en quoi je me déguise alors. —  Gueule sur les déguisements des autres et dis que t’es déguisé en Twitter.
- PS : Je me trouvais nulle en bouffe à cause d’Instagram. Maintenant je trouve ma déco à chier à cause de Pinterest. J’ose pas aller sur Pornhub
- JB : Çe matin en faisant mes lacets j’ai failli m’étrangler par accident, ce sont des choses qui arrivent, ne nous mentons pas.
- AB : Le violeur supposé Tariq Ramadan trahi par un tatouage intime représentant la vierge Marie.
- NA : Désormais quand ma femme me gueule dessus je lui dis de faire attention à ma susceptibilité car on sait jamais sur un malentendu accidentel je pourrais l’étrangler.
- DO : Est-ce qu’on a le droit d’associer Tariq Ramadan avec le #BalanceTonPorc ou c’est incompatible avec la religion musulmane ?
- BL : Supprimer des fonctionnaires ? Pourquoi pas! Mais alors ceux qu’on dit « hauts »; parce que, comme on sait, la hiérarchie c’est comme les étagères, plus c’est haut et moins ça sert…
- JU : Coucou Aurore Bergé . Je suis un prof privilégié, qui gagne 1200 euros par mois. Je bosse avec des élèves issus de classes dites supérieures. Pour m’aider à les comprendre mieux, peux-tu faire en sorte que mon salaire soit triplé ? Merci Aurore.
- OK : Le choc ! David Pujadas révèle avoir présenté le JT de 20 heures de France 2 avec une perruque.
- NP : —  Papa c’est quoi le racisme ? —  C’est penser que des gens qui survivent de manière indigne le font exprès, et qu’en plus ils préfèrent ça à une vie « normale ». Parce que ce sont des sauvages.
- PS : J’espère qu’il ne va pas se radicaliser en taule Tariq Ramadan.

FESSEBOUQUERIES  RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les deux lettres sont les initiales des auteurs, ou les 2 premières lettres de leur pseudo.

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries

Les Fessebouqueries #394

27/01/2018 Comments off

Il y a un peu de flou dans mon actu, cette semaine, obligée de vadrouiller, grenouiller, tatouiller… Je suis tombée de haut dans le pot de Nutella ce matin mais fidèle au poste, je vous transmets toutes les petites misères passagères des bipèdes qui crapahutent sur la toile dans l’espoir de ne pas se noyer dans l’anonymat ni dans les eaux, les zoos, les os, je ne sais plus. Une pensée pour le zouave qui trouve que ça mouille un peu fort et qu’il en a marre d’avoir de la flotte jusqu’aux fouilles.

- NP : Je ne dis pas que la Seine est haute, je dis juste que si elle continue à monter les migrants vont pouvoir venir directement en Zodiac de Lybie à la Porte de la Chapelle.
- OV : Ils ont eu du bol les 140 grands patrons invités par Macron au Château de Versailles, à 600 000 voix près ils auraient été invité par Mélenchon à aller se faire foutre.
- DP : Au rythme où vont les choses, au moment de faire l’amour faudra bientôt signer une décharge. Je sais, elle est facile mais j’ai pas pu m’en empêcher.
- OV : Si Darwin avait su qu’en 2018 il y aurait des bagarres dans des supermarchés pour du Nutella il n’aurait probablement pas formulé sa théorie de l’évolution.
- JPT : Pour marquer mon soutien à Woody Allen, Kevin Spacey et James Franco, je n’assisterai pas à la cérémonie des Oscar cette année.
- OK : C’est le week-end ! Est-ce que la Seine peut faire la grasse matinée ? C’est à dire, retourner dans son lit … et y rester ! Merci.
- ZA : T’as quand même des gens qui pèsent leurs mots, ça va trop loin cette obsession du poids.
- EM : « Et ce qui est formidable ici à Davos, c’est qu’on croise des gens qui ont réussi mais aussi des gens qui ont hérité, quelle diversité ! »
- NA : Anne Hidalgo annonce qu’elle veut interdire les bateaux diesel dans les rues de Paris.
- NP : Au départ le procureur voulait inculper Jawad pour « intelligence avec l’ennemi » mais il a vite compris que « Intelligence » et « Jawad » dans la même phrase ça allait pas le faire.
- OM : Et dire que dans une 50ne d’années, y’a des types qui diront à leurs petits-enfants « de mon temps on avait des valeurs petit, on pouvait s’entretuer pour un pot de Nutella ! »
- SC : En hommage à Bocuse, ma femme a cuisiné un repas digne d’un resto gastronomique. Vivement la mort de Rocco Siffredi.
- NP : Je ne dis pas qu’il pleut beaucoup à Paris en ce moment, je dis juste que si ça continue on va croiser plus de Stand Up Paddle que de vélos sur les pistes cyclables.
- NA : Xavier Dupond De Ligonnès retrouvé dans un Pôle emploi, ça faisait 6 ans qu’il faisait la queue.
- RdB : – Dis donc mais t’aurais pas un peu pris du cul ? – Ah non ça c’est une cicatrice de la grande bataille du Nutella de 2018.
- RR : Si ça se trouve, Bocuse a fait piquer ses chapons, ses poulardes et ses cochons de lait avant de mourir.
- GF : Les gens qui veulent interdire le glyphosate alors qu’il y a des emplois en jeu : on parle de centaine de cancérologues là.
- FU : Mettre 1 pièce dans le gobelet d’un SDF. Entendre PLOUF. Comprendre que c’était son café. Réaliser que c’est pas un SDF mais un Hipster. Courir
- JB : Les prisons craquent, les hôpitaux implosent, les maisons de retraite agonisent, les gens se battent pour du Nutella en promo. Logiquement le PDG de la banque JPMorgan, invité à Versailles avec Goldman Sachs, encense notre jeune président ultralibéral. La presse est contente.
- GB : Le Zouave du Pont de l’Alma. Le Nutella. Le RER D. Les babouins de Vincennes. Les dromadaires au botox.  Le procès Jawad : J’ai l’impression confuse que David Lynch, Wes Anderson et les frères Coen ont scénarisé cette semaine.

FESSEBOUQUERIES  RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les deux lettres sont les initiales des auteurs, ou les 2 premières lettres de leur pseudo.

