Comment réussir son exil quand on est bosniaque et illettré…

29/09/2016 Aucun commentaire

Le titre réel de ce livre plein d’esprit et de dérision est Manuel d’exil avec ce sous titre  comment réussir son exil en trente-cinq leçons, il est écrit en français par Velibor  Colic (avec des petits zigouigouis sur les C) et il est impayable, bien que dans la très sérieuse collection blanche de Gallimuche.
Ce mec est un géant d’1m95, c’est vous dire que pour passer inaperçu quand on est un sans papiers, c’est coton. La première phrase du bouquin donne le ton : « J’ai vingt-huit ans et j’arrive à Rennes avec pour tout bagages trois mots de français — Jean, Paul et Sartre. » On le traite comme un illettré sourd en lui parlant fort et simple bien qu’il avoue bac plus 5 et qu’il a déjà écrit quelques livres en serbo-croate. De plus, il se trimballe partout avec ses livres, Camus, Sartre, Cocteau, il est pétri de culture française, de références poétiques, cinématographiques, littéraires. Des humanités. Il a donc droit aux leçons de français. Mais celles-ci menacent de durer des semaines tant que tous les réfugiés n’arrivent pas à dire « où est la poste ? ». Du coup, il préfère pratiquer sur les bancs publics ou dans les bistrots où les patrons sont assez sympas pour ne pas le virer quand il n’a pas de sous. Il loge dans des refuges assez rêches et se trouve des amis de galères plutôt bruyants et portés sur la bouteille. Ses amours sont réduites à pas grand chose car c’est pas facile de séduire une jolie fille quand on est attifé chez poubelle, coiffé à la footeux, pas très clean et sans un.
Ses pérégrinations commencent à Rennes et il fera un bon tour en France dont Paris, puis Italie, Venise, et retour au pays natal où il n’y a rien à espérer. Donc retour en France.
Il apprend que pour trouver les épiceries les moins chères, il suffit de suivre les grosses mamas africaines. Ou comment gruger le système allemand avec ses Länder pour recevoir plusieurs fois les allocs. Un copain a une combine pour fabriquer des billets de 20 € mais ça coûte 24 € le billet,  etc.
Puis un jour, le voilà invité par le Parlement européen des écrivains aux côtés de célébrités tels que BHL qui ne font pas grand cas de lui. « Je me retrouve dans ma posture habituelle de hérisson mental. » Il possède une Olivetti portable et tape tout, d’un café ou de sa chambre à Clichy ou d’une piaule n’importe où ailleurs. Il mange des glouches, fume et boit quand il le peut. Il souffre de solitude, il voit bien que la vie n’a pas été sympa avec lui et malgré cela, il trouve suffisamment d’humour pour nous faire partager ses misères sans que les larmes montent aux yeux. Cerise sur le non-gâteau : son style est formidable !

Manuel d’exil. Comment réussir son exil en trente-cinq leçons de Velibor Colic chez Gallimard, 2016. 200 pages, 17 euros, même pas 10 centimes par page, ce qui est donné.

Texte © dominique cozette

Categories: bouquins

Que fœtus là ? #17

25/09/2016 Aucun commentaire

En Arabie Saoudite, société éminemment patriarcale, la vie appartient à l’homme. Toute relation sexuelle hors mariage est interdite. Une femme n’a pas le droit de sortir sans un homme de sa famille. Ici, la femme était en voiture avec un ami étudiant, première infraction, puis elle a été violée par sept hommes. Enceinte, elle a voulu avorter, ce qui est gravissime. Elle sera donc punie, sa peine sera multipliée par deux après appel, celle de ses violeurs aussi. Son avocat perdra sa licence pour avoir fait le buzz dans les medias. Sur internet, on relève beaucoup de cas semblables  qui ont lieu dans les pays pratiquant la charia : l’Arabie saoudite, le Koweït, le Bahreïn, les Émirats arabes unis, le Qatar, l’Oman, le Yémen, l’Iran, le Pakistan, l’Afghanistan, la Libye. Au cours du XXe siècle, la charia a été introduite dans la législation de certains pays : le Soudan, l’Égypte en tant que «source du droit», quelques états du nord du Nigéria, et la Somalie. (Sources diverses)

Dernier jour de mon installation  « Que fœtus là » aux Portes ouvertes d’Ivry. Un booklet de toute la série de 60 cas est disponible.  (voir précédent article ici). Infos sur les Portes Ouvertes ici :
Texte et illustration © dominique cozette

Categories: que fœtus là ?