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries

Pavé new-yorkais saignant à point…

23/01/2018 Comments off

En poche, City on fire de Garth Risk Hallberg* pèse 1240 pages (688 grammes). Une paille. Une recherche du temps perdu en plus concentré. Un pare-insomnies qui réveille en fanfare. Un truc qui plombe le sac et les bras. Un pavé, quoi, qui raconte une petite vingtaine de personnages entre 1976 et le black out de 1977, des gens aux antipodes qui n’auraient pas dû se rencontrer mais NY c’est comme le monde d’aujourd’hui, c’est petit, et on finit toujours par tomber sur quelqu’un d’indésirable. Ou d’aimable. Ou d’importun.
Ça commence par un jeune gars de 17, Charly, puceau tout mignon,  qui se planque de sa mère pour rejoindre sa chérie, Sam (Samantha), jeune punkette beaucoup plus délurée qu’il ne l’imagine, ayant déjà vu le loup, et quel loup !, et goûté aux plaisirs des trips à plusieurs dans un squatt qui pue la crotte de pigeon. Ce n’est pas rencart officiel, et c’est pour cela qu’il ne la verra pas dans la boîte où joue les rogatons d’un groupe décadent dont tous les membres interlopes ont chacun leur histoire, minutieusement narrée dans un coin du bouquin. Donc, il la loupe parce qu’elle a autre chose à foutre, peut-être revoir ce vieil amant de 35 balais qui la baise mieux que ces petits cons speedés mais qui ne veut plus d’elle car sa femme l’a su et l’a jeté. Sa femme, Regan, qu’il aime encore et ses enfants, sa femme fille d’un richissime entrepreneur sur le déclin dont profite sa nouvelle jeune femme et son frangin, frère Démon, pour prendre la tête de l’affaire juteuse.
La petite Sam est fille d’un artisan artificier de père en fils, immigré. Hallberg en profite pour nous raconter tout tout tout sur ce boulot très technique (source : Bill Plimpton, hé oui) par l’intermédiaire d’un journaliste Gonzo qui va farfouiller comme nous dans ce fatras new-yorkais pour trouver qui a tiré sur Sam à Central Park, la laissant se vider de son sang et que l’on retrouve comateuse à l’hosto.
Il y a aussi l’autre héritier du richissime entrepreneur, William, qui a préféré se barrer de chez son père lorsque celui-ci a épousé l’usurpatrice. C’est lui qui a monté le groupe punk dont il sera question dans le livre, puis, lui aussi dépossédé de sa formation par ses musicos, deviendra plasticien miséreux. Puis introuvable lorsqu’il quitte sur un malentendu son amant Mercer, un brave mec black, jeune prof et écrivain en puissance.
Ce roman est dense, donc, et sous le prétexte de retrouver la personne qui a tiré sur Sam, il nous emmène dans les coins sombres de la ville avant de nous hisser sur le toit du richissime, mais nous en resdescend aussi sec car c’est en bas que l’on trouve les ingrédients du récit, qu’il découpe en sept livres et plein de petits chapitres, entrecoupés de « documents » tels que l’article sur l’artificier parce que père de Sam dont les journaux ont parlé, extraits du fanzine de celle-ci qui lui permet de remonter jusqu’à son petit gang du squatt, lettres relatant des histoires de famille etc.
Je vous le dis tout net : c’est passionnant même s’il faut parfois s’accrocher, 1200 pages, c’est pas rien. Mais ça vaut le coup. C’est une superbe balade dans la ville qui ne cesse de pulser.

City on fire de Garth Risk Hallberg, 2015 , traduit pas Elisabeth Peellaert. Au livre de Poche, 1240 pages, 12 €.

* Il a écrit un drôle de livre d’art dont j’ai parlé en juin dernier. A voir ici.