Les Fessebouqueries #323

24/09/2016 un commentaire

Sale temps pour les couples : Boutin se sépare de son cerveau, Bernadette de son doudou, Chirac de sa tête de veau, Angelina de son Brad roi. Un couple, en revanche, se forme pour le Bayer, et pour le pire surtout. Heureusement, les Gaulois sont dans la plai-neu, les Gaulois sont toujours dans la plai- neu ! On est sauvés, nos fiers ancêtres coulent dans nos veines comme le camembert sur la planche à repasser. Ce chapeau n’engage que moi, je vous le rappelle.
- VDD : Sarkozy, hongrois qu’il est gaulois, mais en fait non.
- JPT :  A Franconville, Sarkozy nous dit que si on est français, on descend des Gaulois. C’est tout lui : franc, con, vil.
- CC : quand on me parle d’un petit gaulois qui bouge beaucoup et qui ne peut pas s’empêcher de l’ouvrir je pense plutôt à asterix
- JB : Je pense que le couple Pitt-Jolie s’est simplement séparé parce qu’ils se sont enfin rendu compte qu’ils avaient donné des noms complètement cons à leurs enfants : « Maddox Chivan, Pax Thien, Zahara Marley, Shiloh Nouvel, Knox Léon et Vivienne Marcheline, à taaaaaaaable ! », c’était plus possible à supporter tous les jours.
- JPT : C’est quand même paradoxal, non, de prétendre descendre d’Astérix et d’avoir la gueule de Tullius Détritus dans « La zizanie » ?
- JS : Le vrai visage du capitalisme se révèle lorsqu’une boîte qui vend des anticancéreux rachète une boîte qui produit des cancérogènes.
- JB : Les rumeurs sur la mort cérébrale de Christine Boutin sont confirmées.
- DC : Moi aussi je suis mariée pour le meilleur et pour le Pitt. Ça m’a d’ailleurs coûté un Brad !
- NM : Boutin tweete la mort de Chirac, elle doit en savoir plus que les médecins, elle est en lien direct avec Dieu …
- NP : – Hé Jacques ! Tu viens boire une bière ? – Je peux pas, Bernadette me surveille. – Mais non, Bernadette est hospitalisée ailleurs.
- DS : C’est quand même fou tous ces français qui se disent de souche et qui se prénomment Jean-Michel et pas Astérix.
- AB : Jacques Chirac va mieux : il a demandé une bière, une tête de veau et un essai nucléaire dans la tronche de Pinocchio – Sarkozy.
- HDD : Sarkozy c’est à la fois l’ancêtre des gaulois. Et des mongols, des vandales et des voleurs de poule.
- RR : Après avoir passé sa vie à adopter des gosses, Brad Pitt va s’inscrire sur adopte un mec.
- VS : Le site de Libération me propose de payer pour le lire. J’ai pensé à Quatremer, Duhamel, Drahi, et 10 M de subventions. J’ai pris un café.
- AB: Dès que l’on devient français, nos ancêtres sont rétroactivement transformés en beauf jogging/béret/marcel/pinard/TF1.
- DS : Mélenchon, c’est le mec qui veut moderniser les choses mais qui laisse crever ses dents… Comment y croire ?
- LC : Pour une fois que Boutin ne s’en prenait pas aux PD faut qu’elle tombe à côté de la plaque. Quand ça veut pas, ça veut pas.
- OV : Tu sais comment on dit « Journée Internationale de la Paix » en Syrie ? – Non ? – Eux non plus.
- PD : Hervé Mariton se serait fait écarter dès la primaire. Pour un homophobe, c’est littéralement un comble.
- JS : Si on compare le niveau de réflexion, un intellectuel d’aujourd’hui est très proche de ce qu’on appelait un pilier de bistrot auparavant.
- WG : Maintenant que j’ai fait ma vanne sur le divorce Jolie / Pitt merci de cesser les vôtres. Ça m’agace.
- OVH : Avec un peu de chance, Jacques Chirac va être veuf sous peu. Le pauvre, il ne se souviendra même pas pourquoi il doit en être joyeux.
- DS – Alors docteur ? – C’est un mélanome idiot. – ??? – C’est comme un mélanome malin mais ses ancêtres sont des gaulois.
- RR : Si ça se trouve, le fils de Pécresse a fraudé dans le métro un jour. Ça a été le début de la fin.
- JS : Les dangers de la drogue : tu commences par fumer un joint et tu finis fils de Valérie Pécresse, l’escalade
- LG : Sarkozy à des manifestants: « Si vous voulez parler du Gabon, retournez-y! « . Il y a du progrès depuis « casse-toi pov´con ».
- GB : Avec sa mise en examen pour « corruption de mineur » Morandini réalise la parfaite synthèse entre P.Balkany et le Cardinal Barbarin.
- JB : C’est la journée mondiale de la bisexualité. Déjà qu’il y a une ANNÉE bissextile, la journée en plus je trouve que ça fait beaucoup.
- CC : je suis tellement à la ramasse que j’ai l’impression d’être un personnage de houellebecq
- DS : Une légende prétend que si tu ne parles pas d’Éric Zemmour pendant 24 heures, il disparaît du paysage dans d’atroces souffrances.
- PR : De 4,9 milliards d’€ ça passe à 1M€. On dirait une négociation au souk.
- OV : Nous sommes le troisième jour après l’annonce par Christine Boutin de la mort de JC. Logiquement elle devrait bientôt annoncer sa résurrection.
- JS ‏ : Débattre avec Sarkozy, c’est comme jouer aux échecs avec un pigeon. Il renverse les pions, chie sur l’échiquier et part en disant qu’il a gagné

Je vous rappelle ou vous signale que je me tiens dans mon atelier tout ce WE car c’est Portes Ouvertes (clic) à Ivry. J’y ai mitonné de bien belles choses pour flatter vos regards ahuris et, en vue d’un déménagement imminent, j’aimerais me délester de quelques tableaux à prix d’ami(e)s facebook.
Plus de détails sur mon site ici.