Categories: bouquins

Les Fessebouqueries #393

20/01/2018 Comments off

What’s new Pussycat ? Hé bien, on note la montée de lait de Lactalis, la descente d’orgasme de Brigitte Lahaie, le coïtus interruptus de Juppé, la (f)rigidité cadavérique de Woerth, la non-éjectation précoce de Galley, la fin d’une peine à jouir nommée NDDL, la débauche involontaire de Lelouch et l’anecdote explosive de Beigbeder dans son hôtel de passe…
- JT : Si un jour Brigitte Lahaie vous dit qu’on peut jouir en se cognant le petit doigt de pied contre la table basse, c’est des conneries. Je viens de tester.
- OVH : De tout coeur avec Frédéric Beigbeder, victime innocente du cambriolage du Ritz. Très heureuse qu’il ose venir témoigner à visage découvert au JT de Delahousse, avant que l’amnésie traumatique ne le saisisse. J’espère qu’il touchera une indemnité : son poids en cocaïne, par exemple
- OM : Une pensée quand même pour le mec qui est en train de taper sur Le bon coin : « Vends scénario d’un film de Lelouch neuf. Jamais servi. Pas sérieux s’abstenir ».
- OM : Quand on voit ce qu’ils branlent devenus ados, on se dit que c’est peut-être pas si grave si les nourrissons boivent du lait contaminé…
- VS : Nous sommes en 2018, les médias interviewent toujours Eric Woerth.
- AB : Le neuneu Eric Woerth, trésorier de Pinocchio Sarkozy pour la campagne 2007, actuel Président de la commission des Finances de l’Assemblée nationale n’a « pas pensé  » à déclarer les enveloppes de liquide. Avec une telle excuse-bidon, on passerait pour un con.
- CC : Bon selon Marianne, il y a donc une vraie souffrance des mecs qui ne savent plus la différence entre draguer et harceler donc : —  tu veux boire un verre  —  non —  ok, Vs  — j’aime bien tes nichons, on va boire un verre — non —  putain t’es vraiment qu’une chienne !
- ACD : Je viens de me faire draguer par un ophtalmo. Il m’a invitée à dîner. Le 23 juin 2019.
- HL : A ceux qui s’étonnent qu’à 20 ans France Gall n’avait pas saisi les allusions de Gainsbourg dans « Les sucettes à l’anis », je vous rappelle qu’à 54 ans, Nadine Morano croit encore que Sarkozy va revenir au pouvoir pour la nommer ministre.
- DT : Le « PDG de Lactalis » réitère son slogan : Les produits laitiers sont nos amibes pour la vie
- MK : Sur Radin.com aujourd’hui : « Alain Juppé ne paiera pas sa cotisation à LR en 2018″.
- OM : RT si toi aussi tu es d’accord pour que les Zadistes retournent en Zadie.
- RR : Jupé a demandé la carte des Républicains, il a vu le menu et s’est cassé.
- CC : — vous êtes contre la GPA, solution : n’en faites pas — vous êtes contre la PMA, solution : n’en faites pas et ça marche avec plein de choses ! Étonnant, non ?
- DC : Pourquoi sont-ils tous condamnés à de la prison avec sourcils ? Fillon y est pour quelque chose ou quoi ?
- VSD : Les films de Lelouch ont donc des scénarios?
- JT : Tout ce raffut médiatique aura au moins eu le mérite de nous apprendre qu’on ne dit pas « un aréoport ».
- PC : Où l’on découvre que Lelouch avait 15.000 euros en diverses devises dans un sac. Allô Tracfin ?
- EM : On n’imagine pas à quel point les conséquences du terrorisme peuvent être terribles. Yves Duteil revient à la musique : « les attentats m’ont poussé à réécrire ».
- NP : Une petite pensée pour Jean-Marc Ayrault qui espérait avoir un aéroport qui porte son nom après sa mort et qui n’aura finalement qu’un rond-point.
- OM : Vends un billet San Francisco – Notre Dame des Landes. Prix cassé. Merci de RT.
- JPT : Des mannequins hommes se plaignent d’avoir été harcelés il y dix ou quinze ans par des photographes célèbres, genre Testino ou Weber… Hé, les mecs, vous êtes pas des meufs, vous êtes censés être capables de vous défendre et de foutre votre main sur la gueule de ces porcs – sauf, bien sûr, si vous attendez d’abord de toucher les dividendes de ces mains que vous avez laissé se balader sur votre joli petit cul.
- JMC : Notre Dame des Landes canonisée.
- JB : Brigitte Bardot entre dans le débat ? What the phoque ?!?!!
- CC : La jungle de Calais va devenir une zone de protection des oiseaux migrateurs. Notez l’ironie de notre monde.
- NP : Une pensée pour Thierry Ardisson qui pensait attirer les jeunes et les Insoumis grâce à ses nouveaux chroniqueurs et qui se retrouve avec une diva qui a du arrêter la politique et un rabatteur de proies mineures pour son ami pédophile.
- CA : Rappel utile : « On ne peut plus rien dire » = «  On ne peut plus dire nos saloperies racistes, sexistes et homophobes sans qu’on nous tombe dessus c’est trop injuste ». De rien.
- JMC : Pendant les grands froids, une bonne âme a suggéré d’héberger les sans abris dans les coffres de nos grandes banques…Malheureusement impossible, ils sont pleins.
- HL : Les Parisiens, ces êtres étranges qui traitent de ploucs les provinciaux alors qu’ils ont encore des chiottes à la turque dans leurs brasseries.
- NA : Dakar 2018 : Plus qu’un jour pour écraser un pauvre.
- MK : Notre-Dame des Landes : « Y’a pas de gagnants » dit modestement Hulot. Oh si, Nicolas, il y en a : le triton marbré, le triton palmé et le triton alpestre, la barbastelle d’Europe, le murin de Daubenton, le murin à oreilles échancrées, le vespertilion à moustaches, la pipistrelle de Nathusius, le loriot d’Europe et le martin-pêcheur d’Europe ont gagné le droit de vivre. Mort aux cons et vive la vie !

FESSEBOUQUERIES  RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts d’actu qui m’ont fait rire. Les deux lettres sont les initiales des auteurs, ou les 2 premières lettres de leur pseudo.

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries

Les Fessebouqueries #392

13/01/2018 Comments off

Notre petite poupée blonde se carapate au moment où la communauté des femmes produit quelques frottements plus ou moins bien perçus dans son idée de l’homo erectus et des notions de séduction/sédition/sédation// dévotion/délation/délassement/harrassement… pour certaines c’est du chinois, pour Macron non, qui boit du petit lait mais pas du Lactalis tandis que Trump merde, que le Pen pond la sienne, et qu’on perd dix kilomètres à l’heure sur les routes à crottin.
- GB: « Évidemment on danse encore sur les accords qu’on aimait tant. Mais pas comme avant »
- OVH : Dites donc, là-haut ! Vous allez me mettre Sylvie Vartan, Françoise Hardy et Sheila sous cloche. Je n’ai pas dit mon dernier yéyé.
- HD : …alerte inquiétude….on est sans nouvelle de Chantal Goya….on va essayer de joindre les Debout..
- CC : Signer une tribune pour plaider la liberté d’importuner quand on ne prend jamais le métro, pardon, mais c’est trop con.
- CC : Par contre j’ai écrit une tribune pour la liberté du fromage fondu d’importuner mon intestin, j’en suis déjà à 20 000 signatures et paf
- AO : Bienvenue en 1933 sur Facebook. Aujourd’hui nous évoquerons les Femmes, ces êtres lubriques, coquinettes et aguicheuses.
- DP : Une chose est sûre: dans la polémique qui oppose les féministes aux féministes, les mecs seraient bien inspirés de la fermer s’ils ne veulent pas être des victimes collatérales. D’ailleurs je n’ai rien écrit, vous n’avez rien lu.
- NP : La preuve que les chinois sont moins cons que nous c’est qu’ils vendent du « Made in China » et achètent du « Made in France  » alors que nous on fait l’inverse.
- BG : — N’empêche… À une fève près, j’étais roi. —  Arrête Jean-Luc, finis ta frangipane.
- LS : On le sait, que le Français moyen est fier d’être un gros con. Et voici des Françaises qui viennent nous rappeler qu’elles aiment ça. Ça fout les glandes.
- RdB : C’est marrant cette polémique sur les 80km/h, à vous lire on pourrait croire que vous passez vos vies sur des routes de campagne.
- JB : Manuel Valls, dans une tribune du Monde, réclame le droit d’être opportuniste : « ça peut déboucher sur de belles histoires ».
- AH : « ASSURER AUX HOMMES LA LIBERTÉ D’IMPORTUNER » ????
 Sérieusement ? c’est quoi, ces conneries, les filles ??
- NP : Il est évident que si Catherine Deneuve prenait le métro (rires), et qu’un type se masturbait contre elle ou la pelotait, elle considérerait cela comme un total non-évènement. Voire plaindrait le pauvre garçon.
- CU : Xavier Dupont de Ligonnès n’était pas dans le monastère, mais les enquêteurs y auraient retrouvé l’esprit perdu du socialisme, la colonne vertébrale de Laurent Wauquiez et 3 notes de lecture de Penelope Fillon.
- RR : J’ai découvert le concept du « studio traversant »… tellement petit que t’es obligé d’y marcher en crabe en rentrant le ventre.
- EM : Je dis pas que Catherine Deneuve a dit une connerie, je dis juste qu’être soutenue par Christine Boutin qui cite Valeurs Actuelles, c’est un indice.
- NA : — Mr le Premier ministre, le chômage ne baisse toujours pas — Merde faut trouver un truc — Baissons les impôts — Mdr non j’ai une meilleure idée on va baisser la vitesse — Génial chef
- IR : — Papa, c’est quoi cette bouteille de lait ? —  Papa, c’est quoi cette bouteille de lait ? —  Papa, maman elle sait que tu montres ton zizi a tata Monique ?  —  Ca mon p’tit gars c’est du bon lait de chez Lactalis, finis-le vite !
- JB : Nous sommes nombreux à avoir croisé Catherine Deneuve dans le métro sans lui avoir mis une main au cul. Pas d’amalgame, merci.
- CA : Quand je pense à tous les garçons que j’ai harcelés pour qu’ils m’embrassent.
- MC : Parmi les 100 signataires en plus de Catherine Deneuve se trouve Elisabeth Lévy celle qui dénonçait les agressions de Cologne. Madame veut bien se faire tripoter mais que par des blancs
- JS : Pour le coup, je crois que je préférerais une d’occase que deux neuves.
- GB : En 2 mois on est passé d’une parole qui se libère enfin après des siècles de patriarcat à «Oui bon c’est juste de la drague lourde». Puis «Les frotteurs c’est un non-événement». Enfin «Oui on peut jouir d’un viol». Génial.  Ne rouvrons surtout jamais le débat sur la peine de mort
- JB : Ce monde est très lait.
- NP : Mon banquier est sympa : il me propose d’augmenter le plafond de ma CB pour les soldes. Sauf que mon problème c’est pas tellement la hauteur du plafond, c’est la profondeur de la cave.
- PdJ : Xavier Dupont de Ligonnès, il ne fait plus rien, on ne le voit jamais, on en parle souvent, ça ne m’étonnerait pas qu’il finisse personnalité préférée des Français.
- ACD : Peut-être que moi aussi quand je serai vieille et que je ne plairai plus à personne, j’aurai envie qu’on m’importune.
- CC : Ceux/celles qui trouvent qu’un » baiser volé » est romantique ont trop lu Harlequin. En général c’est juste le boulet aviné qui t’a fait chier toute la soirée qui fini par te coincer contre un mur.
- ND : « Il va falloir arrêter avec cette histoire de misère sexuelle qui autoriserait les hommes à confondre une barre de métro et une cuisse. Les femmes aussi ont des périodes de disette, c’est pas pour autant qu’on essaye de se faire féconder par des bornes de Vélib. »  (Nadia Daam.)
- CC : La liberté des hommes de m’importuner s’arrête pile poil au niveau de mon genou dans leurs couilles. Merci et bisous.
- OM : C’est pas mal l’argument de la « misère sexuelle » pour justifier les frotteurs, mais faudrait pas non plus oublier que c’est avant tout la faute de la RATP.
- RR : Il paraît que la station de métro préférée de Catherine Millet c’est Rue de la Pompe…
- RdB :  La France, ce beau pays où il est plus facile pour un gouvernement de tuer le code du travail que de baisser la vitesse sur route de 10km/h
- RdB : Science et avenir : Pourquoi les hommes ont-ils des tétons alors qu’ils n’allaitent pas ? Et pourquoi ils ont des mains alors qu’ils font pas la vaisselle ?
- RR : 12 janvier : Toujours aucun manifeste de Millet et autres gourdasses regrettant de ne pas avoir été une migrante pour pouvoir témoigner qu’on pouvait se remettre de la perte de sa famille en Méditerranée.
- DF : Jean-Marie Le Pen publie ses mémoires : « Moi, boche et méchant ».
- RR : Lelouch se fait voler l’unique exemplaire de son scenario. « Je rappelle à Claude Lelouch qu’il a toujours sous le coude le court métrage des obsèques de Johnny. »
- JB : Jean-Marie Le Pen va publier ses mémoires : j’espère qu’il n’oubliera pas de détails.
- CC : Visite médicale de Donald Trump « il est complètement con mais en excellente santé »
- OM : Ok Jean-Marie Le Pen va publier ses Mémoires, je pense qu’on peut rééditer tranquillou les pamphlets antisémites de Céline.
- RR : Demain soir je mange ma 1ère raclette de la saison ! Je suis aussi excitée que Catherine Millet dans le métro.
- GB : « C’est avec la plus triste des douleurs que nous sommes au regret de vous annoncer l’excellente santé de Donald J.Trump. Les obsèques de la dignité seront célébrées dans la plus stricte intimité. Ni fleurs. Ni couronnes »

FESSEBOUQUERIES  RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts qui présentent un certain taux d’humour face à l’actu. Les deux lettres sont les initiales des auteurs, ou les 2 premières lettres de leur pseudo.
Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries

La liberté d’importuner ? Et celle de ne pas l’être ?