Categories: Fessebouqueries

Que fœtus là ? #16

20/09/2016 Aucun commentaire

En Thiérache, il est devenu courant de voir de très jeunes filles à la sortie des collèges avec une poussette. Ce ne sont pas des grandes sœurs mais de très jeunes mères, dès 14 ans, qui sont très fières d’avoir un bébé qu’elles aiment tendrement. Dans cette région où le taux de chômage est le plus élevé de la métropole, l’avenir ne fait pas rêver. Il n’y a pas de boulot ou de formation pour elles, leurs parents sont souvent trop pauvres  pour déménager. Alors, il arrive qu’elles désirent se réaliser à travers une grossesse : avoir un enfant reste le seul projet de vie possible et la maternité est valorisée. Elles vivent parfois avec le jeune père chez leurs parents, quand il ne fuit pas la paternité. La société ne les stigmatise pas, elles reçoivent des aides. Quelques-une reprennent l’école.

« Que fœtus là » est une série où je m’interroge sur l’origine de l’humanité par le biais du fœtus : Comment es-tu arrivé là ? Qui t’a fait ? Où ? Pourquoi ? Comment ? Etait-ce par désir, par défi, par ignorance, de force, par conformisme, par habitude, par instinct de procréation, par esprit de domination, par accident ?… Cette extraordinaire banalité qu’est la procréation,  j’ai eu envie d’en savoir plus et de la partager. A suivre… (voir précédent article ici). et à voir lors de ma prochaine installation aux Portes Ouvertes d’Ivry le week-end des 24-25 septembre. Un booklet est prévu sur toutes les histoires de fœtus.
Texte et illustration © dominique cozette

Categories: que fœtus là ?

Les Fessebouqueries #322

17/09/2016 Aucun commentaire

C’est la rentrée, fini les bains de mer, l’actu a enlevé son burkini, et oh mon dieu ! C’est pas beau à voir ! Ouh la la ! Jugez plutôt : un ex-prèz qui a égaré son avant-dernier neurone, un ex-ministre qui a encore perdu un bras d’honneur, une future prèz qui glisse sur une crotte de trump (ces petits animaux à crinière), un gros empoisonneur qui se marie avec une grosse voleuse de graines et des hordes de types armés face à des lapins mignons…Heureusement, pour nous consoler de toutes ces vilenies, une bonne Lucette à l’anis.

- JPT : Entendu parler d’un film intitulé « Cézanne et moi ». Pendant un moment, j’ai cru qu’il s’agissait d’un nouveau livre de Sarkozy sur ses concurrents de la primaire, « Seize ânes et moi. »
- BK : Réchauffement climatique : Sarkozy a tellement de défauts qu’on en oublierait presque qu’il est bête.
- MB : Aujourd’hui, c’est dimanche….. et l’ouverture de la chasse.
Autour de nous, dans la campagne Royannaise, les coups de fusil tonnent! Pauvres lapins. Et si on envoyait le million (1 000 000) de chasseurs français lutter contre Daesh, peut-être qu’on vaincrait, mais surtout, on aurait la paix et le silence dans nos campagnes
- FM : Depuis que je suis déradicalisé, je n’aspire plus qu’à une petite vie tranquille avec bonbonne.
- LC : L’astuce pour se débarrasser des dessins d’enfants (rho ça va, on le fait tous), c’est de les déplacer d’1m par jour jusqu’à la poubelle.
- JB : Je mangerais bien des radis beurre, ou des radis au sel… voire des radis nature. Je crois que je suis en train de me radicaliser.
- A6 : On pensait que les Balkany’s représentait le must du must, désormais Jérôme Cahuzac semble un challenger, un young promising, plus que sérieux.
- CC : j’ai trop hâte d’aller au secrétariat de la fac, faire deux heures de queue pour finalement qu’on me dise que je me suis trompée de bureau
- PD : Pas vu passer beaucoup de « Je suis Cahuzac » chez les militants PS. Bonjour la solidarité.
- JC  : Si même Sarkozy dit qu’il est innocent, c’est que ça doit être faux.
- GR : C’est le dernier David Guetta ? – non non c’est le radar de recul
- DT : La France est un pays où le Président peut remettre la légion d’honneur à Serge Lama et ne pas recevoir le Dalaï Lama.
- CC : Elise lucet le jour où elle me demande l’heure je lui file ma montre
- DS : -C’est quoi ton métier ? -Polémiste ! -C’est quoi ? -J’énerve les gens. -C’est bien payé ? -Mieux que si j’étais une femme ou un arabe.
- VS : Selon ses médecins Hillary Clinton fera le prochain marathon de New York
- LC : Si vous avez dans l’idée de faire un 2ème enfant, sachez qu’hier j’ai du partager un Smarties en deux parts égales. UN SMARTIES. EN DEUX.
- DT  : « Le duo Bayer/Monsanto contrôlera les 2/3 des semences mondiale ». Le dernier tiers étant la propriété de Rocco Siffredi.
- JFR : De retour de l’Orne. Où le Wifi se négocie à un boisseau d’épeautre le Mo par le bailli. Et sans compter l’octroi du gabelou. D’où mon absence cette semaine.
- JB : Je suis en train de couper des oignons, eh ben ça me fait le même effet qu’éplucher le programme de Sarkozy pour redresser la France.
- JC : D’après ceux qui les regardent faire, les gens ne travaillent pas assez.
- VS : Pujadas porte parole du Medef et Salamé porte parole d’Elkabbach nous font croire qu’il y a une émission politique sur le service public

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici.