10/01/2018 Comments off

J’ai bien sûr lu l’article du Monde « laisser aux homme la liberté d’importuner les femmes« , qui n’aurait rien de polémique s’il était le fait d’une personne, un coup de gueule quoi, mais il s’agit de la prise de position d’une pluralité de femmes, d’une sorte d’injonction à ne pas adhérer au mouvement actuel de libération de la parole des femmes venu de différentes nations. Elles citent tout ce qu’on a entendu dire ces dernières semaines sur le féminisme pur et dur, « puritain », qui nous renverrait vers des censures allant des peintures de Schiele, au licenciement d’un homme parce qu’il a effleuré le genou d’une femme. Ce qui, à ma connaissance, ne s’est pas passé en France.
Il va de soi qu’une femme « évoluée », qui tient une grande place dans la société et les medias, qui ne prend pas le métro quand il est bondé, qui n’est pas soumise à un petit chefaillon vaguement lubrique, qui n’a pas peur de perdre son salaire, qui n’a personne pour la protéger, qui voit une menace quand un relou l’importune et qui, si elle n’y répond pas fortement, clairement, féministement, peut entraîner sa responsabilité lors d’un « dérapage » subséquent, il va donc de soi que ces signataires ne sont, en vérité, que peu importunées. Ça reste un jeu de séduction*  comme il est dit dans l’article : « ils n’ont eu pour seul tort que d’avoir touché un genou, tenté de voler un baiser, parlé de choses « intimes » lors d’un dîner professionnel ou d’avoir envoyé des messages à connotation sexuelle à une femme chez qui l’attirance n’était pas réciproque. »
La tribune est clairement le credo de femmes libres, indépendantes, sans complexes, ayant appris à se défendre. Il est dit aussi : « une femme peut, dans la même journée, diriger une équipe professionnelle et jouir d’être l’objet sexuel d’un homme, sans être une « salope » ni une vile complice du patriarcat ». Pourquoi n’ont-elles pas écrit : « une femme peut, dans la même journée, faire des ménages, travailler à la caisse chez Auchan, être au chômage (bon, allez : être graphiste, infirmière, exploitante agricole) et jouir d’être l’objet sexuel d’un homme, sans être une « salope » ni une vile complice du patriarcat ». Ça aurait marché aussi, le ridicule en plus, car qui dénie le droit de jouissance entre adultes consentants ? Il n’y a pas de camera dans les lieux privés ou coquins, que je sache.
Ce coup media me rappelle la tribune  qu’avaient signée les « 343 salauds pour le droit à la prostitution », qu’ils ont regrettée ensuite, après mûre réflexion.
Pour être claire, de mon point de vue, il n’y a aucun sens à « assurer aux hommes la liberté d’importuner » :  ceux qui savent le faire continueront (on a vu leurs réactions navrantes lors de l’affaire DSK), les autres resteront sobres et corrects. Il n’y a aucun sens à demander aux femmes (et aux législateurs) d’être plus cool : quand on t’emmerde (ça veut dire quand on t’importune, en poli), ça t’énerve, ce n’est pas excitant, ça peut te faire peur, ça peut aussi te faire craquer pour que cesse la pression (ce qui arrive souvent, bien sûr sans que la femme y prenne du plaisir).
Je propose donc une idée : que celles qui sont pour la liberté des hommes à les importuner portent un badge. Et qu’elles fichent la paix aux autres qui n’ont pas envie de ça.

* Etre importunée par des hommes n’est pas un jeu pour tout le monde. Je parle en connaissance de cause et confirme qu’on peut très bien être séduite et conquise par des hommes sans qu’ils n’aient besoin de nous importuner. C’est très simple, ça s’appelle le respect. Par ailleurs, je n’ai pas souvenir d’avoir cédé à un homme qui m’importunait. Mais c’est personnel.