Categories: Fessebouqueries

Que fœtus là ? #15

14/09/2016 Comments off

Une Allemande de 65 ans, déjà mère de 13 enfants et grand-mère de 7, a subi une FIV en Ukraine, sans que les deux médecins se posent de question éthique, l’âge lui interdisant cette PMA en Allemagne. Elle accouchera à 26 semaines, par césarienne, de trois garçons et une fille, pesant seulement de 655 g à 960 g. C’est un cas unique au monde, mais ces grands prématurés sont extrêmement fragiles. La mère, très en forme, a déclaré aux journalistes que chacun est libre de devenir parent quand il le souhaite. D’autres cas sont connus. Une Indienne de 70 ans avait donné naissance à des jumeaux en 2008 grâce à un don d’ovocytes fécondés par son mari de 77 ans. Une autre Indienne de 70 ans a mis au monde son premier bébé en avril 2016. Une Espagnole, mère de jumeaux à 67 ans, est morte 3 ans plus tard d’un cancer. En France où la PMA n’est prise en charge par la sécu que jusqu’à 43 ans et sous conditions, il y a eu 400 accouchements de femmes de 48 ans et plus en 2014. Les risques principaux liés aux grossesses tardives sont le diabète gestationnel, l’éclampsie, l’hypertension, les fausses-couches et la mortalité fœtale.

« Que fœtus là » est une série où je m’interroge sur l’origine de l’humanité par le biais du fœtus : Comment es-tu arrivé là ? Qui t’a fait ? Où ? Pourquoi ? Comment ? Etait-ce par désir, par défi, par ignorance, de force, par conformisme, par habitude, par instinct de procréation, par esprit de domination, par accident ?… Cette extraordinaire banalité qu’est la procréation,  j’ai eu envie d’en savoir plus et de la partager. A suivre… (voir précédent article ici). et à voir lors de ma prochaine installation aux Portes Ouvertes d’Ivry le week-end des 24-25 septembre. Un booklet est prévu sur toutes les histoires de fœtus.
Texte et illustration © dominique cozette


Categories: que fœtus là ?

Que fœtus là ? #14

12/09/2016 Comments off

En France, l’âge moyen du premier rapport tourne autour de 17 ans. Environ 80% des ados se protègent dès la première fois. 70% des filles font l’amour par amour. 10 000 adolescentes se  retrouvent enceintes chaque année. 6700 avortent.

« Que fœtus là » est une série où je m’interroge sur l’origine de l’humanité par le biais du fœtus : Comment es-tu arrivé là ? Qui t’a fait ? Où ? Pourquoi ? Comment ? Etait-ce par désir, par défi, par ignorance, de force, par conformisme, par habitude, par instinct de procréation, par esprit de domination, par accident ?… Cette extraordinaire banalité qu’est la procréation,  j’ai eu envie d’en savoir plus et de la partager. A suivre…(voir précédent article ici)
Texte et illustration © dominique cozette

Categories: que fœtus là ?

Après Rosalie Blum, voici Juliette

11/09/2016 Comments off

Camille Jourdy continue ses portraits de femmes. Il y eut Rosalie Blum puis Séraphine. Juliette vient d’arriver, un peu en miettes, sur le quai de gare de sa ville d’enfance. Son père n’est pas là qui l’attend mais c’est normal, on ne l’attend jamais, elle compte pour du beurre. Juliette a pris un congé, quitté Paris dans l’espoir d’aller mieux en se replonger dans l’univers de sa famille. Sa famille ! Oui, ben non. Son père qui ne dit jamais rien, les yeux rivés sur son journal, chez qui elle s’installe. Sa soeur aînée, mariée, deux enfants, une copine toujours collée à elle. Sa soeur est le contraire de Juliette, forte, décidée, occupée. Elle a un son amant du jeudi qui doit se déguiser pour la voir. Qu’elle oublie un jour dans un placard. Sa mère, divorcée joyeuse, habillée criard, qui sort avec un hippy vintage, mais en prendra un autre bien vite. Et puis la petite vie de la ville où il ne se passe rien, son vernissage un peu pourri, et son bistro bon enfant où tout le monde se connaît. Un homme va attacher ses pas à ceux de la déprimée pour tenter de la faire sourire. Un caneton, trouvé dans un parc, va être le lien entre eux. Mais Juliette, est-ce qu’elle en a à foutre de tout ça ? Pourquoi on ne lui a jamais dit que ses parents avait perdu un bébé avant elle ?
Un livre chouette, tendre et cruel comme une famille ordinaire dont je vous offre la page d’un déjeuner tous ensemble.

Juliette par Camille Jourdy chez Actes Sud BD, plein de pages, pas de prix au dos…

Texte © dominique cozette

Categories: bouquins

Les Fessebouqueries #321

10/09/2016 Comments off

Ce joli dessin pour illustrer le micro parti de Benoît Hamon baptisé Elpis. Véridique (very dick ?). Ça a tellement fait rire les réseaux qu’ils n’ont pas fait de blagues en sus , celles-ci s’étant beaucoup concentrées sur le bout du gland du mocassin du député du modem au rayon vices sans fin de Castorama, mais aussi (les blagues) sur l’excuse à deux balles de Cahuzac dont j’aimerais savoir ce qu’il raconte à sa femme quand il rentre à pas d’heures et que Rocard n’est plus là pour lui servir d’alibi. Sinon un portrait de mère Térésa en sainte, Ciotti qui continue à se servir de sa bouche comme d’un anus, Michel Field qui fuit de toute part et l’appel d’Apple aux imbéciles qui vont encore se battre pour se faire empapaouter les premiers. Et Mariton, sélectionné aux paralympiques primaires.
- MM : Le saucisson à l’ail devrait être interdit dans les trains et les rots qui suivent son ingestion lourdement pénalisés… je ne sais pas d’où vient ce toc de bouffer du saucisson dans les trains.
- MS : « Primaire à gauche :  Benoît Hamon crée son micro-parti baptisé Elpis ». Et puis Arnaud Montebourg annonce la création de son micro-parti « Elfécaca »
- AO : Oh ça va, que celui qui ne s’est jamais masturbé au rayon colles epoxy de Castorama me jette la première pierre hein !
- JFR : Au box office cette semaine:  » Les deux noisettes de Rochefort »
- JPT :  Longtemps j’ai cru qu’être canonisé, c’était comme être fusillé, mais en plus brutal.
- JB : Mère Teresa moi je l’ai toujours trouvée canon.
- CC :  récapitulons : 
- un ministre ne paye pas ses impôts à cause de sa « phobie administrative »
- le vice-président du Modem se branle dans un magasin de bricolage à cause d’une « situation de stress »
- les français vont voter fn à cause d’un « ras le bol général »
(il va falloir qu’on arrête de se foutre de la gueule de donald trump)
- EP : Mais ne vous énervez pas contre moi, c’est Michel Rocard qui vient de vous mettre la main au cul, il s’est enfui par là.
- CC : je vais enfin pouvoir dire à ma mère que c’est michel rocard qui a fini le paquet de petits écoliers en 95
- HD : Au train où vont les sornettes de Cahuzac…Je ne serais pas étonné que Michel Rocard soit pour quelque chose dans l’assassinat de Kennedy
- CC : c’est bientôt le salon de l’auto ; parfois, entre deux hôtesses, on peut même y apercevoir des voitures
- FIA : « Paul Bismuth ira à ma place, j’ai une primaire à remporter. »
- CC : je n’ai rien contre les gens qui ont un casier judiciaire, j’ai un ami au gouvernement
- CB : J’ai passé un été de bobo. Juin : je me coince le doigt dans la porte coulissante d’un vaporetto à Venise.
Juillet : je me fais éclater le pouce gauche par un mec en jouant au basket à New York.
Août : j’ai un aphte en Croatie.
- EP : Comment ça de la drogue dans ma valise ! D’abord ce n’est pas ma valise, c’est celle de Michel Rocard.
- NN : Quand on parle des revenus de Valls, Mélenchon, Fabius, etc, je me dis que je n’ai pas les moyens d’être à gauche.
- CC : pour les prochaines vacances, ceux qui veulent trouver un endroit sans personne pour se reposer devraient tenter le siège du Modem
- PB … découvre ainsi, en même temps que la foule ébaubie, que ce ne fut pas un iceberg qui causa le naufrage du Titanic, ce fut Michel Rocard.
- CC : Field chopé par Elise Lucet en flagrant délit de léchage de boules de Sarkozy « désolé, l’habitude ».
- AB : – Nom et prénom ? – Cahuzac Jérôme. – Profession ? – Menteur les yeux dans les yeux. – Jurez-vous de dire toute la vérité ? – Oui et non.
- DT : A la barre, Jérôme Cahuzac retrouve sa femme et son fisc.
- OK : Eric Ciotti, c’est un peu le slip porté 5 jours d’affilée qui dit à chaussette du randonneur qu’elle pue.
- EM : Les nouveautés Apple, c’est comme les candidatures de Nicolas Sarkozy, y’a rien de vraiment nouveau mais tu sens que ça va te coûter cher.
- LY : Y’en a qui vont chez Castorama pour se masturber, d’autres qui vont dans un Apple Store pour se faire enculer.
- OM : Comptez pas sur moi pour faire de la pub à ces bâtards qui exploitent des gosses et ne payent des impôts nul part ! Envoyé de mon iPhone 5
- LY : C’est abusé les Jeux Paralympiques cette année. Même le budget a été amputé.
- VS : Des types qui ne sont pas capable d’endiguer la pauvreté dans la 5e puissance mondiale veulent éradiquer le terrorisme. Pensez-y.
- CC : L’Irak et le Soudan du sud comptent plus de femmes élues que la France, ce soi-disant pays civilisé qui arrive en 64ème position.
- AB : Autre nouveauté de l’iPhone7, la plaque chauffante arrière permet d’aller se faire cuire un œuf en se cramant la paume. Existe pour vegan.
- NA : Je sors des toilettes d’une station d’autoroute, ça sent le Jérôme Cahuzac.
- NO : Maurice Papon aurait eu 106 ans aujourd’hui s’il avait été un peu plus résistant.
- JB : Un essai nucléaire nord-coréen, un commando de femmes radicalisées, des parrainages pour NKM… Pouvais je rêver meilleurs cadeaux d’anniversaire ? Merci la Vie, je te revaudrai ça.
- OM : Je regrette quand même un peu l’époque où quand une meuf portait des bonbonnes de gaz, c’était dans ses nichons.
- HDD : Femmes terroristes arrêtées: Ces fourbasses avaient pourtant soigneusement évité de se déplacer dans leur tenue traditionnelle, le burkini.
- LC : – Chérie, tu es mon iphone7 à moi. – Oh c’est gentil mais ça veut dire quoi ? – Tu me coûtes cher et t’es assez limitée en nouveautés.
- ACD : Une famille de Rom vient d’emménager dans mon village. Ils vont terriblement s’ennuyer, y a pas un seul feu tricolore dans mon bled.
- OU : J’aime ma banque. Et elle aussi elle m’aime. Du coup elle me baise bien, y’a pas de mystère.
- AB : Nouvelle inutile du jour : Hervé Mariton, incolore futur loser de la présidentielle a obtenu ses parrainages. Bâillement d’hippopotame…
- LM : Regarder des handicapés accomplir des exploits sportifs et mesurer ma chance d’avoir 4 membres qui fonctionnent et de rien en faire.