Texte et illustration © dominique cozette

Categories: du vrai

Les Fessebouqueries #391

06/01/2018 Comments off

Evidemment, si on ne peut plus embrasser une Belle Endormie, Carmen a du plombe dans l’aile. Va falloir revoir nos valeurs, nos voleurs, nos mythos, nos frangines Panne, notre Légion d’Horreur, notre bouton Nuque Légère, nos Défèque-Niouzes, nos vœux lourds, mais gardons à l’esprit (pour qui en a un) que nous sommes : la Nation Française ! Olé !!!
- LD : Ça s’appelle le réveillon de la Saint Sylvestre parce que si tu bois trop , tu te retrouves le lendemain avec la gueule de Stallone
- VJL : Ils nous ont quitté en 2017 : – Simon Veil – Jean d’Ormesson – Johnny – Tex – François Fillon – 5€ d’APL – La crédibilité de Marine Le Pen – La dignité de Valls – Les abonnés de SFR & de Canal+ – L’audience de Cyril Hanouna – l’engagement écologiste de Nicolas Hulot.
- AO : Je me suis coincé le prépuce dans ma fermeture Éclair ce matin. Mais ce n’est pas grave, car je n’oublie pas que nous sommes la Nation Française !
- MC : En 2018,  — le SMIC n’augmentera pas  — les APL vont baisser  — licencier n’aura jamais été aussi facile  — il y aura toujours des milliers de sans-abri  — on payera 4,5 milliards d’impôts en +  — les riches 5 milliards d’impôts en – mais n’oubliez jamais que nous sommes la Nation française
- OVH : Médecin stagiaire viré pour une barbe trop musulmane. Il a retrouvé un stage, à Villejuif dans le service du Pr Israël. Il paraît qu’il est maussade, l’Egyptien.
- MK : S’il est bien de décorer de la Légion d’honneur Véronique Colucci, il serait mieux que l’Etat crée les conditions pour qu’on n’ait plus besoin des Restos du coeur
- LC : Quand un mec de ta famille regarde une assiette avec 3 gâteaux à la vanille et 10 gâteaux au chocolat et qu’il te dit « Ha ben ça doit te rappeler la population dans le RER » tu sais qu’il est temps que les fêtes se terminent.
- RR : Paris. A louer nid douillet sous les toits parisiens. Traduisons-les : 900€ pour crever de chaud sous le zinc en te cassant la gueule du lit superposé.
- OM : Avant de souhaiter une bonne année 2018 à vos proches, pensez qu’il y a un mec qui a souhaité une bonne année 2017 à François Fillon.
- DC : « Le mien est beaucoup plus gros et plus puissant que le sien » Trump parlant de sa bite par rapport à celle de Kim Jong-un. Qu’on sorte le double-décimètre et qu’on en finisse avec ces pisseux !
- OM : En même temps le plus hallucinant c’est pas que Christophe Barbier fasse le poirier, c’est qu’on en parle.
- RR : Paris. A louer 2 pièces bien agencé. Traduisons-les : tu peux cuire tes nouilles assis sur les wc devant la télé et attraper une bière dans le frigo tout en lançant une machine du pied gauche.
- AB : RealNews  : N’emmenez pas votre gamine en Turquie : elle peut légalement se marier et même avoir un enfant dès l’âge de neuf ans
- PP : Faut avouer que ça se tient : comment saurions nous que le Président des USA est un crétin fini si Twitter censurait ses tweets ?
- JB : Le corps humain est incroyablement résilient : quand 18h approche, même s’il a souffert depuis le réveil, le cerveau forme sans qu’on s’en doute le mot « apéro ».
- EM : Jsuis montée sur ma balance, elle a affiché « t as 10 kilos à perdre, jte donne un indice : ils sont tous situés en dessous de tes hanches et juste au dessus de tes cuisses ». J ai pas compris
- AB : Mondialement connu à la Maison Blanche, le mage Trump a le plus gros bouton nucléaire, empêche les avions de tomber et détecte les FakeNews plus vite que son ombre. Faites-lui confiance pour finir en camisole.
- OM : Gros big up aux agresseurs de la femme au sol à Champigny qui remportent haut la main et dès le 1er janvier la palme des plus gros trous du cul de 2018 ! Chapeau les gars !
- NT : En un an Trump a pris plus de vacances que Obama, Reagan, Clinton et Carter réunis… Mais en même temps pendant qu’il joue au golf au moins il ne fait pas de conneries.
- LC : —  Bonne année, bonne santé. -— J’ai un cancer. —  Ha. Ben bonne année.  —  Il me reste 24 heures à vivre. —  Ha ben bonne journée. — Je vais manger chez mes beaux-parents.
- AB : Afin de faire face à la pauvreté croissante et à l’afflux de migrants, le cannibalisme sera bientôt légal en Europe.
- OVH  : Najat Vallaud Belkacem a retrouvé un job. Editrice chez Fayard. Elle dirigera une collection de livres scolaires entièrement rédigés en émojis.
- OM : accusé d’avoir battu sa femme, il déclare « si j’aurais pas vu Carmen, j’lui aurais jamais foutu sur la gueule ».
- JM : Cool, bientôt une version de Roméo et Juliette dans laquelle à la fin ils boivent un Actimel
- LC : Bientôt faudra faire des films d’actions où le combat final se transformera en assemblée générale autogérée paritaire et non genrée pour décider qui du gentil ou du méchant doit mourir.
- RR : Je propose également de brûler tous les exemplaires de « L’Etranger » (meurtre d’un Arabe), d’ « Oedipe Roi » (inceste), de « Gargantua » (grossophobie)…..
- MP : Ah cool c’est quand même mieux qu’on tue un mec moi je préfère ! Est-ce qu’on peut changer la fin de Romeo et Juliette aussi et que y a que Romeo qui meurt ce sale fils de pute d’homme blanc hétéro. On les tuera tous ces sales porcs
- ME : Oui mais ça reste un meurtre. Je propose que Carmen et Don José se réconcilient après une médiation familiale chantée en canon, puis elle épouse Micaëla à la fin, avec Escamillo (qui est devenu vegan après avoir chanté l’aria « plutôt tofu que toro ») comme témoin.
- CC : si vous deviez choisir entre vous couper une main et partager une galette des rois industrielle avec les collègues du bureau, vous choisiriez la gauche ou la droite ?
- DC : Erdogan peut-il traduire Pétrarque en turc à Dunkerque ?
- HL : En France, on dénombre environ 3% d’enfants surdoués. Mais ça peut monter jusqu’à 98% chez les enfants de collègues de boulot.
- RU: Demander à un dessinateur de presse si on peut rire de tout revient à demander à un gynécologue de travailler les yeux fermés parce que moralement c’est plus acceptable.
- DT : Le président Erdogan en visite à Paris. Une visite qui aurait mis les nerfs de Liszt en boule…tout le monde sait que le chef de l’empire Otto ment, et qu’en Turquie les droits de l’homme sont Ankarafe.
 Il a fallu que je bosse fort pour écrire ce tweet…
- DC : Macron est en marche … turque aujourd’hui !
- RR : A quand la suppression de l’expression stigmatisante « grosso modo », au profit de la jeune et jolie « in fine » ?
- ME : Kim Jung un : J’ai un bouton. — Trump: J’ai un plus gros bouton. — Poutine : J’ai un bouton en nacre et ivoire avec des LED incrustées. — Macron : Grâce à un Cost Per Acquisition en drive to store avec stratégie cross-canal, le bouton est désormais dans le Cloud.
- JM : J’ai l’impression qu’on sous-estime beaucoup les innovations marseillaises en matière d’écologie. Dois-je rappeler que pour faire des économies d’énergie nous n’utilisons plus nos clignotants depuis plus de 10 ans ?

FESSEBOUQUERIES  RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts qui présentent un certain taux d’humour face à l’actu. Les deux lettres sont les initiales des auteurs, ou les 2 premières lettres de leur pseudo.
Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries

Marina Abramovic par Marina Abramovic

03/01/2018 Comments off

C’est un livre fantastique, passionnant, incroyable. Forcément, parce que son auteure et héroïne est elle-même fantastique, passionnante, incroyable ! Surhumaine en fait. Vous connaissez peut-être sa performance la plus célèbre : assise au MoMa, sans jamais bouger, ni boire, ni parler, ni faire pipi, elle accueille sur le siège d’en face toute personne désireuse de planter son regard dans le sien le temps qu’il veut. 750 000 personnes se sont pressées pour voir la performance, 1500 personnes lui ont fait face pour souvent pleurer d’émotion devant ce miroir d’elles-mêmes.
Marina est née en 1946, ce n’est pas une baby-boomeuse, elle n’a pas profité des trente glorieuses puisque née dans la très austère ex-Yougoslavie. Père courageux partisan de Tito, mère responsable d’art et cruellement odieuse avec sa fille qu’elle frappe tout le temps, qu’elle critique, à qui elle interdit toute sortie jusque bien après sa majorité et, même si elle se marie pour lui échapper, la contraint de rester avec elle, sans son mari. Cette sinistre éducation, qu’on appelle l’emprise,  fera d’elle une guerrière, une personne qui n’aura jamais peur de rien, ni de la douleur, ni de la provoc, ni des exhibitions, ni des sentiments. Elle va passer sa vie — loin d’être finie car elle est en pleine forme à 71 ans — à réaliser de douloureuses et dangereuses performances.
La première, qui n’en est pas encore une, consistait à se jeter contre le mur de sa chambre pour casser son grand nez et espérer qu’on le lui refasse tel celui de Brigitte Bardot.
Ses premières apparitions publiques sont liées à son corps, sa main ou son corps nu, auxquels elle inflige de terribles épreuves qui se terminent dans le sang. S’ensuivront d’autres façons de dépasser ses limites : congeler son corps nu sur des gros blocs de glace, lui faire perdre conscience dans des cercles de feu, le mettre en déséquilibre extrêmement périlleux. Et surtout, le soumettre à une discipline inhumaine, comme au MoMa et ailleurs où elle se contraint à rester des jours et des jours dans une position non seulement intenable si on ne s’est pas entraîné mais surtout dangereuse pour l’organisme (c’est expliqué médicalement dans le livre). On la verra aussi à Venise dans une cave parmi un amoncellement d’os de bœufs qui pourrissent, grouillent de vers, puent de façon insoutenable, tandis qu’elle reste là, des semaines, à les gratter, devant un public écœuré ou abasourdi.
A 30 ans, elle rencontre, une sorte de jumeau de l’âme, Ulay, avec qui elle réalise de nombreuses performances. Ils vivent dans un camion sans aucun confort, circulent dans toute l’Europe pour s’exposer. Elle l’adore, leur entente est extraordinaire mais il n’est pas si clean que ça. Leur énorme projet, qui prendra des années à se monter, est de partir chacun d’un côté de la Muraille de Chine, de marcher l’un vers l’autre et de se marier lors de leur rencontre, trois mois plus tard. Ça se fera mais les aléas sont très importants et ça se termine très mal pour Marina. Pas pour lui. Ils se séparent et malheureusement, elle lui laisse laisse toutes ses archives, photos, films. C’est tout ce que les performers peuvent monnayer.
De nombreuses performances encore plus drastiques sont racontées, mais le livre ne peut pas se résumer. Parallèlement, Marina met au point des stages pour les plasticiens qui désirent s’initier à la performance. Dès le début, elle les met à l’épreuve par une discipline de fer, par exemple 4 jours sans manger ni bouger, ou se perdre nu dans une forêt, ou compter des grains de riz des heures entières… Lady Gaga qui est une fan depuis longtemps a demandé un stage, très difficile, qui a été filmé puis monnayé afin de pouvoir aider Marina à créer une fondation destinée à porter la « bonne performance » dans le monde entier.
Ce livre est très dense, il nous montre comment une femme munie d’une telle puissance de volonté reste fragile face aux peines d’amour qui la blessent plus que tout (je ne vous ai pas parlé de la deuxième, très dure). Mais aussi comment on peut transformer son état de conscience si on le veut vraiment, comment la volonté peut s’entraîner et permettre de franchir ses limites ou « traverser les murs« , titre du livre.
A lire absolument, absolument, absolument ! Le meilleur livre que j’aie lu cette année…

Traverser les murs, mémoires de Marina Abramovic. 2016 en anglais, 2017 chez Fayard. Traduit par Odile Demange.  446 pages, 24,90 €.

Categories: bouquins, kultur

Les Fessebouqueries #390

30/12/2017 Comments off

L’actu est comme cette fin d’année, pleine de bûches et d’embûches, de langue et de gueules de bois, d’alcool dans les veines et au volant, d’endive divinisée, enfin bon, genre chambre du gosse mal rangée, miettes de galette des rois mangée par un lépreux, non, je retire, va falloir me trier tout ça comme on trie les migrants aujourd’hui. Pas joli-joli, tout ça, heureusement que le blanc manteau va finir par tout recouvrir ! Bonnes agapes qui ne sont plus ce repas à caractère religieux, dont le but était d’entretenir l’amour dans la communauté chrétienne mais l’occasion de se bourrer la tronche en hurlant, dansant et vibrionnant. On se retrouve sur les Champs Elysées, OK ?