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici.

Categories: Fessebouqueries

Petit pays : à visiter absolument

08/09/2016 Comments off

Vous avez dit Stromae ? Perdu ! Ce chanteur auteur compositeur belge métis, filiforme, au sourire doux,  né dans un pays où a sévi la guerre Hutu-Tutsi s’appelle Gaël Faye. Ils se ressemblent pas mal et je suppose que ça doit l’agacer quand on lui en rebat les oreilles. Mais il n’est pas censé lire mon blog donc pas d’offense.
Gaël Faye est un sacré talent de plume ! Quel est ce petit pays qu’il nous narre du haut de son enfance ? Ce n’est pas le Rwanda, il s’agit du Burundi, pays voisin, à l’ambiance jadis si croustillante, si charmeuse, si édénique. Un petit paradis lorsque Gaby avait 10-12 ans, un père bougon mais gentil, petit blanc qui n’avait jamais vécu en France, une mère rwandaise canon, splendide, superbe qui ne rêvait que de ça : la France.
Il nous fait revivre les doux moments d’innocence parmi les senteurs de la flore, les bains dans le lac, les vols de mangue, les pluies tropicales, la complicité avec les boys, les lettres parfumées d’une petite correspondante française. Les Hutu, les Tutsi, il ne comprend pas, son père interdit la politique à la maison, il leur explique, à lui et Ana la petite sœur, que ceux qui sont petits avec un gros nez sont des Hutu et les grands maigres avec le nez fin sont des Tutsi. Il ne faut pas avoir fait un doctorat de génétique pour comprendre que la dichotomie est grossière. Ça n’empêche pas le môme de jouer avec ses potes dans le vieux camion VW abandonné, d’y planquer leurs trésors, d’y défier leurs ennemis, quoi que notre héros n’en ait point, il est pour la paix et déteste la violence. Hélas.
Le roman est bien construit car il nous laisse beaucoup de temps pour s’acclimater avec plaisir à ce petit pays pittoresque et à ses habitants avant que ne s’ouvrent réellement les violences, avant l’explosion de l’avion des présidents des deux pays, avant l’appel à la vengeance des Tutsi sur les Hutu. Et le massacre commence, loin de lui, pas au Burundi, pas encore. Sa mère se sépare de son père et va rejoindre sa famille au Rwanda. Ce sont des familles qui s’aiment fort, ça compte là-bas. Et peu à peu, le cauchemar va s’installer d’un côté comme de l’autre, chez ceux qui sont partis et ceux qui sont restés, machettes et kalach vont semer la terreur jusque dans les maison. Nul n’est à l’abri, surtout pas Gaby auquel le chef de gang — dont il n’a  jamais voulu faire partie, préférant se plonger dans les livres que lui prête une vieille amie — demande de prendre parti pour la cause ultime : l’exécution de l’ennemi. La mise à mort de son enfance. Puis le départ pour la France.
N’empêche, ce livre est une ode à l’Afrique avec toutes les petites choses qu’en en connaît et qui font son charme : la chaleur, la sensualité, la bière, la pauvreté joyeuse, les rites, les élections, les recettes de cuisine, les colons etc. dans la dernière partie, nous sommes confrontés à l’horreur totale, celle qu’on ne peut pas gommer, qui mène sa mère à la folie.
Ce livre est une petite merveille déjà lauréat du prix du roman FNAC.

Petit Pays par Gaël Faye chez Grasset. 2016. 218 pages, 18 €.

Texte © dominique cozette

Categories: bouquins

Que fœtus là ? #13

07/09/2016 Comments off

R.D, ministre du gouvernement Fillon, a fait un bébé toute seule. L’identité du père n’a pas filtré malgré le harcèlement médiatique. Trois ans plus tard, R.D. a assigné D.D., un richissime homme d’affaires avec qui elle avait eu une aventure, pour une reconnaissance en paternité. Ajoutons que R.D. est revenue travailler cinq jours après son accouchement, en talons aiguilles et ses dossiers sous le bras, ce qui a fait hurler les  défenseurs des droits des femmes.
L’homme a refusé de se soumettre à un test de paternité, ce qui a été reconnu comme un aveu de paternité lors de l’appel en janvier 2016. Il devra verser une pension de 2500 € à l’enfant contre les 6000 demandés par RD. (C’est petit bras, tout ça, non ?) Ici, un article qui dit tout sur l’affaire et la fortune du papa.

« Que fœtus là » est une nouvelle série où je m’interroge sur l’origine de l’humanité par le biais du fœtus : Comment es-tu arrivé là ? Qui t’a fait ? Où ? Pourquoi ? Comment ? Etait-ce par désir, par défi, par ignorance, de force, par conformisme, par habitude, par instinct de procréation, par esprit de domination, par accident ?… Cette extraordinaire banalité qu’est la procréation,  j’ai eu envie d’en savoir plus et de la partager. A suivre…(voir précédent article ici)
Texte et illustration © dominique cozette

Categories: que fœtus là ?

L’insouciance de la Tuil

04/09/2016 Comments off

L’insouciance est le nouveau grand  roman de Karine Tuil  — dont j’avais adoré celui d’avant, l’invention de nos vies (lien ici) —  un pavé de plus de 500 pages où l’on suit, haletant(e), les pérégrinations ahurissantes d’une poignée de personnages qui vivent des choses pas très ordinaires. On rencontre en premier le lieutenant Romain Roller, dévasté par la perte de ses hommes en Afghanistan. On y découvre les sas de décompression où nos militaires sont priés de passer quelques jours avant de retrouver leur famille. C’est là qu’il se prend d’une passion frénétique et inextinguible pour Marion, journaliste pointue et exigeante. Mais elle est mariée à un très gros et très fringant entrepreneur, Vély (anagramme de Lévy pris par son père qui ne se sentait pas juif). Romain aussi est marié à une femme super et droite mais il n’a plus envie de la voir. Romain a un ami d’enfance de sa banlieue, Osman qui, grâce à son acharnement à s’occuper des moutons égarés de la cité, a été remarqué puis choisi pour être conseiller du président de la république. Dans le cadre de la diversité, il n’en est pas dupe. Car il est noir, assume mal le fait qu’on lui balance souvent ses origines et son manque de diplômes dans ce monde d’énarques dont fait partie sa compagne, noire aussi, qui aurait préféré se marier à un blanc pour son avancement de carrière.
Ces personnages vont se croiser, s’imbriquer parfois, ils vont tous subir de monstrueuses  épreuves dont ils vont avoir peine à se remettre, si toutefois ils s’en remettent. Ils vont entrer dans des paniers de crabes, éprouver leurs forces et leurs faiblesses au contact de leur mise en lumière, voire leur pipolisation. Les chapitres sont courts, on y apprends d’horribles choses concernant la ou les guerres, on s’y vautre auprès des petits marquis de l’Elysée, on s’y noie dans les haines et les trahisons, on y côtoie les atrocités du racisme, les errements de l’amour. Ce n’est pas un livre gai mais c’est très agréable à lire car tout y est concis, parfois ça frôle le schématique, bref on y trouve son compte en suivant l’évolution des destinées des protagonistes. Et l’insouciance dans ton ça ? Pfffuittt, morte, assassinée d’un coup de lame tranchante. La vie doit continuer malgré sa chiennerie, ça ne va pas être de la tarte !

L’insouciance de Karine Tuil chez Gallimard. Rentrée 2016. 524 pages 22 €

Texte © dominique cozette

Categories: bouquins

Les Fessebouqueries #320

03/09/2016 Comments off

Je sais, la semaine dernière, j’étais à #219 mais figurez-vous que j’avais perdu une centaine de F. lors d’un moment d’égarement à Castorama où un monsieur bien mis, genre Modem, voyez, un peu stressé peut-être, s’était mis à secouer son truc devant le regard ébahi d’enfants qui n’avaient jamais vu ça en dehors de leur presbytère. Cette semaine, donc, ça branle dans le manche, ça sonne la presque extinction des feux pour le burkini faute de con-battants, ça confirme que ça va douiller sérieux aux primaires LR avec un conseiller poids lourd tout ce qu’il y a de pointu. C’est pas mieux au PS où Valls compare joyeusement Marianne à une vache à lait tandis que le Micron ministre des cars se tire ailleurs laissant la place du mort à un qui pue le Sapin, en même temps, si ça peut masquer l’odeur de purin de la campagne présidentielle à venir ! Comment ça, pessimiste ?