- CC : en même temps c’était un peu évident la gueule de bois après la bûche
- OVH : Mon mari : « Alors, tu es contente de tes cadeaux de Noël ? »
Moi : « Heuh, c’était quoi déjà ? »
Mon mari : « C’était bien la peine que je dépense 19,80 € pour ton vaporisateur : »
Moi : « Excuse-moi, je te rembourserai. »
- SM : Ma mère voyage, fait la teuf avec ses copines en boîte, vingt bornes de rando hebdomadaires, chante à la chorale et bosse toujours. Mais où sont passées les grand mères qui font des confitures, des gâteaux et qui gardent nos enfants les week-ends et vacances scolaires ?
- OM : Le jour où L214 va mettre une caméra cachée chez moi quand j’ouvre des huîtres, on va tous devoir arrêter d’en bouffer pendant un moment.
- CC : par contre les gens au cinéma qui ne mangent pas de pop-corn si vous pouviez arrêter de faire du bruit avec vos « chhhhhuuut », « psssss », « rolalalala » ça serait vraiment très agréable pour les gens comme moi qui bouffent, boivent, étendent leurs pieds sur le fauteuil de devant, sérieusement, vous me ruinez mes séances avec votre savoir-vivre
- JMC : L’excellentissime Charles Dutoit accusé d’avoir dirigé chanteuses lyriques et instrumentistes à la braguette. Allez, je vais réécouter le carnaval des animaux.
- NP : 5ème jour en famille : l’ambiance à table est tellement glaciale que je ne serais pas surpris de voir débarquer les enfants Courjault.
- EM : Amis chômeurs, ne mangez plus de pâtes, on pourrait vous soupçonner de gagner 5000 euros par mois.
- CB : Je vous souhaite un joyeux Noël inclusif, vegan, paritaire mais non-binaire, safe et non-oppressif, respectueux de la norme européenne NF EN 13241-1 régulant l’amusement collectif en période de fêtes.
- OM : N’empêche ça devait être chaud pour nos grand-parents de trouver un acheteur pour leurs oranges sur e-bay…
- NP : 6ème jour en famille : l’ambiance commençait à se détendre jusqu’à ce que quelqu’un dise au beau-père qu’on ne sert pas du Jurançon sur du foie gras. La salle à manger ressemble à Alep.
- EN : En l’espace d’une blague, Tex est passé de comique ringard à martyr de la liberté d’expression : France Télévisions, accélérateur de carrière.
- TP : Il y a 1,5 million de chômeurs en France depuis 2008 à cause d’une épidémie de paresse. Il faut donc mieux les contrôler.
- GB : Laurent Wauqiez prépare son contre-gouvernement : « Alors…   — Secrétaire d’Etat à la condition féminine : E.Zemmour  — Ministre de la culture : N.Morano  — Ministre des finances/budget : P.Balkany  — Ministre délégué à la fusion FN : T.Mariani  — Ministre de la laïcité chrétienne : E.Ciotti  — Ministre contre l’assistanat : F.Fillon.. »
- ME : Des mineurs isolés étrangers cherchent un peu de chaleur dans les tambours des sèches-linges d’une laverie. Quartier de la Goutte-d’Or, Paris, 2017.
- AB : Le petit Jésus volé dans sa crèche du Puy-de-Dôme et remplacé par une endive aurait demandé l’asile politique en Corée du Nord : malgré l’appel de son ambassadeur le Pape François, trop de chrétiens refusent d’accueillir les migrants.
- FS : #BalanceTonPrince Grande-Bretagne: Une avocate veut interdire la Belle au Bois dormant car « le baiser n’est pas consenti. » Des féministes et pédagogues suisses la soutiennent.
- DC : Froid extrême aux USA. Pour fustiger la théorie du réchauffement climatique, Trump promet d’attraper les congères par la chatte !
- JS : Les chômeurs ne veulent pas travailler. Les SDF ne veulent pas se loger. Les arguments que tu n’entendais que très tard au comptoir du Balto deviennent ceux du gouvernement Macron pour justifier sa politique.
- JB : Peut-on considérer la gueule de bois comme l’apéro du petit-déjeuner ?
- LC : Georges Weah, Ballon d’Or puis Président du Liberia. C’est dans ces moments là que tu te dis que c’est pas si mal que Ribéry n’ait jamais eu le Ballon d’Or.
- AB : L’endive qui a été substituée au petit Jésus volé dans sa crèche du Puy-de-Dôme serait pressentie pour remplacer l’inutile Nicolas Hulot.
- GC : Si j’ai bien compris, le contrôle accru des chômeurs va permettre de mieux contraindre les quelques chômeurs qui ne veulent pas bosser, à prendre le job qu’un des nombreux chômeurs qui veulent bosser aurait accepté. J’ai pas fait l’ENA donc l’efficacité du truc doit m’échapper.
- OB : Mathilde Seigner ne respecte vraiment rien. Depuis quand on se bourre la gueule le 29 décembre ?
- NN : Je suis tellement déçue par Mathilde Seigner, sincèrement 3g d’alcool dans le sang ???? C’est tout !!!!

FESSEBOUQUERIES  RAPPEL : Je collecte au long de la semaine les posts FB et les twitts qui présentent un certain taux d’humour face à l’actu. Les deux lettres sont les initiales des auteurs, ou les 2 premières lettres de leur pseudo.
Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici. Merci d’avance.

Categories: Fessebouqueries

Gloire aux petits bras !

25/12/2017 Comments off

On n’en parle jamais des petits bras fins. Les petites flûtes adolescentes. Les jeunes biscottos malingres. Quel poète, quel aède, quel chantre a osé dire à une jeune fille qu’elle avait des bras ravissants ? Sans le risque d’une baffe car un tel éloge pourrait sous-entendre que le tout reste, yeux, bouche, seins, nuque, taille, hanches, fesses, jambes, chevilles, oreilles, pieds, voix, nez etc… est vaguement daubé.
Donc, les petits bras …

Oui, les bras d’adolescentes montées en graine, ces brindilles maigrelettes, voire anorexiques so Eléonore Klarwein, diaboliquement menthe !
Puis qui  s’épaississent doucement pour passer au stade Léa Seydoux, Adèle Exarchopoulos, Audrey Tautou,…
Et puis, il y a les très honnêtes bras des créatures ensorcelantes, les femmes femmes exhibant leur moelleux rondelé, comme celui des cuisses, des seins, de la petite couche de graisse ventrale. C’est joli aussi mais c’est alors plus Romy Schneider, Sophie Marceau.
A l’heure où les petites nanas farfouillent pour dégotter la chouette robe dénudée qui va mettre en valeur en cette fin d’année leurs juvéniles humérus, les ex-ex-ex-petites-nanas-baby-boomeuses vont s’emmitoufler dans un plaid 100% cachemire à 425 € chez Merci ou 9,99 chez Toupourien (garanti bourré d’électricité statique) pour roupiller devant les multiples bêtisiers censés leur faire finir l’année dans une cascade de rires à bouche que veux-tu (moi ? … non, non, rien… faut juste que j’aie le courage de me sortir de mon Cinna / mon Clic-clac pour aller au lit), on peut se poser la question : pourquoi les petits bras ne sont pas plus chantés, honorés, fêtés, focusés, comme le seul (et rare) gage de fraîche jeunesse de son innocente propriétaire ?
Oui pourquoi ? Je pose la question.
Quelques égéries, largement dépassés les 50, 60 balais mais conscientes du pouvoir d’attraction d’un tel morceau de roi, ont su le garder maigre, le gringalet, telles Arielle D., Karen Ch. ou encore madame la première dame, qui n’hésitent jamais à porter une petite robe sans manches — sans manches mesdames et messieurs — et à continuer d’exhiber cet endroit du corps que je ne saurais voir sans un frisson de terreur dans l’hypothèse d’un éclairage imparfait ou d’un soleil ruisselant au zénith : gare alors au terrible effet chauve-souris ou à la rédhibitoire ridularité de ce petit spot intime qui ne devrait jamais sortir nu en ville à l’âge canonique, toujours fixé à 40 ans même si on est encore canon à cet âge, mes bien chères sœurs.
(Il paraît que ça se peut se dégraisser ou lifter mais il ça coûte un bras.)

Si cet article vous a passionné(e)s, je vous parlerai prochainement de la taille des oreilles qui s’accroît avec l’âge.

Texte © dominique cozette.

Categories: du vrai