- OVH : Tu mouilles ton Burkini, tu te fais sécher au soleil, l’eau s’évapore. Tu repars chez toi mettre ton hiqab. Comme ça tu es à voile et à vapeur. Tout le monde est content.
- DS : Macron il ratisse tellement large qu’il pourrait piquer son boulot au jardinier du stade de France.
- RR : Je découvre qu’il existe du Colgate Ice Tea. Je vais de suite acheter du thé au dentifrice.
- NA : Plastifier des livres scolaires en septembre, c’est la sanction pour avoir mal plastifié vos zizis.
- RB : Dans le 11ème si t’as un enfant avant 50 ans, c’est que t’as raté ta vie.
- PT :  Macron, maintenant qu’il ne fait plus parti du gouvernement, il va nous expliquer ce qu’il ferait si il y était
- JS : « Douillet conseiller politique de Sarkozy ». Sarko a compris que c’était cramé pour la primaire et a décidé d’y aller à fond dans la déconne.
- OB : Fillon il était transparent comme une vitre comme premier ministre et là à l’entendre c’est Terminator.
- JB : Si les étrangers voulaient bien se donner la peine d’être français, si les noirs faisaient un petit effort pour être blancs et si les musulmans, les bouddhistes et les mécréants avaient l’amabilité de se convertir au catholicisme, ça permettrait déjà de créer de bonnes bases pour la France plurielle que j’appelle de mes vœux.
- EM : Michel Sapin a tellement de ministères qu’il va devoir nommer DSK secrétaire d’Etat au claquage de strings.
- DS : « Ni à gauche, ni à droite » : Macron, c’est le mec à 31 km/h qui va empêcher Bayrou de le doubler à 30 km/h en roulant au milieu de la RD202
- LC : Cette campagne présidentielle me fait penser à une fosse septique. C’est indispensable mais personne n’a envie d’y mettre la tête.
- EM: Manuel Valls : « Marianne a le sein nu parce qu’elle nourrit le peuple ». Du coup il va négocier les prix du lait directement avec Nabilla.
- JPT : Le vice-président du MoDem accusé d’exhibitionnisme sexuel. Il faut être cohérent : on ne peut pas reprocher aux hommes politiques de nous montrer qu’ils ont des couilles.
- HD : Heureusement que ce n’était pas un dimanche ….au Modem ils étaient foutus de dire que ceux qui ne veulent pas bosser le dimanche ….sont des branleurs….enfin chercher la veuve poignée dans un magasin de bricolage..ça relève de la valorisation du travail manuel ! 
Chez Casto on trouve tous les vices!!
- JS : Je vois pas où est le problème de sortir son outil dans un magasin de bricolage.
- RR : Si le mec du Modem se branle à Castorama, je n’ose imaginer ce qu’il fait en traversant le rayon lingerie de Carrefour…
- MH : Face aux accusations infamantes qui le touchent (sic) , Robert Rochefort a décidé de se pourvoir en castration
- JS : VICE-président du Modem. Fin de la vanne.
- CC : Il aurait mieux fait d’aller chez Super U, il aurait eu la Réduc U, le Robert du Modem
- VS : Devant la paralysie démocratique au Gabon, c’est Shell qui annoncera les résultats électoraux.
- R1 : Marine Le Pen, c’est un peu comme les enfants, on est content de pas les entendre mais on s’inquiète des conneries qu’ils nous préparent

Illustration © dominique cozette. On peut liker, on peut partager, on peut s’abonner, on peut commenter, on peut faire un tour sur mon site ici.

 

 

 

Categories: Fessebouqueries

Que fœtus là ? #12

02/09/2016 Comments off

La situation dans la jungle de migrante est très difficile à vivre lorsqu’on est une femme enceinte : manque d’hygiène, de confort, de sécurité et insalubrité ne sont en effet pas les conditions idéales pour attendre un bébé. Bien souvent, les migrantes ignorent à quel stade de grossesse elles en sont, n’ayant plus en tête la date de leurs dernières règles. Mais à Grande-Synthe, pas loin de Calais, l’association Gynécologie sans frontières a installé son camion médical, prêté par la municipalité : une table d’examen et un appareil d’échographie, plus la bonne volonté de gynécologues bénévoles. Ce n’est pas de trop pour soulager les femmes qu’il faut aussi convaincre de rester au moins jusqu’à leur accouchement plutôt que de tenter une traversée de la Manche

« Que fœtus là » est une nouvelle série où je m’interroge sur l’origine de l’humanité par le biais du fœtus : Comment es-tu arrivé là ? Qui t’a fait ? Où ? Pourquoi ? Comment ? Etait-ce par désir, par défi, par ignorance, de force, par conformisme, par habitude, par instinct de procréation, par esprit de domination, par accident ?… Cette extraordinaire banalité qu’est la procréation,  j’ai eu envie d’en savoir plus et de la partager. A suivre…(voir précédent article ici)
Texte et illustration © dominique cozette

Categories: que fœtus là ?

Que fœtus là #11

29/08/2016 Comments off

Le père de la jeune fille enceinte l’a menacée de porter plainte contre son petit ami majeur pour qu’elle avorte. Or, selon la loi, nul ne peut obliger une femme à interrompre sa grossesse* (code de la santé publique article L2222-1). Le code pénal français punit jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et de 75.000 euros d’amende ceux qui provoquent ou tentent de provoquer un avortement chez une femme sans son consentement (art 223-10 du code pénal). De plus, la loi française protège les femmes contre toutes formes de discrimination, en particulier celles en lien avec la grossesse. Une exclusion du lycée, d’une école ou de l’université n’est donc pas possible. En France, environ 5000 bébés d’ados naissent contre 11000 il y a trente ans.
* A l’inverse, nul ne peut obliger une femme à poursuivre sa grossesse.

« Que fœtus là » est une nouvelle série où je m’interroge sur l’origine de l’humanité par le biais du fœtus : Comment es-tu arrivé là ? Qui t’a fait ? Où ? Pourquoi ? Comment ? Etait-ce par désir, par défi, par ignorance, de force, par conformisme, par habitude, par instinct de procréation, par esprit de domination, par accident ?… Cette extraordinaire banalité qu’est la procréation,  j’ai eu envie d’en savoir plus et de la partager. A suivre…(voir précédent article ici)
Texte et illustration © dominique cozette

 

Categories: que fœtus là ?